Derniers sujets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ce que le futur nous réserve. Ft. Lena Goldfish [Mai 2018]
 :: Hors jeu :: Archives :: Anciens RP
Cervirald
Image du profil : Ce que le futur nous réserve. Ft. Lena Goldfish [Mai 2018] Tg96
Ce que le futur nous réserve. Ft. Lena Goldfish [Mai 2018] Tumblr_mkpmsqxvI21r8bjfko1_1280
ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 969
Karkat Vantas
Image du profil : Ce que le futur nous réserve. Ft. Lena Goldfish [Mai 2018] Tg96
Ce que le futur nous réserve. Ft. Lena Goldfish [Mai 2018] Tumblr_mkpmsqxvI21r8bjfko1_1280
ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 969
Sujet: Ce que le futur nous réserve. Ft. Lena Goldfish [Mai 2018]
Mer 18 Juil - 19:10
                    
Ce que le futur nous réserveft. Lena Goldfish



Tu avais entendu pas mal de chose concernant les BUSEs, et chaque rumeurs était très différente l'une de l'autre. La première disait que les BUSEs étaient une invention du diable lui même : les élèves étaient enfermer dans des salles silencieuses, dos courbées, à se briser le poignet pour écrire des pages et des pages entières de crachat de cours, dans une tentative de survie ultime. Chaque question était un piège prêt à faire couler les élèves un par un. Tout le monde y passait : une question posée de manière ambiguë, et c'était la mort assurée, ou du moins, c'était une année de plus à réviser toujours les mêmes sujets chiants. La deuxième rumeur, quant à elle, présentait les BUSEs comme la chose la plus facile au monde. "Ils le donnent à tout le monde, de toutes manières", disaient les plus vieux ayant décrochés les meilleurs note. "C'est une malédiction", disaient ceux ne l'ayant pas eu ou de justesse.

Tu considérais que tout était une question de point de vue. Et selon où tu te plaçais dans la hiérarchie des élèves studieux, tu allais souffrir et pleurer, car tu te situais au plus bas de la chaîne. Tu bossais dur afin de maîtriser la théorie de chaque matière au mieux, bien que nombreuses ne t'intéressaient pas, comme la botanique. Tu n'arrivais pas à retenir la moindre information quant à ces stupides plantes, et tu te disais clairement qu'elles seraient plus utiles dans une cheminé, bien que ça aurait été un gâchis d'allumette très honnêtement. La seule matière où tu n'avais pas besoin de faire autant de révision était la divination. Il s'agissait de ta matière préférée, et pourtant, c'était la moins accessible.

La divination se basait sur beaucoup de connaissance ayant pour but de prédire l'avenir. Tu avais retenu majorité des méthodes de prédiction, majorité des symboles. Pouvais-tu prédire le futur de manière véritable, cela-dit ? Absolument pas. Seuls ceux possédant un don nommé "troisième oeil" pouvaient être guidés par de véritable visions montrant le futur. Ils n'avaient même pas besoin d'apprendre tous les symboles de divination. C'était... Enervant, rageant. Tu étais presque obsédé par ton futur, et aurait aimé avoir un tel cadeau de la vie. Celle-ci avait décider de donner des dons temporels à ton petit ami et ton meilleur ami à la place de toi, cela dit, et tu devais malheureusement faire avec tes pauvres prédictions à moitié valides.

Cela ne t'empêchait pas d'être têtu et acharné. Tu avais l'intention de passer ton examen de divination avec d'excellentes notes, et celui d'anglais aussi. Ton professeur t'avait proposé un tutorat, que tu avais accepté, avec un peu de désespoir. Il t'avait prévenu la veille qu'il ne pourrait pas venir, cela-dit, mais qu'il t'envoyait tout de même une élève de septième année pour t'aider. Peu t'importait vraiment, tant que tu pouvais réviser avec quelqu'un s'y connaissant.

Tu attendais donc dans la bibliothèque, le lieu de rendez-vous. Il était quinze heure, tu avais mangé quelques temps auparavant, et tu avais commencé à ouvrir tes livres pour réviser. Réviser était une douleur. Il te fallait trouver un moyen de retenir tous ces symboles plus activement : rester planter devant un livre (bien que tu adorais las lecture) n'allait pas t'aider à te souvenir de détails précis qui n'avaient pour toi aucune signification.

Tu espérais vraiment que cette demoiselle pourrait te sauver de ta futur mise à mort scolaire.



ATTENTION WORTHLESS HUMAN.
THIS IS YOUR GOD SPEAKING.

carcinoGeneticist vous trolle en #626262

Ce que le futur nous réserve. Ft. Lena Goldfish [Mai 2018] Fadq
Voir le profil de l'utilisateur            
Invité
Invité
Anonymous
Sujet: Re: Ce que le futur nous réserve. Ft. Lena Goldfish [Mai 2018]
Ven 20 Juil - 17:44
                    
Ce que l’avenir nous réserve«je vois, je vois...»
GOLDFISH
Lena
VANTAS
Karkat
Aujourd’hui, si tu devais te comparer à un personnage de Alice au Pays des Merveilles, tu serais le Lapin Blanc. Toi qui n’étais jamais en retard pour quoique ce soit, d’une part parce que tu en avait horreur mais en plus parce que c’était loin d’être poli, te voilà en retard pour un tutorat. Te voilà alors en train de presque courir dans les couloirs, les bras chargés de bouquins en tout genre. Ton professeur t’avait chargée de cette mission la veille, ce qui t’avais donné peu de temps pour te préparer, car en plus tu ne savais pas du tout de quel genre d’aide l’élève que tu allais aider avait besoin. Alors tu avais fait un saut dans ton dortoir, histoire d’essayer de retrouver des notes de l’année qui correspondait à ton camarade. Chose difficile d’ailleurs, mais bon, dans tout les cas, comme tu avais déjà passé tes BUSEs et que tu avais déjà fait cette année là, il ne devrait pas y avoir de problème, non ? La confiance en soit régnant, tu voilà partie dans cette course folle pour rejoindre la bibliothèque chargée de quelques effets personnels et notes.

De toutes façons, cela ne pouvait que bien se passer. La divination était ta matière favorite, même si tu n’étais pas dotée du troisième oeil, et tu aimais aider les gens. Surtout s’il s’agissait de personne de ta maison, cela rendait les choses bien plus faciles et évidentes.  Poussant les portes de la bibliothèque et reprenant ton souffle par la même occasion, tu balayas la salle des yeux, essayant de trouver ton camarade de maison. Tu ne pouvais pas te rendre plus en retard que tu ne l’étais déjà. Même si tu n’étais pas si en retard que ça, tu avais toujours eu l’habitude de toujours, toujours, être à l’heure à n’importe quel rendez-vous. Que ce soit pour faire du shopping ou pour autre chose. Après avoir enfin repérer Karkat, tu te dirigeas vers lui, un sourire gêné sur les lèvres. Tu n’aimais pas donner mauvaise impression, tu étais une fille sérieuse après tout… Et voyant qu’il avait lui aussi quelques livres placés devant lui, tu ne pus qu’être gênée davantage, il avait vraiment commencé tout seul ? En plus, tu étais dans le flou total de ce dont il avait besoin, tu aurais peut être dû lui demander la veille, ÉTANT DONNÉ QUE VOUS PARTAGEZ LA MÊME MAISON. Mais non. C’était trop simple. Alors tu tiras la chaise qui se trouvait en face de lui, alors qu’il avait le nez plongé dans un de ces bouquins.

« Salut ! Excuses-moi pour le retard, j’ai eu un empêchement… » fis-tu, timidement.

Tu posas tes bouquins à côté de toi avant de regarder ce sur quoi il était penché. Tu avais conscience que la divination n’était pas une matière facile, d’ailleurs plusieurs élèves abandonnaient en cours de cycle. Car si ce don n’était pas donné à la naissance, c’était franchement pas évident à s’approprier. Et d’ailleurs, quand tu avais commencé à étudier cette matière, tu t’étais toujours demandée comment les auteurs de ces fameux manuels avaient fait pour les écrire. Étaient-ils dotés du troisième oeil ? Avaient-ils recensé plusieurs cas qui présentaient les mêmes signes pour y mettre une signification ? Pour ta part, même si ce n’était pas inné pour toi, tu voulais en faire ta vocation. Tu attrapas finalement ton sac en bandoulière dans lequel tu avais apporter quelques éléments pour étudier la divination. Même si pour toi cette étude était plus de la pratique qu’autre chose. Et de toute évidence, il y avait forcément quelque chose que tu ne maîtrisait pas, la boule de cristal. C’était pour toi une aberration, et tu avais beau regarder et fixer encore et toujours le verre et cette fumée, jamais rien n’en était ressorti.

« C’est pour tes BUSEs que tu as besoin d’un coup de pouce, c’est ça ? Vu que c’est plutôt un examen pratique, il y a quelque chose que tu voudrais voir en particulier ? Tarot, thé, lignes de la main ? Ou carrément autre chose même ! N’hésite pas, de toute façon je suis là pour ça, et on a toute l’après-midi de toutes façons. » lui souris-tu, de cet adorable sourire qui illuminait ton visage et le rendait plein de douceur. En effet, toi tu avais toute la journée, et même plus encore s’il voulait remettre ça. Tu adorais la divination, c’en était devenu comme une passion, alors tu pouvais en parler, encore et toujours sans te lasser…  
            
Cervirald
Image du profil : Ce que le futur nous réserve. Ft. Lena Goldfish [Mai 2018] Tg96
Ce que le futur nous réserve. Ft. Lena Goldfish [Mai 2018] Tumblr_mkpmsqxvI21r8bjfko1_1280
ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 969
Karkat Vantas
Image du profil : Ce que le futur nous réserve. Ft. Lena Goldfish [Mai 2018] Tg96
Ce que le futur nous réserve. Ft. Lena Goldfish [Mai 2018] Tumblr_mkpmsqxvI21r8bjfko1_1280
ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 969
Sujet: Re: Ce que le futur nous réserve. Ft. Lena Goldfish [Mai 2018]
Sam 21 Juil - 18:37
                    
Ce que le futur nous réserveft. Lena Goldfish



Tu avais dû voir Goldfish de temps à autre, dans la salle commune de la maison de vous partagiez. En la voyant arriver, tu avais décidé de résumer, mentalement, ce que tu connaissais d’elle. Tu n’avais que peu d’information, et cette tâche fut rapidement aboutie : Elle devait être en septième année minimum, elle se nommait Goldfish, comme précisé plus tôt, et l’image que tu t’étais fait d’elle était celle d’une élève sérieuse et agréable. Le sourire qu’elle t’offrit en arrivant ne put que confirmer ceci. La jeune fille avait l’air clairement embarrassé de son pauvre petit retard de six minutes à peine, et c’était presque avec honte qu’elle avait lancé un regard à tes cahiers ouverts. Tu étais toi-même arrivé avec dix minutes d’avance pour bien t’installer, et surtout, pour avoir une bonne place dans la bibliothèque : tu ne supportais pas les tables proches des ordinateurs, où les élèves de première année s’amusaient à jouer à des jeux flash idiots. Ils tentaient de rire discrètement, mais obtenait un bien piètre résultat. Tu savais que dans dix minutes minimum, quelqu’un viendrait pour réviser, et se retrouverait coincé à une de ces tables maudites, grimaçant en tant d’apprendre ses cours sous les murmures bruyants des plus jeunes élèves. C’était drôle à regarder, mais jamais drôle à vivre.

Ta camarade de maison entrait définitivement dans la catégorie « efficacité ». A peine assise allait-elle tout droit au but : des excuses, suivi de questions et de propos plein d’enthousiasmes. Pédagogue, tu te disais. La personne se trouvant devant toi t’intriguait déjà. C’était sa jovialité contre ta mauvaise humeur régulière. Ce n’était pas de sa faute : tu étais un grumpy régulier. Le monde t’en voulait, et tu en voulais au monde, comme un échange de bons procédés. Tu espérais ne pas l’inquiéter : tu savais qu’il t’arrivait souvent de faire passer le mauvais message. Loin de toi l’idée de lui reprocher son retard, dont tu te battais entièrement les couilles. Tes rudes paroles étaient juste ta manière d’être.

-Ce n’est pas un examen si pratique que ça. Regarde certaine pratique, comme la lecture du thé. La seule action à réaliser est de boire la putain de boisson : le reste nécessite de connaître tous ces stupides symboles par cœur pour donner une interprétation. « Hey, voici la dague ! » « Et qu’est-ce que ça veut dire ? ». Et si tu réponds que c’est un signe pour une future collection de couteau, c’est la merde. Il faut définitivement retenir qu’il s’agit de la putain de traitrise. Oh, fuck. Tu revérifiais dans ton cours, tournant les pages, les sourcils froncés. Est-ce que c’est le symbole de la traitrise ?! J’ai déjà oublié !

Tu soupiras de soulagement en voyant que ta réponse était en effet proche de la vérité. Tu supposais que tu connaissais déjà un minimum ce cours-là. De plus, tu avais prévu d’offrir à chacun de tes amis une lecture de leur avenir grâce à un service à thé pouvant être emprunté dans la caféteria. C’était la technique de révision parfaite. A l’exam, tu pourrais surement te dire « Hey, je me rappelle de ce symbole ! C’est celui qui prévoyait à un type que je n’aime pas une mort lente et douloureuse ! Ah ah, c’était si drôle ». Tu pourrais associer chaque symbole à une mésaventure (ou un bonheur) future de tes amis. Il n’y avait pas meilleur moyen mémo-technique. La réponse à la question de ta camarade était donc évidente : il te fallait réviser les autres techniques de divination. Tu avais plus de mal avec le fait d’apprendre beaucoup d’information par cœur : le tarot était donc surement ce qu’il fallait réviser en priorité, étant donné le nombre astronomique de carte qu’un jeu pouvait contenir.

-Si on a autant de temps, autant commencer par ce foutu tarot, tu lui disais alors, la regardant enfin dans les yeux. Si tu as des techniques pour retenir toutes ces cartes à la con, je suis preneur.




ATTENTION WORTHLESS HUMAN.
THIS IS YOUR GOD SPEAKING.

carcinoGeneticist vous trolle en #626262

Ce que le futur nous réserve. Ft. Lena Goldfish [Mai 2018] Fadq
Voir le profil de l'utilisateur            
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Ce que le futur nous réserve. Ft. Lena Goldfish [Mai 2018]
                    
            
Sauter vers: