C’était le jour de la rentrée, déjà. Comme chaque année, les vacances étaient passées bien trop vite à ton goût, mais peu importe : aujourd’hui, tu venais de retourner à Ilukaan, ton école mais aussi ce qui était devenu avec le temps, ta deuxième maison. A vrai dire, tu étais presque nostalgique, aujourd’hui : tu débutais ta dernière année d’études. Quel sentiment étrange, de savoir que ce serait la dernière fois que tu assisterais à ce spectacle. Lire la suite
Aly
Admin
Tam
Admin
Sue
Modo
Alex
Modo
Gaumar
Modo
Forum multifandom ▲ Univers inspiré d'Harry Potter ▲ Avatars 200*320 illustrés/mangas ▲RPCB/RP-Post ▲ Tout public avec possibilité de R18 ▲ Forum au contexte évolutif ▲ Pas de minimum de mots



 

Partagez|

Bien sûr que vous êtes un être inférieur, et alors ? ~ Sonja Nottsen
 :: Administration :: Inscriptions

— Personnel
avatar
ϟ Œuvre : Dark Souls 3
ϟ Parchemins : 13
Bien sûr que vous êtes un être inférieur, et alors ? ~ Sonja Nottsen Dim 9 Sep 2018 - 18:59

Sonja Nottsen | Canon
POSTE : Professeure de Divination
DIRECTION DE MAISON : Oui, Ursirre.
ANIMAL DE COMPAGNIE : Aucun, ça la déconcentre.
BAGUETTE : Sorbier, plume d'augurey, 26,8cm, souple.
PATRONUS : Aigle impérial.
ODEUR DE L'AMORTENTIA : La fumée, le jasmin et le citron.
REFLET DANS LE MIROIR DU RISÉD : Elle imagine que c'est elle, capable de voir, et en train d'étudier l'astrologie avec les centaures.
ÉPOUVANTARD : Une grande vague, elle suppose? La noyade la terrifie.
FAMILLE : Personne. Du moins de ce qu'elle sait.
Sonja Nottsen

— Dark Souls 3

32 ansSang-PurFémininSuédoise
« Il n'y a pas de honte à être inférieur, vous savez. »

NOM : Nottsen
PRÉNOM : Sonja (prononcez Sonia)
SURNOM : On ne lui a jamais donné de surnom.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 8 février 1986, à Stockholm.
LANGUES PARLÉES: Suédois, anglais, russe, espagnol, morse, braille et gobelbabil.
DON : Voyance
YEUX : Bleus
CHEVEUX : Blonds
TAILLE : 1m71
POIDS : 56 kilos

Liste des headcanons
Se sert de son don de voyance et de claquements de langue continuels pour se repérer — Fascinée par le feu — Ne tient pas l'alcool — Écoute secrètement du métal, notamment du Iron Maiden — Est allergique à la citrouille — Pense que les Sang-purs sont supérieurs et que c'est dans l'ordre naturel des choses — Membre du CISSAMHATV (Congrès International des Sorciers et Sorcières Aveugles, Malvoyants, ou Handicapés par d'Autres Troubles de la Vue) — Et plus particulièrement de la branche Sortilèges, qui tente d'inventer des sortilèges pour faciliter la vie aux personnes malvoyantes — A un fetish pour les mains aux doigts longs et fins — Mange parfois du citron pour l'aider à se clarifier l'esprit grâce à l'acidité du fruit.

Côté joueur
PSEUDO : Hepta
AVATAR : Firekeeper de Dark Souls 3
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? : J'étais Elliott, le prof de bota
UN PETIT MOT : Kartoffelsalat
CODE DU RÈGLEMENT : (à envoyer par MP)
Physique
Sonja ne se range pas dans la catégorie des belles femmes, enfin selon les idées généralisées. Elle n’a pas la mâchoire dessinée et anguleuse, le nez aquilin, les pommettes saillantes, les lèvres pulpeuses avec une bouche fine malgré tout… Rien de tout ça. C’est une jeune femme blonde, tout ce qu’il y a de plus banale, exception faite de sa tiare qui couvre la partie supérieure de son visage.

Oh, évidemment, nombreux sont ceux qui la classent parmi les beautés des temps modernes. Être mince fait forcément ressortir la mâchoire et le cou devenu alors gracile de la demoiselle. Ses joues creusées rehaussent ses pommettes, et ce visage qui est à l’opposé de celui des bons vivants permet à ses lèvres d’avoir une place de choix malgré qu’elles n’aient rien de spécial. Tout ceci n’est que l’œuvre d’une minceur de son être entier, et non d’une quelconque divinité du mannequinat qui sortirait d’on ne sait où. Non, elle n'est pas vraiment belle, mais pas vraiment laide non plus. Elle est mignonne, tout simplement.

Elle porte aussi cette tiare, faite d’argent ciselé. C’est un véritable bijou, en tous points: légère, ajustée car réalisée sur mesure, et ensorcelée pour l’aider à isoler son esprit du monde lorsqu’elle use de son don de voyance. La ciselure aussi est très propre, voire même artistique: elle représente des formes géométriques et autres lignes qui se mêlent et s’entremêlent telles les fils du Destin. Le tout est surmonté d’une jolie tourmaline grise, qui se fait blanche ou noire selon l’éclairage ambiant.

Vestimentairement, elle n’est pas de ces gens qui font dans l’extravagance. À quoi bon se parer de couleurs chatoyantes et d’habits splendides si elle-même ne peut se délecter de sa propre beauté? Aucune utilité. Elle préfère s’habiller sobrement. Vous la verrez ainsi souvent habillée d’une simple robe noire, éventuellement grise, de temps en temps bleue nuit, pourpre ou bordeaux. Il y aura parfois des brodures dessus, mais rien d’incroyable, bien qu’elle puisse apprécier ce travail là au toucher. En complément, elle peut aussi mettre une cape, et éventuellement des gants en tissu.

Et puis, notez qu’elle portera des talons durant ses mauvais jours. Les jours où elle a mal dormi, où elle ne se sent pas dans son assiette… Bref, ces jours-là, elle utilisera la répercussion du bruit de ses talons pour se repérer, plutôt que ses habituels claquements de langue ou son don de voyance qui la projette 2 secondes en avant afin de voir où se diriger pour éviter les obstacles. Après tout, si elle absorbée dans ses pensées, elle peut oublier de claquer de la langue et rentrer dans quelqu’un ou quelque chose. Oublier de marcher pour produire le son de ses talons, par contre, c’est déjà plus difficile à faire...

Caractère

Sonja a beau être calme et attentive, elle n’en reste pas moins enfantine et directe. Elle ne verra aucun inconvénient à vous écouter parler de vos problèmes, et fera bien attention aux mots employés, au ton, à un peu tout ce que vous lui direz. Mais, une fois fini, si elle estime que vous êtes stupide, elle vous le dira sans passer par quatre chemins. Et peut-être même qu’elle rira de votre stupidité. Ne le prenez pas mal, c’est simplement qu’elle vous voit exactement comme un personnage de film, et que vos décisions peuvent lui paraître totalement surréelles. Mais elle vous aidera quand même.

Parce que la demoiselle est tout à fait objective. Du moins, du mieux qu’elle peut. Le futur n’est pas fixe, il faut l’interpréter avec précaution, car chaque acte, chaque choix, entraîne des conséquences qui change la voie dans laquelle le monde se dirige. Il y a une infinité de futurs. Il faut donc être minutieux, précautionneux et surtout objectif au possible lorsqu’on tente de décrypter ce qui nous attend. Alors elle tente de l’être, quel que soit le moment. Après tout, elle est un peu l’agent du Destin parmi le commun des mortels: elle se doit d’être aussi neutre que possible.

Oui, c’est de la vantardise, totalement. L’enseignante n’est pas vraiment un exemple de modestie: elle se sent supérieure aux autres pour diverses raisons, et n’hésite pas à le rappeler. Cependant, selon elle, elle ne fait que dire des vérités. De son point de vue, il n’y a aucune vantardise, alors qu’elle l’est bel et bien. C’est probablement de là que vient sa susceptibilité si exacerbée. Il vaut mieux éviter de la taquiner ou de vous moquer d’elle. Pourquoi? Parce qu’elle ne comprend pas vraiment le second degré.

Voyez-vous, elle est très innocente et naïve. Elle ne comprendra pas le sous-entendu graveleux qui se cache derrière une phrase comme “Hmmm je me demande ce qui se cache sous cette robe”, et répondra tout naturellement qu’il n’y a qu’un corps humain féminin, rien de plus, qu’est-ce vous voulez qu’il y ait, un snargalouf déguisé ? C’est idiot voyons. Voilà, vous comprenez un peu mieux?

Ne la taquinez pas, donc. Plus jeune, elle n’a plus adressé la parole pendant 6 mois à son petit frère parce qu’il avait eu le malheur de demander pourquoi elle avait des yeux si elle ne pouvait pas voir avec… Il avait 4 ans. On pourrait croire que cette immaturité s’est dissipée avec l’âge, mais loin de là. Elle est toujours aussi présente à 32 ans. Son côté altière est probablement son trait de personnalité le plus prononcé. Elle parle de manière distinguée, se couvre la bouche lorsqu'elle mâche, s'essuie la bouche du coin de sa serviette, rit doucement, sans jamais vraiment se lâcher devant qui que ce soit. Elle a une image à entretenir, non mais!

Notez aussi que son innocence, sa naïveté et son sentiment de supériorité s’expriment aussi vis-à-vis de son mode de pensée: les Sang-purs sont supérieurs aux Sang-Mêlés, qui sont supérieurs aux Né-Moldus, qui sont supérieurs aux Moldus, qui sont supérieurs aux animaux. Les créatures magiques intelligentes? Au même niveau que les Né-Moldus. Et cette hiérarchie est un fait établi et inébranlable selon elle. Oh, elle vous dira aussi qu’il ne faut pas avoir honte d’être inférieur, au contraire. Se donner du mal pour être doué et respecté lorsqu’on est inférieur de base aux Sang-purs est tout à fait honorable.

N’y voyez pas d’insultes. Vous êtes inférieurs, et alors? La loi du plus fort n’existe plus vraiment dans le monde actuel. Pour elle, les forts protègent les faibles et les aident. D’où sa baguette en sorbier, son poste de directrice d’Ursirre et son étonnante capacité à produire de bons sortilèges de protection, en plus de son don de voyance. Tout ça va dans l’ordre naturel des choses. Elle ne vous insulte pas en disant que vous êtes inférieurs, c’est juste un fait immuable. Ne soyez pas blessés. S’offusque-t-on d’être qualifié de doué lorsqu’on réussit un sortilège difficile? Non. Alors pourquoi s’offusquer d’être qualifié d’inférieur quand on l’est? Encore une fois, sa vision de l’objectivité s’exprime, et pas forcément de la meilleure façon qui soit.


Histoire

Sonja naquit en 1986, le 8 février, à Stockholm, la capitale suédoise. Ses parents, Sang-purs, étaient tous deux membres de l'administration du CMS, le Conglomérat Magique Suédois, qui rassemble un total de 117 personnes, élues à travers le pays et chargées de gérer la société magique suédoise. Sa mère faisait partie des chargés de la coopération politico-économique internationale, et son père du groupe de ceux qui s'occupaient de la bienséance et de l'organisation éducative nationale. En version simple : sa mère faisait dans la diplomatie et son père dans l'éducation.

Malgré sa chance d'être l'enfant d'un foyer aisé et ouvert, qui lui enseigna entre autres que les Sang-purs dominaient les sociétés magiques mais se devaient malgré tout de protéger les autres sous-classes de sorciers, elle fut frappée par une malédiction hasardeuse et bien triste : elle naquit aveugle, en raison d'une toxoplasmose que sa mère avait développé durant sa grossesse. Comme on dit, « on ne peut pas tout avoir ».

Signe du Destin ou simple coïncidence, cette cécité fut rapidement compensée par un troisième œil. En effet, Sonja démontra rapidement une capacité étonnante à pressentir ce qui allait se produire. Dès qu'elle fut en mesure de parler, elle commença à annoncer des « attention » quelques secondes avant que le danger ne pointe le bout de son nez auprès de ses parents. Alors que ses parents virent un don, l'enfant se sentait bien plus maudite qu'autre chose.

Vous ne saisissez pas ? Imaginez alors que, dès vos 3 ans, dès que vous sortez, dès que vous êtes dans un endroit où des objets potentiellement dangereux se trouvent, vous vous mettez à voir des futurs possibles, dans lesquels vos parents se font renverser par ces engins moldus qui roulent à toute allure. Ou se fracassent eux-mêmes le crâne sur le sol après avoir glissé sur un quelconque objet. Vous comprenez mieux ce sentiment d'être maudite et ce malaise constant ?

L'enfance de Sonja fut donc troublée, très troublée, en raison de toutes ces visions. Elle voyait les avenirs possibles, oui, et c'était en soi un don, oui. Mais tout ce qu'elle voyait, elle, c'était ses parents qui se blessaient, se mutilaient, mourraient. Chose malheureusement tout à fait normale pour quiconque est doué d'un tel... « talent ».

En guise de réflexe défensif, son esprit se replia sur lui-même. Au lieu de grandir et de gagner en maturité, de devenir une enfant puis une adolescente et enfin une adulte, Sonja resta bloquée. Les différentes phases psychologiques et émotionnelles par lesquelles passe un être humain avant l'âge adulte furent rallongées. Son cerveau utilisait le seul moyen qu'il avait pour la préserver de la folie si jeune : la retarder. Refouler du mieux qu'il pouvait ses visions qui la déchiraient, et laisser son psychisme évoluer tout doucement...

C'est pour cela que, malgré son âge de 32 ans, Sonja est actuellement encore assez enfantine, proche de l'adolescente, incapable de vraiment comprendre un sous-entendu, du second degré, etc...

Enfin, revenons-en à son parcours !

Elle n'a pas vécu grand chose de grandiose. Elle est sortie avec quelques garçons par-ci, par-là. Une ou deux filles, aussi, elle ne sait plus exactement qui mais s'en fiche : si ça n'a pas marché, peu importe, et il en va de même pour ces garçons. Elle a étudié à Trolldomheim, l'école de sorcellerie scandinave et réservée aux élèves venant de Suède, Finlande et Norvège. Vous vous en doutez, après son cursus obligatoire, elle suivit la voie de la divination, dans le but d'obtenir son CIVDPAMO (= Certificat International de Voyance, Divination, et Prophétie Astrale, Matérielle et Onirique), qu'elle passa évidemment assez haut la main : seule l'épreuve astrale lui fit défaut... Cécité oblige.

Afin de célébrer l'obtention de ce diplôme qui n'allait pour autant pas aboutir sur grand chose professionnellement parlant, sa mère lui offrit une jolie tiare. Fabriquée par des gobelins, elle était faite d'argent, extrêmement bien travaillé et ciselé. Contrairement aux autres tiares, celle-ci avait pour but de cacher ces yeux que la jeune femme détestait pour leur dysfonctionnement. Et puis... Elle cachait aussi une propriété magique : elle était ensorcelée de sorte que, lorsque Sonja se concentrait, la tiare créait d'elle-même une sorte de bulle autour d'elle, afin de l'isoler mentalement du reste du monde. C'était un moyen d'augmenter ses capacités de divinatrice. La jeune femme fut ravie.

Elle avait alors 22 ans. Et pas de travail. Elle intégra, bien évidemment, l'administration du Conglomérat. Elle y rencontra quelques membres du CISSAMHATV, avec qui le courant passa rapidement, si bien qu'elle rejoignit leurs rangs en moins d'une semaine. Elle travailla à différent petits postes en rapport avec les prophéties... Rien d'intéressant. On avait peur de donner un travail à responsabilité à une aveugle, vous comprenez ?

Ce fut cependant 2 ans plus tard, en 2010, qu'une étrange lettre lui parvint. Elle n'avait pas l'habitude de recevoir des lettres, aussi, lorsqu'elle sentit le grain du papier de celle-ci, elle fut de prime abord plutôt exaspérée qu'on lui adresse un texte écrit. Mais, une fois ouverte, elle découvrit que cette lettre était écrite en braille. Et qu'elle lui proposait un poste, en tant qu'enseignante de divination, dans une école dont elle avait vaguement entendue parler : Ilukaan.

En soi, la proposition n'était pas si alléchante que ça. Le salaire n'était pas mirobolant, les horaires quasi similaires, la charge de travail promettait d'être ardue... Bref, ça ou le secrétariat prophétique, c'était du pareil au même. Sauf que là, elle avait un contact en braille. La personne qui avait écrit ça avait fait l'effort de la contacter dans un langage qu'elle pouvait comprendre. Cette attention touchante, mêlée à la certitude que les possibilités d'évolutions seraient bien plus grandes à Ilukaan que dans un secrétariat miteux de Suède, la décida à migrer en direction du Canada.

Qui qu'était Vincent Leroy, ce ne pouvait être qu'une merveilleuse et splendide personne. Un sentiment étrange la parcourait lorsqu'elle touchait le papier de cette missive, ou pensait à son futur supérieur hiérarchique...

La première année d'enseignement fut quelque peu tumultueuse, pour ne pas dire laborieuse. N'ayant pas de réelle formation d'enseignante, elle dû y aller à tâtons. Ce fut relativement difficile, mais elle ne se laissa pas décourager par quelques ratés : plutôt avoir honte un jour que retourner classer des prophéties sur le nombre de haricots sauteurs que mangerait Madame Dodenheim dans 5 ans... Elle prit son métier à cœur. Énormément à cœur. Elle fit ses preuves, et gagna au moins un minimum le respect et l'approbation des autres membres du corps enseignant, tout en réussissant le pari osé de fasciner et de passionner certains de ses élèves, malgré son tempérament assez... spécial.

Puis vint la rentrée de l'année scolaire 2018-2019. Et avec elle, un nouveau chamboulement professionnel et émotionnel : Vincent Leroy, le Directeur d'Ilukaan, lui proposa lui-même, en rendez-vous privé, le poste de Directrice de la maison Ursirre. Elle accepta, bien évidemment. Après tout, protéger les non-Sang-purs, c'était toute son éducation. Et elle se servait de son don pour prévenir des accidents, en général. Et puis, elle était plutôt douée pour les sortilèges de protection... Oh et puis... Peut-être que, tout compte fait, c'était simplement parce que c'était lui qui le lui avait demandé.

Peut-être.



Sûrement.


Dernière édition par Sonja Nottsen le Ven 14 Sep 2018 - 23:48, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 366
Re: Bien sûr que vous êtes un être inférieur, et alors ? ~ Sonja Nottsen Dim 9 Sep 2018 - 20:07

Rebienvenue !!

J'ai beaucoup aimé le "membre du CISSAMHATV" MDRRR




De la part des potos:
 
Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 586
Re: Bien sûr que vous êtes un être inférieur, et alors ? ~ Sonja Nottsen Lun 10 Sep 2018 - 14:54

Bienvenue !

Ca va surement paraître idiot, mais j'adore les personnages sang-purs qui se pensent supérieur. Car au final, on en voit pas assez, alors que ça doit encore pas mal exister, même en 2018!

Hâte de voir ce personnage, qui m'a l'air intéressant !
Bon courage pour ton histoire !


❝STOP TRYING TO ONE-UP ME ON FAILURE, I HAVE THE CORNER MARKET.❞
    Karkat Vantas
   (c)Allison
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
— Personnel
avatar
ϟ Œuvre : Dark Souls 3
ϟ Parchemins : 13
Re: Bien sûr que vous êtes un être inférieur, et alors ? ~ Sonja Nottsen Ven 14 Sep 2018 - 23:49

Hop, et re-merci pour le re-accueil :D

Du coup j'en profite pour up, histoire de vous dire que j'en ai fini avec cette fiche :D
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 31
Re: Bien sûr que vous êtes un être inférieur, et alors ? ~ Sonja Nottsen Sam 15 Sep 2018 - 19:47

Keith au rapport !
Je viens de finir de lire ta fiche, et avant de te valider, il y a quelques petites choses à régler.

En premier, on va se pencher sur le don de voyance en lui-même : La manière dont tu souhaites que Sonja l'utilise ne convient pas ! Que ce soit au niveau de se diriger ou les scénarios possibles qu'elle "voit" pour ses parents dans son histoire, c'est impossible étant donné que le don ne marche pas ainsi. La voyance va permettre plus ou moins précisément de prévoir l'avenir, par des prophéties qui ne peuvent pas à ce point là être forcé / Se contrôler. Alors, oui, la tiare peut permettre à Sonja de "déclencher" parfois plus aisément une prophétie, mais pas au point d'être utilisé tout le temps pour se déplacer. De ce fait, je te demanderais de bien vouloir trouver un autre moyen pour la jolie dame de se déplacer sans se prendre de mur ! (une canne magique qui t'indique quand tu dois tourner, ou autre etc... la technologie magique peut bien aider). Et donc aussi de trouver une autre raison de pourquoi Sonja au début n'a pas aimé son don.

Ensuite ! Un autre point aussi : Tu as souhaité créer plus de choses concrète comme le nom du Certificat, l'assoc' etc... C'est bien ! Mais tout n'est pas possible, comme pour le CMS. Ici, tu choisis un peu trop précisément pour le pays, alors que d'autres étudiants peuvent venir de Suède (comme ne serait-ce que Berwald), et tu ne peux pas réellement imposer le fonctionnement du pays. De ce fait, j'aimerais que tu restes assez flou sur ce passage en parlant simplement de "Ministère magique suédois".
En ce qui concerne le CIVDPAMO et le CISSAMHATV, tu peux garder sans problème, très bonne initiative pour ça !

En ce qui concerne l'école de magie Trolldomheim : là aussi, ce n'est pas possible et pour une raison toute simple. Pour la Scandinavie, il y a déjà Durmstrang qui accueille, pas besoin d'inventer une nouvelle école ;)

Et pour terminer, en ce qui concerne les détails de son travail à Ilukaan. Déjà, Vincent ne peut pas l'avoir embaucher à 24 ans tout simplement parce qu'il faut minimum que les profs aient 25 ans. Donc, il faut que Sonja ait un an de plus. Ensuite. Si c'est Vincent spécialement qui lui a demandé de venir la rejoindre, tu ne peux pas vraiment dire qu'elle ne faisait rien d'exceptionnel à son poste. Vincent n'aurait pas entendu parler d'elle, sinon. De ce fait, je te propose deux options : Soit Vincent a envoyé une lettre générale au CISSAMHATV, et c'est Sonja qui a décidé d'y aller, soit Sonja a su se faire un nom ou du moins a être assez connue pour avoir des échos de brillante voyante. A toit de voir pour cela. Quand tu décides, n'oublie pas de modifier en fonction.

Et voilà ! Une fois toute ces modifications effectuées, je pourrais te valider. Bon courage !
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Bien sûr que vous êtes un être inférieur, et alors ? ~ Sonja Nottsen

Bien sûr que vous êtes un être inférieur, et alors ? ~ Sonja Nottsen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »
» Faut-il vivre pour manger ou bien manger pour vivre ? [ Marie Thérèse ]
» Un repos bien mérité
» Que vais-je bien pouvoir faire de vous ? - Bastian Keller
» Récomp-moi, si tu peux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Inscriptions-
Sauter vers: