C’était le jour de la rentrée, déjà. Comme chaque année, les vacances étaient passées bien trop vite à ton goût, mais peu importe : aujourd’hui, tu venais de retourner à Ilukaan, ton école mais aussi ce qui était devenu avec le temps, ta deuxième maison. A vrai dire, tu étais presque nostalgique, aujourd’hui : tu débutais ta dernière année d’études. Quel sentiment étrange, de savoir que ce serait la dernière fois que tu assisterais à ce spectacle. Lire la suite
Aly
Admin
Tam
Admin
Sue
Modo
Alex
Modo
Gaumar
Modo
Forum multifandom ▲ Univers inspiré d'Harry Potter ▲ Avatars 200*320 illustrés/mangas ▲RPCB/RP-Post ▲ Tout public avec possibilité de R18 ▲ Forum au contexte évolutif ▲ Pas de minimum de mots



 

Partagez|

[08/12/8] Rencontre & autres bavardages Feat - Hauru J.Pendragone
 :: Ville de Bloombury :: Bars et restaurants :: Stardust

— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Your Name
ϟ Parchemins : 125
[08/12/8] Rencontre & autres bavardages Feat - Hauru J.Pendragone Sam 8 Déc - 22:20

Feat – Hauru J.Pendragon
Rencontre & autres bavardages
La journée suivait son cours, toujours au même poste, je travaillais avec assiduité au Black Cat. Le temps passait étrangement, lentement, les secondes, les heures me semblait paraître une éternité. Il pleuvait des cordes, le froid prenait de l’ampleur et la grisaille s’installait confortablement sur Ilukaan et ses alentours. L’automne laissait place à l’hiver, il n’y avait pour ainsi dire aucun client à conseiller en cette triste journée. La boutique était en effet vide, seuls les animaux et créatures me tenait compagnie. L’ennui m’avait possédé malgré les tâches de rangements, je m’ennuyai. Une seule hâte était en moi depuis la prise de poste, la hâte d’être enfin à la pause déjeuner, la hâte de pouvoir sortir. La matinée continuait péniblement, mes patronnes m’appelèrent avant la pause de midi, elles avaient pris la décision de fermer la boutique pour l’après-midi exceptionnellement au vu de la non-fréquentation de celle-ci. Elles allaient vagabonder aux différents marché magique à la recherche de nouveauté afin que la journée ne soit pas totalement perdue. Quant à moi, elles proposaient de réfléchir à un nouvel aménagement de la totalité de la boutique. L’idée me plût tout autant que celle de rentrer au bercail pour reprendre mes révisions.

La journée était loin d’être fini et encore moins perdu ! Je quittais l’enceinte du Black Cat et fis un détour en passant par le Stardust. Je m’y arrêtai pour commander un cappuccino au caramel, confortablement installé dans un fauteuil à l’écart de la population mon regard se tourna étrangement sur un individu tout à fait remarquable. Tout d’abord, je me mit à l’observer de ma place, la curiosité se glissa dans la moindre de mes pensées. Je le vis s’installer un peu plus loin de moi le Stardust était quasiment désert, en même temps ce n’est pas tout à fait l’heure de pointe. J’étais intrigué par la prestance de cet individu à part, les couleurs de sa veste me donnait envie de sourire comme si la joie avait rempli mon âme. Je me levai et le regardai à nouveau, il était assis regardant par la fenêtre une tasse de thé à la main.

Je m’approchais furtivement, silencieuse, calme, je m’assieds sur la chaise en face du jeune homme et entrepris de commencer la conversation, curieuse de mettre un nom sur cette mystérieuse personne inconnu à mon bataillon.

« Bonjour ! Je me suis permise de m’asseoirs à votre table, les couleurs de votre de veste vous vont à ravir ! Je dois dire que vous avez une sacré prestance qui m’impressionne. »

Sur cette phrase, je bue un peu de mon cappuccino qui était encore très chaud. Après une gorgé avalé, je souriais l’air de rien.

« Au faîte, je suis Mitsuha »
GOTHEIM sur Never Utopia


Dernière édition par Mitsuha Miyamizu le Ven 14 Déc - 20:46, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
— Ursirre
avatar

ϟ Œuvre : Château Ambulant - Miyazaki
ϟ Parchemins : 10
Re: [08/12/8] Rencontre & autres bavardages Feat - Hauru J.Pendragone Mar 11 Déc - 12:39

RENCONTRE & AUTRES BAVARDAGES

ft. Mitsuha Miyamizu

506 mots
dialogue en Bold
♪ Self - Noname

Nous avons toujours vu dans la différence une forme de barbarie, dans tous les cas, une forme de négativé, de défaut. Pourtant j’étais certain que l’intérêt de l’humanité résidait dans ses inconstances, ses reliefs, ses irrégularités, ses bizarreries, ses énigmes, sa diversité et tous les autres choses qui soulignaient la différence. Alors, finalement, mon amitié avec Mitsuha n’avait rien d’étonnant, rien d’étrange, rien de bizarre.

C’est vrai, nous étions différents, même très différents. Je me donnais des allures de reine des neiges, je ne souriais pas souvent, j’étais seul pourtant beaucoup me connaissaient, beaucoup m’admiraient d’un œil brillant mais c’était toujours loin de moi comme si mon aura éteignait leur flamme, leur faisait ravaler l’intérêt dont j’étais le centre. On me regardait et souvent quand on me parlait on me détestait parce que je savais comment les relations sociales fonctionnaient. Je savais ce que ça voulait dire de « donner sa confiance », parfois donner c’est se tuer, c’est accepter que les autres vous prennent, vous froissent et vous foutent à la poubelle. Alors c’était mieux comme ça, au moins on ne me cherchait pas trop et je ne prenais pas de risques, je préservais mon cœur du danger des autres. Pourtant, Mitsuha, elle, n’avait jamais été éteinte par mon règne glacial, comme si sa douceur surpassait la façade gelée, comme si ses yeux persans avaient troué cette couche de neige, et juste pour cela, Hauru l’estimait beaucoup et appréciait passer du temps avec des individus qui rayonnent, d’un bonheur certain et intouchable, inébranlable. Oui parce que c’est ce qu’elle était dans ma vie, une part de bonheur un bout de soleil, je n’étais pas fou, derrière cette couche de lumière il se cachait également des petites parts d’ombre. Mais je les acceptais tout autant.

Je me souviens de ce jour où nous nous sommes rencontrés :

*8 décembre :*

Il faisait froid, c’était un temps pour moi car quand il fait froid les autres ne sortent pas, ils sont carapatés dans leurs dortoirs et boivent des cafés dans leurs lits. L’hiver était le moment le plus tranquille de l’année et pour cette raison j’aimais beaucoup cette saison, parce qu’elle me parlait, m’appelait. Pourtant, esthétiquement, automne et printemps rayonnent dans ma pensée comme de magnifiques tableaux de la Renaissance…

J’avais eu une journée plus que banale, plus qu’ennuyante, « boring » comme diraient nos amis les américains mais, au contraire de Baudelaire, l’ennuie et le spleen ne m’ont jamais fait peur, ne m’ont jamais atteint. Au contraire même, j’appréciais chaque moment de ces tranquilles journées où je peux lire un livre autour d’une tasse de café. Je me mettais d’ailleurs en direction du Stadurst, j’y avais ma place attitrée en face de la fenêtre. J’y commandais un Chaï Tea, m’assis sur une des chaises et me perdait dans une fausse contemplation. Mon regard se perdait sur le passage continuel des étudiants et du corps professoral et des habitants et des personnes âgées et des enfants qui contournaient le Stardust, accrochés à leurs vestes.

Mais, mon état de langueur fut interrompu d’un coup net par une jeune brune aux airs énergétiques. Elle me complimenta, à deux reprises, c’était originale, souvent on balançait plutôt des banalités.

« Merci, à dire vrai ce n’est pas la première fois que l’on me dis ! Mais ça reste plaisant à entendre » dis-je de marbre. Je jetai un coup d’œil à mon manteau, l’attrapa par le poing « C’est ma veste préférée ». J’avais faillit lui dire que je l’avais en 22 exemplaires identiques mais c’était un détail qui donnait sur moi l’information d’un psychotique, ce n'était pas un bon moyen de commencer.

« Enchanté Mistsuah, moi c’est Hauru. Hauru Pendragon » j'avais sourit et avais tendu ma main, c’était un début, j'allais faire un effort pour une fois. « Je ne crois pas t’avoir déjà vu à Ilukaan, tu as pourtant l’air jeune ! » (si vous vous demandez, c'était un compliment ...). J'étais curieux d'en connaître un peu plus sur ma nouvelle voisine.


Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Your Name
ϟ Parchemins : 125
Re: [08/12/8] Rencontre & autres bavardages Feat - Hauru J.Pendragone Ven 14 Déc - 20:44

Feat – Hauru J.Pendragon
Rencontre & autres bavardages
La conversation débutait tout juste entre Mitsuha et ce jeune homme charismatique. Le temps n’étant pas clément, il était plutôt propice à un bon moment autour d’un cappuccino bien chaud. J’observais les gens dans la rue et continuai d’être concentré sur Hauru, j’en savais maintenant un peu plus sur lui. La discussion lancée, je ne pouvais m’arrêter quitte à partir dans la critique facile sur autrui.

« Je te remercie, je suis en cursus universitaire en neuvième année à Ilukaan. Je sors très peu à part pour aller au travail, donc forcément ma tête ne dit pas grand-chose à beaucoup de personnes. »

Je lui parlais toute souriante, contente de faire connaissance, petit à petit l’oiseau fait son nid. Je sortais de mon confort, je sortais enfin de ma timidité relationnel pour faire ma place comme tout le monde. J’avais la nette impression que c’était grâce à Mickasa, c’est grâce à elle que je me suis remise en question la solitude n’apporte jamais rien. L’enrichissement personnel est peu instructif, on en apprend plus à aller vers les personnes qui nous entourent, même si certaines rencontres peuvent être décevante, je prenais le risque d’être déçu quand bien même je m’en fichai royalement 10 seconde plus tard. Ma boisson baissait de niveau, la buvant selon l’envie. Je n’avais d’yeux que pour hauru, c’est un homme à la fois singulier et androgyne, je dirai. Les couleurs de sa veste favorite n’iraient certainement pas à tout le monde, nhan, elle est vraiment faîte pour lui. Je pris une petite décision avec un sourire narquois comme si je préparai un mauvais coup. Mouhaha.

« J’observe souvent la foule dehors, et là, je viens de m’imaginer si une autre personne pouvait s’habiller de votre veste. Je ne vois que le ridicule et l’effet clown. Ya pas à dire il y a les personnes qui ont du goût du style et il y a les autres... »

Les gens étaient ternes vestimentairement, comme moi en faîtes passer inaperçue était de rigueur autant chez les sorciers que chez les moldues. J’aurai cru qu’il y avait là une différence, je me demande que serais-je si je m’habillais de manière à me mettre en avant. Ce petit temps de réflexion passa rapidement dans ma tête, afin de me remettre à discuter.

« & toi en quel année d’études es-tu ? »
GOTHEIM sur Never Utopia
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: [08/12/8] Rencontre & autres bavardages Feat - Hauru J.Pendragone

[08/12/8] Rencontre & autres bavardages Feat - Hauru J.Pendragone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les autres Koken (Feat. Shinda Michiki)
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'Islam rejoint les autres religions
» Xylographie, Sérigraphie et autres techniques d'impression.
» I. Autremonde, les autres planètes, et les Dragons et Démons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ville de Bloombury :: Bars et restaurants :: Stardust-
Sauter vers: