Le Deal du moment :
Nike FR : 25 % sur tous les articles
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Music fathoms the sky | [UA Uta no Prince-sama]
 :: Ailleurs :: Delirium
Lupy
Image du profil : Music fathoms the sky | [UA Uta no Prince-sama] Iconal10
Music fathoms the sky | [UA Uta no Prince-sama] Giphy
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 637
Alfred F. Jones
Image du profil : Music fathoms the sky | [UA Uta no Prince-sama] Iconal10
Music fathoms the sky | [UA Uta no Prince-sama] Giphy
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 637
Sujet: Music fathoms the sky | [UA Uta no Prince-sama]
Ven 22 Nov - 20:24
                    
ft. Chandara Norasingh
Music fathoms the sky
[Uta no☆Prince-sama♪ Maji Love 1000% raconte l'histoire de Nanami Haruka, une jeune fille timide qui rêve de devenir une auteur-compositrice de talent. Elle se fait donc accepter dans l'école Saotome Gakuen, une école spécialisée dans le chant qui a pour but de propulser au sommet de futures idoles. Dans cette école où les locaux comprennent des studios d'enregistrement et des théâtres, tous les cours sont donnés par des célébrités. L'un des programmes de l'école consiste à faire des paires au hasard formées d'un auteur et d'un interprète.
Dans cet UA, Chandara est donc compositrice, et Alfred l'interprète.]


Les cours avait commencé depuis quelques mois maintenant. Alfred, étant la personne qu'il avait toujours été, n'avait eu aucun mal à s'intégrer. Il avait de nombreux amis dans sa classe, mais aussi dans les autres. Globalement, il n'avait pas de mal à s'entendre avec les gens. Mais bien sûr, comme la plupart des gens, il avait son groupe d'amis plus proches, et son binôme. La compositrice de ses chansons était Chandara Norasingh, une jolie jeune fille qu'il avait tout de suite apprécié. Les groupes, cette année, avaient été tirés au sort, et Alfred devait bien avouer qu'il était très content d'être tombé sur elle. Il la trouvait gentille et drôle, en plus d'être douée. Bien sûr, ils n'étaient pas encore des professionnels, et ils avaient encore beaucoup de progrès à faire chacun de leurs côtés, mais il sentait qu'ils avaient une bonne dynamique de groupe. Et il n'était pas le seul à l'avoir remarqué, étant donné les remarques plutôt favorables de leurs professeurs.

Ce jour-là, justement, Chandara et Alfred devaient créer une nouvelle composition, la demoiselle à la musique et lui aux paroles. Ils avaient prévus de se retrouver après les cours pour travailler sur ce devoir ensemble. Il était un peu nerveux, cependant, sans trop savoir pourquoi. Ou plutôt, si, il savait bien : elle lui plaisait. Et c'était parfois difficile de rester avec elle en gardant une distance professionnelle – car le règlement stipulait bien que les relations entre les élèves ne devaient pas franchir la frontière amoureuse. Alors il se faisait violence, retenait des gestes qui auraient pu paraître plus qu'amicaux. Heureusement qu'il pouvait mettre les câlins sur le fait très vrai qu'il était tactile et affectueux.

En arrivant dans la salle qu'ils avaient choisi pour se retrouver, il tenta de passer une main dans ses cheveux pour les discipliner un peu, ce qui était peine perdue. Alors il tenta de lisser un peu les plis de son uniforme, ce qui était plus simple. Il finit par arrêter de s'agiter et simplement s'installer à une table, gardant son saxophone à côté de lui, fredonnant l'une des chansons qu'ils avaient déjà composé ensemble. Il avait eu une idée, récemment, pour impliquer davantage la jeune femme dans leurs créations, mais il attendait qu'elle arrive pour lui demander. Il avait remarqué qu'elle dansait, et très bien, en plus de ça. Alors, même si elle ne chantait pas, cela ne l'empêchait pas de monter sur scène, ou bien juste d'apparaître dans les quelques clips qu'Alfred s'amusait à faire lorsqu'il avait du temps libre. Il imaginait déjà des duos, mais il ignorait même si elle savait chanter, car faire de l'écriture de partition ne supposait pas ça. En revanche, peut-être savait-elle jouer d'un instrument – rien que le piano… et pour ça elle méritait d'avoir sa place, autant que lui, plutôt que de rester dans les coulisses.

Lorsqu'il la vit arriver, un sourire radieux se dessina sur son visage et il se leva aussitôt pour aller l'accueillir.

- Bonjour ! Comment vas-tu ?

Bien sûr, il l'avait déjà vue dans la journée, mais elle pouvait avoir des choses à raconter depuis. Ils n'étaient pas tout le temps ensemble, après tout, puisqu'ils avaient chacun des cours liés à leurs spécialités.


.: Alfred parle de super-héros et de Quidditch en darkred. :.

Quand Alfred entend quelqu'un critiquer Captain America:
 

Aes !!:
 

Plus belle signature du monde merci Mayux:
 

Merci Luciano et Aly pour vos merveilleux avatars ♥️

Music fathoms the sky | [UA Uta no Prince-sama] Alfred


Merci Isaac ♥️
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : Music fathoms the sky | [UA Uta no Prince-sama] PPCzNHxll2dubUMJlD5_O2w1oV4
Music fathoms the sky | [UA Uta no Prince-sama] Giphy
ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 76
Chandara Norasingh
Image du profil : Music fathoms the sky | [UA Uta no Prince-sama] PPCzNHxll2dubUMJlD5_O2w1oV4
Music fathoms the sky | [UA Uta no Prince-sama] Giphy
ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 76
Sujet: Re: Music fathoms the sky | [UA Uta no Prince-sama]
Ven 21 Fév - 1:56
                    

Music fathoms the sky | [UA Uta no Prince-sama] 95ad14ea4083e54cd150a73a3c74be95

music fathoms the sky

Feat Alfred


Chandara n'avait pas atterrit dans cette école par hasard. Pour y entrer, elle avait beaucoup travailler. La musique et la composition de chanson, c'était toute son enfance voire toute sa vie. Sa mère pratiquait du violon thaïlandais et son père l'accompagnait souvent au chant lors des fêtes du village. La jeune fille alors enfant avait appris à apprécier l'art musical en dansant à leur côté tout d'abord mais aussi en apprenant à jouer de cet instrument particulier auprès de sa mère. Grâce à la générosité de quelques membres de la famille, elle avait pu lors du début de son adolescence s'acheter un synthétiseur qui faisait l'affaire pour un piano. Plus qu'un simple loisir, cela était devenu une véritable passion.

Même si sa famille était loin de rouler sur l'or — c'était un euphémisme —, ses parents l'avaient finalement poussé à vivre son rêve. Car il y avait bien une école prestigieuse pour une fille comme elle : la Saotome Gakuen au Japon. Bien sûr, tout cela était cher et de nombreux sacrifices furent fait pour qu'elle en soit là où elle en est aujourd'hui.

Elle n'était donc pas ici pour totalement s'amuser. Elle était ici pour réussir et rendre fière sa famille. Il ne va pas s'en dire qu'elle avait été stressée de connaître le binôme qui lui avait été attribué au tirage au sort. Mais elle était tombé sur une curieuse personne : un garçon blond aux yeux bleus, portant des lunettes qui mettait en avant son regard. Chandara avait toute de suite sentie le courant passé et finalement, elle était très contente de leur dynamique de groupe.

Elle avait appris à mieux connaître Alfred, au fil du temps. Il était courageux et débordait de confiance en lui. Tout ce que Chan n'avait pas…mais tout ce qui l'attirait un peu finalement. Il se prenait pour un héros et elle savait qu'il ferait un excellent idol surtout avec sa belle gueule d'américain. Mais était-elle à la hauteur de la tâche ? Leur gloire à tous les deux reposaient finalement l'un sur l'autre, sur leur collaboration…Et cela avait tendance à lui donner beaucoup d'anxiété.

Pour le devoir du jour, la Laotienne avait apporté son cahier de notes, des crayons et aussi quelques CDs pour s'inspirer. Elle avait réfléchi un moment à un premier jet de composition, histoire de ne pas arriver les mains vides devant son binôme mais…Rien ne lui était venu. Un vrai blocage. Cela arrivait souvent quand Alfred était dans les parages. Comme si elle était trop timide pour lui montrer tout ce dont elle était capable. Cela était un peu déprimant…

Bonjour ! Comment vas-tu ?
Bonjour Alfred, je vais bien. Et toi ?

Elle esquissa un sourire et poursuivit.

Cela serait bien que l'on commence par un brainstorming…! Le thème de la chanson, c'est bien l'Amour c'est ça ? C'est vaste comme sujet…Et puis…C'est assez intime, tu ne trouves pas ?

Comment écrire une chanson avec un tel thème quand on avait jamais vraiment vécu cela ? Puis même, trop de stress : la deadline était dans quelques jours…
Voir le profil de l'utilisateur            
Sauter vers: