C’était le jour de la rentrée, déjà. Comme chaque année, les vacances étaient passées bien trop vite à ton goût, mais peu importe : aujourd’hui, tu venais de retourner à Ilukaan, ton école mais aussi ce qui était devenu avec le temps, ta deuxième maison. A vrai dire, tu étais presque nostalgique, aujourd’hui : tu débutais ta dernière année d’études. Quel sentiment étrange, de savoir que ce serait la dernière fois que tu assisterais à ce spectacle. Lire la suite
Aly
Admin
Tam
Admin
Sue
Modo
Alex
Modo
Gaumar
Modo
Forum multifandom ▲ Univers inspiré d'Harry Potter ▲ Avatars 200*320 illustrés/mangas ▲RPCB/RP-Post ▲ Tout public avec possibilité de R18 ▲ Forum au contexte évolutif ▲ Pas de minimum de mots



 

Partagez|

"And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours]
 :: Administration :: Inscriptions :: Dossiers validés

— Strixyst
avatar

ϟ Œuvre : Osomatsu-san
ϟ Parchemins : 29
"And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours] Ven 31 Aoû - 19:24

Matsuno Karamatsu | Canon
MAISON : Strixyst
ANNÉE :7éme année
OPTIONS : Étude des Moldus et Arts et Musique magique
MOTIVATION ://
ANIMAL DE COMPAGNIE ://
BAGUETTE :Cyprès, crin de licorne, flexible, 30 cm
PATRONUS : Loup
ODEUR DE L'AMORTENTIA : Les roses, son parfum et celle de l'oden de sa mère
REFLET DANS LE MIROIR DU RISÉD : Il se voit jouant devant tous de la guitare. Ses frères sont là et l’encouragent.
ÉPOUVANTARD :Lui, seul face à lui-même…Face à son manque de confiance et face à son impulsivité.
FAMILLE : Il a 5 frères : Osomatsu, Choromatsu, Ichimatsu, Jyushimatsu et Todomatsu
MATIÈRE FAVORITE :La botanique !
MATIÈRE LA MOINS AIMÉE :L’histoire de la magie, il fait des bataille de boule de papier

Karamatsu Matsuno

— Osomatsu-san (ou -kun)

17 ansSang-mêléMasculinJaponais
"Une rose bleue n'est pas significative de choses impossibles mais d'espoir."

NOM : Matsuno
PRÉNOM : Karamatsu
SURNOM : Le petit merdeux, karamerde, painful….On peut dire merci à sa charmante famille..
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Tokyo, le 24 mai 2001
LANGUES PARLÉES: Japonais, anglais et il tente d’apprendre le français
DON : Être incroyablement magnifique ? Hein ? C’pas un don ça ?….Et un mensonge ?
YEUX : Marron
CHEVEUX : Brun
TAILLE : 1m72
POIDS : 60 kg

Liste des headcanons
Il ne sort jamais sans une petite couche de maquillage pour cacher les imperfections du réveil — Il bave quand il dort — Quand il était jeune, il se battait régulièrement — Il aime les comédies musicales romantiques des années 60-70 voire 80. Grease sera à jamais un chef-d'oeuvre dans son coeur — Il sait très bien cuisiner — Il a commencé à jouer de la guitare pour ses frères — Sa saison préférée est l’été— Niveau 100 en observation de soi-même dans un miroir — Il aime la viande mais essaye de devenir végétarien par effet de viande. Bien qu’une grosse pièce de viande ne le laisse pas indifférent — Il parle aux fleurs qu’il jardine croyant qu’elles grandissent mieux quand il leur envoie tout son amour— C’est une drama Queen — La chose la plus importante à son coeur est sa famille— Il fume parfois et a même quelques paquets de clopes dans sa chambre. Même si sa consommation n’est pas régulière et qu’elle est juste là pour les moments où il veut se donner un style ou se calmer.— Il bave en dormant.—

Côté joueur
PSEUDO : Capu
AVATAR : //
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? : C'était Alice !
UN PETIT MOT : Désolé pour la taille de certaines images...Mon logiciel pour redimensionner bug horriblement...
CODE DU RÈGLEMENT : (à envoyer par MP)
Physique
Karamatsu est… Banal ? Horriblement banal. Il partage la même face avec six autres personnes alors, n’est-ce pas compliqué d’être exceptionnel quand on est à l’identique de ces six individus ? On n'a pas d’identité ! On est le même ! On est juste six personnes identiques… Après tout, c’est un immense mensonge.

Karamatsu Matsuno, deuxième fils d’une fratrie de six. Le jeune homme mesure un mètre soixante-dix. Taille parfaite ! Que dis-je ! Taille incroyablement perfect ! Le tout pour 62 kg. Et ne vous y trompez pas ! Il ne s’agit là que de muscle. En effet, si le Japonais retirait sa chemise où son sweat bleu, ce n’est non pas du gras que vous verriez mais un corps assez bien foutu qu’on devine entrainé régulièrement. Même si on ne parle pas ici d’un magnifique bodybuilder mais de simplement quelques muscles ressortant, le deuxième fils en prend soin. Un corps sain est une recette et une obligation après tout ! Il a une stature qu’on peut dire mature. Le tout s’accordant à une peau allant légèrement vers le dorer quand il passe quelques aux soleils et finissant parfaitement bronzé à la fin du processus ! 

Karamatsu, c’est aussi un regard d’un brun foncé qui brille. Oui, brille. Le jeune homme a des yeux expressifs : passant du chien battu à la personne vivante le moment le plus excitant de sa vie. Ils vivent au même rythme que leur propriétaire et témoignent de sa joie comme de sa tristesse. Mais c’est ainsi, des yeux bruns embué comme éclatant.

Mais parlons donc de son visage ! Son visage attirant tant !….Hein…? C’est faux… Mais bref ! Karamatsu a un visage relativement masculin… Ou pas, on peut dire que c’est quasiment voire totalement le même que celui de ses frères. Mais c’est dans les détails qu’on voit la différence entre ces six individus. Pour Karamatsu, cela joue sur son visage donnant constamment l’impression d’être un monsieur « je me la pète ! » de sa part. Bien qu’on parle ici d’une vérité et d’une réalité certaines. Son sourire y joue beaucoup ! Un grand sourire qu’il affiche quasiment constamment ! Et parlons donc de ses sourcils qui le distinguent si bien. En effet, s’il y a bien un élément qui le différencie du reste de sa famille, ce sont ces épais sourcils d’un noir jais. Ils sont souvent froncés… Non pas qu’il soit en colère ni même triste mais c’est un tic chez lui ! Et ça lui donne l’impression d’avoir plus de charismes...

Sinon il s’agit là d’un visage particulièrement normal. Un nez tout ce qu’il y a de plus normal et c’est idem pour sa bouche. Cette bouche qui sourit quasiment constamment. Il illumine ce monde d’un sourire qu’on dira narcissique mais qui n’est là que pour rendre plus heureux les gens autour de lui. Même si autant vite le préciser, le visage de Karamatsu est dans la catégorie : « trop expressif pour son propre bien. » En effet, il peut vite passer du sourire à la grimace de stress en passant par une moue de tristesse. Oui, le deuxième frère est une personne expressive.

Et cela se sent aussi dans sa voix. Le bleu a une voix assez grave et mature du haut de ses 17 ans. On peut remercier sa mue pour ça. Mais ça ne l’empêche pas de passer d’un ton grave et assuré à une toute petite voix hésitante et gémissante quand il se sent gêné ou stressé.

De plus, on peut deviner qu’il possède une chevelure. Elle est noir de jais et autant être clair, l’originalité n’existe pas. En effet, il possède la même que ses frères. Il s’agit d’une coiffure dans un style de coupe au bol avec quelques nuances à rajouter. Par exemple, on peut voir les deux épis sur la tête de Karamatsu… Ces deux petites mèches qui ne veulent pas partir de sa petite tête... Il en prend soin mais… Pourquoi elles restent là ?

Pour finir ! Parlons de son style vestimentaire... Karamatsu à son style. Oui, c’est le terme approprié et à lire avec une voix qui en dit long sur la question de si c’est un style insultant pour le bon goût ou juste de l’avant-gardisme. D’abord, sachez que sa couleur favorite est le bleu donc de ce fait, il ne s’habille qu’en bleu. Voilà, c’est dit. Parfois, il porte des vestes en cuir et souvent, il a sa petite chaîne autour du cou. On dit même que quand il est d’humeur, il aura de long manteau noir et des chemises bleues. Mais... En quoi cela est de mauvais goût . C’est juste la face visible de cet iceberg que sont ses gouts. Parlons de son débardeur bleu à paillette... OUI ! Une horreur. Une création de Satan. Mais il l’assume et se croit classe avec allant jusqu’à y rajouter des lunettes de soleil pour agrémenter le tout de bleus causés par le manque de visibilité à l’intérieur de l’école. Non, il ne fait pas nuit... Juste qu’avoir des lunettes de soleil en plein jour n’est pas une bonne idée.

Voilà donc à quoi ressemble Karamatsu Matsuno. Et maintenant, si vous voulez bien, passons à sa personnalité !

Caractère

Connaissez-vous l’histoire de Cendrillon ? On la raconte à tous les enfants. Petit ou grand. Tous se souviennent de cette princesse dansant au clair de la lune avec son prince, attendant calmement les douze coups de minuit. Avez-vous cette image digne du film Disney ? Bien, maintenant, imaginez un prince vêtu d'une tenue bleue extravagante. Il s’avance sur scène tel l’acteur qu’il est supposé être. Oui, Karamatsu est comme cet acteur. Il est comme Cendrillon. La vérité est là. Il n’est pas une princesse portant une robe de paillettes et de strass nouant ses cheveux blonds de manière élégante, il n’est qu’un jeune homme dont l’illusion disparaît à minuit.

Le deuxième fils est en apparence un narcissique vivant. Karamatsu ne manque jamais d’occasion de prendre une pose dite prétentieuse et s’il peut se permettre une remarque incroyablement avantageuse pour sa propre personne, alors il le fera. Il semble dégager une aura incroyablement orgueilleuse. Il se met en valeur et en avant continuellement. Il aime ça, il se sent exister grâce à ça. Montrer qu’il est là. Et s’il peut rajouter au détour d’une phrase, un ou deux mots en anglais/français, il n’hésitera pas. Se donner en spectacle de cette manière est une de ses spécialités si ce n’est sa spécialité.

Rajoutons à cela qu’il est excessif. Il en fait toujours des tonnes. Le bleu est une véritable Drama Queen. Il s’est abîmé un ongle . Quelle tragédie ! Comment ça ? Ce n’est rien . Que dites-vous ! C’est un drame ! La pire des choses qu’il soit! …Son débardeur bleu... En morceaux ? Comment peut-il faire ! Bref, il nage dans l’excès que ce soit dans ses réactions comme dans sa manière de vivre. Karamatsu est ce genre de personne. Et même si vous le regardez d'une manière blasée face à cela, il se contentera de sourire en faisant un hairflip et en répliquant qu’il est destiné à vivre une « loneliless Life » et que cela est la voie que la fortune lui a tracée.

Vous l’aurez compris. C’est un individu qui aime se mettre en valeur. Et il le fera sans se priver. Pose, vêtement, parole. D’ailleurs, sachez que Karamatsu est une personne très souriante ! Non pas qu’il n’est jamais triste mais l’optimisme qu’il essaye d’aborder du mieux qu’il peut lui permet de rarement quitter cette expression loin d’être triste ou amenant à avoir des pensées noires. Non, non, il est heureux et il se doit d’entendre cette joie au monde ! Peu importe le moyen ! Quitte à inventer un personnage de super-héros combattant pour l’été.

D’ailleurs, c’est un individu très créatif. Il l’exprime par le théâtre, son premier amour. Il le chante via sa guitare, son second amour ! Oui, il doit exprimer sa passion par l’art ! Le monde doit les connaître ! Après tout, qu’est-ce qu’on ne pourrait pas faire pour l’amour de l’art ! Love of the art !

Une dernière chose avant que minuit ne sonne, Karamatsu est un individu extrêmement protecteur. Il est comme un loup alpha protégeant sa famille des intrus et parasites pouvant les blesser. Tous autant qu’ils sont. Il n’aime pas qu’on embête ses petits frères ou même son aîné. Il n’aime qu’on y touche. De près ou de loin. Or, s’il y a bien un conseil que je me dois de vous donner…Il vaut mieux éviter de croiser son regard alors qu’il semble être sur le point de vous déchiqueter sans jugement. C’est un mâle alpha et il n’aime pas vraiment qu’on touche à sa meute.

Mais, ding dong. Minuit sonne et le masque tombe. La belle Cendrillon perd ses habits et sa pantoufle de verre, redevenant la souillon qu’elle est. Il n’est plus rien. Il ne voit plus que la lumière déclinante de l’été pour être remplacé par le froid de l’hiver.

Souvenez-vous quand on parlait de la confiance en soi de Karamatsu… Eh bien… Sachez qu’elle n’est qu’une façade pour cacher une sombre vérité sur l’état de celle-ci. En effet, elle est inexistante. La vérité est là : il n’a aucune confiance en lui et n’a aucune estime pour sa propre personne. On le prend pour un narcissique. Certes, il n’est pas un modeste. Non, il est juste une personne cherchant à croire qu’il est inestimable pour cacher le fait qu’il est remplaçable. Si on le prend en dépourvoir, on verra bien que derrière cette personne horriblement sociable, il se cache une voix qui se fait toute petite…une voix ne sachant pas réagir quand on l’invite. Une voix qui décore un sourire sincère et heureux quand on la complimente. Une voix d’amour et de joie. Mais une voix qui ne s’aime pas.

Et ce qu’il n’aime pas en lui, c’est un point. Un seul. Les personnes l’ayant connu enfant l’ont connu impulsif. Les personnes l’ayant connu adolescent et parfois adulte le savent bagarreur. La vérité est là. Karamatsu est terriblement impulsif. Et même s’il a appris à se contrôler depuis le temps, il n’est qu’il ne sait toujours pas comment contenir ses pulsions les plus fortes notamment concernant sa famille. Son regard deviendra froid. Il perdra tout sourire. Il s’avancera et vous frappera. Il refuse qu’on y touche. Ne vous l’avais-je pas dit plus tôt ? C’est un loup alpha.

Cependant, Karamatsu est aussi une personne qui a peur des responsabilités. Il pourrait les assumer mais derrière, il aurait du mal à se tenir droit sans faillir. Derrière une colonne, il tombera en essayant de se reprendre. Il pleura sans doute... Oui, Karamatsu pleure beaucoup aussi. Il est sensible. Surtout quand cela concerne sa famille… Il ne le montre pas en face mais quand il peut ou qu’il est avec un ami de confiance, il commencera à se laisser aller... Pleurant souvent à chaudes larmes. Pleurant parce qu’il est seul, parce qu’il a peur de ne pas être aimé. Karamatsu pleure. Il pleure beaucoup.

Et enfin ! Pour finir de connaître Cendrillon dans ses facettes les plus sombres, sachez qu’il est trop gentil. Oui, bien trop. Il ne sait pas dire parce qu’il ne veut pas faire du mal et puis... Si on lui demande un service, c’est pour faire du bien non ? Oui ! Ça plaira à la personne à qui on rend le service ! Non ? Donc, raison pour tout accepter mamelles choses les plus ingrates !

Mais au final ? Qu’est-ce qui lie la princesse à la souillon ? Eh bien…L’envie de plaire aux autres.

Histoire

« Je veux avoir des enfants. »

Un mot, une phrase, un instant. Cela avait suffi à Matsuzo Matsuno pour comprendre qu’il n’aurait pas le choix dans la création d’une famille complète…en espérant que le chien ne serait pas compris dans le lot. Matsuyo Matsuno, amie de lycée et femme de cet homme depuis peu, avait toujours été forte tête et avait toujours été celle qui prenait les décisions. Alors si elle voulait avoir des enfants, elle aurait des enfants. Ce n’était pas une question, c’était une affirmation.

Ce fut ainsi qu’ils commencèrent à essayer d’en avoir. Encore. Et encore. Des mois et des années passèrent. Et il fallut se rendre à l’évidence… Un d’eux était stérile. Et selon le médecin de la famille, il s’agissait de Matsuyo… Ce fut un choc, un traumatisme... Et une raison pour aller de l’avant en se procurant de quoi faire une potion de fertilité avec l’aide du dit médecin. Ne jamais abandonner si la bataille n’est pas perdue.

Cependant, vous connaissez la suite et vous vous doutez que la présence de six bambins veut dire ce que ça veut dire.Il y eut un couac dans la création et la potion n'avait que trop bien fait son travail. Cependant, loin d’être un événement tragique, ce fut sans doute la plus grande joie de Matsuyo. Elle était mère de six enfants, non pas d’un mais de six. Six magnifiques enfants avec certes des retards de croissance dus au manque de place dans l’utérus mais six beaux garçons tout de même. Ces six garçons se nommaient : Osomatsu, Karamatsu, Choromatsu, Ichimatsu, Jyushimatsu et Todomatsu. Les six enfants de la famille Matsuno.

Karamatsu n’avait pas été le premier malheureusement pour lui mais le deuxième. Et pourtant, pour lui, ce fut comme s’il avait été l’aîné. Il avait beau ne pas être sorti avant tous les autres, si Osomatsu tombait, il devait le relever et protéger les cadets. Il devait le soutenir mais en même temps s’imposer. Ce fut sans doute pour ça que pendant son enfance, Karamatsu fut un garçon assez turbulent.

On le retrouvait souvent avec des égratignures ou des traces de coups dus à ses conflits réguliers avec ses camarades… Ce n’était pas sa faute, ils avaient insulté sa famille... Ils avaient voulu frapper ses petits frères. Il devait bien les défendre... Non ? Ce n’était pas son rôle de grand frère . N’est-ce pas ?!

« Menteur. Tu as surtout peur de ces types en face de toi. Donc, arrête de pleurer. »

Oui, ce n’était pas parce qu’il se battait qu’il n’avait pas peur. Il était faible. Inutile. Il pleurait. Il fuyait quand il avait trop peur… Mais si ça arrivait, l’enfant se cacher sous le toboggan du parc et laissait libre cours à ses émotions bien trop fortes. Toutes son enfance ce fut ainsi... Il essayait de se battre, il se faisait battre, il pleurait, il s’entraînait. Finalement, ce fut le moment où il fut le plus honnête avec lui-même. Il ne se mentait pas en pensant être une personne incroyable digne d’avoir un fan-club. Il était juste Karamatsu Matsuno : un enfant sensible, impulsif, protecteur. Mais surtout, il avait une certaine joie de vivre.

Autant le dire, malgré l’environnement magique de la famille, la vie de Karamatsu était loin d’être mouvementé ou digne d’une série voire d’un film. Elle était banale. Terriblement banale. Mais en même temps, il allait l’ambiance détendue, fraternelle et bon enfant de sa famille. Rien de nouveau à l’horizon, rien d’incroyable. Ils étaient juste la famille Matsuno.

Karamatsu eut sa première expérience magique assez tardivement. En effet, il devait aller vers ses 9 ans quand il fut face à un phénomène auquel il ne s’attendait pas. Le jeune garçon s’apprêtait de nouveau à se battre sur un coup de tête malgré sa force inexistante… Il allait donner le premier coup, hurlant tel un héros de shounen quand un caillou se souleva en face de lui et fonça sur son adversaire. Il s’ensuivit deux ou trois autres projectiles avant que cela ne se calme. S’il y avait eu des personnes pour lancer les pierres, cela n’aurait pas été très grave. Sauf qu’il s’agissait de celles entre lui et l’idiot qui l’avait provoqué, idiot qui avait fort heureusement pris la fuite par la suite. Donc, il n’y avait personne pour les soulever… En conclusion, elles avaient été soulevé par une force inconnue… Autrement appelé, de la télékinésie. Ou dans notre cas, le réveil de ses pouvoirs chez un enfant sorcier.

Le second fils fut assez heureux d’avoir ses pouvoirs. Après tout, n’était-ce pas une bonne nouvelle ? Cependant, derrière la fête qu’il put avoir ce jour-là, l’engrenage du destin se mettait en route. Autant le dire, Matsuyo avait pour ses enfants de grands projets… Il devait rentrer dans une bonne école, de préférence à l’étranger, afin de ressortir avec un diplôme et d’avoir une belle vie. Il y en avait une dans son viseur, une en particulier. Même s’il fallait attendre les dossiers à remplir pour y envoyer ses six bambins. Mais elle avait confiance, elle savait qu’elle réussirait à en envoyer au moins un !!!!

Pour ce qui fut des deux années restantes avant son entrée à l’école, vous vous douterez que ce ne fut pas non explosions et autres types de choses se rapprochant à une aventure mythique où il serait un chevalier, un chasseur de primes, un tueur de dragons ou même un ao-andon. Elles furent tout aussi banales que sa vie jusqu’à présent. On peut néanmoins souligner qu’ils eurent les dossiers d’inscription pour la fameuse école : ilukaan. Encore une fois, allégresse dans la famille. Ce fut la fête. Une véritable fête. On se permit même le luxe d’acheter des sushis dans un restaurant.

Pour ce qui fut des deux années restantes avant son entrée à l’école, vous vous douterez que ce ne fut pas non explosions et autres types de choses se rapprochant à une aventure mythique où il serait un chevalier, un chasseur de primes, un tueur de dragons ou même un ao-andon. Elles furent tout aussi banales que sa vie jusqu’à présent. On peut néanmoins souligner qu’ils eurent les dossiers d’inscription pour la fameuse école : ilukaan. Encore une fois, allégresse dans la famille. Ce fut la fête. Une véritable fête. On se permit même le luxe d’acheter des sushis dans un restaurant.

Même s’ils finirent séparés d’une certaine manière… Parce que ce cri. Ce cri d’aigle déchirant l’espace et ce dôme. Il venait d’être envoyé à Strixyst. Et évidemment… Ils firent séparés et répartis dans les différentes maisons. Ce soir-là, Karamatsu pleura. Il tenta vainement de se retenir et de paraître fort mais il pleura dans ce lit. La présence de ses frères lui manquait… Ce lit était trop grand pour lui… Ils se verraient plus tard, bien sûr... Mais dans l’immédiat, ils n’étaient pas là... Ils n’étaient pas présents avec lui… Sur place…

Malgré ça, il réussit à s’y faire à ce manque de présence. Il profitait juste doublement du temps passé ensemble et des vacances où ils pouvaient dormir tous les six.

Et le temps dans cette école passa faisant changer les choses… Faisant évoluer les individus. Karamatsu ne changea pas réellement mais connut plus une évolution logique. Ne cachons pas qu’il continua à essayer de se battre en rentrant dans cette école et ceux jusqu’à sa troisième année. Ne cachons pas qu’il laissait libre cours à son impulsivité. Cependant… Il finit par se demander…: « est-ce que c’était vraiment utile ? Est-ce qu’il s’aimait vraiment ainsi ? » Pour arriver à une réponse simple. « Non. » Et à une observation simple. « Tu fais le fier mais tu n’as aucune confiance en toi. »

C’est sur cette observation que Karamatsu se mit à essayer de devenir une personne qu’il voulait être. Une personne certes fictive comme un rôle qu’on joue.

Et finalement au fil du temps, ce masque fut comme une seconde peau. C’était une part intégrante de sa personnalité.

Maintenant ? Il rentre en septième année et on verra plus tard pour le futur…Il suffit d’observer la manière dont il a eu ses BUSEs pour comprendre la justesse de son passage en sixième année. Alors pour l’instant, profitons du jour qui vient et ne pas se préoccuper des futurs désagréments.


Dernière édition par Karamatsu Matsuno le Dim 30 Sep - 0:39, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur
— Personnel
avatar
ϟ Œuvre : Daria
ϟ Parchemins : 114
Re: "And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours] Ven 31 Aoû - 19:41

Bienvenuuuuuuuue uzhuzhgueug
Bon courage pour ta fiche :D
Voir le profil de l'utilisateur
— Strixyst
avatar

ϟ Œuvre : Overwatch.
ϟ Parchemins : 132
Re: "And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours] Ven 31 Aoû - 20:09

Re-bienvenue lenny face


« Tracer »
SKATE & GRAFFITI
©crackintime
Voir le profil de l'utilisateur
— Personnel
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 16
Re: "And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours] Ven 31 Aoû - 20:10

Rebienvenue, c'est moi qui m'occupe de ta fiche :D Bon courage !


Idun papote en limegreen.
Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Shingeki no Kyojin
ϟ Parchemins : 230
Re: "And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours] Ven 31 Aoû - 20:54

Rebienvenuue !! Et bon courage pour ta fiche !!


Merci Mads ❤:
 
Voir le profil de l'utilisateur
— Personnel
avatar

ϟ Œuvre : Overwatch
ϟ Parchemins : 11
Re: "And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours] Sam 1 Sep - 21:16

*jeu de jambes*
Le seul, l'unique, mon grand et doux Husband, là, sur le forum !
JE ME SENS DÉFAILLIR
Bienvenue Amour de ma Vie ♥️
squeal squeal
Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 408
Re: "And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours] Sam 1 Sep - 21:24

AHhhh Capu je suis contente que tu aies trouvé un perso qui te hype plus que Kardia !!
Hâte d'en apprendre plus sur ton perso <3




De la part des potos:
 
Voir le profil de l'utilisateur
— Strixyst
avatar

ϟ Œuvre : Osomatsu-san
ϟ Parchemins : 29
Re: "And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours] Sam 1 Sep - 21:58

@Daria : Merci beaucouuuup !

@Lena : Merci beaucoup ! Et que dois-je comprendre par cette magnifique lenny face ?

@Idun : Merci ! J'espère te donner une bonne fiche à lire !

@Mikasa : Merci beaucoup !!

@Mei : OMG !!! UNE AUTRE FAN DES MATSUNO ??!! C'est moi qui me sens défaillir là aussi...Aaaaaah ! Merci !!

@Aly : Plus que me hyper !! C'est mon bébé ce petit !! J'espère que tu l'aimeras !!
Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar
I&#39;m not like them. I wish I was... but I&#39;m not.
ϟ Œuvre : Brave (Disney)
ϟ Parchemins : 49
Re: "And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours] Dim 2 Sep - 14:24

Bienvenue squeal
Bon courage pour ta fiche sparkles



There are those who say fate is something beyond our command. That destiny is not our own, but I know better. Our fate lives within us, you only have to be brave enough to see it.

We can't just run away from who we are


♥ :
 
Voir le profil de l'utilisateur
— Strixyst
avatar

ϟ Œuvre : Hetalia, Axis Power
ϟ Parchemins : 221
Re: "And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours] Dim 2 Sep - 14:52

Rebienvenuuue :DD Et bon courage pour ta fiche !



 
 @the.scientist
'Cause in a sky full of stars, I think I saw you
Voir le profil de l'utilisateur
— Strixyst
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power, Hetalia
ϟ Parchemins : 423
Re: "And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours] Dim 2 Sep - 15:07

Rebienvenue et bon courage pour ta fiche !


Feliciano ne s'arrête jamais de parler en #006BA9
Fiche || Relations
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
— Lupy
avatar
Why
ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 198
Re: "And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours] Lun 3 Sep - 9:30

Rebienvenuuue

HAAAA Le meilleur des Matsuno !! J'avais hésité à le faire avant mon inscription, alors je suis heureuse de le voir, et j'ai hâte de le croiser en CB ou en RP ! :D

Bon courage pour ta fiche !



Cool Kid:
 
Voir le profil de l'utilisateur
— Strixyst
avatar

ϟ Œuvre : Osomatsu-san
ϟ Parchemins : 29
Re: "And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours] Dim 16 Sep - 17:57

@Merida : Merci beaucoup !!

@Kiku : Merci !!!

@Feliciano : Merci beaucoup !

@Dave : Merci ! Oui !! Même si j'avoue être totalement une Choromatsu girls..J'ai aussi hâte !
Voir le profil de l'utilisateur
— Strixyst
avatar

ϟ Œuvre : Osomatsu-san
ϟ Parchemins : 29
Re: "And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours] Dim 30 Sep - 0:47

Désolé pour le double-post mais j'annonce ma fiche finalement -et enfin- terminée !
Voir le profil de l'utilisateur
— Monsieur le Directeur
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 373
Re: "And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours] Dim 30 Sep - 22:37

Aaaah une fiche validée simplement, ça fait toujours plaisir dans le staff /PAN/ Je n'ai rien à redire, n'oublie juste pas de changer le gif de ton profil (mais c'est pas urgent) :D Sinon, enjoy ta nouvelle place chez les Strixyst <3

Message du staff
Validation
Accompagné par d'autres nouveaux élèves, tu es appelé par le directeur à t'avancer au centre du Dôme. Scruté par les élèves et étudiants, tu regardes alors ton reflet dans la fontaine qui va décider de ton sort. D'abord voyant ta sale tête dans l'eau, tu remarques que le reflet semble se changer peu à peu jusqu'à prendre la forme d'une chouette.  Tu es d'autant plus surpris quand l'animal commence à pousser un cri dans toute la salle. Tout le monde se met soudainement à t'applaudir, tandis que le directeur s'approche de toi avec une améthyste brute qu'il met autour de ton cou. "Bienvenu à Strixyst !"

—> Te voilà validé, tu peux désormais poster dans tous les recoins du forum, RP-Post ainsi que RPCB.
—> N'hésite pas à voir la chambre qui t'a été attribuée.
—> Si ton personnage est en cursus universitaire, il peut postuler pour avoir un job d'étudiant.
—> Crée dès maintenant un topic pour récapituler les relations de ton personnage. Tu peux également acquérir un portable ou bien créer un blog.
—> N'hésite pas à faire une demande de RP pour trouver un partenaire d'écriture !
—> Enfin, amuse-toi bien sur le forum,  n'hésite pas à en parler autour de toi et à voter régulièrement aux TS !

welcome!

Ab origine fidelis, ex fortitudine scientia.

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: "And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours]

"And the clock rang midnight...It was time to leave the stage." (en attente d'un meilleur titre)|| Karamatsu Matsuno [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» (ellaniel) you’ll come back each time you leave
» Demandes de rang
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Demandez votre rang de padawan!
» [Banniere]Createur de bannieres/rang de guilde.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Inscriptions :: Dossiers validés-
Sauter vers: