Derniers sujets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mission Ménage d'Automne ft Rey manta [28 octobre 2018]
 :: Hors jeu :: Archives :: Anciens RP
Invité
Invité
Anonymous
Sujet: Mission Ménage d'Automne ft Rey manta [28 octobre 2018]
Jeu 13 Déc - 22:38
                    
netwayer balayer astiquer
la case toujours pimpant

Il y avait de ces jours où l'on n'avait pas envie de faire grand-chose. Le froid n'aidait pas en vérité. Ni la neige. Ni la fatigue. Ni les cours nombreux et les tonnes de devoirs que donnait à faire le corps enseignant, et c'était à peine un euphémisme.

C'était juste ce genre de jours où tu voudrais te mettre sous la couette, au chaud, avec une boisson brûlante, à regarder des films ou des séries, ton chat à côté de toi...
En bref, la paresse, la flemme et la procrastination à leur apogée, de concert. Ce n'était pas l'état le plus productif (on en était à son extrême opposé à ce moment-ci), surtout lorsqu'un début de rhume pointait son nez. On avait à ce moment, vagabondant dans les couloirs, Thandi Mweki et Morgan Rey, comparses de fortune depuis des années, semant mauvaises blagues privées, humour douteux et coups foireux. Pour qu'il leur arrive tant de tribulations, l'une d'elles devait porter malheur, être le mouton noir du duo.
Manque de bol, les deux jeunes filles étaient brunes. Aux cheveux bouclés qui provoqueraient des cauchemars à n'importe quel coiffeur voulant dompter ces tignasses donc pour identifier le fameux "mouton noir", ce n'était pas gagné d'avance.

La question était "pourquoi" ?
P O U R Q U O I.

Pourquoi c'était tombé sur elles ? Pourquoi l'infirmière Vintersson, aux mèches flamboyantes, les avait-elle hélées elles pour accomplir la tâche laborieuse de ranger les étagères de l'infirmerie ? Qu'avaient les deux élèves fait pour que le sort leur réserve ceci ? Surtout à ce moment. Lorsque l'infirmière s'était éloignée dans la direction opposée, un long soupir bruyant s'échappa de la gorge commençant à s'enrouer de la Sud-Africaine. C'était elle que le rhume guettait, qui craignait le froid, sa Némésis - en témoignaient ses six couches de vêtements superposées les unes sur les autres qui lui donnaient une allure grotesque et maladroite alors que d'ordinaire la Sud-Africaine se mouvait avec grâce et légèreté, en bien des points semblable à son patronus -.
Thandi n'était pas quelqu'un qui était désordonné, loin de là, elle était même sûrement légèrement maniaque sur les bords, ce qui la différenciait de son petit-ami. Toutefois, elle n'était pas du genre à être la bonniche, à ranger derrière les autres... C'était d'ailleurs visible sur son faciès, expression désabusée, peu enjouée contrairement à son habitude.

- Morgan. Je t'avoue... Je suis pas chaude à cette idée.

Elle avait besoin de briser le silence en exprimant son désaccord, elle savait que sa meilleure amie serait d'accord avec elle. Cela n'arrivait pas tout le temps, l'Ursirre et la Lupy étant sur bien des points diamétralement opposées, néanmoins, à cet exact instant... Il était compliqué de ne pas être d'accord sur ce point et elle savait que Morgan allait râler deux fois plus qu'elle.

Enfin, il fallait que l'une d'elles se ressaisisse et en l'occurrence, c'était le travail de Thandi, l'optimiste invétérée, celle qui poussait toujours l'autre à avancer, dut-elle le faire à grands coups de pieds dans le cul.

<< Un mal pour un bien Thandi, pense à ça. Des points pour Lupy. Oui pense à ça. Tes parents seront fiers hé. >>

Se concentrer sur le résultat pour mieux se motiver. Oui, elle allait faire ça. Elle rangea ses gants dans son sac et avant que Morgan ait le temps de dire quoi que ce soit, elle la poussa vers l'infirmerie.

- Allons-y ! Plus tôt ce sera fait, plus tôt on aura fini.

Et surtout...
Ne pas penser à ce qu'elles auraient pu faire toutes deux pendant ces minutes, voire heures, de réquisition. Il y avait de quoi se ramollir.

(c) nightgaunt
            
Ursirre
Image du profil : Mission Ménage d'Automne ft Rey manta [28 octobre 2018] Unknown
Mission Ménage d'Automne ft Rey manta [28 octobre 2018] Rspsv6q
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 945
Morgan Rey
Image du profil : Mission Ménage d'Automne ft Rey manta [28 octobre 2018] Unknown
Mission Ménage d'Automne ft Rey manta [28 octobre 2018] Rspsv6q
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 945
Sujet: Re: Mission Ménage d'Automne ft Rey manta [28 octobre 2018]
Mar 25 Déc - 21:02
                    
Mweki Thandi

Un suicide de nettoyage un !
Morgan n'était pas réellement une personne ordonnée, il suffisait de voir son côté de chambre pour le remarquer. Elle avait son petit bordel organisé qu'elle appréciait suffisamment pour ne pas avoir a ranger compulsivement, au contraire, elle semblait tout perdre dès qu'elle tentait le rangement. Comme quoi, des fois, mettre les feuilles les unes sur les autres aidait plus qu'un classeur - d'après l'Ursirre, ce n'était pas non plus une science exacte. Même dans sa chambre chez elle, ce n'était pas carré, il y avait de tout partout. Tout ce qui ne s'y trouvait pas c'était bien de la poussière, parce que c'était le bazar mais ce n'était pas non plus sale, elle conservait tout de même quelques principes - et au vu de sa génitrice, il n'y avait pas intérêt à ce qu'on retrouve de la saleté dans la maison familiale.

Alors quand l'infirmière les avait hélé, Thandi et elle, la mixée avait eu un pressentiment assez sinistre, si bien que son museau s'était instinctivement froncé. Et elle n'avait pas eu tort, sur aucun point. Morgan avait été sur le point de rétorquer qu'elles n'avaient « pas que ça à foutre et que si c'était tant le bordel, elle avait qu'à le ranger elle-même, parce qu'elles étaient pas ses esclaves » mais la suédoise s'était déjà échappée. Il avait fallut une volonté de fer pour que Morgan ne se jette pas sur elle en lui balançant tout ce qu'elle pensait de son « idée de merde ».

En quel honneur devraient-elles ranger cette foutue infirmerie ? D'autant plus qu'elle n'y passait pas, jamais pour ainsi dire. Donc oui, ça la faisait sortir de ses gongs. Les deux comparses étaient des élèves, pas des techniciennes de surface. Et c'était raciste de leur répondre qu'elles en avaient la tronche - Morgan n'hésiterait pas à utiliser de ses points si jamais elle l'entendait.

- Morgan. Je t'avoue... Je suis pas chaude à cette idée.

La colère de l'Ursirre était bouillante, le sang chaud c'était de famille et il n'y avait pas mieux placé pour le savoir que la Lupy. Le regard sombre de toutes les manières de Morgan était plus éloquent que des paroles, mais sa langue partie plus vite que son cerveau.

- Ah t'es pas chaude à l'idée de ranger l'infirmerie ? Le sarcasme de l'Ursirre était palpable. Parce que tu crois que moi oui ? Que je trouve l'idée géniale alors que je préférerais m'enfoncer du Gurozan dans le fion et regarder Star Trek la vieille série ?! Elle était peut-être à la limite de l'hystérie par ces propos, et sincèrement elle espérant que l'infirmière l'ait entendu.

La virulence des palabres lancées par l'Ursirre fut rapidement coupé par l'action Lupienne, qu'elle n'anticipa, pour une fois, pas. Thandi avait décidé que plus vite c'était fait, plus vite elles en ressortiraient, ce qui n'était pas totalement faux en fait. Alors Morgan était bien obligé de suivre, en rechignant.

- Allons-y ! Plus tôt ce sera fait, plus tôt on aura fini.

Le grognement exprimait tout aussi bien le fond de sa pensée qu n'importe quelle phrase bien trop longue. La langue de Morgan claqua alors qu'elle se dégageait de la Lupy, sans faire aucun effort pour cacher le mécontentement qui l'habitait, c'était son côté français de râler à tout va.

- J'devrais faire la grève. C'est toujours les gens gens de couleurs qui font le sale boulot de toute façon.

Mais bon, apparemment, un ordre venant de l'adulte elles ne pouvaient y couper. Et bien qu'elle ne fut pas la personne la plus ordonné du monde, l'état de l'infirmerie lui tira une nouvelle grimace.

- Et c'est là qu'ils viennent se faire soigner ? Même un bordel a plus de propreté que cet endroit. C'est censé être plus que propre une infirmerie j'me trompe pas ? Les lieux médicaux c'est pas genre le truc le plus propre du monde normalement?

Râler c'était une des passions de l'Ursirre et si en plus elle pouvait critiquer quelqu'un qui l'emmerdait, elle ne s'en privait aucunement. Après tout, l'état de l'infirmerie était plus que pitoyable. Il y avait des déchetteries mieux organisées et propres que cet endroit. De quoi rebuter quiconque se blesserait ou tomberait malade, et en cette période de l'année c'était facile la moitié des élèves. Morgan fit trois pas dans la pièce, examinant l'étendu des dégâts.

- J'te jure, j'vais lui faire bouffer tout ce que je vais ramasser à cette sale...

Elle s'était emparée d'une pile de document dont la moitié se déversa sur le sol, faisant mourir la fin de la phrase dans sa gorge. Son aura noire en disant long. Elle allait tuer quelqu'un.
Pando


Morgan se moque en #52637A
Fiche || Relations || Portable
Merci à Aly pour l'avatar ♡
Merci Kiku ♡ :
 


Merci DiNozzo ♡ :
 
Voir le profil de l'utilisateur            
Invité
Invité
Anonymous
Sujet: Re: Mission Ménage d'Automne ft Rey manta [28 octobre 2018]
Dim 10 Mar - 17:18
                    
netwayer balayer astiquer
la case toujours pimpant

- J'devrais faire la grève. C'est toujours les gens gens de couleurs qui font le sale boulot de toute façon.

Thandi jeta un œil un peu circonspect à Morgan, tordant sa bouche et ramassant ses boucles en queue de cheval pour que ce soit plus pratique et ne pas être gênée dans la tâche qui avait été attribuée. Elle continuait de dévisager son amie. Sortait-elle réellement la carte des origines ? Parce qu'à bien y réfléchir... Ce n'était pas faux en théorie. Eussent-elles été blanches voire des mecs, ça aurait peut-être changé la donne.
Elle finit par secouer la tête. Non, c'est ridicule. On n'allait pas faire de la question quelque chose de politique, auquel cas, les deux fortes têtes en présence allaient se faire entendre. Après tout, elles venaient chacune du pays de Nelson Mandela et de Pancho Villa/La Fayette/Benjamin Franklin (rayer la mention inutile, Morgan ne pouvait pas se décider à avoir une nationalité comme les trois-quarts du monde ? Sérieusement.)

- Morgan ! Tu exagères un peu ! Et c'est ton côté français qui veut faire la grève ?

La jeune Lupy tentait de faire un peu d'humour pour dédramatiser la situation. Enfin à moitié, des années qu'elle connaissait l'Ursirre et en ce sens, elle pouvait dire d'elle sans hésiter qu'il s'agissait de sa meilleure amie, donc elle avait bien conscience de la propension à grogner, râler, grommeler de la brune mi-hispanique.

Thandi était quelqu'un d'organisé malgré son impulsivité et son habitude à agir avant de réfléchir. Sans être maniaque, elle avait besoin que l'ordre règne pour avoir les idées au clair, c'était comme ça. Et par ironie du sort, comme quoi Qamata, malgré son haut-rang de créateur de tout, avait quand même un sacré sens de l'humour en ayant décidé de mettre sur son chemin que des personnes qui ne partageaient pas réellement son sens de l'ordre. Comme s'il voulait tester sa patience et jusqu'à quel point la jeune fille pouvait conserver son calme.

Mais le pire était à venir.

Comme la chute d'une mauvaise blague que l'on trouverait dans les tréfonds de l'humour, là où il tombe le plus bas, l'infirmerie était sans doutes le paroxysme de ce qu'elle avait vu jusque-là.
Thandi ne s'attendait pas à ça. Comment cela pouvait être aussi... chaotique ? Non, ce mot était encore trop léger pour décrire ce qu'elle et son amie avaient sous les yeux à ce moment.

- Et c'est là qu'ils viennent se faire soigner ? Même un bordel a plus de propreté que cet endroit. C'est censé être plus que propre une infirmerie j'me trompe pas ? Les lieux médicaux c'est pas genre le truc le plus propre du monde normalement?

Thandi, encore trop sous le choc, ne trouva pas la force de répondre. Elles ne réchapperaient pas vivantes de cette mission, elle aurait dû écrire un testament, dire une dernière fois à ses proches à quel point elle les aimait.
Elle ne pensait pas voir venir sa fin aussi tôt alors que sa vie était encore à peine entamée.
La Sud-Africaine reprit ses esprits à ce moment-ci.

- Mais... Sérieux... QU'EST-CE QUE C'EST QUE ÇA ?!

Elle parlait fort, elle était sur les nerfs. À quel moment tu étais médecin et tu laissais autant de bordel ?! Et en plus oser refiler le boulot de ranger à d'autres au lieu d'assumer ?! Quelle lâcheté.

- J'te jure, j'vais lui faire bouffer tout ce que je vais ramasser à cette sale...

Vous l'aurez compris, aussi différentes étaient les deux meilleures amies l'une de l'autre sur la question du rangement, la situation était assez grave pour qu'elles se mettent d'accord et s'allient dans cette épreuve dont elles ne ressortiraient sans doutes pas vivantes.

Thandi marchait dans la pièce, le nez froncé de dégoût, évaluant les dégâts. Étaient-elles capables d'en venir à bout ?

- Si on en ressort, je te jure. Je la tiens pendant que tu le fais.

La Sud-Africaine allait tout de suite ouvrir la fenêtre pour aérer la pièce.
Ça allait être long et Qamata devait être mort de rire comme devant une sitcom des années 1990 en voyant tout ça.
(c) nightgaunt
            
Ursirre
Image du profil : Mission Ménage d'Automne ft Rey manta [28 octobre 2018] Unknown
Mission Ménage d'Automne ft Rey manta [28 octobre 2018] Rspsv6q
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 945
Morgan Rey
Image du profil : Mission Ménage d'Automne ft Rey manta [28 octobre 2018] Unknown
Mission Ménage d'Automne ft Rey manta [28 octobre 2018] Rspsv6q
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 945
Sujet: Re: Mission Ménage d'Automne ft Rey manta [28 octobre 2018]
Jeu 11 Avr - 13:19
                    
Mweki Thandi

Un suicide de nettoyage un !
Évidemment que sa palabre n'était pas accueillie comme elle aurait dû. C'est vrai quoi. En 2018, le racisme s'était amoindri - pas éteint, ce serait pas plus mal mais toujours pas. Cependant dans cette école qui prônait le multiculturalisme, une femme blanche venait de refiler un travail de ménage à deux jeunes femmes racisées. Il y avait de quoi se poser des questions. Du moins pour la Bleu. Elle pouvait comprendre que ce ne fut pas le cas de sa meilleure amie.
Cependant elle fut sûre que si ça avait été le cas, elles auraient été gueuler et se seraient fait entendre pour cela. Ce n'était pas comme si elles n'avaient pas déjà eu affaire à du racisme toutes les deux. En général Morgan répliquait mauvaisement, prête à en découdre, amenant l'autre personne a tenter de la frapper. Ce n'était pas comme si elle n'avait pas déjà été en garde à vue pour des bagarres de rue. Étrangement, c'était toujours elle et pas les autres. Les États-Unis, quel merveilleux pays. Cela dit le Canada n'était pas aussi bien qu'on le disait. A choisir elle préférait s'exiler sur Mars.

- Oui. Il parle plus fort que les autres là tout de suite. Elle grogna. Il était vrai que ce côté là, actuellement, parlait bien plus fort que les deux autres. Et pourtant ils avaient tous envie de faire la grève dans l'immédiat.Je vais mettre un gilet jaune et défiler dans le couloir tu vas voir !

Ce n'était pas pour la bonne cause oui. Mais si elle pouvait utiliser tout ce qu'elle avait, elle le ferait, sans aucun problème. Surtout qu'elle en avait des choses « anormales » niveau sociétal qui pouvait jouer contre sa faveur. Entre les origines et sa sexualité...

- C'parce que je suis gay c'est sûr. Elle avisa la Sud-Africaine. Et toi t'es bi, alors forcément tu n'existes pas. Un ricanement nasal lui échappa. Elle ne savait pas si elle pouvait sortir plus de connerie à la minute ou non. Quoi que, il y avait bien des gens qui le pensaient. Si elle avait été à l'aise, elle aurait sorti la carte de l'asexualité... Secouant la tête elle se ravisa.

L'exagération était à son maximum. Et il fallait dire... Cela l'amusait plus que de raison.
La vue de l'infirmerie, elle savait que la Lupy tiquerait, elle avait très conscience de son côté « j'ai besoin que ce soit rangé », et elle le respectait, faisant en sorte de ne pas être ultra bordélique en sa présence - mais foncièrement elle l'était toujours un peu. Ainsi elle s'était attendu au hurlement qui manqua de lui bousiller les tympans. C'est qu'elle avait des cordes vocale la Thandi.

Morgan était à deux doigts de répondre que c'était de la merde. Que jamais elle ne comprendrait pourquoi les gens venait se faire soigner ici. Ni ce que foutait cette infirmière, assistante ? Elle s'en foutait, elle était responsable de ce bordel, elle lui cracherait dessus après l'avoir tondu. Elle aurait rajouté une belle ribambelle d'insulte mais il valait mieux les garder pour soi à ce niveau là.

Il était grand temps de commencer a ramasser ce qu'elle avait fait tomber à cause du non-rangement de cette foutue pièce. Alors que la remarque de Thandi fusait, lui accordant son aide pour faire bouffer l'infirmerie entière à l'autre connasse qui les avait obligé a rester là au lieu de glander ailleurs. Oui, elles n'allaient pas faire quelque chose de réellement productif. Morgan aurait bien aimé se poser devant la télévision et ne rien faire, c'était une activité qu'elle aimait pratiquer. Elles auraient pu parler de tout et de rien, elle aurait écouté Thandi parler de ce qui la tracassait, c'était bien de la seule dont elle arrivait a supporter, et pour cause : elle ne le faisait pas bien souvent. Les deux brunes étaient toujours là l'une pour l'autre de toute façon, rien de plus simple.
Et c'est ce qu'elle aimait.

- Ça marche. Elle fit une pause, comme réfléchissant, mais elle s'apprêtait très sincèrement à sortir une énormité. Enfin ça court même.

Et elle était fière d'elle c'était sûrement le pire.
Après avoir grossièrement ramassé le tas de feuille sur le sol, déposé sur un meuble sans être certaine que cela tiendrait encore longtemps, l'Étasunienne se déplaça à la recherche de sac poubelle pour y mettre tout ce qui n'était pas de l'ordre d'être rangé. Parce qu'il fallait bien commencer quelque part. Et elle avait hâte que ça se termine.

- Si je ne m'en sors pas, tu diras à mes parents que je les aime et à Arthur que j'ai déjà mâté le cul de sa copine. Il est très beau.

Elle l'avait fait. Une fois. D'autant plus que toutes les deux s'amusaient à charrier l'homme quant à cela. Sa future belle-sœur - elle savait qu'il la demanderait en mariage un jour ou l'autre - adhérait à ses bêtises pour embêter son aîné. Au début elle avait eu du mal, la trouvant pimbêche et trop hautaine, mais au final elles avaient appris à s'entendre comme des lurons en foire.

Son soupire se fit encore plus long alors qu'elle trouva un sac poubelle. Déchiré.
C'était pire qu'une sitcom des années quatre-vingt dix à ce niveau là. On s'acharnaient sur elles.
Pando


Morgan se moque en #52637A
Fiche || Relations || Portable
Merci à Aly pour l'avatar ♡
Merci Kiku ♡ :
 


Merci DiNozzo ♡ :
 
Voir le profil de l'utilisateur            
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Mission Ménage d'Automne ft Rey manta [28 octobre 2018]
                    
            
Sauter vers: