Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander]
Cervirald
Image du profil : [16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Unknown
[16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Tumblr_olqotg79BH1r05klvo4_r1_540
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 62
Clémentine Murano
Image du profil : [16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Unknown
[16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Tumblr_olqotg79BH1r05klvo4_r1_540
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 62
Sujet: [16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander]
Dim 20 Jan - 16:24
                    

RP express, bonjour :)

Oups, la jambe.

Il faut avouer que les travaux pratiques en groupe, ce n’est pas ce que je préfère. Je suis bien plus à l’aise seule, déjà car on ne se repose sur les talents de personne et de plus, car on ne me parle pas pendant que je réfléchis. Mais pour ces travaux là, il fallait se mettre avec quelqu’un de plus expérimenté, j’ai nommé: des gens plus avancés que nous.
Nous étions donc dans un bel amphithéâtre de l’école, des pantins s’offrant à nous avec des pancartes autour du cou portant des noms de maladies. Bonne ambiance.
Des maladies curables évidemment, pas de cas de Lycanthropie de ou Malédiction sanguines.
Pour ma part, j’avais choisi un cas de désartibulement, un peu gore parfois mais plutôt rapide à traiter. Enfin surtout que cela m’aiderait plus tard, la vie d’urgentiste ne se réduit pas à traiter des cas de dragoncelle, merci bien. Et entre nous, j’avais déjà potassé le traitement.

Je me trouvais donc devant mon pantin, affublé d’une mine tristounette dessinée au stylo sur son visage, à qui il manquait la jambe gauche, et le bras droit et dont les cris auraient probablement insoutenables si cela avait été une vraie personne. Pour avoir déjà vu des désartibulements, et l’avoir moi même vécu...ce n’est pas beau à voir. Heureusement je n’avais perdu que mon majeur. D’autres ont perdu leurs deux jambes, le spectacle fut désolant, vraiment. Je me répète mais: bonne ambiance. J’allais me mettre à mon truc, dans mon coin, en espérant être discrète lorsque le professeur me hurla dessus pour que j’aille trouver un ou une partenaire de 10e année. Génial.
Heureusement pour moi (ou pas, vu le morceau) je tombais nez à nez avec un visage que je connaissais bien: Alexander Stevenson. C’est l’heure de la jouer fine Clémentine.
Stevenson! Bonjour, tu as un partenaire? Je suis toute seule sur un cas de désartibulement!
Traduction: vient me regarder que le prof me laisse seule.  Stevenson n’était pas un mec très marrant, ni très avenant, ni très...bavard d’ailleurs, ce qui était d’autant mieux que l’on aurait pas à communiquer.

@Alexander Stevenson
J'ai fait 350 mots, niveau coupe de phrases je pense qu'on peut faire mieux, mais on peut aussi faire pire ptdr



Honey, you should see me in a crown
Never Mind My Dreams

[16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] 5tpr

Voir le profil de l'utilisateur            
Lupy
Image du profil : [16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Unknown
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 93
Alexander Stevenson
Image du profil : [16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Unknown
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 93
Sujet: Re: [16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander]
Dim 20 Jan - 17:58
                    

[16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Unidentified.600.2217410

Put that thing where it came back or so help me

Tu ne pouvais pas te faire porter pâle ? Non ? Vraiment pas ?

C’était la première chose qui t’avait traversé l’esprit lorsque tu étais entré dans l’amphithéâtre. Votre enseignant vous avait vendu ce cours comme un moyen de mettre en avant vos connaissances théoriques face à des cas concrets. Mais pour le coup, la seule chose que tu voyais, c’était des mannequins en piteux états. Et c’était peur dire, tu avais l’impression que tous les malheurs du monde s’étaient abattus sur eux. Et du peu que tu avais écouté, vous deviez tous choisir un mannequin ou une pathologique qui vous parlait et vous mettre en groupe avec un élève d’année inférieur. Génial. Vraiment génial.

C’est donc sans motivation que tu finis par regarder ce qui vous était proposer sur les différents pantins : éclabouille cérébrume, infection à tentacula venimeuse, brûlures de Scroutts à pétard et autres maladies aussi farfelues que stupide si on prenait le temps d’y réfléchir. Le plus risible d’entre tous est celui dédié au désartibulement. Il lui manque un bras et une jambe. Quel réalisme.

« Stevenson! Bonjour, tu as un partenaire? Je suis toute seule sur un cas de désartibulement!»

Baissant les yeux comme tu le fais souvent lorsque l’on s’adresse à toi, tu reconnais sans peine Clémentine. Il n’y en a pas deux comme elle. Ni comme toi. Vous n’êtes pas là pour faire le bien et soigner les gens comme les deux tiers des élèves autour de vous. Non, vous avez d’autres objectifs pour votre futur.

« Non. »

Il y avait pire partenaire que la Cervirald. Et tu préférais encore supporter ses piques et ses remarques parfois acerbes que les paroles sans fin d’autres camarade. Et du peu que tu en savais, elle n’était pas mauvaise élève. Autant finir ce travail au plus vite.

« Mettons-nous au travail. »

Tu n’attends pas la réponse de la neuvième année, attirant magiquement une feuille vierge et ton stylo pour prendre des notes. Tu recraches méthodiquement tout ce que tu connais sur le sujet. Autant dire pas mal de choses car c’est au programme dès la première année de médicomagie. Même pour quelqu’un d’aussi peu sérieux que toi.

« T’as des trucs à ajouter ? » Demandes-tu en lui passant le papier.
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : [16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Unknown
[16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Tumblr_olqotg79BH1r05klvo4_r1_540
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 62
Clémentine Murano
Image du profil : [16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Unknown
[16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Tumblr_olqotg79BH1r05klvo4_r1_540
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 62
Sujet: Re: [16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander]
Dim 20 Jan - 20:04
                    

RP express, bonjour :)

Oups, la jambe.

« Non. »

Ah classique Alexander, c’est bien cette froideur et ce flegme dont j’avais besoin. Enfin, pas vraiment, mais je n’avais pas envie de me payer un ou une autre élève bavard.e, comme c’était le cas d’un pauvre élève de ma classe qui faisait équipe avec une élève qui avait vraisemblablement toute sa vie à raconter. Le pauvre.

« Mettons-nous au travail. »

J'acquiesçai, et lui faisait signe de me suivre. Il est vrai que mon pauvre pantin tout désartibulé avait une sale tronche, et n’était pas vraiment réaliste. On n’allait en même temps pas apprendre à recoller les morceaux d’un véritable humain d’un coup non? Si on se foirait les conséquences seraient catastrophiques. Bon, peut-être pas, mais ça ce ne serait pas beau à voir.
Alors que je me plaçais devant le pantin, prête à étaler ma science, Alexander ne s’était clairement pas fait prier pour attraper une feuille, et sortir tout ce qu’il connaissait du cas. Pas compliqué, on voit ça en Première année d’études.

« T’as des trucs à ajouter ? »

Hm, fais-je, réfléchissant faussement. J’ai quelque chose à ajouter, évidemment. J’attrape le papier et  écrit qu’il faut faire un diagnostic psychologique suite à l’incident, et si possible un suivi de la situation, même si c’est plutôt pour les patients et patientes fragiles psychologiquement, les enfants et les personnes âgées.

Voilà. Bien, je pense que tu as entendu les consignes....”

Je devais expliquer ma démarche, sans le diagnostic psychologique pour le coup, expliquer la marche à suivre selon le parcours choisi - soit l’urgence dans mon cas - et expliquer comment terminer. Tout ça en remontant le pantin évidemment.

Alors. Donc. Nous avons devant nous un cas de désartibulement simple en double incidence. Dû à un accident de transplanage. Les membres manquants sont la jambe gauche et le bras droit, qui sont ici à quelques mètres du transplaneur. On note qu’il y aurait une quantité importante de sang perdue et qu’il faut, de fait intervenir en urgence. Dans ce contexte on met la victime à l’abri, on la rassure, voire on l’endort si elle est trop agitée et si possible on rapporte les membres arrachés. Ici, c’est facile” Je m'exécute en décrivant “Si ce n’est pas possible, on commence par faire un garrot pour arrêter le saignement. Ensuite, on utilise le sort…
Balancer des sorts était toujours un peu compliqué pour moi. La prononciation latine était en effet assez différente de la prononciation française et de plus, j’avais appris mes premiers sorts en japonais. Tout avait tendance à se meganger dans ma tête. Mais là, ça marchait, pas que j’en sois étonnée. Un gros BOUM se fit entendre et un nuage de fumée violette s’éleva. Le mannequin avait retrouvé sa jambe et son bras.
Et normalement c’est bon. On doit ensuite mettre le patient en sécurité et le conduire dans un hôpital pour des tests supplémentaires, faire un bilan psychologique.”

Ca c’était la marche à suivre en cas de désartibulement normal. Je me retenais presque de sortir ce que je savais des cas spéciaux, attendant les observations de mon aîné.

@Alexander Stevenson
[J'ai fait 350 mots, niveau coupe de phrases je pense qu'on peut faire mieux, mais on peut aussi faire pire ptdr00000]513 mots[/color]



Honey, you should see me in a crown
Never Mind My Dreams

[16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] 5tpr

Voir le profil de l'utilisateur            
Lupy
Image du profil : [16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Unknown
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 93
Alexander Stevenson
Image du profil : [16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Unknown
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 93
Sujet: Re: [16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander]
Lun 21 Jan - 21:33
                    

[16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Unidentified.600.2217410

Put that thing where it came back or so help me


«
Alors. Donc. Nous avons devant nous un cas de désartibulement simple en double incidence. Dû à un accident de transplanage. Les membres manquants sont la jambe gauche et le bras droit, qui sont ici à quelques mètres du transplaneur. On note qu’il y aurait une quantité importante de sang perdue et qu’il faut, de fait intervenir en urgence. Dans ce contexte on met la victime à l’abri, on la rassure, voire on l’endort si elle est trop agitée et si possible on rapporte les membres arrachés. Ici, c’est facile” Je m'exécute en décrivant “Si ce n’est pas possible, on commence par faire un garrot pour arrêter le saignement. Ensuite, on utilise le sort… »

Il n’y avait rien à ajouter. Absolument rien. Les explications de la brune étaient complètes et abordaient les différents éléments à ne pas omettre dans le cadre d’un désartibulement. Elle avait même pensé à l’impact psychologique et à la manière de conserver les membres, quand ils étaient en suffisamment bon état pour les récupérer. Ce qui n’était pas toujours le cas.

Les sorciers utilisaient le transplanage comme les moldus leur voiture et oubliaient les risques d’un tel moyen de transport. Il y avait toujours des risques. Toujours. Et vous, médicomages et futurs médicomages, étiez là pour réparer leurs corps affligés par leurs mauvaises manipulations ou leur magie inconstante.

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités et cette maxime entendu dans une série moldue qui te passionnait plus jeune prenait tout son sens quand tu avais pouvoir de vie ou de mort sur les gens. Que tu pouvais, d’un coup de baguette magique guérir ou faire périr un de tes semblables. Sans oublier ceux qui choisissait d’utiliser la magie pour faire le mal. Ceux-là, tu ne leur accordais aucun respect et quand bien même tu suivais d’une certaine manière leur trace, tu t’étais promis de ne jamais tomber dans leurs travers. Tu voulais prouver au monde entier qu’en repoussant les codes préétablis on pouvait faire avancer les choses… Mais surtout sauver des vies.

« Ils auraient au moins pu complexifier leur cas… » soupires-tu en voyant qu’il n’y avait même pas une heure d’écoulé.

Et tu ne pensais pas si bien dire car vos enseignants respectifs passaient dans chacun des binômes pour voir votre avancement et vous conseiller si besoin. Certains groupes semblaient se prendre la tête tandis que d’autres regardaient leur mannequin comme s’ils n’en avaient jamais vu auparavant.

« Maintenant que vous avez terminer la première partie de votre exercice, j’attends de vous, Murano et Stevenson, plus que ça. Vous avez bien appris vos cours, c’est un fait » commence ton formateur.

Il marque un temps d’arrêt et vous regarde tour à tour comme pour appuyer ses propos.

« Je pense que vous êtes prêts pour faire face à de vrais patients. Ne vous inquiétez pas, personne ne va mourir aujourd’hui et l’échec fait partie de l’apprentissage. Ce nouvel exercice n’a pas pour but de vous décourager ou de vous effrayer, mais de vous faire prendre conscience de la réalité. »

Et de vos limites surtout. Enfin, c’est ce qui sauta aux yeux lorsque le mannequin prit une forme humaine et que vos efforts précédant furent réduits à néants.

Tout était là. Le bruit. Le sang. Les cris.

Tout était beaucoup trop réel.

« Nous avons quelqu’un à sauver maintenant Clémentine ... » murmures-tu avec une assurance qui te surprends.

Tu n’attendais que ça depuis trois ans : passer à l’action.
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : [16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Unknown
[16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Tumblr_olqotg79BH1r05klvo4_r1_540
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 62
Clémentine Murano
Image du profil : [16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Unknown
[16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] Tumblr_olqotg79BH1r05klvo4_r1_540
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 62
Sujet: Re: [16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander]
Sam 29 Juin - 20:00
                    

Oups, la jambe.

J’avais réussi. Evidemment, je réussi toujours.
Avec un mouvement de cheveux, si tant est qu’ils eussent été lâchés, je me tournais vers mon partenaire, toujours aussi rayonnant. (C’est à dire pas).
« Ils auraient au moins pu complexifier leur cas… »  grommela-t-il en regardant sa montre. Je levais la tête vers lui.
Je suis d’accord!  J’ai l’impression d’être en option, bon sang.
Dans un espoir de faire passer le temps, après deux minutes de silence qui en ressemblaient à une vingtaine, je tentais un approche avec mon collègue - enfin collègue- camarade.
“Alors euh...tu en a vu beaucoup des cas comme ça?”
A peine finissais-je ma phrase que le prof venait nous couper. C’est bien ma veine.

« Maintenant que vous avez terminé la première partie de votre exercice, j’attends de vous, Murano et Stevenson, plus que ça. Vous avez bien appris vos cours, c’est un fait » commence ton formateur.
Euh deux secondes. Où sont les félicitations? Je me suis donnée A FOND (non) et c’est le merci que j’ai? Pfeuh, je préfère pratiquer directement sur quelqu’un sans désinfectant.
Du moins c’est ce que je me disais dans ma tête, en façade j'acquiesce en silence.

« Je pense que vous êtes prêts pour faire face à de vrais patients. Ne vous inquiétez pas, personne ne va mourir aujourd’hui et l’échec fait partie de l’apprentissage. Ce nouvel exercice n’a pas pour but de vous décourager ou de vous effrayer, mais de vous faire prendre conscience de la réalité. »

Ah.
Mes yeux s’ouvraient d’un coup assez fort. Merdemerdemerdemerdemerde.
Un sourire décontenancé se formait sur mon visage, lèvres incertaines de leur forme et regarde paniqué vers mon voisin.
C’est la première fois que je  bosse sur un vrai cas qui risque de faire des vagues, enfin merde?
Je tournais ma tête vers mon camarade, alors que le professeur nous emmenait vers la 2e partie de notre exercice.
“Tu-tu en as déjà fait des coups comme ça?”

Comme si j’allais me laisser échouer.

@Alexander Stevenson



Honey, you should see me in a crown
Never Mind My Dreams

[16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander] 5tpr

Voir le profil de l'utilisateur            
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [16.01.19] Put that thing where it came back or so help me [ft. Alexander]
                    
            
Sauter vers: