C’était le jour de la rentrée, déjà. Comme chaque année, les vacances étaient passées bien trop vite à ton goût, mais peu importe : aujourd’hui, tu venais de retourner à Ilukaan, ton école mais aussi ce qui était devenu avec le temps, ta deuxième maison. A vrai dire, tu étais presque nostalgique, aujourd’hui : tu débutais ta dernière année d’études. Quel sentiment étrange, de savoir que ce serait la dernière fois que tu assisterais à ce spectacle. Lire la suite
Aly
Admin
Tam
Admin
Sue
Modo
Alex
Modo
Gaumar
Modo
Forum multifandom ▲ Univers inspiré d'Harry Potter ▲ Avatars 200*320 illustrés/mangas ▲RPCB/RP-Post ▲ Tout public avec possibilité de R18 ▲ Forum au contexte évolutif ▲ Pas de minimum de mots



 

Partagez|

[29 juillet 2018] Water closet.
 :: Campus d'Ilukaan :: Bâtiment de cours

avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 237
[29 juillet 2018] Water closet. Sam 28 Juil - 23:28

arthur & soma

kinda busy here


Arthur n'était pas du genre à se faire des amis en masse. Et ce n'est pas parce qu'il « n'en avait pas envie » ou « n'en avait pas besoin ». Il est juste parfois difficile socialement, sans que ça ne soit vraiment un secret. Gagner la confiance d'Arthur, le faire sourire ou rire, ce n'est pas évident chez lui comme chez les autres. Mais des amis, Arthur, il en a ! Ils sont juste assez peu, dignes de confiance, sincères et surtout, surtout, absolument pas envahissants ou juste gênants.

Gênants comme dans tout les sens : embarrassants, encombrants, insupportables... Arthur en connaît bien, des comme ça, et ce sont justement ces catégories-là qui font que ce ne sont pas des amis. Des connaissances, au pire (car le mieux, ce serait de ne pas les connaître), mais jamais plus haut que ça.

Après, il ne faut pas croire qu'Arthur rejette les gens ici et là quand ça lui chante. Il suffit parfois d'un rien pour attirer sa curiosité, l'intéresser sur quelque chose et partir ainsi sur de bonnes bases. Ce fut le cas avec Gabriel, duquel il ne pensait pas devenir autant accro à l'unique fanfiction de sa vie. S'il était possible pour un tel grincheux de s'entendre avec un gabarit Ursirre du genre auquel il est totalement opposé, alors tout l'était !

Mais il existait tout de même quelques personnes en ce monde dont le Fourchelang se passerait bien. Il en connaît de nom, de visage, de réputation... Le seul avantage à être de la trempe d'un ours mal-léché, c'est qu'au moins, les personnes sensées n'iront jamais insister pour s'en faire un ami. Pas qu'Arthur n'en vaille pas la peine, mais vous iriez insister sur la construction d'une relation basée sur l'amitié si tout vos débuts de conversations aboutissaient par un « on est pas amis », vous ? Arthur en connaît au moins un du genre, mais à l'heure actuelle, il n'allait sûrement pas le croiser par mégarde.

Sortant de la salle informatique, le Lupy se dirigea vers les toilettes. Car il était de toutes évidences aussi ouvert à la discussion que suffisamment humain pour avoir besoin de se soulager dans la journée. Dans la petite pièce, il n'y avait personne, et Arthur en profita pour se diriger vers l'un de ces fameux WC désignés exprès pour les hommes.




Résumé du RP Duel, merci Dave ♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur
— Ursirre
avatar

ϟ Œuvre : Black Butler
ϟ Parchemins : 27
Re: [29 juillet 2018] Water closet. Mer 1 Aoû - 13:44


Soma était un garçon sociable, certainement trop, d'ailleurs. Le jeune homme ne pouvait pas survivre seul, il avait besoin des autres. C'était une nécessité profondément ancrée en lui, cette dépendance aux autres, sentimentalement. Il ne le montrait pas, mais s'il restait seul plus d'un jour, il tournait en rond et se mettait à déprimé. Il faisait partit de ces gens qui n'ont jamais de moment de calme et de solitude et n'en ont, de toute façon, pas besoin.

Ce que Soma haïssait le plus, ce qui réveillait une rage et une peine profonde dans son cœur, c'est lorsque quelqu'un ne voulait pas devenir son ami. Lui pouvait bien se permettre de ne pas aimer certaines personnes, mais les autres n'avaient pas le droit de ne pas l'aimer. Voilà pourquoi, dans ces rares cas, il s'acharnait sans relâche à tenter de réveiller quelque chose chez les personnes qui le rejetaient. Bien sûr, il s'agissait de les suivre dans les moindres recoins de l'école, de leurs parler tous les jours et tout le temps ect... En fait, d'être simplement si présent qu'ils étaient finalement forcés de comprendre quelle bonne personne Soma était !
En ce moment, son dévolu s'était jeté sur un jeune blond et Soma ne comptait pas le laisser tranquille.
Même aux toilettes.

Voilà pourquoi, lorsqu'il vit Arthur Kirkland entrer dans les sanitaires, Soma s'était rué derrière lui. Sans même réfléchir à la notion d'intimité, l'indien était venu poser sa main sur son épaule, un grand sourire aux lèvres.

" Bonjour Arthur ! S'était-il écrié dans l'oreille du blond, comment vas-tu aujourd’hui ? Ça fait longtemps que l'on ne s'est pas vu ! "

Il glissa en suite devant lui, lui coupant l'accès aux urinoirs.

" Je t'ai un peu cherché partout, dans l'école. Mais c'est amusant qu'on ne se soit pas croisé, du coup ! Ce n'est pas grave, je ne t'en veux pas. Tu étais où, dis ? La prochaine fois je n'aurais qu'à t'attendre là-bas, cela me parait un bon compromis ! "
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 237
Re: [29 juillet 2018] Water closet. Mer 1 Aoû - 16:22

arthur & soma

kinda busy here

« Bonjour Arthur ! » l'effraya une voix qui manqua de lui transpercer le tympan.

Soma faisait partie de ces personnes qu'Arthur cherchait à éviter comme il le pouvait. Ce n'est pas qu'il était mauvais bougre, au contraire : le Ursirre semblait si enclin à la conversation et ouvert à l'amitié gratuite et facile que ça en devenait en fait insupportable... Et des gens qui voulaient devenir son ami, il en a rencontré, mais des comme lui, là ? C'était le premier.
Soma semblait décidé à ne jamais lâcher l'affaire. Parfois, lorsque quelqu'un annonce à Arthur en le croisant dans le couloir qu'il le cherchait, le Lupy se débrouille pour s'assurer de ne pas tomber sur lui. Des fois, ça réussit, et des fois... ça loupe.

Mais là, il n'allait pas maudire sa vessie pour lui avoir fait perdre le temps de prendre la fuite.

« Comment vas-tu aujourd’hui ? Ça fait longtemps que l'on ne s'est pas vu ! »

Évidemment, je fais tout pour que ça soit le cas ! s'empêcha-t-il d'avouer. Quand bien même c'était sincère, Arthur n'avait pas spécialement envie de passer encore pour le méchant qui jette tout ceux qui lui tendent la main. Ce n'est pas comme s'il n'aimait pas qu'on vienne à lui avec de si bonnes intentions, mais le surplus de gentillesse, non, vraiment, sans façons...

- Tiens donc... fut tout ce qu'il trouva à dire pour laisser le sel de son humeur glisser sans pour autant l'exposer de manière évidente – même si, clairement, ça s'entendait.

Et qu'il ôte sa foutue main de son épaule, on jurerait qu'il attend de pouvoir faire « cette activité » à deux ! Comme si c'était possible ! Et non, Arthur ne fait pas dans la compétition de « qui c'est qu'a la plus grosse ».

Sauf que Soma lui bloqua carrément le chemin vers les urinoirs. N'avait-il donc pas la moindre idée de ce qu'Arthur aurait bien voulu faire rien qu'en entrant ici ? C'est pas la visite guidée !

« Tu étais où, dis ? La prochaine fois je n'aurais qu'à t'attendre là-bas, cela me parait un bon compromis ! »

Pour qui, toi et toi ? Ouuuh, qu'est ce qu'Arthur pouvait mal penser à force de ne juste rien dire et tout garder pour lui. Manquerait plus qu'il l'insulte juste parce qu'il s'est retenu de lui dire la vérité. Vérité qu'il lui a déjà mit sur la tronche, de toutes évidences. Mais non, pour Soma, ça semblait impossible : refuser une amitié ? Mais qui donc songerait à faire une chose pareille ? Sérieusement, ce n'est pas parce que la haine semble absente entre deux individus qu'elle doit donc être obligatoirement remplacée par l'amitié. Vraiment.

- Dans la salle info', avoua-t-il cependant en soupirant.

Pas comme s'il y était très souvent, de toutes façons. Arthur préférait la bibliothèque ou le Dôme à cette pièce remplie d'ordinateurs, en tout cas. Et son accès à Internet favori, il réside dans son téléphone.

- Mais là, j'aimerais passer, tu vois ? ajoute-t-il ensuite en essayant de paraître le moins salé possible. Pas comme si Soma était le grand coupable qui empêchait tout le monde ici de pisser... si Arthur était sa seule proie.

Et, à ces mots, le Lupy le contourna, approchant l'urinoir le plus éloigné de la porte.




Résumé du RP Duel, merci Dave ♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur
— Ursirre
avatar

ϟ Œuvre : Black Butler
ϟ Parchemins : 27
Re: [29 juillet 2018] Water closet. Jeu 2 Aoû - 19:31

Arthur sembla momentanément dérangé par la présence de l'indien. On aurait même put dire qu'il le trouvait agaçant et pas besoin d'être un fin observateur - ce que Soma n'était pas - pour le comprendre. Cela dit, Soma préféra ignorer les sourcils froncés de l'anglais. Certes, il se faisait peut-être trop insistant, il le voyait bien, que sa présence était loin de ravir son camarade. Mais il ne pouvait simplement pas supporter le fait qu'on lui refuse une amitié. C'est tout aussi simplement que ça.

" Dans la salle info' "

Soma prit note immédiatement. La prochaine fois, il n'aurait qu'à aller vérifier par là. Oh non, bien sûr que cela ne tournait pas à l'obsession. Enfin, pas plus que cela.
Il n'avait pas non plus l'habitude de se rendre en salle informatique. Déjà parce qu'il ne trouvait rien d'intéressant la bas et puis surtout parce que généralement, on y allait seul, pour travailler seul. Voilà deux choses que Soma n'aimait pas faire, travailler et être seul. Enfin, il n'ajouta rien jusqu'à ce que l'anglais parle sur un ton qui aurait put ne pas plaire à Soma, s'il n'avait pas décidé déliberemment de ne pas y faire attention.

" Mais là, j'aimerais passer, tu vois ? "


Et il fallut bien sûr un bon moment pour que l'indien se rende compte du pourquoi du comment l'anglais voulait passer. D'abord, son regard gravita du blond à l'endroit qu'il cherchait à atteindre, plusieurs fois, avant d'afficher un air surpris, puis de rire à gorge déployée et, enfin, de lui frapper l'épaule amicalement.

" Bien sûr ! Excuse moi Arthur, je suis un peu distrait parfois. Passe, vas-y ! "

Et il s'écarta, laissant à l'anglais champ libre pour rejoindre les urinoirs. Un grand sourire aux lèvres, il joignit les mains derrière son dos en restant tout de même à côté de lui, sans aucune espèce de pudeur. Avait-il l'espoir d'enfin être tranquille ?... Il en faut pourtant bien plus pour faire fuir un indien.
Levant les yeux au ciel, tout de même, il laissa son dos aller contre le mur qui soutenait la porte, un sourire un peu idiot aux lèvres.

" Bon et bien... Je suppose que tu n'as pas grand chose à raconter ? Tu n'étais pas avec tes amis, d'ailleurs ? C'est amusant, à chaque fois que je te croise, tu es seul. Enfin, ce n'est pas non plus un mal, mais ce que tu dois t'ennuyer... Oh ! J'y pense ! Je pourrais peut-être te donner mon numéro, comme ça si tu es seul, je pourrais te rejoindre et vice versa ! "

Et il ne s'arrêtait plus, alignant chacun de ses mots comme s'il avait peur qu'on lui coupe la parole. Ce n'est qu'à la toute fin de sa phrase qu'il reposa les yeux sur l'anglais, sortant son téléphone pour trouver son numéro et lui réciter. Ouvrant la bouche, il se résigna cependant.

" Ah ! Oui, tu veux peut-être que je note le tien, non ? "
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 237
Re: [29 juillet 2018] Water closet. Mer 8 Aoû - 21:56

arthur & soma

kinda busy here

« Bon et bien... Je suppose que tu n'as pas grand chose à raconter ? »

Oh. Mon. Dieu, mais il n'allait donc jamais le lâcher ? Même là où la plupart des hommes se taisent malgré la virile cohabitation, il fallait que Kadar en rajoute ? Arthur plaignait profondément les camarades masculins Ursirre qui devaient subir tout les épisodes blabla de cet élève hyperactif rien que durant la petite commission – imaginez pendant la grosse ! Arthur se contenta de l'ignorer, il n'avait de toutes façons rien de mieux à faire pendant son affaire... surtout qu'il n'avait pas particulièrement envie de rester près d'un gêneur pareil pendant... ça.

« Oh ! J'y pense ! Je pourrais peut-être te donner mon numéro, comme ça si tu es seul, je pourrais te rejoindre et vice versa ! »

HIN, dans tes rêves, pensa le Lupy en inspirant profondément pour éviter de le dire à voix haute. Arthur voulait à tout prix éviter de détester ce type qui était, il fallait se l'avouer, gentil comme tout. Tellement que c'en était juste agaçant. Il y avait des limites à l'ouverture d'amitié... et d'esprit. Non parce que, là, il aimerait bien pouvoir uriner sans témoin. Sans témoin qui lui parle de si près en fait.

Concentration sur Big Ben.

Concentration sur Big Ben.

« Ah ! Oui, tu veux peut-être que je note le tien, non ? »

S'il n'avait pas déjà quelque chose entre les mains, il le tuerait sûrement. A la limite de l'envoyer balader sans le moindre effort de politesse, Arthur tourna la tête vers lui – seule seconde d'attention qu'il semble bien vouloir lui accorder jusque-là – et ne répondit qu'avec un franc :

- Kadar.

Être ferme. Pas méchant.

- Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué – ce dont je doute quand même fortement – j'aimerais que tu me laisses en paix. Au moins jusqu'à ce que j'ai fini.

Arthur regretta la fin de la phrase, persuadé qu'elle n'était pas assez explicite pour le Ursirre. Si ça se trouve, il allait effectivement attendre sagement dehors, pour ensuite lui sauter dessus à la sortie. Consterné, le Lupy ramena ses yeux vers le principal sujet de ses préoccupations.

- Uriner avec un témoin aussi proche, c'est pas très pratique.




Résumé du RP Duel, merci Dave ♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur
— Ursirre
avatar

ϟ Œuvre : Black Butler
ϟ Parchemins : 27
Re: [29 juillet 2018] Water closet. Ven 17 Aoû - 19:44


" Kadar. "

L'anglais se retourna enfin vers lui. Aussitôt, le sourire de Soma s'agrandit et il se tue, toute ouïe. Il ressemblait un peu à un chien de compagnie qui venait d'entendre son nom sortir de la bouche de son maître.

" Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué – ce dont je doute quand même fortement – j'aimerais que tu me laisses en paix. Au moins jusqu'à ce que j'ai fini. "

Il perdit momentanément son sourire, un peu embarrassé. Son regard se porta sur les yeux de l'anglais et il grimaça. Ah ! Ne pas baisser les yeux, c'est important. Il n'avait effectivement pas fait le rapprochement entre les lieux, l'action d'Arthur et sa logorrhée.

" Uriner avec un témoin aussi proche, c'est pas très pratique. "


Ajouta-t-il, comme s'il voulait être sûr que Soma ait bien saisit. L'indien avait compris, oui, il se massa la nuque, plus aussi à l'aise qu'il y a cinq minute et s'efforça de sourire. Il pointa du doigt Arthur, amicalement, en ajoutant tout de même :

" O-oui, pardon ! "

Il se retourna donc, allumant son téléphone pour rivé son regard dessus. Il se dirigea vers la porte, offrant ainsi à l'anglais l'espoir d'être tranquille. Mais au moment où il s'en approcha, où il aurait dû lever la main pour presser la poignet, il n'en fit rien. A la place, il se retourna et se laissa glisser nonchalamment sur le mur soutenant la dite porte.
Assis sur le sol, il sembla se concentrer de nouveau sur son téléphone. Au moins, il ne regardait plus Arthur. De quoi pouvait-il se plaindre ?

" Oh ! Tu as vu le film Rudramedevi ? Moi pas encore, disons que j'ai vu un clip qui avait l'air très intéressant. Je pense que je le découvrirais avec des amis. Tiens ! Je pourrais faire une soirée non ? Tu pourrais venir ? Ah ! Mais j'ai presque oublié de te demander si tu aimais les films comme ça. Tu aimes les films comme ça ? "

Quoi ? Arthur pensait qu'il se tairait ? Il ne faut pas trop demander au bon Dieu. Déjà, Soma s'appliquait à garder les yeux contre son écran, faisant défilé les images de son pentagram, concentré surtout sur ce qu'il disait.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 237
Re: [29 juillet 2018] Water closet. Dim 19 Aoû - 12:09

arthur & soma

kinda busy here

« O-oui, pardon ! »

Oh, aurait-il enfin compris ? C'est qu'Arthur commençait à désespérer, même si bon, quand même, il devrait être évident que Soma ne peut pas parler à deux putain de centimètres de quelqu'un qui cherche rien de plus que la paix pour aller. Aux. Toilettes. Merde.

Arthur n'y cru presque pas lorsqu'il le vit en effet – et enfin – se diriger vers la porte, sans doute bientôt pour tendre la main et saisir la poignée de la porte. Victoire !

Sauf que ça aurait été trop beau, évidemment. Soma ne fit que se poser comme si on était dans un salon de thé, dos contre la dite porte. Super. Non seulement il n'allait pas partir, mais en plus il bloquait la seule issue de ces toilettes. Et si quelqu'un voulait entrer, il ne le pourrait pas et l'Écossais serait condamné à devoir uriner en présence d'un pot de colle qui veut le garder pour lui tout seul ?

Quitte à devenir parano, autant l'être pour autre chose. Mais le problème restait quasiment le même : Soma était toujours là.

« Oh ! Tu as vu le film Rudramedevi ? »

Et en plus il n'allait pas la fermer non plus. Mais quelle plaie. Il le savait : Arthur aurait dû être plus explicite. « Sors » ou même « va-t'en » aurait sûrement eu plus d'impact et d'effet désiré. En plus, il lui parlait d'un truc dont il ignorait totalement l'existence. Rudra-quoi ? Et il lui demandait son avis ? Arthur hésitait entre lui répondre un simple « psht psht » pour le faire dégager ou juste un charmant « ta gueule » digne de la fratrie Kirkland. Mais, encore une fois : Soma n'était pas méchant et ne le méritait pas.

Heureusement, le corps d'Arthur avait fini son affaire, ce qui signait la fin du calvaire – du moins, la partie la plus dérangeante. En refermant son pantalon correctement, et après avoir tiré la chasse, Arthur cracha un marmonnement :

- Non.

Ça pouvait être un « non » de « non, fous-moi la paix » ou juste « non, j'ai pas vu le film », ou même « non, je viendrai pas, j'ai pas envie, je connais pas Rudramatruc, je veux que t'arrêtes de parler et que tu me suives plus JAMAIS jusqu'aux chiottes, putain de la barbe à Merlin pin pin. » Mais bon, encore une fois...

Clairement fatigué de ce petit manège, il l'ignora en allant se laver les mains. Et autant faire ça vite. Mais qu'allait encore s'imaginer le Ursirre si le Lupy ne dit rien de plus qu'une onomatopée grotesque et si peu claire ? Les yeux rivées sur ses mains qui se contorsionnaient sous l'eau et dans le savon, il ajouta :

- Tu devrais demander tout ça à quelqu'un d'autre. Je connais même pas ton truc.

Aïe.

Il avait encore ouvert une porte à la discussion prolongée et chiante. Quand Arthur apprendra-t-il à contrôler ses envies pressantes d'être désagréable ? On va dire que c'est le karma, comme certains l'invoquent et le justifient pour expliquer la vie injuste.




Résumé du RP Duel, merci Dave ♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur
— Ursirre
avatar

ϟ Œuvre : Black Butler
ϟ Parchemins : 27
Re: [29 juillet 2018] Water closet. Dim 19 Aoû - 13:57


Et voilà que l'anglais, après avoir répondu un peu sèchement à l'indien, se dirigea vers les robinets pour se laver les mains. Soma se releva d'un bond, souriant toujours, comme à son habitude. Il se dirigea vers Arthur, mettant en veille son téléphone qu'il rangea dans sa poche. C'est que, le blond avait enfin finit son affaire, donc Soma allait pouvoir recommencer à le coller jusqu'à ce que celui-ci consente à devenir son ami.

" Tu devrais demander tout ça à quelqu'un d'autre. Je connais même pas ton truc. "

Sans un regard vers lui, l'anglais avait répondu. Soma se pencha un peu en avant, comme pour tenter de capter le regard de son ami. Son sourire n'avait pas bougé, même si les paroles d'Arthur aurait put être vexante et même s'il répondait sur un ton qui ne plaisait pas à Soma. Il faisait abstraction, préférait ne garder que le positif dans sa phrase.
Bien oui ! Car Arthur s'inquiétait pour lui, sinon, pourquoi l'aurait-il prévenu qu'il ne connaissait pas le film dont Soma lui parlait ?
Les mains jointes dans le dos et son éternel sourire aux lèvres, Soma répondit sur un ton guilleret.

" Ce n'est pas grave voyons ! Rien ne t'empêche de découvrir un film avec un ami. Disons que je trouve ça plutôt amusant, moi, de découvrir quelque chose sans rien connaître de la dite chose. "

Forcer jusqu'à ce qu'il cède ? Oui, c'était un peu ça le plan, mais Soma avait du mal à comprendre où sont les limites. Il faut dire qu'il n'avait jamais vraiment apprit ce qu'est la vie en société, du moins, pas à l'âge où il aurait fallu qu'il apprenne.
Aussi, se redresse pour croiser les bras, il ne s'arrêta pas dans son argumentation.

" Et puis, Rudramedevi semble être un film passionnant ! Je voulais voir Padmaviit au début, mais il est introuvable en streaming. Je pourrais l'acheter, c'est sûr ! Mais il faudrait que je retourne en Inde et je n'en ai pas très envie maintenant. Il marqua un pause, pensif, ... Ou alors- Peut-être que tu préférerais que l'on voit un film qui te plaît à toi ? "

C'était un effort assez grand de la part de Soma. Croire qu'il n'avait pas remarqué l'agacement de l'anglais était idiot, il avait juste choisit de l'ignorer. Mais ça ne l'empêchait pas de réfléchir à pourquoi il semblait aussi peu disposer à devenir son ami. L'indien n'était pas très doué en introspection et en remise en question, mais il pouvait bien tenter de temps en temps de faire quelques léger efforts.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 237
Re: [29 juillet 2018] Water closet. Mer 29 Aoû - 9:09

arthur & soma

kinda busy here

« Ce n'est pas grave voyons ! Rien ne t'empêche de découvrir un film avec un ami. »

Comme il le craignait, Soma prit comme prétexte qu'il ait fini pour venir le coller de nouveau. Ça devenait limite flippant. À croire qu'il lui plaisait un peu trop, au Soma. Arthur fit en sorte de rapidement laver ses mimines pour aller les sécher sous le séchoir automatique et tenter d'échapper au reste de la conversation forcée.

Un ami ? Le Lupy ne voulait pas le considérer comme tel. Peut-être que ça aurait pu marcher, avec le temps, mais l'approche du Ursirre était définitivement trop abrupte pour que le Britannique accepte l'ouverture. Il s'était par exemple lié d'amitié avec Kiku parce que ce dernier était calme, discret, qu'il autorisait Arthur à bien vouloir fouiller légèrement dans ses affaires et sa passion pour l'Astronomie. La suite, on la connaît. Pareil pour Gabriel. Il avait proposé à Arthur de lire sa fanfiction, et c'est seulement parce qu'il a dit oui que tout les deux ont pu continuer sur leur lancée par la suite.

Soma, lui, cherchait juste à forcer la carapace. Sans mauvaises intentions, elles étaient quasiment les mêmes que les autres fois, mais sa méthode n'était tout simplement pas la bonne.

Personne n'est allé lui dire au moins une fois, à ce type, que ce n'était pas ainsi qu'on se faisait des amis ? C'était quand même pas Arthur qui allait lui faire la leçon sur ça, bordel !

« ... Ou alors- Peut-être que tu préférerais que l'on voit un film qui te plaît à toi ? »

Mince, qu'est ce qu'il a dit, avant ? Il n'a pas fait attention...

Sur le coup, l'Écossais leva les yeux vers lui pour chercher une réponse logique. Au moins, il n'avait pas loupé la question. Cette fois-ci, il devait faire attention et ne laisser aucune chance à Soma d'allonger inutilement la conversation. Il pourrait bien lui faire la leçon, maintenant, mais bon, dans des toilettes et juste après avoir vu son espace vital violé de la sorte...

Ou alors, il n'avait pas le choix, il fallait lui rentrer dedans ?
Kadar n'est pas quelqu'un de méchant. Ça, c'est enregistré.

Arthur inspira avant de lâcher un gros soupir fatigué et usé, mains sur les hanches. Il regarda son interlocuteur en se disant, qu'au final, mieux valait ne pas retarder l'échéance plus que ça.

- Tu le fais exprès, ou quoi ?

Pas trop méchant. Pas trop méchant.

- Je n'ai pas envie de voir un film avec toi, Kadar. Tout simplement parce que tu me déranges. Et par « tu me déranges », j'entends que j'ai pas envie de causer avec toi dans les toilettes, dans le couloir, ou ailleurs. Tu m'embêtes, tu comprends, ça ? Et pourtant, t'as pas l'air de quelqu'un de méchant, non. Mais qu'est ce que je dois faire dans ces cas-là, si t'es même pas foutu de voir que j'ai juste pas envie de te parler ?

Peut-être un chouia trop franc. Au moins, il lui a dit le principe même du problème sans être vulgaire. Il pourrait lui balancer ses quatre vérités, tant qu'à faire, mais... pas dans des chiottes.




Résumé du RP Duel, merci Dave ♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur
— Ursirre
avatar

ϟ Œuvre : Black Butler
ϟ Parchemins : 27
Re: [29 juillet 2018] Water closet. Dim 7 Oct - 11:37


" Tu le fais exprès, ou quoi ? Je n'ai pas envie de voir un film avec toi, Kadar. Tout simplement parce que tu me déranges. Et par « tu me déranges », j'entends que j'ai pas envie de causer avec toi dans les toilettes, dans le couloir, ou ailleurs. Tu m'embêtes, tu comprends, ça ? Et pourtant, t'as pas l'air de quelqu'un de méchant, non. Mais qu'est ce que je dois faire dans ces cas-là, si t'es même pas foutu de voir que j'ai juste pas envie de te parler ? "

Soma se figea, tout le long moment où l'anglais prit la parole, l'indien se changea en statue. Il semblait tout à fait surpris, interloqué même. Ce n'est pas non plus comme s'il ne l'avait pas remarquer, l'agacement d'Arthur. Mais il était passé maître dans l'art d'ignorer l'agacement des autres. Il ne supportait simplement pas le fait de ne pas pouvoir être ami avec tout le monde.
Mais il devait avouer que les paroles du blond lui faisaient tout de même un choc. Personne avant ça ne l'avait rejeté aussi violemment. Généralement, les gens finissaient par plier. Au final, c'était encore un énième caprice de la part de l'adolescent, il n'avait pas l'habitude qu'on lui dise non.
Confus, il baissa un peu les yeux, quelques secondes. Il sembla chercher ce qu'il avait à répondre à ça, n'arrivant pas à regarder un point fixe, ses yeux faisaient des aller retour dans son champ de vision.
Puis, enfin, il releva les yeux, offrant un sourire bien trop forcer à l'anglais.

" C'est vrai que ce n'est pas le meilleur endroit pour parler. "

Répondit-il simplement, passant une main sur sa nuque. Il recula un peu, vers la porte.

" Mais ce n'est rien, on aura toujours d'autres occasions de discuter ensemble, je comprends qu'ici tu sois tendu. "


Avait-il seulement entendu ? C'est le genre de question que l'on pourrait se poser. Mais il ne laissa pas trop le temps à Arthur de lui refaire une longue logorrhée de reproches. Il se dirigea vers la sortie sans plus attendre. Il fuyait à grand pas pour ne pas avoir à reconnaître que lui et l'anglais ne pourraient sûrement jamais devenir amis. Ce n'était pas grave, en soi, Soma avait beaucoup d'autres amis. Mais il n'aimait pas les non.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 237
Re: [29 juillet 2018] Water closet. Dim 7 Oct - 13:03

arthur & soma

kinda busy here

« C'est vrai que ce n'est pas le meilleur endroit pour parler. Mais ce n'est rien, on aura toujours d'autres occasions de discuter ensemble, je comprends qu'ici tu sois tendu. »

Et voilà que le garçon « prit la fuite ». Oh que oui, Arthur le remarquait très bien.

En plus de ne pas être méchant, Soma n'était pas bête. D'accord, il l'était quelque part, et à sa manière, mais très clairement le Ursirre avait saisi (et sans doute depuis longtemps) que sa parlote interminable agaçait Arthur. C'était triste, quand même : malgré les rejets, et peut-être de plusieurs autres personnes, il continuait. Le Lupy ne s'étonnerait pas de le revoir dans la même intention de « devenir son ami » un peu plus tard.

Soma devait être quelqu'un de fragile, mais pas question de le montrer. Qui voudrait d'un ami pleurnichard, dépendant, pot de colle, alors qu'il est déjà tout ça mais sans les larmes ? Au final, il tentait tant bien que mal d'être « moins pire » plutôt que « plus attrayant ».

Arthur se découvrit une certaine pitié, pour ce type. Et il aurait vraiment voulu éviter. Pas eu le temps de lui dire quoi que ce soit, non, Soma n'aurait peut-être pas pu supporter une remarque de plus, même toute polie.
C'est ça. Arthur était poli, mais sans tact. En même temps, c'est rarement dans ses cordes que de dire gentiment à quelqu'un de dégager.

Il leva les yeux vers son reflet dans le miroir. Il ne l'avait pas remarqué, mais il fronçait les sourcils d'une manière peu conventionnelle. Est ce qu'il tirait cette tête pendant toute sa conversation avec Soma ? Sans doute, et l'autre n'en avait sûrement pas prit compte.

Arthur sortit, vérifiant toutefois et par sûreté que Soma était bien parti.




Résumé du RP Duel, merci Dave ♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: [29 juillet 2018] Water closet.

[29 juillet 2018] Water closet.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Shark in the water
» Une vraie guerre - Paintball - 2 juillet 2011
» Manifestation FL, le 15 Juillet prochain
» Samedi 24 Juillet Anniversaire Yogojabi
» Le 20 juillet...des grands faits historiques...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Campus d'Ilukaan :: Bâtiment de cours-
Sauter vers: