C’était le jour de la rentrée, déjà. Comme chaque année, les vacances étaient passées bien trop vite à ton goût, mais peu importe : aujourd’hui, tu venais de retourner à Ilukaan, ton école mais aussi ce qui était devenu avec le temps, ta deuxième maison. A vrai dire, tu étais presque nostalgique, aujourd’hui : tu débutais ta dernière année d’études. Quel sentiment étrange, de savoir que ce serait la dernière fois que tu assisterais à ce spectacle. Lire la suite
Aly
Admin
Tam
Admin
Sue
Modo
Alex
Modo
Gaumar
Modo
Forum multifandom ▲ Univers inspiré d'Harry Potter ▲ Avatars 200*320 illustrés/mangas ▲RPCB/RP-Post ▲ Tout public avec possibilité de R18 ▲ Forum au contexte évolutif ▲ Pas de minimum de mots



 

Partagez|

[UC] Geralt Z Rivii - "les épées blessent, et tuent" "la vie aussi."
 :: Administration :: Inscriptions

avatar
ϟ Œuvre : Le Sorceleur
ϟ Parchemins : 1
[UC] Geralt Z Rivii - "les épées blessent, et tuent" "la vie aussi." Ven 19 Oct - 22:07

Geralt Z Rivii | Canon
POSTE : Professeur de Défense contre les Forces du Mal.
DIRECTION DE MAISON : Non merci.
ANIMAL DE COMPAGNIE :
BAGUETTE : 33 centimètres, bois de prunellier et ventricule de dragon, d'une certaine épaisseur, très rigide mais tout aussi loyale. Ce n'est toutefois pas sa première, son train de vie mouvementé l'ayant amené à perdre ou briser celles qui l'ont précédée ; celle-ci est toutefois en sa possession depuis plusieurs années, bien qu'il ait déjà dû demander à Yennefer de la rafistoler.
PATRONUS : Le loup.
ODEUR DE L'AMORTENTIA : Le curieux mélange d'herbes et de plantes de cette mixture qu'on lui faisait boire pour le fortifier étant enfant ; le cuir et le métal qui le rappellent à sa condition, à son devoir ; et juste ce qu'il faut de lilas et de groseille - quoi d'autre.
REFLET DANS LE MIROIR DU RISÉD : Geralt se voit entouré de Ciri et Yennefer dans un foyer qui leur est propre, formant tout trois une famille heureuse - ce qui ne changerait pas tant de la réalité s'il n'était pas vêtu d'habits simples, sans trace de son habituel attirail, suggérant qu'il puisse ne plus en avoir besoin.
ÉPOUVANTARD : De menaçantes silhouettes sans visages, tant humaines que difformes, se rapprochant et encerclant les corps inertes et meurtris de ceux qui lui sont chers au milieu d'une mer de flammes.
FAMILLE : Yennefer z Vengerbergu, sa compagnie, et Cirilla de Cintra, dite Ciri, leur fille.
Geralt z Rivii

— le Sorceleur

49 ansSang-MêléHommePolonaise
« I haven't done only good in my life. But if I'm to choose between one evil and another, then I prefer not to choose at all. »

NOM : z Rivii.
PRÉNOM : Geralt.
SURNOM : Loup Blanc est le seul à retenir.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Un 4 août en Pologne.
LANGUES PARLÉES: Polonais principalement, anglais et allemand par convenance ; des bribes d'autres langages récoltées de-ci de-là au cours de ses voyages, mais rien de grandiose. Ses bases les plus solides se trouvent toutefois dans les langues scandinaves, dont la plupart étaient parlées par ses condisciples lors de ses études.
DON : Il a les sens extrêmement développés, assez pour que cela prête parfois à douter de son humanité.
YEUX : Jaunes.
CHEVEUX : Blancs.
TAILLE : 185 centimètres.
POIDS : 90 kilogrammes.

Liste des headcanons
Ayant pris l'habitude de se retrouver sans baguette, il est capable de pratiquer la magie sans son aide dans une certaine mesure. | L'une de celles qu'il a perdu contenait du crin de licorne ; Yennefer avait coutume de le charrier en suggérant qu'il appartienne à celle - empaillée - qu'elle possède. | Il est l'une des très rares personnes à disposer d'une dérogation pour posséder des armes au sein de l'académie, ayant tenu à conserver son matériel à portée « au cas où » ; il est cependant tenu de les garder sous haute protection. | Il raconte qu'une de ses missions en tant que chasseur de monstres lui ait valu d'être adoubé chevalier dans le plus grand secret, mais ça n'a jamais été prouvé. | Il est exécrable en cuisine, et même ses meilleurs efforts sont incapables d'y changer quoi que ce soit. | Bien que Yennefer et lui dorment le plus souvent ensemble et que ce ne soit un secret pour personne, il a tenu à garder une chambre à son nom pour pouvoir s'y réfugier en cas de « dispute conjugale ». | Il a une aversion marquée pour tous les moyens de transport magiques, et ne se résoudra à en faire usage qu'en cas d'absolue nécessité.

Côté joueur
PSEUDO : Geralt fera l'affaire, sinon en général c'est Erayn.
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? : Par hasard en traînant sur les top-sites.
UN PETIT MOT : Iota ?
CODE DU RÈGLEMENT : (à envoyer par MP)
Physique

Enfin, l'homme arriva au bord de la rivière. La distance qui l'en séparait il y a encore un instant était moindre, mais l'épuisement naissant paraissait l'avoir étirée à n'en plus finir ; il se faisait vieux, même si pas autant que son apparence aurait pu le laisser croire.

Il déposa à côté de lui ses affaires ; un sac de voyage ne contenant que le strict nécessaire - il n'avait jamais aimé s'encombrer - et deux épées, l'une d'argent et l'autre d'acier. Elles étaient, à ce seul détail près, rigoureusement identiques - quand bien même l'une d'entre elles avait présentement la lame au clair, et tachée de sang de surcroît.

Les doigts trempés dans l'eau claire après avoir ôté ses gants, Geralt resta pensif un moment, l'observant du coin de l'oeil - elle et les arabesques vermeilles qu'une vie éteinte avait peint sur son fil acéré ; encore une. Il finit cependant par s'en détourner pour se concentrer sur sa toilette.

La végétation était dense tout autour de lui, mais la pleine lune - juchée dans le ciel comme quelque reine céleste avachie sur son trône - lui offrait toute la luminosité dont il avait besoin pour y voir. Et la première chose qu'il vit fut son reflet - ces yeux qu'on aurait dit d'or venant à la rencontre des siens, soulignés par la fatigue inhérente à toute traque qui durerait plusieurs jours. La barbe dense qui lui rongeait la mâchoire n'aidait en rien.

Avec soin, presque religieusement, il s'attela à nettoyer son visage de toute la crasse qui s'y était déposée - notamment cette cicatrice qui le marquait du front à la joue, surmontant son arcade, et dont il pouvait encore sentir le relief au toucher malgré les années.
Oh, ce n'était pas le seul « souvenir » de cet acabit qu'il ait gardé ; seulement le plus évident. Son corps tout entier était jonché de vieilles blessures plus ou moins effacées, de tailles diverses et variées. Cela faisait longtemps qu'il avait perdu le compte.
Il pouvait s'estimer heureux qu'aucune d'entre elles n'ait causé de tort définitif ; tous n'avaient pas cette chance. Ça fait partie du contrat : quiconque s'engage dans ce « domaine » doit s'attendre à y laisser des plumes tôt ou tard, voire plus.

Rares sont ceux à durer aussi longtemps que lui.
Rares sont ceux à être aussi bons à ce qu'ils font.
Quant à savoir s'il y a une fierté à tirer d'être doué pour donner la mort...

Geralt s'ébroua légèrement ; le contact de l'eau glacée - l'hiver n'était plus très loin - lui avait donné le coup de fouet dont il avait besoin. Pas assez, cependant, pour se sentir la motivation de parcourir des kilomètres jusqu'à la première auberge ; sa nuit se ferait à la belle étoile.

Par chance, il y avait une clairière à proximité du point d'eau où il n'aurait aucune difficulté à établir son bivouac. Enfin, façon de parler : la région étant fortement boisée, y venir à dos d'hippogriffe était hors de question - et sans monture, il n'avait guère le loisir de transporter du matériel de camping. Il ferait donc au plus sommaire.

Après avoir ramené son équipement à l'endroit choisi, il entreprit de se défaire de son armure, pièce par pièce. Malgré l'éternité qu'il avait eu pour se faire à l'avoir sur le dos, elle lui semblait toujours aussi lourde - peut-être parce qu'elle représentait aussi le poids du devoir, d'une certaine manière.

Peu nombreux étaient ceux, même parmi ses homologues, qui prenaient encore la peine d'enfiler un tel attirail avant de partir à l'aventure ; mais Geralt était incapable de s'y résoudre, persuadé que ne compter que sur leurs sorts défensifs leur réserverait de mauvaises surprises. Rien ne protège mieux d'un coup de griffe que quelques centimètres de plate et de maille.

Certes, cela ne le sauverait pas du souffle d'un dragon, mais qu'est-ce qui sauve contre ça ?

Sous l'acier, le chasseur ne portait qu'une tenue simple, pratique avant tout. Il était rare qu'il se vête de manière plus sophistiquée, quand bien même il arrivait à Yennefer de le lui reprocher lorsqu'il était tenu de l'accompagner pour quelque grande occasion.
Ce qui lui faisait d'ailleurs penser qu'elle avait requis sa présence - comme elle savait si bien le faire - dans sa dernière lettre, pour lui rendre visite à cette école où elle venait de se faire embaucher. Quand était-ce, déjà... ?

D'un geste nonchalant, il alluma un feu du bout de sa baguette - laquelle n'avait, fort heureusement, subi aucune avarie lors du combat : Yen devait être lassée de devoir la reconstituer à chaque fois à partir d'échardes. Geralt avait beau tenter de la garder à l'abri, il n'était pas rare que le pauvre objet soit la victime de ses combats acharnée.
Il en avait eu d'autres avant elle, et toutes étaient tombées au champ d'honneur ; et malgré toute la maestria avec laquelle sa compagne remettait celle-ci en état à chaque fois que le besoin s'en faisait sentir, un oeil aussi affûté que le sien pouvait encore discerner quelques marques plus claires sur le bois, comme des éraflures. À ce titre, elle lui ressemblait, en un sens.

Se laissant gagner par la chaleur des flammes, assis sur un rocher, il en profita pour faire craquer quelques articulations. Il n'avait rien d'un gringalet, même sans arme ni armure : ses larges épaules, sa musculature sèche et sa mâchoire carrée auraient suffi à en dissuader beaucoup de lui chercher des crosses. Ce qui marche sur la racaille n'a cependant pas toujours d'effet sur le genre de créatures qu'il côtoie tous les jours ; dommage.

Poussant un soupir, Geralt détacha ses cheveux, laissant ses mèches pâles cascader sur ses épaules - celles-ci lui arrivaient à présent au bas des omoplates, et il n'était pas sans se dire qu'il serait peut-être temps d'y mettre quelques coups de ciseaux.

Avec leur blancheur immaculée, il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'on le prenne pour un vieillard, mais que pouvait-il y faire ? C'était un phénomène naturel : ils avaient adopté cette couleur alors qu'il était encore très jeune, et cela n'avait plus changé depuis.
Enfin, naturel... Une partie de lui entretenait l'idée que ça puisse être dû à ce brouet infâme que Vesemir lui faisait boire étant enfant, soi-disant pour le renforcer. S'il n'avait effectivement pas à se plaindre de la vigueur que cela lui avait conféré, il y aurait sûrement réfléchi à deux fois s'il avait été au fait des effets secondaires.

Mais qu'importe, au fond : ils avaient aidé à faire sa réputation. N'était-ce pas à cause d'eux qu'on l'appelait « loup blanc » dans toutes sortes de langage ? Il en était venu à apprécier le sobriquet, et la reconnaissance qui l'accompagnait.

Se penchant en avant pour se rapprocher des braises, il perçut - sans y prêter réellement d'attention - la chaîne qu'il portait autour du cou. Tant qu'à être loup, il en avait fait son emblème ; c'est donc tout naturellement que son médaillon était à son effigie.
C'était, la plupart du temps, la seule chose un tant soit peu précieuse que l'on pouvait trouver sur sa personne : son seul bijou. Ainsi donc, il s'en séparait rarement, même pour dormir, en dépit du fait qu'il soit passablement imposant.
Pas seulement pour sa valeur, mais aussi et surtout parce qu'il était capable de détecter la magie - et donc d'une grande aide sur le terrain, réduisant considérablement les risques d'être pris au dépourvu par une menace surnaturelle.

Lorsqu'il s'estima suffisamment réchauffé, Geralt ordonna au bois de cesser de brûler d'un simple geste. S'assurant que ses épées soient toutes deux à portée de main, il s'adossa à un arbre aussi confortablement que possible - assez pour lui permettre de fermer les yeux pour au moins quelques heures.

Pour reprendre des forces, oui - avant de se remettre en marche ; de poursuivre sa besogne.

Car qui sait quelles horreurs rôdent encore dans la nuit ?


Caractère

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aliquam sed scelerisque turpis. Aliquam egestas libero a maximus consequat. Cras id porta urna. Ut cursus libero ut orci auctor, in rutrum arcu iaculis. Vivamus vitae sem id diam hendrerit fermentum ut sed purus. Vestibulum aliquet pellentesque erat, nec elementum magna sollicitudin vel. Fusce mollis a nisi sed tincidunt. Morbi in maximus lectus. Duis sed elementum sapien.

Cras non libero lectus. Nam lobortis porttitor mi ut dapibus. Suspendisse potenti. Aenean condimentum quis turpis ac aliquet. Cras rutrum augue massa, in feugiat nulla posuere at. Aliquam malesuada vel nunc et condimentum. Nulla mollis justo a metus egestas, nec eleifend magna laoreet. Nunc iaculis auctor leo, vitae fringilla mauris pellentesque lacinia. Curabitur laoreet arcu non turpis ultrices egestas. Praesent eget turpis cursus, posuere ligula mollis, egestas orci. Morbi molestie rhoncus elit. Nam in viverra sapien. Cras vehicula, nibh quis eleifend iaculis, mi dolor bibendum est, quis molestie lorem ex ut felis. Suspendisse augue erat, hendrerit et interdum sed, lacinia ut risus.

Histoire

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aliquam sed scelerisque turpis. Aliquam egestas libero a maximus consequat. Cras id porta urna. Ut cursus libero ut orci auctor, in rutrum arcu iaculis. Vivamus vitae sem id diam hendrerit fermentum ut sed purus. Vestibulum aliquet pellentesque erat, nec elementum magna sollicitudin vel. Fusce mollis a nisi sed tincidunt. Morbi in maximus lectus. Duis sed elementum sapien.

Cras non libero lectus. Nam lobortis porttitor mi ut dapibus. Suspendisse potenti. Aenean condimentum quis turpis ac aliquet. Cras rutrum augue massa, in feugiat nulla posuere at. Aliquam malesuada vel nunc et condimentum. Nulla mollis justo a metus egestas, nec eleifend magna laoreet. Nunc iaculis auctor leo, vitae fringilla mauris pellentesque lacinia. Curabitur laoreet arcu non turpis ultrices egestas. Praesent eget turpis cursus, posuere ligula mollis, egestas orci. Morbi molestie rhoncus elit. Nam in viverra sapien. Cras vehicula, nibh quis eleifend iaculis, mi dolor bibendum est, quis molestie lorem ex ut felis. Suspendisse augue erat, hendrerit et interdum sed, lacinia ut risus.


Dernière édition par Geralt z Rivii le Mer 14 Nov - 8:04, édité 7 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Le Sorceleur
ϟ Parchemins : 161
Re: [UC] Geralt Z Rivii - "les épées blessent, et tuent" "la vie aussi." Ven 19 Oct - 22:25

lenny face
Hâte de le voir entrer en œuvre.
Bienvenue encore une fois et bon courage pour ta fiche ! excited


Magic is Chaos, Art and Science. It is a curse, a blessing and progress. It all depends on who uses magic, how they use it, and to what purpose. And magic is everywhere. All around us. Easily accessible.
Code by Joy
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
— Lupy
avatar

ϟ Œuvre : Overwatch
ϟ Parchemins : 59
Re: [UC] Geralt Z Rivii - "les épées blessent, et tuent" "la vie aussi." Ven 19 Oct - 23:25

Bienvenue mon Gégé ♥️



McCree baratine en #CC3333.
Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 709
Re: [UC] Geralt Z Rivii - "les épées blessent, et tuent" "la vie aussi." Sam 20 Oct - 0:09

Devrais-je lancer une pétition de protection des licornes ?
Je vais lancer une pétition de protection des licornes.


ATTENTION WORTHLESS HUMAN.
THIS IS YOUR GOD SPEAKING.

carcinoGeneticist vous trolle en #626262

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
— Ursirre
avatar

ϟ Œuvre : Voltron : Legendary Defender
ϟ Parchemins : 137
Re: [UC] Geralt Z Rivii - "les épées blessent, et tuent" "la vie aussi." Sam 20 Oct - 0:29

Merci d'avoir posté ta fiche ♥️
Bienvenue sur Ilukaan ! Je suis ravi de t'accueillir sous Geralt !!
Je me suis déjà présentée auprès de toi, mais du coup je suis Lance, modo d'Ilu' et je vais m'occuper de ta fiche.
Tu as jusqu'au 20 novembre pour la terminer, bon courage à toi ! N'hésite pas à me contacter pour toute question et aussi à m'envoyer le code de règlement !

Amuse toi bien ♥️


I have two homes, like someone who leaves their hometown and then establishes a life elsewhere. They might say that they're going home when they return, but then they go home as well when they go to where they live now. Varadero is home, Ilukaan is home.@Alyna pour l'image


Spoiler:
 
Merci Gabe pour ce magnifique dessin
Voir le profil de l'utilisateur
— Strixyst
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power, Hetalia
ϟ Parchemins : 423
Re: [UC] Geralt Z Rivii - "les épées blessent, et tuent" "la vie aussi." Sam 20 Oct - 12:58

Bienvenue Gégé ! flamme
Bon courage pour ta fiche !
You were expected wigglebrows


Feliciano ne s'arrête jamais de parler en #006BA9
Fiche || Relations
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 408
Re: [UC] Geralt Z Rivii - "les épées blessent, et tuent" "la vie aussi." Sam 20 Oct - 15:02

Bienvenue Geralt :D




De la part des potos:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 41
Re: [UC] Geralt Z Rivii - "les épées blessent, et tuent" "la vie aussi." Sam 20 Oct - 16:02

Bienvenue te bon courage pour ta fiche ! :3
Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Shingeki no Kyojin
ϟ Parchemins : 230
Re: [UC] Geralt Z Rivii - "les épées blessent, et tuent" "la vie aussi." Sam 20 Oct - 16:45

Bienvenue à nouveau et bon courage pour ta fiche ! :D


Merci Mads ❤:
 
Voir le profil de l'utilisateur
— Strixyst
avatar

ϟ Œuvre : Voltron : Legendary Defender
ϟ Parchemins : 336
Re: [UC] Geralt Z Rivii - "les épées blessent, et tuent" "la vie aussi." Sam 20 Oct - 17:00

Heeeey, bienvenue et bon courage tout plein pour ta fiche <3


Pidge vous balance du sel en #00CC66.

Aesthetic by Lance/Keith, merci à toi <3:
 
Voir le profil de l'utilisateur
— Strixyst
avatar

ϟ Œuvre : Death Note
ϟ Parchemins : 125
Re: [UC] Geralt Z Rivii - "les épées blessent, et tuent" "la vie aussi." Sam 20 Oct - 20:48

Bienvenue, et bon courage pour ta fiche ! o/


I'M A NIGHTMARE, A DISASTER.
ANAPHORE

Merci à Aly' pour l'avatar ~
Voir le profil de l'utilisateur
— Lupy
avatar
ϟ Œuvre : Hetalia
ϟ Parchemins : 196
Re: [UC] Geralt Z Rivii - "les épées blessent, et tuent" "la vie aussi." Mar 23 Oct - 12:51

So your dad is here Ciri
Bienvenu et bonne chance pour ta fiche :)
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Contenu sponsorisé
Re: [UC] Geralt Z Rivii - "les épées blessent, et tuent" "la vie aussi."

[UC] Geralt Z Rivii - "les épées blessent, et tuent" "la vie aussi."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Geralt de Riv
» Geralt de Riv, guerrier divin d'Alpha [Terminée]
» [416] Geralt Oxlene Rosebury - TERMINEE [PHYLLALI]
» Qui a crée ces monstres? Les gnbistes/ lavalas ou les deux !
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Inscriptions-
Sauter vers: