Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Nerf this ! || Hana Song
Invité
Invité
Anonymous
Sujet: Nerf this ! || Hana Song
Lun 16 Juil - 20:03
                    
Hana Song (D.Va) | Overwatch
MAISON : Lupy
ANNÉE : 5ème à la rentrée
OPTIONS / CURSUS UNIVERSITAIRE : Arithmancie ; Soins aux créatures magiques
MOTIVATION : L'évident goût d'Hana pour la compétition l'a  toujours poussé à donner le meilleur d'elle même. Son mantra ; jouer pour gagner, en a d'ailleurs fait une féroce adversaire. Ainsi pleine d'une motivation sans borne, et loin de se braquer face à la moindre petite difficulté, la brune ose espérer décrocher un poste au sein de son équipe de Quidditch ; avide de victoire. 
ANIMAL DE COMPAGNIE : Elle fait le choix de n'en adopter aucun, par peur de ne pas avoir assez de temps à lui consacrer.
BAGUETTE : Bois de Laurier ; plume d'Occamy ; 32 centimètres ; flexible
PATRONUS : Un lapin
ODEUR DE L'AMORTENTIA : les doritos ; le ginseng ; l'ozone contenu dans l'air avant un orage
REFLET DANS LE MIROIR DU RISÉD : Hana se voit victorieuse, célèbre gameuse professionnelle écrasant ses adversaires les uns après les autres. Reconnue et aimée pour son talent.
ÉPOUVANTARD : Elle, rendue invisible aux yeux de ses proches ; comme si elle n'avait jamais existé. Le GAME OVER final de sa vie.
FAMILLE : /
MATIÈRE FAVORITE : Vol et sport
MATIÈRE LA MOINS AIMÉE : Histoire de la magie
Hana Song

— Overwatch

15 ansNée-MoldueFémininCoréenne
«D.Va, c'est plus fort que toi !»

NOM : Song
PRÉNOM : Hana
SURNOM : D.Va
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 28 mars 2003 ; Busan
LANGUES PARLÉES: Coréen ; Anglais
DON : /
YEUX : Marrons foncés
CHEVEUX : Bruns
TAILLE : 1m60
POIDS : 50kg

Liste des headcanons
Elle adore les lapins — Elle en possède d'ailleurs un, resté chez elle à Busan, qu'elle a affectueusement nommé Meka — Hana ne mange presque jamais de légumes, puisqu'ils ont tendance à la répugner  — En contre-parti elle voue un culte envers les Doritos et le Moutain Dew ; ces derniers composant la majorité de ses repas — Tombée depuis son plus jeune âge dans l'univers des jeux vidéos, elle rêve depuis toujours de devenir joueuse pro — En attendant, elle s'entraîne assidûment afin de vaincre le plus d’adversaires possible et d'arriver en tête des classements  — Ça en fait une très mauvaise perdante. Quand bien même cela reste rare, si elle essuie une défaite Hana va s'acharner jusqu'à décrocher la première place — Souvent porteuse d'un casque audio au design assez particulier, Hana passe la majorité de son temps libre à écouter les nouveaux morceaux à la mode de son pays d'origine — Comme un moyen de canaliser son trop-plein d’énergie et ses angoisses de gameuse, Hana mâchouille régulièrement des chewing-gum à la fraise  — Elle possède uns Succulente offerte par Angie, qu'elle a nommé Lili — Peu alaise lorsqu'il s'agit de parler de sa famille, la brune cherchera toujours à esquiver le sujet — Elle ne peut pas résister face à quelque chose de mignon — Hana a déjà essayé de porter des talons. Ses genoux ne s'en sont toujours pas remis — Grande fan de la chaîne audio de Correia, il fait d'ailleurs souvent quelques apparitions dans ses stream comme preuve de leurs collaborations — Elle adore le rose, sous toutes ses déclinaisons — Veille à toujours rester très aesthetic — Fait partie du club d'archerie


Côté joueur
PSEUDO : Zinhy
AVATAR : D.Va - Overwatch
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? : Je suis Luciel
UN PETIT MOT : Moon prism powa
CODE DU RÈGLEMENT : /
Physique

« La jeunesse et la beauté sont partout des idoles qui nous font plier le genou. »
- Sand

L'aube teintait le ciel de ses doigts d'ors et de roses, à en faire pâlir la beauté des astres nocturnes. Éveil des âmes, tandis que sous la voûte d'un nouveau jour, Hana Song observait déjà son reflet dans le petit miroir mural de sa salle-de-bain. Venait-elle de se lever, ou est-ce que la pâleur de la nuit l'avait tenue alerte jusqu'alors ? Difficile à dire, tant sa vie refusait le moindre rythme décent. Et cela lui allait parfaitement.

La fraîcheur d'un teint opalin, sous l’éclairage naissant du jour, offrait à sa peau ses légers pigments pêche. Comme la vitalité d'une jeunesse bourgeonnante, que le temps ne saurait encore troubler. Lisse et tendre, son épiderme n'avait pas la fâcheuse habitude de se laisser dompter par la fraîcheur des saisons ; restant de ce fait presque continuellement tiède. D'ailleurs, à ce phénomène particulier s'ajoutait sa résistance aux rayons crématoires de l'astre mère. Nul coup si elle n'abusait pas de sa chance.
Mais ne dit-on pas que la perfection naît de ses imperfections ? Loin de désirer adopter le comportement d'une poupée de porcelaine, Hana se veut fière de chacune de ses petits cicatrices. Symbole évident d'un tempérament enflammé, qui ne craignait ni égratignures ni coupures. Il n'est donc pas rare de voir la coréenne couverte de quelques pansements.

Sa gracile silhouette ne pouvait camoufler la souplesse de ses muscles ; développement harmonieux que lui apportent ses nombreuses activités sportives. D'ailleurs de petite taille, comme un ultime héritage maternelle, sa principale fierté se trouvait le long de ses fines jambes au galbe parfait.
Soignée, le ciselé de ses mains en ultime témoin, Hana prend plaisir à colorer ses ongles de quelques nuances pastelles ; le plus souvent accordés avec ses tenues journalières.
Adepte des shorts, et du confort, la coréenne sait associer avec goût l'aesthetic d'une tenue, et sa praticité. Son désir de se battre en étant à la pointe de la mode lui faisant bouder les hauts talons.  
Et d'accessoire inséparable, citons la forme particulière de son casque audio, qu'elle ne peut se résoudre à abandonner le temps d'une simple journée.

Un bâillement contenu sur la falaise de ses lèvres, finement pulpeuses, à la teinte gourmande et naturelle de fraise. Souvent sujettes à quelques nerveux mordillements, lorsqu'elles ne se fendaient pas d'un sublime sourire ivre de sincérité.
Puis, comme miroirs de l'âme, il y avait le fiévreux de ses orbes noisettes. Brûlant de convictions, encore plus de détermination. Aussi expressif que ses propres mots, son regard trahissait la moindre de ses émotions, comme son apparente incapacité à mentir.
Et en écrin, la finesse de ses longs cils, traçant les courbes de ses yeux comme de ses origines asiatiques.

De hautes pommettes, la douceur d'un faciès notablement mignon, tandis que quelques rondeurs persistaient encore sur le moelleux de ses joues. Elles-même sujettes à quelques habiles coups de pinceau. Qu'importe le jour, Hana se plaisait depuis quelques années, à tracer les formes plus géométriques des moustaches de son lapin. Usant pour cela d'une nuance de rose pêchue. A la manière d'une signature identitaire, apparue lors de sa période d'affranchissement.

Et pour encadrer cela, la cascade marron glacé d'une chevelure si parfaitement domptée. Tombant gracieusement dans son dos, pour s'achever vers son milieu.
Naturellement lisses, sans demander le moindre soin particulier, la brunette se plaît souvent à les coiffer. Par soucis d'apparence, et par simple plaisir.
Ainsi il n'est pas rare de croiser la demoiselle avec une tresse, ou un chignon. Ou une quelconque nouveauté à la mode, qui puisse correspondre à ses attentes. Du temps que cela restait agréable à porter.

Caractère


« Un seul mot dévoile un caractère aux yeux d'un observateur. »
- De Théis

Faire l’analyse complète d'une personnalité relève de l'impossible, tant ses facettes peuvent se révéler nombreuses. Joyau de l'âme aux reflets changeants, comme la constante évolution des couleurs d'un diamant sous les rayons du jour. Sculpté au fil des ans, par nos rencontres et notre vécu.
Quand bien même, il reste certains points importants à souligner. Les fondations d'un caractère bien trempé, qu'est celui d'Hana Song.
Car ce qui vous frappe en premier chez la jeune femme, autre que sa juvénile beauté asiatique, c'est bel et bien cette détermination sans limite qui semble découler de chacun de ses gestes. Comme si son désir ardent de victoire avait fini par imprégner chacune de ses cellules. Annihilant la moindre parcelle d'hésitation dont elle pouvait faire preuve.
Forte, assurée, téméraire. Hana n'a peur de rien, ou presque. Loin de flancher face au danger, ou à la moindre prise de risque. Au plus grand damne de ses proches. C'est d'ailleurs ce goût pour les sensations fortes qui la font tant apprécier les montagnes russes, ou tout autre attraction à grande vitesse. Tandis qu'à contrario, aucun film d'horreur n'arrive à réellement l'effrayer.

Lorsqu'il était question de la brune, comment ne pas citer sa passion inconditionnelle pour les jeux vidéos ? Fréquentant les bornes d’arcade depuis son entrée à l'école primaire, pour fuir une vie trop monotone et la pression scolaire que son pays lui imposait, Hana a rapidement su développer ses capacités et ses réflexes. Allant jusqu'à s'acharner sur le coriace de certains jeux, pour la simple satisfaction de voir son pseudo affiché en haut de la liste des scores.
D.Va. Son identité de gameuse, et celui qu'elle jurait d'emmener au sommet du panthéon de l'e-sport. C'était là son plus grand rêve de réussite. Et aucun adversaire ne pourrait la faire changer d'avis.
De ce fait, la coréenne est une très mauvaise perdante. Qu'importe le jeu, ou la situation, une défaite sera toujours pour elle le signe de son propre déshonneur. Allant jusqu'à bouder de longs jours, le temps qu'elle trouve le moyen de vaincre par revanche. Son mantra pouvant se résumer par sa phrase favorite : « Je joue pour gagner ».

Mais au delà de tout cela, au delà même de son assurance et de son incroyable faculté à se sociabiliser, Hana n'en restait pas moins une jeune fille devant faire face à ses propres démons.
Préférant ignorer ses maux et ses soucis, comme une tentative vaine de les effacer, la coréenne ne montre ses faiblesses qu'à une très faible minorité d'amis. Puisque par fierté, elle préférera toujours se cloîtrer quelques heures dans sa chambre, à l'abri des regards, plutôt que d'avoir à avouer ses états d'âme.
Quand bien même, cela ne l'empêchait pas d'offrir quelques bouderies bien pensées à son entourage, lorsqu'elle remarque qu'une injustice lui retombe dessus, ou plus simplement que quelque chose ne lui plaît pas. D'ailleurs, en ces cas, la brunette ne tarde jamais à intervenir. Bousculant tout son petit monde pour en rétablir l'ordre.
Et sous toute cette détermination, sous ce tempérament de feu, se dévoile la fidélité sans limite d'une amie qui se veut précieuse. Attentive, altruiste et bienveillante, Hana répugne à regarder ses proches traverser les océans houleux de la vie sans leur prêter secours. Une simple étreinte, ou quelques mots. La sollicitude d'une âme foncièrement bonne.

Alors peut-être était-ce en un désir de réconfort constant, que la coréenne se montrait si tactile envers ses amis. Les étreignant bien souvent en guise de bonjour, et ce, qu'importe les râleries que cela pouvait lui apporter. C'était à elle sa manière de se montrer affectueuse, autrement qu'avec les mots. Comme sa myriade de petites recharges de courage, qui la pousse chaque jour à donner le meilleur d'elle même dans ses activités extra-scolaires ; qu'il s'agisse de sport, ou d'e-sport.

Ou peut-être était-ce dû à son manque cruel d'attention lorsqu'elle était enfant ? Les préquelles d'une solitude trop ancrée dans son âme pour que sa peur de l'abandon puisse être annihilée si aisément. Alors, faute de mieux, et parce que son esprit n'était pas de ceux à se laisser effacer, Hana développa une véritable addiction aux petites choses mignonnes. Qu'il s'agisse d'une peluche, d'un lapin, ou même d'une personne. Cela suffira à la rendre gaga.

Et bien sûr, il y aurait encore tant à dire sur la jeune sorcière, qu'une journée entière ne suffirait pas à la décrire avec exactitude. La jeunesse forge les âmes comme les facettes de ce joyau bourgeonnant et incandescent d'envies. Ivres passions pour un si jeune âge.

Histoire


« Le bonheur familiale est à la longue le plus solide et le plus doux. »
- Voltaire

Comme les fleurs éclosent sous les doux rayons des nouvelles aubes, le printemps fait renaître la vie, trop longtemps assoupie sous le manteau froid de l'hiver. Le renouveau des rires verdoyants, tandis que sous la bienveillance d'une ville portuaire, une enfant poussait son premier cri de victoire ; celui de sa naissance. Sous le regard ivre de bienveillance d'une famille à qui on offrait le bonheur infini.

Hana Song.

La jeune fille se souvenait encore vaguement des instants de tendresses que les prémisses de sa vie lui avaient offertes. L'odeur mélancolique des hotteok que sa mère lui préparait pour le goûter, leurs habitudes complices. Puis, il y avait les étreintes protectrices de son père, ses farces qui la faisant tant rire, comme les premières notes d'une chanson qui n'aboutirait qu'à un vague refrain des temps oubliés.  
A l'époque, la richesse n'était pas de mise. Ils vivaient d'ailleurs dans la plus pure des simplicités, au cœur d'une petite maison qui bordait la mer de l'Est. Le voisinage était certes un peu bruyant, mais toujours sympathique. Et Hana aimait énormément chasser les gros chats errants qui venaient de temps à autres visiter les rues de son quartiers, du haut de ses trois pommes, comme s'il s'agissait déjà de son royaume.
Tout était si simple, avant le début de sa première année à l'école primaire. Avant la promotion de son père.

Travaillant pour le CEO d'une grande entreprise, dans une succursale établie au cœur même de Busan, monsieur Song se vit offrir, aux termes de longues années de travail assidu, un poste qu'il ne pouvait décidément pas refuser. Et qui su éveiller en lui un certain désir matériel, qu'il prétendait assouvir pour les besoins de sa famille.
L'argent, le pouvoir, et la délectation des responsabilités eurent vite fait de lui monter à la tête. Tant et si bien, qu'après quelques mondanités, sa femme accepta de le suivre sur cette voie. Envoûtée par la splendeur d'une existence bien trop souvent idéalisée. L'éclat des diamants dont elle rêvait de se parer, et les promesses d'une place gardée dans la haute-société éclipsèrent peu à peu l'existence même de leur joyau le plus précieux. Et Hana, âgée seulement de six petites années, observait ses parents disparaître à l'aube pour ne revenir que tard le soir. Remplacés bien souvent par une ribambelle de baby-sitters, en lesquelles la fillette n'accordait aucune confiance.

Découragée par le manque évident d'attention dont elle souffrait un peu plus chaque jour, la brunette abandonna rapidement le côté scolaire de sa vie. A quoi bon, si elle ne pouvait en tirer aucune fierté ? Boudant donc ses crayons et ses livres d'apprentissages, elle se plongea plutôt dans l'univers de ce drôle d'appareil que son père lui avait offert directement après sa promotion. Une console de jeu. Le déclic instantané.

Car il est des passions de l'âme, qui semble nous être destinés, et que notre cœur recherche avec avidité toute au court de notre existence. Plongeant de désir en désir, jusqu'à trouver celle qui à jamais pourra guider nos pas. Rendre notre vie moins monochrome. Nous faire sentir doué pour quelque chose, et nous donner l'envie de nous dépasser.
Pour Hana, les jeux vidéos étaient de ceux-là. Qu'importe leur forme, ou leur époque. Elle voguait dans ce monde à part, comme à la recherche d'un endroit sûr ou l'oublie rimerait avec envie.

Le temps, fugace ou latent des années passées. La brune grandit, à mesure que sa magie osait faire poindre le bout de son nez dans sa vie. Quelques phénomènes somme toute assez particuliers, qui semblaient agir selon les états d'âme de la fillette. Une défaite ? La colère d'un vase brisé, sans pourtant y avoir touché. Une altération ? Le trébuchement d'un rival... à distance.
Et même si elle n'arrivait pas à saisir l'importance ou la signification de ses dons, Hana n'osa jamais le dire à ses parents. Eux-même trop occupés à gérer leur petite vie parfaite. Ils l'avaient même forcé à déménager, pour une demeure bien trop grande à son goût. Son seul réconfort possible résidant dans sa petite boule de poils préférée. Un lapin blanc tacheté de brun, qu'elle avait affectueusement nommé Meka. En souvenir à quelques-uns de ses jeux vidéos. Son unique confident.

Ayant grandi, et malgré son jeune âge, la coréenne avait su au fil du temps développer ses capacités de gameuse. Fondant les bases de sa vie future, en retardant bien souvent son retour au domicile familial une fois l'école terminée. A quoi bon rejoindre un foyer vide, lorsqu'on pouvait se permettre d'apprécier la compagnie des bornes d'arcades ?
Grande habituée de cet établissement, Hana veillait toutefois à toujours rentrer avant l'arrivée de ses parents, pour n'éveiller aucun soupçon. Même ses notes, bien que peu glorieuses, arrivaient à stagner au niveau de la moyenne, pour lui éviter tout redoublement. C'était une stratégie qui avait su porter ses fruits.
Du moins, jusqu'à ce qu'une lettre soigneusement écrite ne vienne une fois encore bouleverser tout son petit monde.

Sorcière née-moldue.

Voilà comment on la qualifiait. Expliquant si simplement toutes les bizarreries qui avaient rythmées sa vie, que cela aurait pu faire déchanter une autre. Mais pas elle.
Voyant en cela un défi de plus à relever, comme un donjon plus attrayant que les bases trop strictes du système scolaire coréen, Hana en fut ravie. Ses parents, eux, un peu moins. Une sorcière dans la famille, ils ne s'étaient jamais préparé à une telle situation. Est-ce que cela pouvait entacher leurs réputations ? La brune savait parfaitement à quoi s'en tenir dorénavant, mais elle ne s'attendait pas à ce que leur solution soit si... radicale.

« Tu iras à Ilukaan. C'est une école très réputée, la meilleure peut-être même. Bien sûr, elle se situe au Canada, mais cela ne pourra que t'aider dans tes relations. »

Au Canada.
Hana n'était pas très forte pour calculer une distance, mais elle savait que ce pays se trouvait loin de son foyer. Loin de sa ville. Loin de sa salle d'arcades, de ses amis, de sa mer adorée.
Elle avait passé le restant de ses vacances d'été à jouer, gagnant hargneusement ses parties, comme une volonté d'avoir un certain contrôle sur sa vie. Au moins, au milieu des pixels, elle pouvait imposer sa volonté. Pulvériser les difficultés. Les adversaires. Les records. Mue d'une volonté fiévreuse de vaincre. Et elle y prit goût. Se sentant beaucoup moins fragile lorsqu'elle revêtait le pseudo de D.Va.

C'est donc le vague à l'âme mais bien décidée à ne pas se laisser marcher sur les pieds, qu'Hana s'envola pour sa première année. Sous les chaudes recommandations de ses parents. S'inquiétaient-ils sincèrement ? La brune s'en fichait. Elle s'était affranchi de ce besoin d'attention dont elle avait pu faire preuve par le passé. Indépendante et pourtant si jeune. Le monde de l'e-sport n'avait qu'à bien se tenir.

Mais dans cette folle jeunesse, à travers ce regard fiévreux et ces sourires débordants d'une force caractérielle pourtant si douce par moment, se repose l'avenir des rêves qu'une enfant portait autrefois. Et la peur immuable d'un autre abandon.
            
Lupy
Image du profil : Nerf this ! || Hana Song  Damenicon
Nerf this ! || Hana Song  Tumblr_ny8r0pf0Qg1rdkvxmo1_500
ϟ Œuvre : Prince Captif
ϟ Parchemins : 273
Damianos Akielos
Image du profil : Nerf this ! || Hana Song  Damenicon
Nerf this ! || Hana Song  Tumblr_ny8r0pf0Qg1rdkvxmo1_500
ϟ Œuvre : Prince Captif
ϟ Parchemins : 273
Sujet: Re: Nerf this ! || Hana Song
Lun 16 Juil - 20:28
                    
flamme I PLAY TO WIIIIN.


De la part des potos !:
 


Nerf this ! || Hana Song  GZCfimC7oH5Th1h1Ai3g9cUV49w
Voir le profil de l'utilisateur            
Monsieur le Directeur
Image du profil : Nerf this ! || Hana Song  B7Xyh8tGLiSWQN-Jl_7twgxn3FI
Nerf this ! || Hana Song  67fa2229
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 614
Vincent Leroy
Image du profil : Nerf this ! || Hana Song  B7Xyh8tGLiSWQN-Jl_7twgxn3FI
Nerf this ! || Hana Song  67fa2229
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 614
Sujet: Re: Nerf this ! || Hana Song
Lun 16 Juil - 22:42
                    
Coucou ! Ici Alyna ;)
J'ai adoré lire ta fiche, tu as vraiment une belle plume. En plus j'ai trouvé ça assez réaliste, la façon dont Hana se retrouve seule à seule avec ses consoles de jeux avec ses parents trop occupés par leur travail.

Bref, tu mérites ta validation !
N'oublie pas de mettre dans ton titre que tu es remplaçante au Quidditch !


Message du staff
Validation
Accompagnée par d'autres nouveaux élèves, tu es appelée par le directeur à t'avancer au centre du Dôme. Scrutée par les élèves et étudiants, tu regardes alors ton reflet dans la fontaine qui va décider de ton sort. D'abord voyant ta sale tête dans l'eau, tu remarques que le reflet semble se changer peu à peu jusqu'à prendre la forme d'un loup.  Tu es d'autant plus surpris quand l'animal commence à pousser un cri dans toute la salle. Tout le monde se met soudainement à t'applaudir, tandis que le directeur s'approche de toi avec un rubis brut qu'il met autour de ton cou. "Bienvenue à Lupy !"

—> Te voilà validée, tu peux désormais poster dans tous les recoins du forum, RP-Post ainsi que RPCB.
—> N'hésite pas à voir la chambre qui t'a été attribuée.
—> Si ton personnage est en cursus universitaire, il peut postuler pour avoir un job d'étudiant.
—> Crée dès maintenant un topic pour récapituler les relations de ton personnage. Tu peux également acquérir un portable ou bien créer un blog.
—> N'hésite pas à faire une demande de RP pour trouver un partenaire d'écriture !
—> Enfin, amuse-toi bien sur le forum,  n'hésite pas à en parler autour de toi et à voter régulièrement aux TS !

welcome!

Ab origine fidelis, ex fortitudine scientia.

Voir le profil de l'utilisateur            http://ilukaan.forumactif.com
Invité
Invité
Anonymous
Sujet: Re: Nerf this ! || Hana Song
Mar 17 Juil - 4:32
                    
Omg enfin une autre Lupy flamme
Rebienvenue ! ♡
            
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Nerf this ! || Hana Song
                    
            
Sauter vers: