C’était le jour de la rentrée, déjà. Comme chaque année, les vacances étaient passées bien trop vite à ton goût, mais peu importe : aujourd’hui, tu venais de retourner à Ilukaan, ton école mais aussi ce qui était devenu avec le temps, ta deuxième maison. A vrai dire, tu étais presque nostalgique, aujourd’hui : tu débutais ta dernière année d’études. Quel sentiment étrange, de savoir que ce serait la dernière fois que tu assisterais à ce spectacle. Lire la suite
Aly
Admin
Tam
Admin
Sue
Modo
Alex
Modo
Gaumar
Modo
Forum multifandom ▲ Univers inspiré d'Harry Potter ▲ Avatars 200*320 illustrés/mangas ▲RPCB/RP-Post ▲ Tout public avec possibilité de R18 ▲ Forum au contexte évolutif ▲ Pas de minimum de mots



 

Partagez|

[01.09.2018] The phantom of the lighthouse - Ft. Kenneth Kirkland
 :: Ville de Bloombury :: Plage :: Phare nébuleux

avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 36
[01.09.2018] The phantom of the lighthouse - Ft. Kenneth Kirkland Dim 2 Sep - 2:45

Who you gonna call ?« Bon bah finalement, ça aurait pu être pire comme vision. »

Keith lui-même se demande si le ton de sa voix est convaincant. Mais pour le moment, il ne trouve pas mieux pour rassurer son jumeau semblant à ses côtés déjà au bord de la crise cardiaque. On peut au moins lui attribuer la médaille de l’essai, si elle existe.
Seulement voilà, ils sont en face du fameux phare nébuleux, durant la nuit avec la mer légèrement agitée. Bref, il n’y a rien pour pouvoir affirmer qu’il ne faut pas s’en faire de ce qui va suivre – surtout si on souhaite appliquer la Loi Murphy, ce qui peut être une très, très mauvaise idée. Quoique, la mauvaise idée est déjà en train d’être réaliser juste par leur présence ici. Mais qu’est-ce que Keith peut faire d’autre à ce stade ?
Remettons un peu dans le contexte : Quelques heures plus tôt, en ce 1 septembre 2018, son frère jumeau est venu le voir pour lui demander ce qu’il faisait ce soir. Innocemment, Keith a répondu qu’il n’avait rien de prévu, ce qui a entraîné une seconde question : s’il pouvait l’accompagner au phare nébuleux après un pari perdu pour une histoire de match de Quidditch. Et bien que Keith ait été un peu blasé par Kenneth ayant accepté un tel pari en sachant pertinemment le gage, il savait qu’il n’allait pas le laisser partir seul. Comme quoi, il peut avoir des miracles quand on y croit. Le fait d’avoir si facilement dit oui a d’ailleurs aussi surpris l’autre rouquin, mais qui l’a bien soulagé. Keith se dit parfois qu’il a un peu trop de cœur quand il s’agit de ses frères. Vraiment.

Toujours est-il qu’ils sont maintenant sur place avec un objectif : Monter tout en haut de ce phare hanté afin que Kenneth prenne un selfie pour prouver qu’il a réussit son gage. Sur les faits, l’enjeu est simple et précis. Mais pour ce qui est mettre cela en application, le problème est tout autre : Keith sait parfaitement que son frère n’est absolument pas à l’aise dans ce genre de situation et pire encore, si à l’intérieur il n’y a aucune lampe, ça risque d’être l’un de ses pires moments dans sa vie. C’est bien pour cela qu’il est présent aussi, pour éviter que ça ne s’aggrave plus que ça ne le doit. Déjà tout le long du chemin, un long silence a été présent alors qu’habituellement un rien leur permet de partir dans leur monde. Bref, l’heure n’est pas forcément à la joie. Mais il faut le faire, et si possible il va falloir rehausser un peu l’humeur.

« Allez Kenny, tu vas pouvoir te la péter après. Peut-être même qu’on va pouvoir résoudre le mystère de ce phare, comme des spécialistes. T’sais, comme dans les séries moldus. »

Offrant un sourire à son frère, il sort sa baguette et lance ensuite un lumos, pour faire plus de lumière et espérer ainsi que Kenneth va réussir à souffler légèrement. Vraiment. Quelle idée. Mais eh, il n’y plus vraiment question de faire demi-tour par vrai ? Il n’a pas non plus envie de passer pour un peureux. Il est vrai qu’il a un peu trop d’honneur pour cela, même si personne ne le sait et personne n’est présent pour voir s’ils vont réussir ou non. Mais voilà, lui va le savoir s’il échoue, et ça va lui suffire pour se ressentir froussard. Hors de question.
Ah, attention : Il est loin de dire que Kenneth est peureux parce qu’il a demandé à ce qu’on l’accompagne. Son frère a des circonstances atténuantes et compréhensive. Si on demande à Keith d’aller affronter une araignée géante, il demande clairement à une armée entière de venir en renfort. Son frère est courageux. Il est déjà arrivé jusqu’à là, et c’est un très bon début. Il ne compte pas le laisser tomber en si bon chemin, et c’est une motivation supplémentaire pour le lupy afin de sortir victorieux de ce défi. Prenant les devants, il se met finalement à avancer prudemment vers la porte du phare, et doucement, créant un bruit grinçant, comme si le monument en lui-même souhaite rajouter de lui-même une ambiance en son lieu. Génial, totalement rassurant.

« Allez, dit-il d’un mouvement de tête vers son frère, on entre. »
© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
— Strixyst
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 234
Re: [01.09.2018] The phantom of the lighthouse - Ft. Kenneth Kirkland Dim 2 Sep - 14:03



Kenneth n’avait jamais aimé l’obscurité.

Du plus loin qu’il s’en souvenait, elle l’avait toujours mise très mal à l’aise. Il avait toujours eu l’impression que là, tapie dans l’ombre, une chose l’observait, attendant patiemment le moment opportun pour se jeter sur lui, l’emporter dans un monde où nul ne pourrait le retrouver pour le dévorer.

Kenneth n’avait jamais aimé l’obscurité.

Du plus loin qu’il s’en souvenait, sa mère, son père, et Keith avaient toujours tenté de le rassurer. Lui-même avait toujours tenté de braver sa peur de bien des façons : éteindre sa veilleuse la nuit venue, ne pas allumer toutes les lumières de la maison quand il se levait pour aller aux toilettes alors que tout le monde dormait.

Kenneth n’avait jamais aimé l’obscurité, il l’avait toujours trouvée oppressante, inquiétante, étouffante. Et l’obscurité lui avait un soir montré à quel point elle pouvait être dangereuse, monstrueuse, quand elle l’avait maudit, lui l’enfant qui avait tenté de la défier.

Kenneth haïssait l’obscurité tout autant qu’il en était terrifié.

Quelle ironie de penser qu’elle était la compagne de ses longues insomnies, pendant lesquelles il la contemplait, la craignant, et la faisant fuir d’un simple geste de baguette, d’un murmure, sans jamais trouver le sommeil, pas avant qu’enfin le soleil ne se lève pour faire disparaître la terreur et tous les monstres qui l’accompagnent.

Et pourtant, malgré tout ça, Kenneth n’avait pas appris. Il avait été stupide, assez stupide pour parier et perdre.

Son gage ?

Monter en haut du phare nébuleux. Il devait y prendre une photo, preuve de cet « exploit » et redescendre. Ça aurait pu être simple, s’il ne devait pas y aller au beau milieu de la nuit, une nuit sans Lune. Sans lumière. Dans un lieu réputé pour être hanté par un esprit frappeur. Tous ceux s’y étant rendus avant eux étaient revenus, mais pâles comme la mort, terrifiés par ce qu’ils avaient vécu.

Kenneth aurait pu refuser.
Kenneth aurait pu ne jamais demander à Keith de l’accompagner.
Kenneth aurait pu, maintenant qu’il se trouvait devant le phare, abandonner, faire demi-tour, rentrer. Envoyer un sms pour dire à Mabel qu’il l’aimait avant de se coucher comme tous les soirs.

Mais non.

Kenneth était trop fier pour dire non. Trop courageux pour son propre bien. Ne voulant pas admettre qu’il n’y a rien de mal à être parfois lâche pour rester en sécurité.

Malgré ça, un nœud dont il n’arrivait pas à se défaire tordait son estomac dans tous les sens, sans qu’il ne puisse l’en empêcher. Et ceux malgré la présence de Keith, ou ces mots qu’il lui disait.

« Tu vas pouvoir te la péter après ».

Mouais.

Il ne releva pas sa remarque sur les séries moldus, les yeux rivés sur le bâtiment dans lequel il s’apprêtait à passer un très très mauvais moment.

Face à l’obscurité, et l’une de ses créatures.

Il serra les dents, attrapant sa baguette d’une main ferme. Il n’était toujours pas question de reculer.

«
Ouais. On y va. »





Y a des jolis aes là-dessous ♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 36
Re: [01.09.2018] The phantom of the lighthouse - Ft. Kenneth Kirkland Lun 3 Sep - 10:07

Who you gonna call ? Première bonne nouvelle : Des lampes sont présentes à l’intérieur du phare, et semblent en bon état ou du moins marchent pour le moment. Bon point. Prenant une inspiration, Keith prend le temps de regarder les alentours et de détailler le moindre recoin, afin de s’assurer que rien ne va leur tomber dessus. Ce qui est sûr, c’est que rien n’est fait pour être accueillant (quoi de plus étonnant) : des toiles de poussières et d’araignées sont présentes dans tout les recoins, une porte d’entrée grinçante à chaque ouverture et fermeture et étant prête à s’écrouler à n’importe quel moment – sauf si elle tient déjà grâce à un système magique. Si les murs ont un jour étaient blanc, ces derniers ont fini par jaunir avec le temps, et ont des fissures comme sur les escaliers. Les marches sont d’ailleurs élevées: si le pied ne se lève pas assez, c’est la chute assurée. Bien entendu, vu la nature du bâtiment, c'est une montée en spirale ne laissant place qu’à une seule personne dans le couloir, l’autre suivant derrière. Ils ne sont même pas assez espacés pour permettre un croisement avec une personne en train de descendre. Les lanternes bien qu’en état de fonctionner ne cesse de clignote, et leurs ombres se reflétant derrière n’arrange rien quant à l’ambiance. Il y a aussi quelques fenêtres placées le long des murs, mais trop petite pour qu'une tête au moins puisse passer, surtout avec la présence des barreaux, peut-être mis pour empêcher quoi que ce soit de tomber.
En ce qui concerne l’odeur, rien de plus enviant : les ouvertures ne sont pas suffisantes, et le moisi avec l’humidité règnent en maître sur les lieux. Si on ajoute à cela un reste d’iode, on peut clairement qualifier le tout d'odeur nauséabonde. Keith grimace en respirant cela, se demandant presque si l’air ne serai pas toxique. Il a alors une pensée pour Kenneth et se tourne vers lui. Il sait son frère sensible aux fortes senteurs, dû à son odorat plus développé à cause de sa malédiction. Et si lui-même peine à respirer, il n’ose imaginer ce que ressent son jumeau. Raison de plus pour terminer au plus vite ce défi.

« Il ne doit pas y avoir trop d’étages à monter, je pense qu’avant de tomber sur la salle en haut du phare, on va tomber sur la chambre de l’ancien propriétaire. »

Oui, cela n'a clairement rien de rassurant, mais peut-être le dire avant permet de mieux psychologiquement se préparer ? Sait-on jamais. En tout cas, ne préférant pas stagner au même endroit, il se met à commencer son escalade, en fixant les escaliers. Ces derniers ont l’air glissant. Il doit donc faire attention, et pour cela, Keith va alors pour plaquer sa main contre le mur à ses côtés, puis s’arrête au dernier moment. Un instant. Il a vu plus loin de « jolies » toiles d’araignées, et il est prêt à parier que les tisseuses doivent être dans les environs et ne sont certainement pas de petites tailles à son grand damne. Il fixe alors pan par pan et pose finalement sa main quand il s’assure que le champ de libre. Bon, récapitulons, il faut : Surveiller les escaliers pour ne pas tomber, le mur pour ne pas avoir de mauvaise surprise, et Kenneth pour ne pas le perdre intérieurement. Ouais. Simple. Il fait ça tous les jours.

« Terminons vite. »

Sans plus attendre, il commence à monter, espérant ne pas en plus devoir faire avec le tournis. Mais c’est peu espérer ça.

Eh une minute, il a pas entendu un craquement plus loin ?
© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
— Strixyst
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 234
Re: [01.09.2018] The phantom of the lighthouse - Ft. Kenneth Kirkland Ven 7 Sep - 12:12



« J’ai la gerbe. » fut la première pensée de Kenneth quand il pénétra dans le phare. L’odeur nauséabonde l’avait immédiatement attaqué, et à son plus grand malheur, son odorat était légèrement plus développé que la moyenne. « Cadeau » de la malédiction : ses sens n’avaient rien de canin, mais là où son odorat et son ouïe étaient plus aiguisés que la plupart des gens, la vue et le goût étaient, chez lui, moins efficace. Le monde peut être un peu moins coloré qu’il ne l’est réellement, et la nourriture plus fade.
Fort heureusement pour lui, pas de quoi s’alarmer non plus. La nuance avec la réalité n’était pas grande, bien que présente.

En plus de ces cinq sens, Kenneth avait hérité d’un sixième sens, une intuition forte…. Un instinct qui lui hurlait à cet instant précis de prendre ses jambes à son cou et de ne jamais revenir.

Pourquoi était-il incapable de l’écouter ?

Baguette en main, Kenneth avançait lentement à la suite de son aîné. Il faisait de son mieux pour ne pas regarder tout autour de lui, pour ignorer chaque détail plus lugubre que le précédent qui lui était possible de remarquer. Quand Keith fit mention de la chambre de de l’ancien résident du phare, le plus jeune des jumeaux fut pris d’un haut-le cœur qu’il eut bien du mal à contenir. Le stress, la pression et la peur ne faisaient qu’empirer à chaque craquement de bois ou lumière tremblante.

Ne pas paniquer.
Ne pas. Paniquer.

Les ombres dansaient dans le coin de ses yeux, il ne savait plus s’il avait affaire à des entités surnaturelles… Ou non.

Kenneth avait du mal à rester calme. Mais quand il entendit un craquement bien plus fort et bien plus proche, il hurla.

Sans nul doute que s’il avait pu, il aurait sauté dans les bras de son frère, mais ça, il ne l’avouera jamais. N’exagérons pas les enfants.

À la suite de son cri, le silence retomba sur le phare. Plus un bruit, plus un craquement. C’était comme si le vent s’était arrêté de souffler.

Et Kenneth réalisa à quel point le silence était encore plus lugubre et pesant qu’une série de craquements.

« D-Désolé…, il inspira longuement avant de souffler, une tentative vaine pour retrouver son calme. On ferait mieux de continuer à monter. »

Et c’est un simple regard qui lui indiqua qu’ils étaient encore loin, beaucoup trop loin du haut de ce foutu phare…




Y a des jolis aes là-dessous ♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 36
Re: [01.09.2018] The phantom of the lighthouse - Ft. Kenneth Kirkland Dim 16 Sep - 13:13

Who you gonna call ?Si Keith a pu être surpris du bruit produit par un endroit du phare, il a cependant plus réagi – et par là, il faut entendre sursauter, au cri poussé juste après par son frère. Non, vraiment, il soupçonne un tel hurlement d’être capable de donner un arrêt cardiaque à toute personne possédant un cœur fragile. Ce qui n’est pas le cas de l’écossais, et encore heureux sur le coup. Mais ça ne fait qu’augmenter son inquiétude envers son jumeau et lui donne aussi plus de hâte pour arriver en haut et… redescendre tout aussi rapidement.

Il se met aussi en tête d’aller à la rencontre des personnes avec qui il a parié pour leur remettre les idées aux claires, au passage.

Quand après ce long passage silencieux, Kenneth s’excuse et parle de continuer à monter, Keith pense sérieusement à partir de ce lieu, trouver une personne douée en photomontage et d’en créer un pour faire croire que Kenneth a réussi. Et s’il qu’il dépense toute ses économies pour que cela se fasse, il est prêt à le faire malgré tout. Seulement il sait parfaitement que le Strixyst va refuser pour la même raison que si on lui proposait de faire ça pour lui : la fierté. Alors il ne le propose pas, et reprend sa marche.

« T’excuse pas, c’est pas ta faute. On va vite terminer ce truc, et après on aura même le temps d’aller dans un bar avant qu’il ferme à Bloombury boire un coup. »

En tout cas il espère. Connaissant son jumeau, il va être incapable de dormir de toute la nuit si après cela il retourne directement dans sa chambre. Autant essayer de lui changer les esprits après.

Quoi qu’il en soit, il continue de monter, sentant petit à petit ses jambes chauffer sous le mouvement régulier qu’il leur fait subir. Super agréable. De l’extérieur, il ne pensait pas le phare aussi grand. Comme quoi, faut se méfier de tout.
C’est au bout d’un léger moment qu’au-dessus de leurs têtes se présente cette fois ci un plafond en bois. Keith comprend rapidement qu’il doit s’agir de la chambre, et entre alors, faisant attention où il met les pieds. A peine un premier pas sur ce plancher qu’il grince, ce qui donne un aspect encore plus lugubre à cette pièce. Petite, sombre, poussiéreuse, un lit avec une couette qui date très certainement du XXème siècle et où il en vient à se demander si un cadavre ne se cache pas dessous. Ew. Une fenêtre aussi petite que les précédente donne une vue directe sur la mer. Oh, Keith aurait certainement pu l’apprécier dans… beaucoup, beaucoup d’autres circonstances. Mais pas celle-là.

Donnant un peu plus de lumière avec son sort, il se met ensuite à chercher au plafond un endroit permettant de continuer leurs montées.

« Doit y avoir une trappe, ou quelque chose du genre pour nous permettre d’accéder au phare. C’est généralement les dernières marches. On y est presque. »

En continuant de marcher dans ce lieu, d’autres craquements, plus léger cette fois ci, se font entendre. Sans le vouloir, Keith frissonne par reflex, tentant par honneur de se convaincre que c’est juste à cause du froid, et non du fait qu’il se sent de moins en moins bien ici. Ça ne va pas aider son frère si lui-même se met à avoir peur. Finalement, il tombe sur une corde qui semble accroché en hauteur. Après vérification, il en déduit qu’il s’agit bien de ce qu’il cherche et il le prend alors avec sa main de libre et se met à tirer dessus afin de l’abaisser. Sauf qu’un problème se pose : il semble que la trappe ne souhaite pas s’abaisser, ou alors il n’y met pas assez de force avec un bras. Un grognement se laisse échapper de ses lèvres et il tourne par la suite sa tête vers son frère.

« Viens m’aider s’il te plait, elle a pas dû être utilisé pendant longtemps, ça bloque et je peux pas lâcher ma baguette. »

Ou alors, c’est un moyen de dire qu’ils doivent s’arrêter maintenant et partir. C’est aussi possible.
© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: [01.09.2018] The phantom of the lighthouse - Ft. Kenneth Kirkland

[01.09.2018] The phantom of the lighthouse - Ft. Kenneth Kirkland
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 28-09-2018
» 2018-2019 : Qualif Euro 2019
» 18-04-2018
» De nouvelles cartes qui font peur ! Extension Phantom Gate
» Dragons 3 [Topic non officiel] (2018) : nos hypothèses !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ville de Bloombury :: Plage :: Phare nébuleux-
Sauter vers: