-23%
Le deal à ne pas rater :
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
999 € 1299 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Umbrella - Serizawa
Personnel
Image du profil : Umbrella - Serizawa  Dy9m
Umbrella - Serizawa  Original
ϟ Œuvre : Mob Psycho 100
ϟ Parchemins : 12
Katsuya Serizawa
Image du profil : Umbrella - Serizawa  Dy9m
Umbrella - Serizawa  Original
ϟ Œuvre : Mob Psycho 100
ϟ Parchemins : 12
Sujet: Umbrella - Serizawa
Ven 21 Fév - 8:26
                    
Serizawa Katsuya | Canon
POSTE : Professeur de sortilèges
DIRECTION DE MAISON : /
ANIMAL DE COMPAGNIE : Rien de très fixe mais il récupère parfois des chats errants ou blessés qu’il nourrit et soigne jusqu'à les laisser partir quand ils vont mieux
BAGUETTE : Meleze, 27,8 cm, ventricule de dragon, semi rigide.
PATRONUS : Canard Colvert
ODEUR DE L'AMORTENTIA : La pluie, les cahiers, le thé
REFLET DANS LE MIROIR DU RISÉD :
Lui entouré de tous les gens qu’il estime et apprécie
ÉPOUVANTARD : Beaucoup de gens avec des visages indéterminés mais plutôt hostiles.
FAMILLE : Aucune
Katsuya Serizawa

— Mob Psycho 100

30 ansNe molduMasculinJaponais
« Everyone has special habilities and they can be nurtured»

NOM : Serizawa
PRÉNOM : Katsuya
SURNOM : N’en a pas, du moins pour le moment
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 15 Septembre 1989,ville de Misato, Japon, prefecture de Saitama
LANGUES PARLÉES: Japonais et Anglais
DON : /
YEUX : Noirs
CHEVEUX : Bruns
TAILLE : 1m81
POIDS : 79 kg

Liste des headcanons
Est plutôt doué pour faire des figurines en plastiques, dont des mechas - Sa baguette magique se trouve la plupart du temps dans le manche d’un parapluie blanc qu’il transporte toujours sur lui - N’aime pas la nourriture épicée - Se contenterait bien de vivre de nouilles instantanées - Sa mère ne connaît pas une bonne partie de sa vie - Il l’aime beaucoup alors il préfère éviter de l’inquiéter avec ses histoires de magie - Plus a l’aise avec les jeunes qu’avec les adultes - Affectionne les endroits clos - Aime regarder les nuages - Légèrement agoraphobe - Bon aux jeux vidéos - Lit beaucoup de livres sur l’épanouissement personnel et la gestion de l’angoisse  - Prend des cours du soir dans les matières sur lesquelles il a encore des lacunes - Est capable de faire léviter de très nombreux objets a la fois de façon informulée - A une magie puissante autant pour l’attaque que pour la défense - Ne rechigne pas a rendre des petits services - N’a que deux sets de vêtements : Des costumes formels ou des vêtements de maison négligés et des crocs. - Ne sait pas cuisiner  - Apprend à être quelqu’un d’ordonné - S’y connais en occultisme - Connaît des techniques d’exorcisme - Est vraiment désolé pour ce qu’il a pu faire dans son passé. - Il aime le violet. Si jamais il a besoin de faire des étincelles avec sa baguette, elles sortent de cette couleur. - Si il n’est pas si proche de la culture traditionnelle japonaise, il affectionne davantage le thé de son pays d’origine ainsi que les livres japonais - Par habitude appelle les gens par leur nom de famille sauf si on lui demande expressément d’utiliser les prénoms - il a un porte clef godzilla

Côté joueur
PSEUDO : November
AVATAR : :)
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? :
Eh,disons que je connais un peu les lieux
UN PETIT MOT : Ce sont des choses qui arrivent
CODE DU RÈGLEMENT : (à envoyer par MP)
Physique
Il existe deux aspects de M. Serizawa.
C’est intéressant à relever parce que c’est très distinct.
Mais il y’a toutes les chances du monde pour qu'à l’école on ai vu surtout le premier des deux.

Le premier donc, c’est celui qui passerait sans peine pour un salaryman japonais, rasé de frais, les cheveux gardés courts. Soigné et aussi propre qu’on peut l’être, il porte des costumes sans plis et sans taches. Dans le sobre toujours, inutile de l’imaginer arborer des motifs psychédéliques sur sa cravate, il dégage de lui la volonté palpable de faire bonne impression. Et Serizawa réussit à faire l’illusion de professionnel, irréprochable jusqu’au bout de ses chaussures cirées.

Et pourtant il existe un second aspect, né de la négligence et du besoin de se laisser un peu aller. Pyjama et joggings, robe de chambre, une paire de crocs, l’ensemble n’est pas toujours de dernière fraîcheur. Utile est de préciser que ses cheveux laissés plus longs sont bouclés et viennent moutonner au dessus de son crâne. Pour cet individu, oubliez le rasage. Il laisserait plus entrevoir une barbe peu épaisse et une moustache, sa pilosité faciale, même en friche n’atteignant jamais une épaisseur foisonnante.

Ce Dr Jeckyll et Mr Hyde du style a cependant des choses en toutes circonstances semblables. De sa stature légèrement courbée à ce manque d’assurance franche dans sa démarche et ses gestes, surtout dans les espaces publics et ouverts, on sait que l’habit ne fait pas le Serizawa et que l’homme dans ses divers accoutrements est toujours le même.

Il serait utile d’ajouter qu’il transporte souvent un long parapluie blanc, laissant sa baguette dans le manche par habitude. Celle ci pouvait s’en extraire aisément et ainsi être tout à fait utilisable seule, mais l’objet en lui même donne plus d’assurance à son porteur.

Caractère
On s’illustre davantage dans les efforts et les choses qu’on consent à prendre sur soi qu'à rester comme on est né. Peut être était ce une phrase qu’il avait tiré de l’un de ses livres. Peut être était ce un extrait religieux qu’il avait vu au cours de sa vie. Quelle qu’en soit la source, il vivait la réalité de cette phrase, étant un être en progrès. Ainsi il se voyait plus proche des jeunes qui avaient encore tant à grandir que des adultes bien droit dans leurs principes. Sa vie en dehors de la société l’avait laissé intact mais naïf, vierge de tout savoir général, ne connaissant aucune célébrité aucune rumeur. Tout ce qu’il connaissait en dehors de sa vie quotidienne c’était ce qu’il avait lu dans ses livres.

Mais en progrès disions nous. Oui car il prenait des cours du soir, il cherchait à se former et se renseigner pour assumer davantage la condition d’adulte dans laquelle s’inscrivait son corps. Il prenait également sur lui pour surmonter son anxiété sociale, Celle ci le reprenait parfois. Il lui restait à se débrouiller avec son agoraphobie, Il pouvait se féliciter que dans les espaces clos, comme les salles de classes ou les bureaux il se sente bien plus à l’aise. Quand il enseignait, il ne pensait pas au nombre d'élève, il surmontait la situation en se focalisant sur son cours et sur ceux posant les questions un par un. Jamais il ne lui était arrivé d’avoir des problèmes dans ce contexte.

En tant que professeur, il parlait d’un rythme calme sans être ennuyeux. En fait il y avait dans sa pédagogie une vie qui n’avait pas besoin de s’habiller d’un surplus d’agitation. Partisan de la théorie comme l’exercice, il privilégiait de donner à lire la première en devoir pour avoir le plus de temps en cours pour s’exercer et répondre aux questions. Il n’avait pas peur d’encourager au besoin, ou de féliciter lorsqu’il le jugeait nécessaire.

Il ne visait jamais à tirer profit de son statut. Au contraire, il avait une certaine humilité teintée de naïveté devant les autres se considérant souvent comme bien plus en retard que n’importe qui dans cette école. Ce côté à se mettre à la portée de tous faisait de lui quelqu’un d’amical et de respectueux. Et en parlant de respect, il avait encore du mal à s'accommoder tout à fait à la mode occidentale ce qui le voyait parfois faire des courbettes, appeler chacun par son nom de famille ou autres réflexes accumulés avec le temps.

Son travail de préparation des cours était irréprochable et ne connaissait pas de retard malgré les cours du soir qu’il prenait pour rattraper ses lacunes dans les autres matières magiques telles que l’histoire, la métamorphose, l’astronomie etc… Si besoin il prenait sur son sommeil.  Il avait encore quelques progrès à faire pour mener une vie totalement saine mais essayer de ne pas trop manger de nourriture instantanée et éventuellement aller au restaurant si besoin. Ne sachant pas vraiment cuisiner, il ne pouvait pas réellement décider de faire a manger. Puis il n’en aurait tout simplement pas le temps.

Malgré ça il tenait à bien présenter au maximum, sauf peut être en vacances ou son ancien laisser aller reprenait le dessus. Par contre il vivait mal certaines critiques sur son état. De toute façon Serizawa avait toujours été plus simple à blesser avec les mots qu’avec la magie ou les poings.

[ en très bref : Fiable - Bon travailleur -Troubles de l'anxiété - Concerné par le bien être des autres - Competent -Impressionnable -Ne sait pas tout du monde -Préfère les lieux clos -A du mal à se figurer tout à fait comme étant un adulte -Contrôlé -Amical -Patient -respectueux - Peut être heurté ou provoqué avec des paroles -mal à l'aise dans les situations nouvelles - En apprentissage - a un certain décalage avec le monde extérieur. N y connais rien a qui peut être célèbre ou à la politique]

Histoire

Episode 0 : Du Canada au Japon

Il appuya sur la touche verte permettant d'appeler. Un peu d'appréhension fit sa place en lui mais il pressa l’appareil contre son oreille se forçant à écouter placidement la sonnerie. Il devait nécessairement être tard chez elle. Qu’est ce qu’il lui avait pris de se décider à appeler si tôt, il aurait du attendre l'après mid-
Elle avait décroché, et appelait son nom à l’autre bout du fil. Il commença avec un incertain :

“Bonsoir Maman”

Puis enchaîna plus fluidement : “Je sais que on a pas eu l’occasion de beaucoup se parler ces derniers temps. Mais beaucoup de choses sont arrivées… Oui je vais bien merci. Je suis en formation pour mon nouveau travail… Je vais enseigner, je vais être professeur… Ne t’en fais pas pour moi ca ira, je suis devenu responsable maintenant et indépendant… Je rentrerais au Japon aux prochaines vacances, je te ramènerais un souvenir. Oui, je me plais ici… J’ai du changer un peu de style, j’espere que ca te plaira. Au début j’avais un peu de mal à me reconnaître moi même. “

Il souriait derrière le combiné, une vague de chaleur joyeuse l’envahissant avec la voix de sa mère qui avait toujours été si attentionnée envers lui.

“On ira ou tu veux. Maintenant ca ne me dérange plus de sortir. Tu sais, je crois même que je devrais t’inviter, je chercherais un bon hotel, peut etre avec un onsen, on pourra se détendre… Moi aussi je t’aime maman… Ne t’en fais pas, je vais reussir a avoir ce poste et faire de mon mieux. Tu seras fière de moi… Merci…”

Le téléphone fut raccroché quelques mots d’adieux plus tard, le laissant pensif et heureux.

Episode 1 : 12 ans et explosion

C’était arrivé sans prévenir. C’était un de ces jours de ses 12 ans, retour de l’école,  qui se profilait comme d’ordinaire. Il ne s’attendait pas à ce que ses parents lui demandent de s'asseoir avec eux au salon, sans justification d’un repas. Le regard sérieux et fuyant. Son père était peu présent et refermé et sa mère l’avait toujours choyé et protégé parce qu’elle le savait sensible. Ses parents se déchiraient en querelles silencieuses et toutes de souffrances internes, que lui même ne soupçonnait pas. Il s’assit alors, calme, écoutant ce qu’ils auraient bien à lui dire. Il y avait dans l’air une tension que seules des personnes meurtries et vivant dans les non-dits pouvaient générer.

“Katsuya, ton père et moi allons divorcer”

Ca le heurta de plein fouet. Pour ne pas l'inquiéter ils ne lui avaient rien laissé entrevoir du processus, de la dégradation de leur relation. Lui, resta sans voix, hébété, le flot des émotions tardant à faire surface. Les parents jugèrent qu’il était assez grand pour comprendre et qu’il prenait la décision avec diplomatie. Le père avança que “c’était mieux pour tout le monde” et autres justification expliquant la décision et le bien fondé de celle ci.

Dans certains rares cas, les pouvoirs d’un sorcier font surface tardivement.

Cela commença par une sorte de tremblement. L’eau dans les verres, dans le vase des fleurs, les tables, les objets décoratif, tout semblait trembler. Puis, comme les émotions de Katsuya, son incompréhension, sa colère, sa tristesse, son désarroi auraient voulu le faire, sa magie explosa.

Les objets volèrent dans toute la pièce sans contrôle. Il était l'épicentre d’une furieuse tornade, tremblant n’arrivant pas à réaliser ce qu’il se passait jusqu'à ce que les cris de sa mère le ramènent à la réalité. Il croisa le regard effrayé des siens, tandis que tout se calmait et il ne savait pas quoi faire, il avait désormais peur en voyant le salon ravagé. Il fila s’enfermer dans sa chambre pour pleurer.

Il ne revit plus son père physiquement.

.Ses pouvoirs ne le laissèrent pas tranquille dès la première crise. La peur de leur manifestation spontanée, pourtant peu commune encore, l’enferma de plus en plus. De peur de blesser il refusa d’aller à l’école, de voir ses anciens amis, puis de sortir et petit à petit sa chambre devint son unique refuge de sûreté. Et sa mère la seule présence tangible dans son entourage.


Episode 1.5 : Mahoutokoro

Cela ne prit que peu de temps avant qu’un envoyé du ministère japonais ne le trouve pour l’envoyer à l’école supposée se trouver sur l'île d’Iwo Jima. Qui était jusque là supposément déserte à ce qu’il en savait. Comme il lui fallait acquérir une baguette magique et autre fourniture, l’envoyé l’accompagna à Tokyo et s’occupa avec lui de toutes les démarches sorcières.

Il arriva avec déjà énormément de retard sur la plupart de ses camarades et son émotivité rendait sa magie instable et difficilement contrôlable. On ne put pas dire qu’il fut un excellent élève. Son cursus le vit se renfermer sur lui, abimer sa baguette, craindre de blesser les autres élèves par inadvertance. Il  ne se distingua pas et fut diplômé in extremis. Beaucoup de ses camarades de l’époque ne se rappellerait pas plus tard du nom de Serizawa, effacé comme il le fut.

A ses 17 ans, son contrôle sur sa magie restait bancal et source de problèmes, de sorte qu’en rentrant chez lui il décida d’enterrer au mieux sa vie de sorcier pour éviter de continuer a laisser sa magie etre un potentiel problème pour tout ceux qu’il serait amené a côtoyer. Il brisa définitivement sa première baguette.

Episode 2 : Sortie de refuge

Katsuya entendait derrière sa porte une personne parler avec sa mère à son sujet. Cela faisait courir en lui en vague d'appréhension. Un autre assistant ? Un autre psychologue ? Ce ne serait qu’une occasion de plus de décevoir sa mère. Il se concentra sur sa partie.

A 25 ans il était la parfaite définition d’un hikikomori. Sa chambre désordonnée, envahie par les reste de nourriture instantanée et pas forcément diététique. Des vêtements pêle mêle, des câbles, sa console et son ordinateur, c’était son cadre de vie familier.  Et puis des livres, beaucoup de livres sur des sujets allant de l’occultisme à la banalisation scientifique en passant par la fiction.

On ouvrit sa porte. Il se focalisa sur son écran pour ne pas lire l’expression peut être dégoutée de l’étranger a l’odeur ou au désordre régnant dans la pièce. Katsuya prévint l’homme de ne pas entrer. Il savait très bien ce qu’il risquait de se passer si on rentrait dans cette zone qu’il avait défini pour se reclure.

“Je comprends ce que tu vis. Je suis comme toi. Je suis un sorcier moi aussi”

Le jeune ignorait si on se moquait de lui mais ses nerfs semblaient sur le bord de lâcher à mesure que l’étranger investissait son espace personnel. Il lui cria qu’il ne pouvait pas comprendre. Et le chaos recommença. Les objets prirent leur envol dans la pièce, frappant autour de lui sans distinction. Mais avant d’atteindre l’homme qui était entré ils s'arrêtèrent sur une injonction de sa part.

Impossible.

Un rayon d’espoir perçait dans l’obscure couche de nuages qu’était la vie de Katsuya jusque la. Quelqu’un qui avait des pouvoirs ! Quelqu’un qu’il ne risquait pas de blesser ! L’homme lui promit de lui apprendre à se servir de sa magie. Il objecta faiblement qu’il craignait de quitter sa chambre.

“Il pleut dehors alors j’ai amené un parapluie. Imagine qu’il est l’extension de ta chambre”

Il lui tendit l’objet ouvert, ouvrant également dans sa vie de nouvelles perspectives. L’objet dans ses mains dégageait une aura rassurante. Il ignorait encore que c’était dû en partie à la baguette de mélèze présente dans le manche qui réagissait à ses pouvoirs. Et ils sortirent. Pour la première fois depuis longtemps, Katsuya vit le monde extérieur. Et il fut à son sauveur extrêmement reconnaissant.

Episode 3 : Claw

Celui que Katsuya appelait “boss”, celui qui l’avait selon sa perspective formé pour travailler dans son entreprise était un mage noir, profitant de manipuler les sorciers abandonnés par le système pour faire grandir les rangs de son organisation. Le nom de Claw aurait pu être évocateur de quelque chose d’agressif, mais l’ex hikikomori ne voyait pas le problème a ça. Selon sa perspective il était salarié et faisait ce qu’on lui demandait, même si ça devait impliquer d’user de sa magie pour repousser les personnes désignées comme hostiles.

Étant entré avec le temps dans le premier cercle de l’organisation, grâce à sa puissance innée, il eut rapidement vent du projet ambitieux de son patron : la domination du monde moldu par les sorciers. Pour leur bien disait il, il est mieux que les forts s’occupent des faibles. Si toute cette morale le laissait dubitatif, il n’avait pas le coeur a contredire l’homme qu’il avait sauvé et s’engagea à obéir pour permettre la réalisation du plan.

Ils commencèrent par kidnapper des membres du gouvernement japonais, avant d’investir une tour dans une ville de périphérie. Des destructions eurent lieu avant la riposte rapide des Aurors japonais. Serizawa, même en devant garder les otages, était sur qu’au fond tout ça devait être pour le bien et que peut être que les moldus étaient content que les choses changent.

Tout du moins avant qu’il ne croise l’un des jeunes Auror ayant commencé à gravir la tour. Ne le voyant pas comme un adversaire, vu qu’il était un sorcier lui aussi il supposait qu’il devait probablement être d’accord avec eux. Mais l’Auror lui expliqua la panique qu’ils avaient crée et ce qu’il en était réellement de ce qu’on pensait d’eux. Remis en question et troublé, il laissa volontairement s’échapper les otages.

Leur discussion ne s'arrêta pas la. Peut être parce que finalement ça ne valait pas réellement le coup de se battre si parler réglait les problèmes, Katsuya expliqua à son interlocuteur qu’il ne valait mieux pas monter et affronter le patron. D’ailleurs il ne le laisserait pas faire. Il lui expliqua ce qu’il avait vécu pour appuyer ses propos, que le boss était forcément quelqu’un de bien si il l’avait sauvé.

“Il ne t’as pas sauvé. Il se sert de toi. Il ne t’as pas libéré, il t’as enfermé dans une autre cage”

Ces mots le blesserent. Il réalisa plus tardivement que c’était parce qu’ils étaient juste. Mais le jeune Auror en rajoutait, le provoquant d’autant plus. Les amis qu’il s’était fait dans cette organisation n’en étaient pas et il ne correspondait pas à ces gens. Serizawa ne put que répliquer par la force brute de sa magie canalisée par le parapluie dans lequel sa baguette se trouvait. Ce furent des stupefix et des diffindo, toutes sorte de sorts tourner vers le but de faire taire son opposant qui lui ne faisait que se protéger.

“Si c’est un ami que tu cherches, je veux bien etre ton ami. Je sais que tu n’es pas une mauvaise personne”

Cette phrase dissipa toute sa capacité a continuer à attaquer. Il se sentait juste confus, et se remplit en même temps d’un nouvel élan d’espoir. L’autre semblait sincère. Alors il le laissa passer pour affronter celui qu’il considérait comme son boss.

Après un peu de réflexion et voyant le reste des Aurors monter il suivit le mouvement vers le haut de la tour. Le combat déjà entamé montrait que celui qu’il avait considéré comme son sauveur avait causé du mal a plusieures personnes gisant inconscientes. Il prit définitivement parti d’aider les Aurors. Sa trahison imprévue permit même de sauver la vie de l’un d’entre eux qui allait se faire expulser par une fenêtre...

Episode 4 : Et après ?

Et après… Il ignorait ce qu’il ferait une fois Claw dissout. Il se laissa porter par le vent des événements, vers un procès qui l’acquitta totalement du temps qu’il avait passé dans l’organisation terroriste, avec la défense des Aurors et parce qu’il n’y avait pas de preuve qu’il ait lui même blessé ou nuit. Il se voyait mal retourner chez sa mère, sans doute le vivrait elle comme un échec de sa part, aussi était il venu demander conseil au jeune Auror qui l’avait convaincu de tourner le dos à ses anciennes activités.

Il se trouvait qu’il avait des contacts avec l’école d’Ilukaan, aussi il lui promit de proposer sa candidature à l’école si il voulait bien enseigner. Après tout c’était un métier comme un autre et après une rapide vérification il s'avérait que Serizawa avait appris bon nombre de sortilèges différents lors de ses années au service de Claw. Il n’avait juste aucune expérience passée qui vaille la peine d'être mise sur un Cv et n’était même pas allé en école de magie. Il espérait que ce ne serait pas trop discriminant.

Une semaine plus tard parvint un hibou qui annonçait que le proviseur acceptait de le rencontrer. Probablement que son nouvel ami lui avait fait bonne presse.

Quitter le Japon fut plus dur qu’il ne le pensait, prendre l’avion et essayer de trouver l’école le fut tout autant. L’entretien faisait monter son anxiété et bien que M. Leroy soit un homme des plus compréhensif et ouverts, il lui semblait avoir fait une impression terrible malgré ses nouveaux vêtements. Pour avoir une réponse fixe il devrait encore attendre, logé a l’auberge a Bloombury. Ce fut l’occasion d’investir dans de nouveaux ouvrages sur le perfectionnement de l’anglais, sur les relations au travail et sur la pensée positive. Il alla également se faire couper les cheveux, et entreprit de se raser en vue du second entretien. Il nota d'arrêter de s’excuser et de faire des courbettes, tout simplement parce que personne ici ne le faisait, même si ca avait l’air impoli.

Le second entretien fut plus fluide et a l’examen de ce qu’il savait de lui, M Leroy lui proposa un poste à condition qu’il suive une formation intensive de six mois pour combler ses lacunes. Le programme était une formation à devenir enseignant avec des cours d’anglais et sur certaines heures il devait passer du temps au sein de l’école pour connaître les lieux.

Il fut évalué au début et à la fin des six mois, une formation qu’il remplit avec assiduité et professionalisme. A l’issue de celle ci, le poste vacant lui fut attribué.

Il se souviendra longtemps de ce jour. Il était comme la classe de  premières années qu’on lui avait confié, légèrement anxieux et peut être dans l’attente de quelque chose d’inconnu. Puis une assurance venant réellement de lui même l’envahit, et il commença à enseigner. Pour peut etre la premiere fois dans sa vie, il était pleinement en accord avec ce qu’il faisait...
Voir le profil de l'utilisateur            
Ursirre
Image du profil : Umbrella - Serizawa  Tumblr_p72su0UONq1wgdta6o4_250
1%...2%...3%
ϟ Œuvre : Mob Psycho 100
ϟ Parchemins : 20
Shigeo Kageyama
Image du profil : Umbrella - Serizawa  Tumblr_p72su0UONq1wgdta6o4_250
1%...2%...3%
ϟ Œuvre : Mob Psycho 100
ϟ Parchemins : 20
Sujet: Re: Umbrella - Serizawa
Ven 21 Fév - 11:38
                    


:')


J'suis bcp trop contente qu'on ai un Serizawa !!!!!! C'est l'un des meilleurs persos i love him

J'adore tt les ptits détails que t'as mis dans la fiche pour l'instant !! Les cours du soir, les figurines, l'aura violette...

Mob psycho good j'espère qu'on pourra rp !!!!!!!!!!
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : Umbrella - Serizawa  PPCzNHxll2dubUMJlD5_O2w1oV4
Umbrella - Serizawa  Giphy
ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 76
Chandara Norasingh
Image du profil : Umbrella - Serizawa  PPCzNHxll2dubUMJlD5_O2w1oV4
Umbrella - Serizawa  Giphy
ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 76
Sujet: Re: Umbrella - Serizawa
Ven 21 Fév - 11:58
                    
......TOI

TU ES DE RETOUR
ET TU M’AS RIEN DIS

JTM JE SUIS TROP CONTENTE QUE TU SOIS LÀ AAAAAAH
Voir le profil de l'utilisateur            
Personnel
Image du profil : Umbrella - Serizawa  Dy9m
Umbrella - Serizawa  Original
ϟ Œuvre : Mob Psycho 100
ϟ Parchemins : 12
Katsuya Serizawa
Image du profil : Umbrella - Serizawa  Dy9m
Umbrella - Serizawa  Original
ϟ Œuvre : Mob Psycho 100
ϟ Parchemins : 12
Sujet: Re: Umbrella - Serizawa
Ven 21 Fév - 14:24
                    
Kageyama > Merci !
Il faudra qu’on voit pour adapter les liens de nos personnages correctement et bien sur pour les rps

Chandara > Oui mais bon voila. Moi aussi ca me fait plaisir c’:


And suddenly the rain stopped falling
Springtime - 春雨や ものがたりゆく 蓑と傘

Voir le profil de l'utilisateur            
Le champion Darren
Image du profil : Umbrella - Serizawa  Faa1
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 302
Darren van Mastroëm
Image du profil : Umbrella - Serizawa  Faa1
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 302
Sujet: Re: Umbrella - Serizawa
Ven 21 Fév - 14:36
                    
Bienvenue ! Courage pour ta fiche ! :D

En espérant pouvoir voler un lien à ton perso entre profs ! <3
Voir le profil de l'utilisateur            
Chevalier du Shame
Image du profil : Umbrella - Serizawa  Tg96
Umbrella - Serizawa  Tumblr_mkpmsqxvI21r8bjfko1_1280
ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 1076
Karkat Vantas
Image du profil : Umbrella - Serizawa  Tg96
Umbrella - Serizawa  Tumblr_mkpmsqxvI21r8bjfko1_1280
ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 1076
Sujet: Re: Umbrella - Serizawa
Ven 21 Fév - 16:51
                    
Aaaaaah j'adore Serizawa ! Adorable comme perso !!
Il fera un très bon prof, j'ai confiance en lui !
blobaww


ATTENTION WORTHLESS HUMAN.
THIS IS YOUR GOD SPEAKING.

carcinoGeneticist vous trolle en #626262

Umbrella - Serizawa  Fadq
Voir le profil de l'utilisateur            
Lupy
Image du profil : Umbrella - Serizawa  Unknown
Umbrella - Serizawa  Giphy
ϟ Œuvre : Dragons
ϟ Parchemins : 641
Harold Haddock
Image du profil : Umbrella - Serizawa  Unknown
Umbrella - Serizawa  Giphy
ϟ Œuvre : Dragons
ϟ Parchemins : 641
Sujet: Re: Umbrella - Serizawa
Sam 22 Fév - 19:38
                    
Eeeeeeh ! Rebienvenue ! yeahhh
Je trouve ça trop chou qu'il s'occupe de chat errant et tout crying


Harold est sarcastique en #31B404
Merci à DiNozzo et Aly pour les avatars ♡
Demande de RpPentagramPortable
Voir le profil de l'utilisateur            
Personnel
Image du profil : Umbrella - Serizawa  Dy9m
Umbrella - Serizawa  Original
ϟ Œuvre : Mob Psycho 100
ϟ Parchemins : 12
Katsuya Serizawa
Image du profil : Umbrella - Serizawa  Dy9m
Umbrella - Serizawa  Original
ϟ Œuvre : Mob Psycho 100
ϟ Parchemins : 12
Sujet: Re: Umbrella - Serizawa
Mar 25 Fév - 7:45
                    
Merci et merci o/

(J espere vraiment qu’il le sera en attendant il va essayer)
Et voila c est fini ici


And suddenly the rain stopped falling
Springtime - 春雨や ものがたりゆく 蓑と傘

Voir le profil de l'utilisateur            
Monsieur le Directeur
Image du profil : Umbrella - Serizawa  B7Xyh8tGLiSWQN-Jl_7twgxn3FI
Umbrella - Serizawa  Giphy.gif?cid=790b761108e1a83549324e2d696a8fad756854bd3893cdd4&amp;rid=giphy
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 799
Vincent Leroy
Image du profil : Umbrella - Serizawa  B7Xyh8tGLiSWQN-Jl_7twgxn3FI
Umbrella - Serizawa  Giphy.gif?cid=790b761108e1a83549324e2d696a8fad756854bd3893cdd4&amp;rid=giphy
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 799
Sujet: Re: Umbrella - Serizawa
Ven 28 Fév - 12:43
                    
Merci pour les modifications ! En tout cas nous sommes ravis de te revoir ! Bon jeu :D

Message du staff
Bienvenue à Ilukaan !
Validation

→ Te voilà validé, tu peux désormais poster dans tous les recoins du forum, RP-Post ainsi que RPCB.

→ Crée dès maintenant un topic pour récapituler les relations de ton personnage. Tu peux également acquérir un portable ou bien créer un blog.

→ N'hésite pas à faire une demande de RP pour trouver un partenaire d'écriture !

→ Enfin, amuse-toi bien sur le forum,  n'hésite pas à en parler autour de toi et à voter régulièrement aux TS !

Voir le profil de l'utilisateur            https://ilukaan.forumactif.com
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Umbrella - Serizawa
                    
            
Sauter vers: