Derniers sujets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Cervirald
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions W8du
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 358
Mikasa Ackerman
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions W8du
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 358
Sujet: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Lun 22 Oct - 18:17
                    
A la faveur des révisions

ft. Lovino Vargas

491 mots

♪ Symphony Number 5 – J.-S. Bach



Samedi, 14 heures, à la bibliothèque d’Ilukaan.
La bibliothèque est peu remplie, la plupart des élèves étant déjà partis profiter de leur temps libre pour oublier leurs études. On ne retrouve ainsi en ce lieu et à cette heure-ci que deux types de personnes bénéficiant du calme environnant : les grands lecteurs, saisissant l’occasion d’être en paix au milieu des ouvrages, et ceux qui travaillent encore leurs cours, jouissant d’une quantité non négligeable de ressources pouvant leur servir. Lovino et Mikasa font parti de cette catégorie. Il n’était pas rare de croiser les deux compères assis autour d’une table, accompagnés de quelques bouquins.
Etant tous les deux dans la même année d’étude, ils assistaient à des cours en commun, aussi bien dans le tronc général que dans leurs options, et ce, depuis leur arrivée à l’école canadienne. Autant dire qu’ils se sont souvent croisés et qu’ils se connaissent depuis un bon moment déjà. C’est ainsi qu’ils sont devenus camarades de révision en quelque sorte. L’un passionné par l’histoire de la magie et l’autre par la botanique, ils étaient assez complémentaires dans leurs domaines de compétences au niveau scolaire. Bien sûr, au début, cela a été quelque peu compliqué, la faute au syndrome du jeune homme. Toutefois, la verte a su s’armer de patience et s’en accommoder. C’est vrai, Lovino insulte souvent les gens, mais sa camarade sait qu’il travaille dessus et qu’il ne faut pas le prendre pour soi, bien que cela s’avère difficile parfois. Il l’aide malgré tout à suivre les cours d’histoire de la magie, grâce à son imagination débordante, lui permettant d’inventer des histoires sur le cours, aidant la jeune fille à se représenter les cours. Pour sa part, elle l’aide du mieux qu’elle peut en botanique, lui fournissant anecdotes et astuces. En dépit de son apparent caractère froid, Mikasa aime beaucoup partager de débattre lorsqu’il s’agit de plantes.
Leurs séances de révisions étaient d’autant plus importantes que cette année, les deux camarades allaient devoir passer leurs buses. Il était hors de question qu’ils ne réussissent pas leurs examens et ils sont prêts à tout pour obtenir leurs buses. En ce jour, ils se retrouvent pour discuter du cours du lundi précédent, portant sur la signature du Code international du secret magique, un sujet d’autant plus d’actualité. Ils auraient aimé se retrouver en parler plus tôt, mais l’italien s’était fait exclure de la bibliothèque à cause de sa nécessité à lire à haute voix, un besoin qui n’a jamais dérangé sa camarade. Fort heureusement, il eut le droit d’y reposer les pieds le jeudi précédent.
« Et donc, si j’ai bien compris, toutes les communautés magiques d’Angleterre se sont réunies pour signer le code international du secret magique au XVème siècle ? »



Mikasa vous juge en #006600



Merci Mads ❤:
 
Voir le profil de l'utilisateur            
Lupy
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions Unknown
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 367
Lovino Vargas
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions Unknown
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 367
Sujet: Re: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Mer 24 Oct - 18:00
                    
A la faveur des révisions
GGrand retour à la bibliothèque. Il doit l’avouer, ça lui avait manqué. Sa réserve de livre prévue en cas de problème comme celui là avait pris un sacré coup. C’est qu’il n’avait pas particulièrement prévu de se faire exclure de ce lieu avant les vacances. C’était comme un défi, défi clairement tombé à l’eau depuis la semaine dernière.
Il n’était pas venu pour lire. Accompagné de Mikasa il avait prévu de réviser avant de partir en vacances. Avec les buses en fin d’année on ne lésine pas sur le travail. La jeune cervirald était avec lui en cours depuis sa première année. L’italien lui faisait entièrement confiance pour faire progresser son niveau de botanique, en contrepartie il avait la charge de la faire progresser, elle, en histoire de la magie. Et la tâche n’était pas toujours aisée malgré son imagination débordante qui aidait à rendre la matière moins barbante. Heureusement la jeune fille était quelqu’un de très patient et attentif. Après tout elle le supportait lui ! C’était déjà beaucoup

« Et donc, si j’ai bien compris, toutes les communautés magiques d’Angleterre se sont réunies pour signer le code international du secret magique au XVème siècle ? »


Assis à une table, les deux camarades avaient ressorti leurs parchemins du cours d’histoire de la magie du lundi précédant.

« Pas seulement les communautés d’Angleterre avortonne mais de partout dans le monde. Le Code International du secret magique est le premier acte d’autorité pris par la Confédération Internationale des Sorciers. Elle réunit des représentants de chaque population magique, tu sais pour ne laisser personne de coté. Disons que quand tu prends la décision de cacher le monde magique mieux vaut que tous les sorciers soient au courant et suivent les même règles.»

Il sourit à sa camarade. Il a un peu peur que se soit rébarbatif. Surtout que si dans la tête l’entité « Confédération » est en train d’aller chercher pas la peau des fesses les autorités gouvernantes de chaque population magique pour leur expliquer à quel point c’est la merde et qu’il faut agir tous en accord. Il est bien conscient que la jeune fille n’a pas accès à ses pensées.

« Retiens que le code international est international donc nous implique tous ; nous les bâtards de sorciers et nos dirigeants. »

Pour que la jeune fille suive plus facilement il fait en sorte de façonner le cours comme un récit n’hésitant pas à accompagner ledit récit de gestes explicatifs.  Avec des personnages c’est toujours plus facile à suivre.

« Pour que les moldus arrêtent de persécuter les sorcières, Pierre Bonaccord le premier Manitou Suprême a réuni la Confédération pour la première fois en France. Soit parce qu’il aimait le bon vin – un peu cliché non ? – soit par soucis de commodité. Le lieu était propice au rendez-vous voulu.
Le code international du secret magique fut la solution choisie. Un code qui une fois mis en place permettrait de cacher notre monde aux moldus. C’était en 1689 »


Ce faisant, tenant sa baguette d’un coté et l’autre main serrée, d’un geste brusque il vient apposer son poing sur le parchemin le plus proche, comme un tampon en bas de la feuille. Quand il la retire, l’inscription 1689 brille légèrement. Oui il a un peu triché la date était déjà écrite, il n’a eu qu’à faire briller les lettres.

« Suite à ça les sorciers ont eu la chance de pouvoir aller s’installer dans des petits villages comme Tinworth ou Godric’s Hollow. C’était une toute nouvelle vie qui commencer pour eux bien plus confortable qu’auparavant.
Oui, parce que dans les temps qui précédaient cet acte, les sorciers devaient redoubler de vigilance pour se fondre parmi les non-magiques. Il existait de nombreuses règles qui étaient destinées à faire en sorte de camoufler notre existence. Les plus connus étant comme souvent en rapport avec le quidditch.  Il fallait par exemple qu’il y ait au moins 60km entre un terrain de quidditch et la ville la plus proche. Heu je m’égare retiens pas ça c’est pas très utile moucheronne. »


Pour poursuivre ses explications, l’italien se mit à la recherche du parchemin mentionnant les articles du code. C’était la partie la plus importante du cours et impossible de mettre la main dessus.

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions W8du
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 358
Mikasa Ackerman
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions W8du
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 358
Sujet: Re: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Jeu 25 Oct - 17:29
                    
A la faveur des révisions

ft. Lovino Vargas

563 mots

♪ Symphony Number 5 – J.-S. Bach



« Pas seulement les communautés d’Angleterre avortonne mais de partout dans le monde. Le Code International du secret magique est le premier acte d’autorité pris par la Confédération Internationale des Sorciers. Elle réunit des représentants de chaque population magique, tu sais pour ne laisser personne de coté. Disons que quand tu prends la décision de cacher le monde magique mieux vaut que tous les sorciers soient au courant et suivent les même règles.»

Avortonne donc. Bien qu’elle soit habitué à l’entendre tenir de tels propos, il faut avouer qu’ il lui était parfois difficile de savoir si l’italien pense vraiment ses insultes ou non. Cela dit, en vue du sourire qui illumine le visage de son camarade, elle sent bien que ce n’est pas le cas présentement. Elle s’occupe donc à écouter religieusement les propos de Lovino. Il possédait vraiment la faculté de rendre son discours plus intéressant que n’apparaît le cours.

« Retiens que le code international est international donc nous implique tous ; nous les bâtards de sorciers et nos dirigeants. »

Il arrive à rendre son récit vivant, ce qu’apprécie beaucoup Mikasa. En effet, si la jeune fille a du mal avec l’histoire de la magie, c’est à cause du côté rébarbatif de la matière combinée au manque de pratique. Il faut dire, à moins d’animer des marionnettes pour reproduire les évènements décrits en classe, il lui semble  difficile de «mettre en pratique » les propos sur l’histoire de la magie. Leur professeur n’aide pas à arranger les choses, récitant d’une voix morne et monotone son cours sans aucun enthousiasme.

« Pour que les moldus arrêtent de persécuter les sorcières, Pierre Bonaccord le premier Manitou Suprême a réuni la Confédération pour la première fois en France. Soit parce qu’il aimait le bon vin – un peu cliché non ? – soit par soucis de commodité. Le lieu était propice au rendez-vous voulu.
Le code international du secret magique fut la solution choisie. Un code qui une fois mis en place permettrait de cacher notre monde aux moldus. C’était en 1689
»


Elle hoche alors la tête, comprenant beaucoup mieux les évènements relatés par son camarade. Elle arrive désormais à visualiser les actes entourant la signature du code international du secret magique. Elle s’embrouille moins sur le nom et les actions des protagonistes. Elle suit des yeux, concentrée, les gestes du canidé qui utilise la magie pour garder l’attention de la cervidé.

« Suite à ça les sorciers ont eu la chance de pouvoir aller s’installer dans des petits villages comme Tinworth ou Godric’s Hollow. C’était une toute nouvelle vie qui commencer pour eux bien plus confortable qu’auparavant.
Oui, parce que dans les temps qui précédaient cet acte, les sorciers devaient redoubler de vigilance pour se fondre parmi les non-magiques. Il existait de nombreuses règles qui étaient destinées à faire en sorte de camoufler notre existence. Les plus connus étant comme souvent en rapport avec le quidditch.  Il fallait par exemple qu’il y ait au moins 60km entre un terrain de quidditch et la ville la plus proche. Heu je m’égare retiens pas ça c’est pas très utile moucheronne.
»


Tiens, les explications s’arrêtent. Il semble chercher quelque chose parmi les parchemins. La jeune fille lui pose alors la question :
« Tu cherches quelque chose ? »



Mikasa vous juge en #006600



Merci Mads ❤:
 
Voir le profil de l'utilisateur            
Lupy
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions Unknown
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 367
Lovino Vargas
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions Unknown
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 367
Sujet: Re: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Dim 11 Nov - 12:50
                    
A la faveur des révisions
Ça fait déjà quelques secondes qu’il farfouille partout avant de prendre conscience que sa camarde lui a posé une question.

«  Je mets plus la main sur les détails du code. J’avais tout un parchemin sur l’article 73 et sur tout ce qui touche aux créatures magiques. -marmonne- il est forcément quelque part. -A Mikasa- Soit on fait sans, soit on va nous même chercher les informations dans les bouquins grogniasse. »

L’idée de devoir parcourir de long en large l’ouvrage de Bathilda Tourdesac pour récupérer toutes les informations, alors qu’il avait pris soin de tout noter et de tout réorganiser, ne lui plait pas du tout. D’accord ils sont déjà à la bibliothèque donc les ouvrages sont accessibles immédiatement. Mais ça ne veut pas dire que les livres en questions vont venir s’ouvrir tout seul à la bonne page.

« C’est la partie la plus importante du cours. Connaitre les différents articles pour pouvoir nous même les expliquer et les suivre au quotidien »

Lovino tente de cacher sa frustration. Ce n’est pas qu’il est incapable de fournir les informations sur le sujet mais il n’est pas sûr de penser à tout et ils n’ont pas entreprit des révisions pour avoir des connaissances approximatives. Ne pouvant définitivement pas mettre la main sur ces notes il se dirige vers les bornes de recherche pour qu’elle lui fournisse l’ouvrage de Bathilda Tourdesac ainsi que Vie et habitat des animaux fantastiques de Norbert Dragonneau. Il sS’arrête juste avant de taper la demande et se tourne vers Mikasa.

« A moins que tu ne préfères qu’on passe à la botanique en espérant que le parchemin réapparaisse - comme par magie -»

Ce simple évènement avait suffit à briser la motivation du jeune garçon. Il n’avait pas particulièrement de mal à se mettre au travail en temps normal. Mais là nous étions au début des vacances, un samedi après-midi. Il avait des tonnes de choses plus amusantes à faire, et aussi son costume à finir avant le bal d’Halloween. Il fallait également qu’il pense à inviter Ricky avant que quelqu’un d’autre ne le fasse… Bref si sa camarade n’avait pas été la pour le pousser à se poser devant ses cours il ne serait pas venu. Au moins avait-il l’esprit tranquille du coté de sa meilleure amie qu’il avait confié à son frère. C’était toujours une distraction de moins.


Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions W8du
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 358
Mikasa Ackerman
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions W8du
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 358
Sujet: Re: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Dim 11 Nov - 14:28
                    
A la faveur des révisions

ft. Lovino Vargas

433 mots

♪ Symphony Number 5 – J.-S. Bach



« Je mets plus la main sur les détails du code. J’avais tout un parchemin sur l’article 73 et sur tout ce qui touche aux créatures magiques. Il est forcément quelque part. Soit on fait sans, soit on va nous même chercher les informations dans les bouquins grogniasse. »

L’idée de devoir parcourir les livres à la recherche d’informations sur le sujet n’enchante guère la jeune fille. Non qu’elle n’aime pas lire, au contraire, c’est un de ses passe-temps préférés. Mais premièrement, ce sont de gros ouvrages, cela leur prendrait sûrement des heures. Ensuite, ce sont des ouvrages sur l’Histoire de la Magie et ce n’est pas un sujet qui les passionne, elle risquerait de s’ennuyer. A vrai dire, si cela n’est pas très important, ce n’est peut-être pas la peine de s’attarder dessus.

« C’est la partie la plus importante du cours. Connaître les différents articles pour pouvoir nous-mêmes les expliquer et les suivre au quotidien. »

…Loupé. Il est donc indispensable de le retrouver. Cela dit, elle ne comprend pas pourquoi il ne fait pas usage de la magie pour le retrouver et se penche plutôt sur une borne de recherche. Après tout, ce sont des sorciers, autant qu’ils se servent de leur magie pour retrouver le parchemin. Mikasa n’égare que très peu ses affaires, mais elle connaît un sortilège capable de leur sortir de cette situation.

« A moins que tu ne préfères qu’on passe à la botanique en espérant que le parchemin réapparaisse. »

Elle aimerait beaucoup passer à la botanique, son domaine de prédilection. Cependant, elle préfère d’abord en finir avec l’Histoire de la Magie plutôt que de changer de sujet en plein milieu du cours. Elle avait bien planifié le thème qu’ils aborderaient aujourd’hui, heureusement assez simple à traiter en plus d’être un sujet qui lui plaisait plus que d’autres cours de botanique.

«  Autant continuer avec l’Histoire de la Magie, tant que l’on est encore dedans, non ? Je préfère qu’on en termine une fois pour toutes avant de passer à un autre sujet. Pour le parchemin, pourquoi ne pas essayer un Accio ?  A moins qu’il soit enfoui sous un tas d’objets, il n’y a pas de raison que cela cause quelques dégâts. »

Sur ce, elle sort alors sa baguette et se concentre sur le fameux document.

« Accio parchemin sur l’article 73 de Lovino Vargas ! »



Mikasa vous juge en #006600



Merci Mads ❤:
 
Voir le profil de l'utilisateur            
Lupy
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions Unknown
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 367
Lovino Vargas
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions Unknown
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 367
Sujet: Re: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Jeu 15 Nov - 18:15
                    
A la faveur des révisions
Elle l’avait fait ! Il aurait dû la prévenir… Des parchemins sur l’article 73, il en avait des dizaines voir plus et il n’avait plus exactement en tête la forme et le contenu du parchemin en question. C’est que, l’article 73 traitait des créatures fantastiques que les sorciers avaient décidé de cacher. Il y avait eu plus de 7 semaines de débats. Au final c’est 27 espèces de créatures qu’on devait maintenant cacher aux yeux des moldus. 27, auxquels s’en ajoutèrent  d’autre, au fil de l’évolution des méthodes de dissimulation. Si on ajouter à cette masse d’information toutes les anecdotes sur les incidents survenu et les sanctions appliquées. Plus les légendes que cela avait pu engendrer chez la communauté non magique, comme le Yéti… C’est bien ce qu’il pensait…

Mikasa n’avait pas pu visualiser le parchemin en question et le sort était légèrement trop vague vu qu’il s’agissait des affaires de l’italien. Elle ne pouvait pas prévoir. Et c’est plus d’une vingtaine de documents qui passèrent la porte de la bibliothèque. Dans le bazar que cela engendra, il était difficile de dire si l’un des parchemins venait de la pile déjà présente sur la table.
Lovino regarda les parchemins se poser en pile bien nette sur la table, catastrophé. Encore heureux qu’une grosse partie de ses cours soient rangés dans un tiroir fermé. C’est fou il ne se souvenait pas avoir pris autant de notes. Il fit un demi-sourire à Mikasa.

«  Ca réduit les recherches c’est sûr »

Bon ses parchemins il les connaissait c’était toujours ça. Il tria rapidement la pile. Ceux contenant des informations qu’il était primordial d’aborder et ceux bourrés d’anecdotes sans doute ennuyeuses à mourir pour la plupart des gens mais qu’il avait pris soin de noter avec la date et la créature concernée dans la marge. Il faut dire que les cours d’histoire de la magie étaient principalement constitués de ces anecdotes. Le professeur essayé tant bien que mal de garder ses élèves attentifs en glissant des faits divers qui auraient pu susciter leurs curiosités. Mais qui se préoccupait vraiment d’une vieille sorcière perdu en Estonie ayant recueilli un oiseau fantastique guidant les voyageurs égarés.  Qui avait donnée naissance à une légende locale « L’oiseau de la brume », que les moldus se passait encore de génération en génération.

Il est vrai que la plupart des légendes moldus avaient pour racine une erreur d’inattention de la part du monde magique. Il y en avait tellement qu’il était difficile de toutes les retenir. Et ça tombe bien car ce n’est pas ce genre de détails qu’on attendait d’eux sur le copie, bien que ça faisait toujours son petit effet.
Au final il ne lui resta que 5 papiers. Il avait maintenant tout ce qui lui fallait pour reprendre son récit.

«T’as pas perdu le fil avortonne ? Je continu ? »


Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions W8du
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 358
Mikasa Ackerman
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions W8du
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 358
Sujet: Re: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Ven 16 Nov - 14:54
                    
A la faveur des révisions

ft. Lovino Vargas

406 mots

♪ Symphony Number 5 – J.-S. Bach



C’était à prévoir. Une pile de documents appartenant à Lovino s’était étendu devant eux, au lieu du simple parchemin qu’elle avait demandé. Elle savait que c’était un risque, mais elle avait été prête à le prendre, en espérant que cela n’ait pas causé trop de dégâts dans la chambre de son camarade.

« Ca réduit les recherches, c’est sûr. »

« Désolée. C’est le meilleur moyen que j’ai trouvé pour résoudre le problème. Je t’aurai bien proposé de l’aide pour ranger le désordre, mais ce n’est hélas pas possible, on n’est pas dans la même maison. »

Elle le pense sincèrement. Elle n’aurait guère aimé que cela lui arrive. Enfin, ce sont les risques. Elle met de côté les papiers qui n’ont rien à voir avec le sujet de leur révision selon le Lupy. Bon sang, on se croirait dans la chambre d’un des ses amis d’enfance, un grand féru d’Histoire de la Magie.  Après fini de trier, l’italien reprend la parole.

« T’as pas perdu le fil avortonne ? Je continue ? »

«  Je ne perds jamais le fil. On en était à la réunion des sorciers et l’édification du code International du secret magique, plus spécifiquement sur l’article 73, traitant des créatures magiques. »

Même si ce n’est pas sa matière favorite, Mikasa s’efforce toujours de suivre avec attention ce qu’on lui dit. Qui plus est, avec Lovino en guise d’orateur, c’est d’autant plus facile.  Ils s’apprêtaient en plus à aborder la partie sur les créatures magiques, un domaine qui attire un peu plus la jeune fille.

Depuis toute petite, et encore plus depuis Ilukaan, elle se pose énormément de questions sur les créatures magiques. Elles peuvent être imposantes, odorantes, invisibles, colorées,… Autant de caractéristiques qui l’intriguent. Pour en revenir au cours, elle est très curieuse de savoir comment s’est déroulée la législation des créatures magiques et comment les sorciers ont entrepris de les cacher aux moldus au vu de la diversité des espèces aux propriétés multiples, parfois compliquer à camoufler.  Bien sûr, la plupart de ces animaux sont élevés au rang de légende chez les moldus, tout comme les sorciers, mais cela lui semble compliqué pour certains cas, comme l’apapepelirothèque dorée, créature quelque peu extravagante aimant attirée l’attention.



Mikasa vous juge en #006600



Merci Mads ❤:
 
Voir le profil de l'utilisateur            
Lupy
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions Unknown
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 367
Lovino Vargas
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions Unknown
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 367
Sujet: Re: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Mer 21 Nov - 16:34
                    
A la faveur des révisions
La rigueur de Mikasa le surprenait toujours un peu. Il avait l’habitude de devoir répéter en boucle ses explications avec son frère. Ou au moins 1 ou 2 fois, histoire d’être sûr qu’il ait retenu correctement et surtout tout compris.

« T’inquiètes pas pour le bazar dégénérée. *Arthur est en vacances j’ai encore le temps de passer avant qu’il ne rentre et ne fasse une syncope* Bon … »

Il saisi le premier parchemin qui regroupait rapidement les premiers articles. Dedans nous pouvions trouver toutes les décisions ayant traits aux premières créatures ayant bénéficiés de l’intervention des sorciers. Il commença par les dragons indiquant le plus succinctement possible les méthodes de camouflages utilisés. Puis il continu avec les autres, illustrant chaque cas par une petite anecdote tirée de ses propres notes. Il s’attarda sur le cas du Yéti, créature originaire principalement du Tibet qui avait à plusieurs reprises fait l’objet d’infraction au code. Aujourd’hui encore des associations moldus traquaient les moindres traces de cette créature, persuadés que derrière les légendes, se cachait un monstre bien réel. C’était aussi le cas du Kelpy, créature écossaise. L’italien avait pris la peine d’apporter les illustrations qui lui servaient pour son frère. Cela permettait de visualiser les animaux en question, d’autant plus utile que suivant les pays, elles portaient des noms différents.
Une infraction assez importante qui daté de 1932, évoqué le cas du Vert Gallois à Ilfracombe. D’après les informations qu’avait fournies le professeur, l’incident avait eu lieu dans une station balnéaire. Le dragon d’humeur facétieuse avait fondu sur une plage bondée de moldus tranquillement occupés à prendre leur bain de soleil.
En soit l’article 73 ne parlait pas des créatures en question. Il était venu après en 1750, suite aux infractions à répétition. Il faut dire que ce n’était pas aisé de maintenir les normes de camouflages de certains animaux peu coopératifs.  Il indiquait clairement que chaque administration devait veiller au secret magique de son territoire et se rattachés à l’article sur les créatures magiques. C’est à la suite de ce dernier que venait s’ajouter toutes nouvelles espèces à camoufler.
C’est à  la suite de ça qu’aurait lieu le cours plus détaillé sur la Confédération internationale des sorciers. Mais pour l’heure

« Voilà, c’est tout pour le moment. Je te propose de revoir tout ça à tête reposée un peu avant la rentrée, le temps de digérer bouffonne. A moins que tu ais des questions ? »

L’heure tournait, ils occupaient la bibliothèque depuis bien plus d’une heure. Une petite pause avant de passer à la botanique ne serait pas de refus. L’italien adorait passer du temps ici mais le lieu ne possédait pas de distributeur de boisson ou de snack. Il tuerait pour des chiacchiere.



Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions W8du
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 358
Mikasa Ackerman
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions W8du
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 358
Sujet: Re: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Dim 2 Déc - 17:44
                    
A la faveur des révisions

ft. Lovino Vargas

467 mots

♪ Symphony Number 5 – J.-S. Bach



Au fur et à mesure que l’italien détaille avec précision le fameux article, les choses deviennent plus claires pour sa camarade. Petit à petit, elle parvient à attribuer telle date à tel évènement, avec telles conséquences pour le monde moldu comme le monde magique. Finalement, tout n’était pas aussi compliqué qu’il n’y paraissait aux premiers abords. Bien que ce ne soit pas le sujet principal du cours, son attention s’attarde particulièrement sur les illustrations utilisées par Lovino pour imager les créatures magiques citées. Il y a un certain détail dans ces dessins, ce qui amène Mikasa à se demander s’il ne les a pas dessinés lui-même, ou bien si elles ne sont que le fruit d’un professionnel. Elle décide de lui poser la question plus tard plutôt que de l’interrompre en plein milieu de son discours si durement élaboré vu les parchemins sur la table.

« Voilà, c’est tout pour le moment. Je te propose de revoir tout ça à tête reposée un peu avant la rentrée, le temps de digérer bouffonne. A moins que tu ais des questions ?»

Une certaine surprise s’empare de la jeune fille. Dans son esprit, le cours lui avait semblé beaucoup plus long et complexe, digressant de part et d’autre. Cela dit, son camarade a le don et la manière de rendre la chose largement plus intéressante et compréhensible. Elle ne se plaint pas d’avoir terminé cette séance de révisions concernant l’Histoire de la Magie pour autant. Désormais, elle ne sera qu’en terrain connu, la botanique.

« Non, pas de questions. C’était très clair. Merci à toi. »

Néanmoins, elle ne sent pas d’attaquer directement sur la deuxième partie de leur séance. Enfin, surtout vis-à-vis de l’italien : il a énormément discouru durant l’heure passée, et le moins que l’on puisse pour faire pour lui serait de lui accorder une pause. De même, l’allemande n’a pas encore eu le temps de digérer entièrement toutes les informations délivrées.

C’est pourquoi elle sort son thermos, qu’elle avait prévu pour ce moment. Il contenait un thé favorisant la concentration et apaisant l’esprit, préparé par ses soins. La jeune fille élabore elle-même ses tisanes, et ce, depuis son arrivée dans l’école canadienne. La plupart sont des recettes familiales que sa mère lui a transmises, d’autres proviennent de sa propre initiative, s’appuyant sur les savoirs enseignés en botanique. La boisson en question fait partie de la première catégorie. Elle aurait bien proposé quelconque nourriture à son camarade, mais cela est interdit dans le règlement de la bibliothèque, compte tenu du fait qu’apporter sa propre boisson soit dans la limite des règles. Elle lui tend alors le thermos.

« Tu devrais boire un peu avant que l’on aille plus loin, ta gorge doit être toute sèche. Tu en veux ? »



Mikasa vous juge en #006600



Merci Mads ❤:
 
Voir le profil de l'utilisateur            
Lupy
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions Unknown
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 367
Lovino Vargas
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions Unknown
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 367
Sujet: Re: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Sam 15 Déc - 14:54
                    
A la faveur des révisions
Boire ! Ce ne serait pas de refus. Même sans gâteau, ce serait toujours ça. A l’odeur qui se dégageait du récipient, ce n’était clairement pas que de l’eau. Il ne savait pas que Mikasa était une adepte des thés et des tisanes. Enfin, plus précisément il avait un peu oublié. Ca faisait quelque temps qu’il n’avait pas passé autant de temps à ses cotés. Elle était toujours très studieuse, et il ne lui était jamais venu à l’idée d’aller la déranger sans autre projet que de passer du temps ensemble. Et pourtant il appréciait toujours ses lumières sur les sujets qu’il maitrisait moins et sa compagnie forte agréable. Contrairement à Feliciano et Ciri, Mikasa était calme et posée et ça faisait du bien. Ca faisait aussi du bien de passer du temps avec quelqu’un de son âge.

« C’est du thé ? J’en veux bien ribaude. Il est à quoi ? »

Alors qu’elle lui exposait brièvement sa recette, il se sert après avoir fait apparaitre un contenant, ressemblant plus ou moins à un verre, peut-être plus proche d’un bol. Il avait encore besoin d’entrainement mais au moins ce dernier était hermétique. Les effluves qui se dégagées de la boisson étaient apaisantes. Parfait pour se reconcentrer après une petite pause. Il allait attaquer la botanique. Ce n’était pas une matière qu’il détestait. Il était même plutôt fier de pouvoir faire les différences entre tous ces plantes et exposer ses connaissances à sa famille. La plupart des herbacés avaient des propriétés étonnantes. Mikasa venait de le démontrer en choisissant avec soin les ingrédients de son thé. Pour certain inoffensives, pour d’autres mortels. Il était essentiel d’en connaitre tous les usages pour les cours de potion ou tout simplement pour sa survie.
La patience de sa camarade et ses connaissances l’avait toujours aidé à retenir même les astérisques en bas de page sur les plantes les plus anodines. Certaines pouvaient vraiment vous faciliter le quotidien
Mais les connaissances théoriques ne faisaient pas tout. Il y aurait bien un moment où ils devraient sortir et se plonger au cœur de l’affaire.
Enfin ils avaient le temps. En théorie. Car il en avait déjà dépensé pas mal pour l’histoire de la magie. Il avait peut-être un peu trop parlé mais au moins tout était clair pour la cervirald. Il n’attendait plus que ces lumières avant de pouvoir profiter des ses vacances, l’esprit libre.


Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions W8du
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 358
Mikasa Ackerman
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions W8du
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 358
Sujet: Re: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Dim 20 Jan - 16:01
                    
A la faveur des révisions

ft. Lovino Vargas

582 mots

♪ Symphony Number 5 – J.-S. Bach



« C’est du thé ? J’en veux bien ribaude. Il est à quoi ? »

Elle expose alors rapidement les ingrédients de son thé, en prenant bien soin de ne pas lui révéler les doses, le secret de famille devant être perpétuellement protégé. On y trouve du Gingko biloba, de la bacopa, de la sauge, accompagnés de ginseng, de gingembre, de romarin et de voltiflor savamment dosés. Le tout est servi sous la forme d’un thé vert, aromatisé à la myrtille pour le goût, sans quoi la boisson ne pourrait être bu en raison du caractère exécrable de sa saveur. L’art du thé n’est pas si différent de celui de la concoction de potions. Il faut savoir choisir les bons ingrédients, à la bonne maturation, selon une période de récolte plus ou moins précise et bien sûr la bonne partie de l’ingrédient que l’on souhaite utiliser. L’utilisation d’une racine d’une plante diffère assez de l’utilisation de ses feuilles. Une fois, les plantes choisies, il faut tout de même vérifier les effets de leur combinaison au sein d’un même breuvage. En effet, si une plante prodigue un certain effet toute seule, il n’est pas certain qu’elle produise le même effet associé à d’autres plantes. C’est là que les connaissances en botanique rentrent en jeu. Enfin, une fois que l’on a bien vérifié tous les ingrédients, il faut bien respecter les dosages, les temps d’infusion de chaque, les températures et tout ce qui en suit. C’est une occupation délicate, qui demande minutie et concentration, et qui peut s’avérer dangereuse pour quelconque débutant. Enfin, ils n’étaient pas venus pour parler de thé, c’est pourquoi elle ne lui fait pas part de tous ces détails. Elle espère seulement que la boisson sera à son goût et qu’elle aurait les effets attendus, à savoir améliorer la concentration et la mémoire, bien qu’elle soit consciente que seule une consommation régulière du breuvage fournit des effets aussi visibles.

Alors qu’il se sert, elle jette un œil aux alentours. La bibliothèque commence quelque peu à se vider, les élèves abandonnant leurs devoirs pour l’air frais automnal et leurs amis, rendant l’ambiance d’autant plus studieuse en vue des rares étudiants qui restaient. Elle-même irait les rejoindre plus tard, lorsque la séance de révisions sera terminée, afin de profiter des splendides paysages qu’offre le climat canadien en cette saison. Elle ne rentre pas en Allemagne pendant ces vacances-ci, elle aura donc ainsi bien le temps de les contempler. Toutefois la brune souhaite pouvoir les admirer au maximum, afin de pouvoir faire une description des plus précises à sa famille lors des fêtes de fin d’année, lorsqu’elle les rejoindra.

Tirée de ses pensées par le raclement d’une chaise par un camarade non loin de là s’apprêtant à suivre le mouvement, elle rassemble donc ses parchemins sur l’Histoire de la Magie pour sortir ceux sur la Botanique. Etant un sujet qui la passionne, elle avait rassemblé une quantité assez considérable de documents, afin que l’italien puisse comprendre au mieux ses propos. Elle les pose sur la table dans un geste discret, les étalant d’une manière précise. Pas une feuille ne dépasse. Ainsi, elle attend que son ami termine sa pause thé.

« Tu me dis quand tu veux qu’on attaque la botanique. Je suis prête de mon côté. »

Bien sûr, ils ont bien encore le temps devant eux avant la fermeture de la bibliothèque et elle ne veut en aucun cas presser son camarade, c’est juste qu’une simple demande, sans sous-entendu.



Mikasa vous juge en #006600



Merci Mads ❤:
 
Voir le profil de l'utilisateur            
Lupy
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions Unknown
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 367
Lovino Vargas
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions Unknown
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 367
Sujet: Re: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Mar 29 Jan - 21:28
                    
A la faveur des révisions
Il avait écouté attentivement les explications de sa camarade. C'était de la simple curiosité, il n'allait pas tout retenir. Ou alors si probablement, mais il n'en ferait rien.

Le nombre d'informations non utilisés qui gravitaient dans la tête de l'italien était inimaginable. Il faut dire qu'il passait son temps le nez dans des livres et avait déjà épuré une grosse partie de la bibliothèque de l'école. Sans parler de la bibliothèque familiale... C'était son lieu de prédilection avant de venir étudier à Ilukaan, comme un havre de paix où personne ne venait l'ennuyer. Seul, avec toute la connaissance du monde à disposition.
Il était loin de prétendre pouvoir se rappeler le contenu de tous ces livres, mais les informations étaient là quelque part et au besoin avec un peu de concentration, quelques brides pouvaient toujours revenir. Une fois tous les ouvrages d’histoire moldus ou magique  ainsi que ceux de contes et légendes épurés, l’italien avait élargit ses horizons de lectures.  Qu'on lui demande d'expliquer le mot de vie d'une loutre ou le file de la pensée de Machiavel, ça restait dans son champ du possible.
Pour le moment ce qu’il l’intéressait avant tout c’était la botanique. Tout en sirotant la boisson offerte par l’allemande, Lovino faisait resurgir ses souvenirs des derniers cours. En temps qu’élève assidu, il arrivait à retenir les bases. Mais son manque récent d’implication orale n’avait pas permis aux informations plus poussées de rester graver sans sa mémoire. De plus il s’agissait de la botanique et qui disait botanique, disait aussi travaux pratiques. Le brun avait besoin de calme pour travailler et apprendre. Mêler les deux à la fois dans un laps de temps aussi bref que deux petites heures de cours ne lui avait jamais convenu. Durant ces premières années, il avait eu du mal à suivre. S’il n’y avait pas eu son désir de connaissance et de partage, notamment auprès de ses frères, cela ferait longtemps qu’il aurait relégué cette matière au niveau de celle de défense contre les forces du mal. Matière qu’il avait en horreur depuis toujours. Mais avoir des connaissances en botanique était somme toutes assez pratique.

En attendant que sa camarade sorte ses parchemins, le jeune homme observe les alentours. Bientôt ils ne seront plus que tout les deux. Ca pourrait presque en devenir intime, s’il n’était pas juste amie. A ce niveau, les futures relations de l’un ou de l’autre n’avaient aucuns soucis à se faire. Même si l’italien pouvait parfois se montrer dragueur, c’était plus un mimétisme du comportement de son entourage familial masculin. Il avait toujours été dans l’observation, avant tout pour analyser et parfois quand il trouvait que ça lui correspondait, pour reproduire.
Il divagué. Aller reconcentration ! Il était là pour la botanique ! Mikasa avait déjà étalé ses feuilles. C’est fou ce qu’elle était organisée et méticuleuse. Avec elle tout devenait claire, carré et rangé. Ce qui était plutôt pratique quand il s’agissait de devoir classer des végétaux.

« Je suis prêt »

Il posa son ‘’bol’’ presque vide un peu plus loin pour éviter tout accident. De son coté, il sort lui-même de quoi prendre des notes. Il espère arriver à mieux les structurer que ses anciennes pleines de traces diverses et d’annotations illisibles.



Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions W8du
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 358
Mikasa Ackerman
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions W8du
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 358
Sujet: Re: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Lun 4 Fév - 19:36
                    
A la faveur des révisions

ft. Lovino Vargas

528 mots

♪ Symphony Number 5 – J.-S. Bach



« Je suis prêt. »

« Bien. Commençons.»

Elle déroule alors le premier parchemin, représentant une plante longiforme, ornée d’une douce fleur à son sommet dont les pétales blancs semblent fanés.

« Tu te souviens de cette plante ? C’est une rosée de lune. On s’en sert pour ses propriétés anesthésiantes. »

L’allemande lui présente un autre dessin d’un végétal assez semblable au précédent.

« Et ici nous avons une Moly. En soi, elles ont l’air tout à fait pareil, mais ce n’est pas du tout le cas, regarde. »

Elle utilise alors sa baguette pour faire mouvoir les deux fleurs à travers le papier.

« Tu vois, elles n’ont pas du tout le même comportement. Les pétales de la rosée de lune ont tendance à tourner en ronde vers le bas lorsqu’il y a du vent tandis que ceux de la Moly flottent même s’il n’y a pas de vent. C’est très important, car ça permet de les différencier.

La brune lui parle par la suite des familles des deux plantes, à savoir les Rosélidaes et les Pompenidaes, qui forment deux ensembles très distincts au sein de la génétique des végétaux terrestres de petites tailles, sur un ton calme et posé, malgré la passion qu’elle éprouve pour cette matière.

Les Rosélidaes, dont fait partie la rosée de Lune, sont caractérisées par leurs propriétés anesthésiantes, mais aussi de part leur germination pour le moins originale. On utilise généralement les fleurs, mais on peut aussi se servir des racines. Une plante surprenante parmi les Rosélidaes est la plante à Pipaillon, principalement utile pour la décoration lors d’évènements en raison du caractère changeant du parfum des fleurs. On retrouve également au sein de ce groupe, la Voltiflor, une plante s’apparentant à un petit Filet du Diable.

Les Pompenidaes quant à elles, s’utilisent pour des potions de soin et contre les malédictions. On peut observer à la base de leurs rares feuilles une légère coloration rose si on y prête assez attention. Cet ensemble, l’un des plus connus chez les sorciers, est également l’un des plus anciens groupes jamais répertoriés, ce qui fait la documentation sur le sujet ne manque pas. On y compte la Moly bien entendu, mais aussi d’autres végétaux moldus, comme les pâquerettes.

«  C’est bon, tu arrives à suivre jusqu’ici ? »

La différenciation de ces deux familles est essentielle, pour des raisons évidentes, c’est pourquoi la jeune fille insiste particulièrement sur toutes les techniques permettant d’identifier une Rosélidae d’une Pompenidae, d’autant plus que chaque plante d’un groupe semble avoir son analogue physique dans l’autre. La cervidé n’est pas avare en documents, et tous les supports sont bons pour améliorer la compréhension de son camarade : croquis animés, tableaux de comparaison, texte, … et même un échantillon de son propre herbier. Quoi de mieux pour apprendre à discerner un type de fleur que d’étudier ladite fleur sous ses yeux. Bien qu’elles ne soient plus vivantes, les deux plantes conservent malgré tout leurs caractéristiques physiques, grâce à un sort de préservation.

« … Et donc voilà pourquoi il ne faut pas confondre les deux. Des questions ? »



Mikasa vous juge en #006600



Merci Mads ❤:
 
Voir le profil de l'utilisateur            
Lupy
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions Unknown
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 367
Lovino Vargas
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions Unknown
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 367
Sujet: Re: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Dim 17 Fév - 17:58
                    
A la faveur des révisions
Les dessins lui disent quelque chose. Ils sont remarquablement réalistes. Le calme des explications de Mikasa lui permet de suivre sans soucis et le matériel documentaire qu’elle a choisi, est parfaitement adaptés. Une vrai pédagogue. Les différences entre les Pompenidaes et les Rosélidaes n’auront bientôt plus de secret pour l’italien, une fois qu’il aura fini d’analyser les nouvelles informations.

Ce n’est pas qu’il n’avait pas suivi les heures de classe de botanique consacrées au sujet, mais les cours ne vont jamais au rythme que l’on voudrait et le chahut des élèves ne pouvant s’empêcher de bavarder n’aide pas à la concentration. Il est bien content que l’allemande est acceptée une fois de plus de le rejoindre à la bibliothèque.
Les deux camarades ont toujours formé un bon duo de révisions. Certes concentré sur deux matières en particulières, mais au moins chacun maitrisait parfaitement son sujet. Et les notes des deux élèves ne s’en portaient que mieux.

C’était Mikasa qui était venu le trouver il y a déjà 4ans de ça. Elle avait remarqué que l’italien touchait sa bille en Histoire de la magie et vu le prof qu’ils avaient à l’époque, de l’aide ne pouvait qu’être la bienvenu. D’abord enchanté de partager ses connaissances et de trouver quelqu’un disposée à discuter autour de ce sujet qu’il affectionnait particulièrement, Vino avait vite déchanté quand il s’était avéré qu’il ne pouvait pas contrôler son tic de langage très longtemps. L’allemande avait dû s’en accommoder et quelques séances d’adaptation plus tard, ils avaient trouvé leur rythme et leur façon de procéder, rendant le tout assez agréable pour faire fit du problème du jeune homme. L’italien avait l’habitude par ailleurs de faire des minis-cours à ses frères, pour les préparer à la grande école. Il avait donc quelques notions de pédagogie en tête et surtout, son sens de l’observation lui permettait de détecter rapidement ce qui fonctionnait et les méthodes à abandonnées d’office.  
Par soucis d’un échange équitable, la jeune cervirald avait proposé d’approfondir les connaissances du brun en matière de plantes. Proposition qu’il n’avait pu qu’accepter. Personne ne crachait sur un peu d’aide. Et puis ça lui avait permis de mieux connaitre sa camarade.
La fin des séances consistait souvent en de petites discussions bénignes comme tous amis étaient en droit d’avoir. Lovino avait encore, à l’époque, un peu de mal à accepter que les gens puissent entreprendre de devenir amis avec lui par véritable envie. Il prenait d’autant plus à cœur ses moments. Aujourd’hui encore.

Mais en attendant, ils leurs restaient quelques petites choses à voir avant de profiter de cet instant.

« Hum, tout me semble claire maroufle … Sauf … Tu es revenu rapidement sur les utilisations des Pompenidaes pour les potions, mais tu avais aussi évoqué les malédictions sac à merde. Je ne me souvenais pas qu’on puisse utiliser des plantes pour contrer ce genre de problème. C’est le  seule type de plante à pouvoir être utilisé de la sorte ribaude ? »

La fatigue commencer à se faire sentir malgré la tisane et Lovino avait plus de mal à contrôler son langage. L’appel des vacances avait dû été plus fort pour les autres étudiants et ils étaient désormais les seuls occupant des lieux.



Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions W8du
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 358
Mikasa Ackerman
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions W8du
[20 octobre 2018] A la faveur des révisions Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 358
Sujet: Re: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Mer 27 Fév - 18:08
                    
A la faveur des révisions

ft. Lovino Vargas

450 mots

♪ Symphony Number 5 – J.-S. Bach



« Hum, tout me semble claire maroufle … Sauf … Tu es revenu rapidement sur les utilisations des Pompenidaes pour les potions, mais tu avais aussi évoqué les malédictions sac à merde. Je ne me souvenais pas qu’on puisse utiliser des plantes pour contrer ce genre de problème. C’est le seul type de plante à pouvoir être utilisé de la sorte ribaude ? »

En voilà une bien curieuse question. Est-ce une question uniquement dans le but d’approfondir le cours ou bien son camarade s’intéresse-t-il vraiment aux malédictions ? L’allemande espère vraiment que sa première pensée est la bonne. On a leur bien appris en cours de défense contre les forces du Mal qu’il valait mieux rester loin de ce genre de sortilèges. Bien sûr, savoir comment s’en défaire est important, mais mener des recherches sur le sujet peut s’avérer dangereux, de près comme de loin. La brune ne préfére pas savoir ce que l’on risque si on décide malgré tout de suivre ce chemin. Elle accepte toutefois de lui répondre en lui ressortant les connaissances qu’elle possède sur le problème.

« Tout dépend vraiment de la nature de la malédiction. Certaines ne peuvent pas être défaites avec l’utilisation de plantes, tandis que d’autres nécessitent impérativement un traitement végétal. Dans la plupart des cas, on peut s’en servir mais ce n’est pas obligatoire, disons que c’est pour augmenter les chances de réussite. Pour les Pompenidaes, c’est surtout les malédictions concernant les sentiments qui peuvent être soulagées. Mais il existe d’autres types oui. Je pense que l’on abordera cela dans notre cursus en cours de défense contre les forces du Mal. »

Tout ceci est débité sur un ton clair et sec, montrant bien son intention de clore le débat là-dessus. Elle ne veut pas s’étendre sur le sujet. Premièrement que car cela pourrait être dangereux de trop lui en dire. Et, d’un autre côté, elle ne s’y connait pas tant que ça dans ce domaine. Elle préfère largement étudier les effets des végétaux sur les potions.

« As-tu d’autres questions ? »

Elle s’étire alors les bras, le fait d’être rester assise toute la journée commençant à se faire ressentir à travers ses membres légèrement engourdis. Peut-être ira-t-elle courir un peu après la fin de leur séance, histoire de se défouler. L’horloge de la bibliothèque se met alors à sonner, indiquant aux deux compères à quel point le temps passe anormalement vite en ce lieu, pour ceux qui prennent la peine de s’y rendre pour s’adonner à ce que à quoi cette pièce est réservée. La jeune fille jette alors un œil sur les paysages extérieurs et remarque à quel point le soleil a bien décliné depuis le début de leur réunion. Heureusement qu’ils en ont bientôt fini.




Mikasa vous juge en #006600



Merci Mads ❤:
 
Voir le profil de l'utilisateur            
Lupy
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions Unknown
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 367
Lovino Vargas
Image du profil : [20 octobre 2018] A la faveur des révisions Unknown
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 367
Sujet: Re: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
Mar 19 Mar - 18:57
                    
A la faveur des révisions
Certes l’Allemande avait répondu à Lovino mais quelque chose dans son ton lui indiquait qu’elle aurait préféré qu’il s’abstienne de poser cette question. Il ne pensait pas à mal. Il était juste curieux. La soif de connaissance était ce qui régissait le plus sa vie. Juste après la protection et la surveillance de ses frères. Il avait toujours pensé qu’il valait mieux connaître son environnement pour mieux l’appréhender. La vie réserve bien des épreuves et plus les connaissances sont précises, plus il est facile de les surmonter. Enfin en théorie et sans compter les facteurs émotionnels… Dans tous les cas, quelques bases de magie noire ne pouvaient pas faire de mal, tant qu’on n’avait pas besoin de s’en servir.

« Je ne crois pas ringarde. Si jamais j’ai des interrogations, je te le ferais savoir à la rentrée patate. D’ailleurs, n’hésite pas si, en révisant de ton coté, il y a des choses qui te pose problème. Je serais chez Aguta et après en Italie, mais les hiboux savent me trouver en général, stupide écervelée. »

Décidément, la fatigue ne lui réussissait pas… La cloche indiquait la fermeture du lieu. Ce samedi avait était remarquablement bien exploité. Il avait revu les dernières leçons qui resteraient fraîche encore un moment dans leur tête. L’italien était serein pour la suite. Il allait pouvoir profiter des premières vacances loin de sa famille tranquillement.

« Je suppose que si ce n’est pas nous qui partions, andouille, je pense que c’est la bibliothécaire de garde qui va nous mettre à la porte, spèc de potiron. »

Tout en rassemblant ses parchemins éparpillés ainsi que ses nouvelles notes, de façon très ordonnée, mais aussi très personnelle, le lupy jeta un coup d’œil au alentour. Ca lui avait fait du bien de pouvoir revenir. Comme la bibliothèque de sa villa, celle d’Ilukaan occupait une place particulière dans sa liste de lieus de prédilection. L’arrivé de la responsable des lieux, prédit plus tôt par le jeune homme, fit accélérer le mouvement aux deux jeunes 5ème année. Elle avait patiemment attendu et leur avait même offert un sourire bienveillant avant de clos la porte de la salle. Lovino remercia une dernière fois Mikasa, lui souhaitant de bonnes vacances, et fonça à son dortoir rangé la pagaille de paperasse qu’il ne manquerait pas de trouver. Il ne savait pas s’il devait en vouloir ou non à l’Allemande pour le sort d’attraction mais après tout, un petit rangement mi-semestriel, ça ne ferait pas de mal à ses cours.


Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur            
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [20 octobre 2018] A la faveur des révisions
                    
            
Sauter vers: