Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
FREAKS | Wendy
Invité
Invité
Anonymous
Sujet: FREAKS | Wendy
Lun 28 Mai - 23:03
                    
Wendy Corduroy | Canon
MAISON :Ursirre
ANNÉE : 6eme année
OPTIONS : Soins aux créatures magiques, Art et Musique magique
MOTIVATION : Batteuse pour l'équipe de Quidditch : Elle est motivée et sait user de sa force quand on lui demande. Tiens particulièrement a faire mieux que les hommes
ANIMAL DE COMPAGNIE : Pas encore
BAGUETTE : Erable, Ventricule de dragon, 27, 6 cm flexible et solide. Son manche est taillé, assez grossièrement d’ailleurs
PATRONUS : Raton laveur
ODEUR DE L'AMORTENTIA : Magazines, bois coupé, feu de camp
REFLET DANS LE MIROIR DU RISÉD : Un appartement dans Portland, entourée par ses amis
ÉPOUVANTARD :Des monceaux de travail. IMMENSES ET VIVANTS
FAMILLE : aucune
MATIÈRE FAVORITE : Defense contre les forces du mal
MATIÈRE LA MOINS AIMÉE : Histoire de la Magie
Wendy Corduroy

— Gravity Falls

15 ansMeléFeminineEcossaise
« We’re crazy, angry, sweaty animals ! We’re not unicorn, we’re girl and we take what we want !»

NOM : Corduroy
PRÉNOM : Wendy  Blerble
SURNOM :  Wen, Utilise le pseudo “IceLumberjack” en référence autant a un exploit personnel qu’a son héritage familial.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 2 avril 2003 Gravity Falls, Oregon, USA
LANGUES PARLÉES: Anglais
DON : //
YEUX : Verts
CHEVEUX :  Roux
TAILLE : 1m69
POIDS : 56 kg

Liste des headcanons
Déteste son second prénom, ne le mentionne donc jamais - Beaucoup de running jokes et de ses pseudos sont inspirés du fait qu’il existe une video d’elle en train de faire un Ice Bucket Challenge sur le WitchTube (oui c’était déja démodé) - Sa couleur préférée est le flanelle (un gris) - Sa famille participe tout les ans a des Highland Games - Elle déteste les licornes - Sa famille s’entraine a l’apocalypse au lieu de faire Noel - Elle a toujours rêvé de conduire un tank - Escalade les arbres comme personne - Se débrouille bien avec une hache - Ne sait pas du tout ce qu’elle veut faire plus tard - Elle adore regarder les tatouages sans oser s’en faire - Aime les veillées « histoires d’horreur » - A pris « Art et Musique magique » parce qu’elle pensait que c’était une matière ou il n’y avait pas vraiment besoin de travailler - Sans se définir féministe, elle fera ce qu’elle peut pour démontrer que les filles sont fortes si besoin - A hate de l’apocalypse - Adepte de la chemise a carreaux - Ne peut pas encore produire de patronus - Sait faire démarrer une voiture - Rêve d’un roadtrip entre potes - a un interet pour la cryptozoologie - Adore les films et jeux videos de survie

Côté joueur
PSEUDO : MOI C’EST LEA. C’est mon prenom
AVATAR : (si c'est un OC)
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? : ben
UN PETIT MOT : ca brille assez fort ici aie.
CODE DU RÈGLEMENT : c est le même que le premier de PK je le sais
Physique
Pour son age c’est une perche la Wendy, diraient certains. D’autres parleraient avant tout de sa cascade de rousseur débridée, cette quantité immense de cheveux orange, comme le feu dirait elle, comme une carotte diraient les mal intentionnés. Mais Wendy elle a un style trouvé entre chapeau de bucheron (un héritage familial a l’écouter ) et chemises a carreaux assorties de l’indémodable jean, plus pu moins troué les accompagnant. Sans parler des bottes qu’elle exhibe, régulièrement recouvertes de terre, dans l’idée sans doute de faire le plus baroudeuse possible.

C’était une image de marque qui avait ses clients, mais aussi qui lui plaisait assez. Un coté un peu guerrière moderne, qui pouvait s’agrémenter d’autres tee shirt simples, figurant parfois messages, parfois des illustration lui plaisant. Interessant de noter aussi qu’elle portait les oreilles percées, complétées par une gamme de boucles d’oreilles colorées. Si elle voulait se montrer plus féminine et porter des robes elle le faisait, bien qu’elle n’en ressentait pas le besoin hors occasions particulières.

Le visage clair, légèrement perforé de traitement de début d’acné, les levres souvent trop sèches et trop gercé, les taches de rousseur pointant leur nez au niveau des fossettes, sans être un modèle, elle portait pas non plus a détourner les yeux. Yeux qui, chez elle était d’un vert brunissant sous peu d’éclairage, rarement maquillés, souvent laissant voir paupière lasse. Une peau qui marquait vite, qui gardait quelques traces et des dents alignées bien que jaunissant legerement complétaient le tableau.

La posture avachie assise, droite debout, tenant en sa taille un atout, on la voyait réglementairement en uniforme féminin aux manches retroussées aux coudes. La démarche lente, trainante des matins, se succédait a un pas davantage énergique quand il était question de sortir. Des rares bijoux pour egayer le tout uniquement ceux qu’elle n’avait jamais besoin de retirer, entre autres d’ancien bracelets de concerts.

Caractère

Le soleil du soir se posait sur ses joues et faisait fleurir des taches de rousseur au coin de ses sourires. Et c’est d’une main nonchalante qu’elle prévenait le monde par le biais de son Hooter.

17:45 : Heure du crime

En message codé des jeunes rebelles adolescent, cela indiquait qu’elle commettait une infraction règlementaire de type 2, a savoir : ne pas se pointer en cours et en profiter pour buller dans un arbre. Les représailles allaient tomber, mais pour le moment, la flemme et vivre au jour le jour semblaient concorder de façon plaisante. Puis elle éteignit l’appareil, sans jeter d’oeil aux réactions qui ne saurait tarder.

C’était une fille cool, disaient certain et quand on est cool, on est forcément suivi sur Hooter. Elle ne suivait pas la mode, elle traçait son chemin vers l’âge adulte toute seule. Avec ses sourires, ses blagues et sa détente a laisser aller les choses. Ou peut être était ce cette apparente confiance en elle ? Peu importe.

La cime des arbres, c’était son fief, son repaire. Davantage celui qu’elle occupait, parce qu’elle avait une réserve de magasine piquée dans un tronc et quelques vivres de secours en cas de fin du monde imminente. Dommage de ne pas pouvoir apporter des snacks et autres pop corn dont elle pouvait littéralement avaler des kilos, mais trop périssables pour se conserver comme ça.

On mettait ses écarts sur le manque de maturité. Sur un manque de volonté. Sauf que c’était relativement faux, elle était assez intelligente pour beaucoup de choses. Elle avait juste besoin de beaucoup de décontraction étant en proie a un stress scolaire, une anxiété interne qui la poussait vers l’echec. Mieux vaut en rire qu’en pleurer arguait elle. Profiter de la vie, quoi, elle était jeune. Sa main se posa sur un coin de magazine. L’attira a elle.

L’autre relevait son chapeau de bucheronne. Oui, définitivement, la vie, c’était aussi pas se prendre la tête, sortir avec ses potes, explorer son monde, les feux de camps avec des chansons. Et elle commença a lire avec un sourire, sentant son portable vibrer de quelques hoot. Elle avait bien la volonté de laisser le monde mariner. Sa volonté endurcie par l’impitoyable entrainement a la bucheronnerie ne saurait plier devant l’appel de la curiosité.

On est une guerrière ou on est pas une guerrière. Même si elle n’appréciait pas tellement voire les hommes se battre comme des coqs dans leurs petites luttes de virilité. Assez supporté avec ses frères. Et pourtant certain la voyaient comme un garçon manqué.

Elle leur répliquait qu’elle n’était pas un garçon manqué mais une femme réussie..

Histoire



Mi bucheron américain, mi écossais, ça claque sur le CV. Mais il fallait ajouter au tableau maman sorcière, papa No Maj (toujours dit moldu, en famille), maman qui ne tiens pas en place, papa attaché a son coin d’Oregon. Elle c’était la première née, de décembre, mais sur les photos petite on la voyait surtout dans les bras de Daniel Corduroy. D’ailleurs parlons en de cet album.

La première vraiment importante, c’était dans les immenses bras de son père. Les deux Corduroy roux, sa première année consommée. Elle a toujours eu plus de lien avec son père. C’était lui qui la nourrissait, l’habillait, l’envoyait a l’école. Mais le référentiel de Daniel était assez peu adapté a une petite fille. Sachant qu’il avait rencontré sa femme a des Highland Games, il y’avait dans les gènes de Wendy une bonne base de hors du commun.

La seconde photo, serie de photos plutôt, montrait ses trois petits frères s’ajoutant un par un au tableau. Marcus, Kevin et Gus, dans l’ordre, nés dans l’ensemble carrés et cossus. A croire que la maman revenait juste pour produire des enfants. Parce qu’elle s’absentait de toutes photos et tout souvenirs.

La troisième c’était Dan au travail, ses enfants avec lui, des petites haches en main, des jouets, imitant leur père et grimant aux branches comme des singes. Venait avec ça souvenirs de sorties en famille et feu de camps, réunion façon conseil de guerre dans les dinner, un pancake planté au bout d’une fourchette. C’était les souvenirs de famille, les vrais.

La quatrième, le premier Noel ou la première simulation d’apocalypse ou elle avait accidentellement utilisé la magie. Elle avait fait tomber des fruits d’un arbre pour faire des reserves. Le visage sale et le sourire aux levres, elle posait avec son butin et elle se souvenait encore du « comme sa mère » d’un père peu renseigné sur le sujet. Ils avaient toujours grandi sans magie mais apprendre qu’elle et les autres auraient des pouvoirs étrange n’avait pas effrayé son père. Au contraire, il en riait.

Et des tas d’autres photos. Des Corduroy en tartan, des parties de pèche, elle avec un saphir au cou, Marcus a Ilvermorny, une rare photo de maman, Daniel et son prix au lancer de tronc. Gravity Falls. Et Ilukaan.

Ilukaan. Pas son choix, vraiment, juste qu’une tante, après les appels de son père, soucieux de se renseigner sur comment ça se passe dans les  familles sorcières, affirmait que c’était ce qu’ils pouvaient trouver de mieux en Amerique. Elle s’était faite embarquer dans les inscription avant d’avoir entendu le nom d’Ilvermorny. Sans regrets pour elle, puisqu’elle s’y était fait un nouveau nid rapidement. En mettant beaucoup de bonne volonté. Le principal problème était du a l’indiscipline qui s’aggravait chez elle a mesure qu’elle grandissait. Sa volonté de s’integrer a l’adolescence faisait trouver « cool » de trouver des parades aux regles sans se faire prendre. Ce qui n’a pas manqué d’arriver. Au point que sa réputation était faite.
            
Ursirre
Image du profil : FREAKS | Wendy HXMe13io1K1x7h5H0F-hK7DDNRE
FREAKS | Wendy 642cd75ae26678fd54c79af9d4c1ca46
ϟ Œuvre : Voltron
ϟ Parchemins : 169
Lance McClain
Image du profil : FREAKS | Wendy HXMe13io1K1x7h5H0F-hK7DDNRE
FREAKS | Wendy 642cd75ae26678fd54c79af9d4c1ca46
ϟ Œuvre : Voltron
ϟ Parchemins : 169
Sujet: Re: FREAKS | Wendy
Mar 29 Mai - 0:48
                    
Hello u ♥️ Ravi de te voir sur Ilukaan !
Je suis en charge de ta fiche, tu as jusqu'au 28 juin pour la terminer ! N'hésite pas à demander si tu as besoin d'aide ou autre ! Bon courage et amuse toi bien !


FREAKS | Wendy ML68R1LB1hcnTI91pMXi2K9shCU
Lance danse en #996699

I have two homes, like someone who leaves their hometown and then establishes a life elsewhere. They might say that they're going home when they return, but then they go home as well when they go to where they live now. Varadero is home, Ilukaan is home.@Alyna pour l'image
Voir le profil de l'utilisateur            
Monsieur le Directeur
Image du profil : FREAKS | Wendy B7Xyh8tGLiSWQN-Jl_7twgxn3FI
FREAKS | Wendy 67fa2229
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 560
Vincent Leroy
Image du profil : FREAKS | Wendy B7Xyh8tGLiSWQN-Jl_7twgxn3FI
FREAKS | Wendy 67fa2229
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 560
Sujet: Re: FREAKS | Wendy
Mar 29 Mai - 22:54
                    
Message du staff
Validation
Accompagnée par d'autres nouveaux élèves, tu es appelée par le directeur à t'avancer au centre du Dôme. Scrutée par les élèves et étudiants, tu regardes alors ton reflet dans la fontaine qui va décider de ton sort. D'abord voyant ta sale tête dans l'eau, tu remarque que le reflet semble se changer peu à peu jusqu'à prendre la forme d'un ours.  Tu es d'autant plus surpris quand l'animal commence à pousser un cri dans toute la salle. Tout le monde se met soudainement à t'applaudir, tandis que le directeur s'approche de toi avec un saphir brut qu'il met autour de ton cou. "Bienvenue à Ursirre !"

—> Te voilà validée, tu peux désormais poster dans tous les recoins du forum, RP-Post ainsi que RPCB.
—> N'hésite pas à voir la chambre qui t'a été attribuée.
—> Si ton personnage est en cursus universitaire, il peut postuler pour avoir un job d'étudiant.
—> Crée dès maintenant un topic pour récapituler les relations de ton personnage. Tu peux également acquérir un portable ou bien créer un blog.
—> N'hésite pas à faire une demande de RP pour trouver un partenaire d'écriture !
—> Enfin, amuse-toi bien sur le forum,  n'hésite pas à en parler autour de toi et à voter régulièrement aux TS !

welcome!

Ab origine fidelis, ex fortitudine scientia.

Voir le profil de l'utilisateur            http://ilukaan.forumactif.com
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: FREAKS | Wendy
                    
            
Sauter vers: