C’était le jour de la rentrée, déjà. Comme chaque année, les vacances étaient passées bien trop vite à ton goût, mais peu importe : aujourd’hui, tu venais de retourner à Ilukaan, ton école mais aussi ce qui était devenu avec le temps, ta deuxième maison. A vrai dire, tu étais presque nostalgique, aujourd’hui : tu débutais ta dernière année d’études. Quel sentiment étrange, de savoir que ce serait la dernière fois que tu assisterais à ce spectacle. Lire la suite
Aly
Admin
Tam
Admin
Sue
Modo
Alex
Modo
Gaumar
Modo
Forum multifandom ▲ Univers inspiré d'Harry Potter ▲ Avatars 200*320 illustrés/mangas ▲RPCB/RP-Post ▲ Tout public avec possibilité de R18 ▲ Forum au contexte évolutif ▲ Pas de minimum de mots



 

Partagez|

[05/08/2018] Come on drink up, I'm giving you another shot (ft. Renji)
 :: Ville de Bloombury :: Bars et restaurants :: Stardust

— Strixyst
avatar

ϟ Œuvre : Bleach
ϟ Parchemins : 12
[05/08/2018] Come on drink up, I'm giving you another shot (ft. Renji) Jeu 12 Juil - 21:36

come on drink up
i'm giving you another shot

C’était une chaude journée d’été qui venait de s’écouler, une fois de plus, sans événement notable venant perturber la vie de Byakuya. Pour fêter cette absence d’élément perturbateur, quoi de mieux qu’un frappuccino bien frais au Stardust du coin ? C’était l’habitude qu’il avait prise depuis un ou deux ans : parfois le matin à l’ouverture du café, ou bien aux alentours de cinq heures de l’après-midi, il se permettait un peu de folie dans un régime quelque peu austère. Lui qui n’était pas un grand fan de desserts ou de quoi que ce soit de sucré, il devait admettre que sa sœur avait raison ; c’était étrangement addictif.


Cela dit, de toutes les personnes présentes à Ilukaan et Bloombury, il ne s’attendait certainement pas à voir Renji derrière le comptoir en poussant la porte du Stardust. D’abord pris de court, puis vaguement agacé, il décida ensuite que la meilleure réponse à une telle embuscade posée dans son chemin par un destin trop taquin était de jouer en fonction de celle-ci. Renji l’énervait, pour une raison qu’il avait du mal à définir et qui le dépassait certainement, mais qui pour autant lui semblait parfaitement justifiée. Peut-être était-ce simplement une certaine jalousie de le voir aussi proche de sa sœur alors qu’elle lui était bien supérieure en tout point, et surtout en manières ; il n’était pas tout à fait sûr.
Ce qui était certain, c’était qu’il allait pouvoir enfin évacuer cet agacement. Finalement, ce n’était peut-être pas tant une embuscade. Plutôt une opportunité.


L’air de rien, dans la file, il prit bien soin de ne pas lever les yeux. Peut-être Renji l’avait-il déjà repéré, et il se délectait étrangement du quelconque sentiment négatif que sa présence pouvait engendrer dans son esprit. C’est avec un pas presque félin qu’il franchit le dernier espace qui le séparait du comptoir, et cette fois, il prit soin de fixer le rouquin de ses yeux gris glacés. Tu ne sais pas ce qui t’attends.


- Bonjour.


Il ne lui laissa même pas le temps de répondre.


- Un Venti double-ristretto glacé avec une moitié de lait soja et une moitié de lait écrémé, décaféiné, avec du sirop vanille et un double-shot de frappuccino aux épices, de la chantilly, du sirop d’agave et double portion de glaçons.


Et sur ces mots bien calculés, il posa un billet de cinquante sur le comptoir, en le glissant vers Renji sans le lâcher du regard.


Enjoy.

BY MITZI




Dernière édition par Byakuya Kuchiki le Mer 18 Juil - 16:16, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
— Lupy
avatar

ϟ Œuvre : Bleach
ϟ Parchemins : 27
Re: [05/08/2018] Come on drink up, I'm giving you another shot (ft. Renji) Mer 18 Juil - 15:54


come on drink up
i'm giving you another shot

ft Byakuya Kuchiki

Bordel de merde.

Une semaine déjà. Une longue semaine que Renji bossait dans cet endroit.

Le Stardust, chaîne renommée où tous les gosses de riches s’arrêtaient pour boire leur petit café à 7 balles le mug, parce que « ce café colombien au caramel, sucre de canne, lait d’amande, citrouille, chantilly et saupoudré de petits vermicelles coloré le tout évidemment équitable est tip top !! ».

Bande de bobos de merde.

Renji détestait le café. C’était amer, écœurant, et en plus la caféine le stressait.
Renji détestait le Stadust. Refuge de gosses de riches en rien au contact avec la réalité, se rassurant et se disant qu’ils aidaient les petits paysans des pays pauvres en dépensant des centaines de gallions à l’année dans des cafés qu’ils pourraient se faire chez eux. En mieux.

Et pourtant Renji était depuis une semaine barista dans cet endroit parce qu’il n’avait pas trouvé de job ailleurs.

Ironie de merde.

Bon, ce n’était pas si terrible en réalité, il grossissait largement le trait. Préparer les boissons était certes un coup à prendre, mémoriser comment les faire étaient encore autre chose, mais il n’avait aucun mal avec le par cœur, et avait su retenir toutes les informations importantes rapidement.

Le plus dur était ailleurs, et comme vous l’aurez compris, pour Renji, c’était de deal avec la clientèle de l’établissement. Ils étaient tout ce que Renji exécrait, rendant la tâche encore plus difficile.

Ça fait chier d’avoir autant besoin de thunes, au point d’en arriver à là. Il avait l’impression de se prostituer à chaque fois qu’il servait quelqu’un en forçant un sourire.

Au moins, la méprise présente lors de leurs courts échanges venait autant d’eux que de lui.

Puis, ça avait le mérite de l’occuper pendant ces vacances, et ça, ça faisait du bien.

Comptons trois points positifs (l’argent, l’occupation, le fait de ne pas sentir les frites en sortant du boulot) contre une flopée de points négatifs. Optimisme : c’était mieux que rien. Pessimiste : c’était de la merde, et c’était qu’un pauvre con pour avoir accepté de bosser là.

Tant pis hein, maintenant qu’il y était. Il profiterait de sa paie dans un mois, après s’être barré fin août pour retourner chez lui, puis trouverait autre chose en septembre. Rassurons-nous ainsi.

Dans tous les cas, aujourd’hui c’était dimanche, en fin d’après-midi. Renji arrivait à la fin de son service et attendait que l’heure tourne pour pouvoir quitter les lieux et aller faire son entraînement quotidien. La journée avait été tranquille, peu de monde avait passé la porte de l’établissement, il avait pu discuter et rire avec ses collègues sans une trop grande prise de tête. Et si seulement… Si seulement Byakuya Kuchiki n’était pas entré, juste quelques minutes avant qu’il ne repose son uniforme.

Le sang de Renji s’était glacé dans ses veines, et il tenta de faire comme si de rien n’était avec les autres. Mais quand ce fut au tour du Strixyst, et que le rouquin entendit sa commande, il comprit à quel point il avait eu raison d’avoir peur. Quand sa collègue le regarda, de l’autre côté du comptoir d’un air désolé, il se dit qu’il aurait mieux fait de ne jamais commencer à bosser ici.

Il le sentait, il était bon pour les heures sup.

Bordel de merde.



Maintenant, la grande question, est-ce que Renji y arrive du premier coup ?
Oui : Amen.
Non : Sa race.
Voir le profil de l'utilisateur
— Monsieur le Directeur
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 299
Re: [05/08/2018] Come on drink up, I'm giving you another shot (ft. Renji) Mer 18 Juil - 15:54

Le membre 'Renji Abarai' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du destin' :
Voir le profil de l'utilisateur
— Strixyst
avatar

ϟ Œuvre : Bleach
ϟ Parchemins : 12
Re: [05/08/2018] Come on drink up, I'm giving you another shot (ft. Renji) Mer 18 Juil - 16:15

come on drink up
i'm giving you another shot

Une fois sa commande passée et encaissée, Byakuya se déporta de quelques pas sur le côté pour attendre sa boisson, comme le voulait le fonctionnement de ce café qu'il fréquentait trop souvent pour ne pas savoir. Il souffla faiblement du nez d'un air passablement ennuyé - d'ailleurs, ça définissait bien son expression la plus courante, passablement ennuyé. Il ne fixait pas les serveurs qui s'affairaient derrière le comptoir, et encore moins Renji. Pire que ça : il lui lançait, de temps à autres, quelques regards perçants chargés d'une attente écrasante. Au bout d'un petit moment, il croisa même les bras, symbole ultime d'un certain agacement. Pour quiconque le regardait à cet instant, c'était bien ce de quoi il s'agissait, un énervement sans doute dû à l'attente. Pourtant, il n'en était rien. Byakuya était simplement frustré. De quoi, demanderez-vous ?



Pour faire court, du fait que Renji se débrouillait pour ne rien oublier de sa commande. Ça lui donnait de vagues envies de meurtre : il avait vu des baristas plus expérimentés que lui se tromper sur des commandes plus simples. Comment était-ce possible que cet espèce de rustre sans cervelle réussisse ça du premier coup ?! Ça le dépassait. Peut-être que Renji était gardé par une divinité quelconque, qui avait une certaine affection pour les idiots heureux. Il ne voyait que ça.



Ça ne l'empêcha pas de froncer les sourcils lorsqu'on lui remit sa boisson, et de pincer légèrement les lèvres d'un air désapprobateur qui ne manquait pas de rappeler l'expression d'une soccer mom prête à demander un manager.



- Tout compte fait, j'ai une autre commande à passer.



Il jeta un oeil rapide et constata que la file d'attente s'était tarie. Parfait. Même pas besoin de refaire la queue. Byakuya ne souriait pas (évidemment) mais il y avait dans son aura quelque chose de carnassier, une envie de coincer son ennemi. L'étudiante à côté de lui s'empressa d'ailleurs de récupérer son cappuccino pour s'éloigner en vitesse, sans doute de peur de se faire foudroyer par une quelconque fureur céleste.



- Je vais prendre un Unicorn Frappuccino.



Une courte pause.



- Venti.

BY MITZI


Voir le profil de l'utilisateur
— Lupy
avatar

ϟ Œuvre : Bleach
ϟ Parchemins : 27
Re: [05/08/2018] Come on drink up, I'm giving you another shot (ft. Renji) Mer 18 Juil - 16:45


come on drink up
i'm giving you another shot

ft Byakuya Kuchiki

Renji n’avait rien oublié. Il avait su prendre son temps, sans trop en perdre. Pas question de servir un produit froid qui le ferait tout recommencer depuis le début.
Et surtout, pas question de rester après la fin de son service, hein.

Mais fort heureusement pour lui, il avait su préparer cette commande à la perfection, et n’avait pu s’empêcher de la poser devant Byakuya d’un air victorieux.

Nique-toi Kuchiki, tu as perdu à ce petit jeu.

Son air, que Renji traduisit comme frustré, le conforta dans sa victoire… Mais pas trop longtemps. Son sourire disparu aussi vite qu’il prononça les mots « j’ai une autre commande à passer ».

Il perdit toute once de joie quand il l’entendit lui demande un Unicorn Frappuccino.

L’invention du Diable, faite pour les pisseuses et les emmerdeurs, le pire cauchemar de tous les baristas de la chaîne.

Quel sale petit fils de p…

Renji prit une grande inspiration. L’horloge affichait 17 heure, la fin de sa journée, et il ne pouvait même pas rentrer. Noooon, il devait servir ce connard capricieux. Soit.

SOIT. Si Byakuya voulait la guerre, il l'aurait. Si Byakuya voulait l'avoir à l'usure, qu'il meurt. Ca n'arriverait pas. Renji était bien décidé à le décevoir, et à gagner.

Après avoir difficilement retenu un long long soupir, il attrapa un gobelet, y inscrit le nom de son tortionnaire et regarda les différents ingrédients posés sur le bar. C’était officiel, il le détestait.

Mais il fallait s’y remettre, hein.

Bon, comment ça se prépare, cette saloperie, déjà ?

Pitié qu’il ne fasse pas d’erreur stupide. Laissez-le rentrer à l'école.



Maintenant, la grande question, est-ce que Renji y arrive à nouveau du premier coup ?
Oui : Amen.
Non : Sa RACE.
Voir le profil de l'utilisateur
— Monsieur le Directeur
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 299
Re: [05/08/2018] Come on drink up, I'm giving you another shot (ft. Renji) Mer 18 Juil - 16:45

Le membre 'Renji Abarai' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du destin' :
Voir le profil de l'utilisateur
— Strixyst
avatar

ϟ Œuvre : Bleach
ϟ Parchemins : 12
Re: [05/08/2018] Come on drink up, I'm giving you another shot (ft. Renji) Sam 21 Juil - 0:24

come on drink up
i'm giving you another shot

Il savait qu'il avait touché le gros lot avec cette commande - il avait vu à quel point les baristas se cassaient les dents dessus chaque fois que son ami Francis prenait un Unicorn Frappuccino. Il allait s'assurer, dans toute son amitié et sa gentillesse naturelle, que ce qu'il allait lui ramener était bien préparé. Hm hm. De nouveau, il surveillait les faits et gestes de Renji.



Et là, une erreur grossière, impardonnable, évidente, qui le ravissait.



Il aurait pu arrêter la préparation là, lui signalement bien poliment qu'il oubliait quelque chose, et repartir avec une boisson bien faite du premier coup. Mais oh non, Byakuya Kuchiki était un salaud rancunier et il allait lui faire refaire, histoire de bien finir cette belle journée ensoleillée. Alors qu'il attrapait le gobelet pour le regarder, comme s'il ne s'était pas encore rendu compte du problème, il commenta d'un ton faussement détaché :



- Oh, il manque le bleu. C'est bleu et rose, normalement, n'est-ce pas ?



Puis il jeta la boisson directement dans la poubelle, et avec un regard absolument détestable, ajouta :



- Je crois qu'il va falloir la refaire.



Au fond, il adorait être un enfoiré, surtout avec les gens qu’ils n’appréciait pas. Ça ne l’empêchait pas d’éprouver un soupçon de pitié envers ce pauvre abruti qui pensait qu’il avait le droit d’exister dans son champ de vision. Oui, sa haine envers Renji était viscérale, sans qu’il ne parvienne toutefois à en expliquer l’origine.

Tout ce qu’il pouvait dire, c’est que c’était sacrément jouissif de voir la tête du rouquin.

BY MITZI


Voir le profil de l'utilisateur
— Lupy
avatar

ϟ Œuvre : Bleach
ϟ Parchemins : 27
Re: [05/08/2018] Come on drink up, I'm giving you another shot (ft. Renji) Sam 21 Juil - 1:42


come on drink up
i'm giving you another shot

ft Byakuya Kuchiki

Renji avait de nouveau fièrement tendu sa boisson à Byakuya, se disant qu’il allait enfin pouvoir finir sa journée après cette commande.
Son sourire fondit comme neige au soleil quand il l’entendit lui dire qu’il manquait le bleu.
Son cœur se serra un peu quand il le vit jeter le Frappuccino à la poubelle si froidement.

Nique ta race sale raclure.

Ne lui restait plus qu’à recommencer. Recommencer. Recommencer un putain de Unicorn Frappuccino à la con pour ce connard.

Il avait juste envie de lui renvoyer la moitié des ingrédients à la figure. Ce serait bien mérité.

Renji inspira. Longuement. Du calme. Il devait se reprendre. Canaliser sa colère. Ne pas la laisser exploser.

« …Je la refais tout de suite. »

Si t’espères des excuses, va bien te faire foutre.

Il attrapa un nouveau gobelet, tentant d’ignorer du mieux qu’il pouvait l’air condescendant de Byakuya devant lui.

Qu’est-ce qu’il pouvait le haïr.

Ce gars était tout ce qu’il détestait. L’archétype du connard né avec une cuillère en argent dans la bouche, et qui se sent plus pissé. Le sale type qui prenait de haut tous ceux qui ne possédait pas au moins plusieurs centaines de milliers gallions sur leur compte en banque, ceux qui n’avaient pas eu la même éducation, ceux qui devaient travailler pour s’en sortir. Byakuya faisait partie de ceux qui catégorisent les gens en fonction de leur milieu social, d’où ils viennent.
Alors que la vie, la vraie, celle qui te traîne dans la boue, la galère, celle qui te crache à la gueule quand t'oses avoir un peu d'espoir, il la connaisait pas. Il la connaîtrait jamais, puisque tout lui serait toujours servi sur un plateau.
Il était un élitiste. Il était de ceux qui ne voyaient en Renji qu’il autre chien galeux, un rat, un sale gosse des rues les plus pourries des Etats-Unis, un parasite de la société.

Et ça répugnait Renji. Ca le mettrait en rage qu’on puisse penser ça de lui, sans lui laisser la moindre chance de prouver ce qu’il valait réellement.

Qu'on ne se méprenne pas, il ne s'agissait aucunement de jalousie. Le rouquin était fier de ses origines, qui faisaient de lui ce qu'il était. Elles étaient son identité. Mais à chaque fois qu'il se retrouvait face à des type comme Byakuya... Il en tremblait de rage.

Il les avait toujours haïs, ces gens-là qui le regardaient de haut. C’était viscéral.

Il haïssait encore plus le fait de devoir se plier aux caprices de ce bâtards sans pouvoir rien dire. Taffe de merde. Il aurait voulu lui éclaté son beau visage trop parfait sur le comptoir d’un coup sec.

Ce serait tellement mérité.

Mais à la place, il devait recommencer sa commande. Cette fois-ci prendre le soin de ne pas se tromper, de ne rien oublier. Et de poser à nouveau le gobelet devant lui, forçant un sourire.

« Normalement cette fois c’est bon. »

Et maintenant, dégage.
Voir le profil de l'utilisateur
— Strixyst
avatar

ϟ Œuvre : Bleach
ϟ Parchemins : 12
Re: [05/08/2018] Come on drink up, I'm giving you another shot (ft. Renji) Sam 21 Juil - 12:38

come on drink up
i'm giving you another shot

Encore une fois, il se contentait de surveiller la préparation de loin, sans vraiment intervenir. Une petite voix lui disait, quelque part, qu'il allait trop loin, qu'un tel comportement n'était pas digne des valeurs que ses parents auraient voulu lui transmettre - et la pensée lui tordit légèrement le ventre, assez pour qu'il se balance sur place pendant une ou deux secondes le temps de faire passer l'inconfort.



La partie la plus rancunière de lui-même lui affirmait qu'il avait fait le bon choix, que Renji le méritait d'une manière ou d'une autre, mais le manque d'arguments commençait à le ronger de culpabilité. C'était mauvais. À ce rythme-là, il allait finir par s'excuser avant d'être sorti du Stardust, et il ne pouvait pas non plus se permettre ça. À défaut, il décida simplement de cesser son manège et récupéra la boisson pour l'examiner. De toute manière, il lui semblait bien que celle-ci ne présentait aucune faille dans sa préparation.



À croire que Renji était capable d'apprendre de ses erreurs, une qualité que Byakuya possédait peu... Ou pas. L'idée, encore une fois, le gênait, et il dût faire un effort presque conscient pour ne pas laisser transparaître le léger tourment qui lui remuait les pensées. Il reposa l'une des boissons sur le comptoir pour fouiller dans sa poche de sa main libre.



- Merci.



Et sur ce simple mot à peine articulé, il laissa tomber trois gallions dans le pot à pourboires.

BY MITZI




Idun papote en limegreen.
Voir le profil de l'utilisateur
— Lupy
avatar

ϟ Œuvre : Bleach
ϟ Parchemins : 27
Re: [05/08/2018] Come on drink up, I'm giving you another shot (ft. Renji) Dim 22 Juil - 14:37


come on drink up
i'm giving you another shot

ft Byakuya Kuchiki - 340 mots

Renji n’avait même pas lancé un autre regard à Byakuya avant de commencer à ranger et nettoyer son côté du comptoir.

Intérieurement, il ne pouvait s’empêcher de remercier ses années d’études des arts martiaux, qui lui inculqué la patience et la maîtrise de soi. Ca ne marchait pas toujours, mais dans ce genre de moments…. C’était on ne peut plus utile. Sinon l’autre sorcier aurait fini avec une épaule déboitée, et lui un procès au cul.

C’est assez moyen, surtout qu’il n’aurait certainement pas les moyens de payer l’amende, qu’il n’avait pas envie de se faire virer de Ilukaan, que se prendre un procès l’empêcherait de participer aux plus grandes compétitions, donc de réaliser son rêve, et de pouvoir envoyer se faire foutre toute cette société de merde.

Mauvais bail donc. Très mauvais bail.

Il lui avait donc fallu se calmer du mieux possible, mettant de côté ses grognements et mauvaises pensées. Ca aurait été, de toute façon, lui donner raison. Lui montrer qu’il ne valait pas mieux qu’un animal sauvage, en se montrant agressif et violent.

Ce qui lui fit relever la tête fut le bruit des pièces tombant dans le pot à pourboires. 3 gallions.

S’il y avait bien une chose que Renji avait appris rapidement à faire à son arrivée dans le monde magique, c’est la conversion de monnaie. 1 gallion, ça fait un peu plus de 7 dollars. Facile. Byakuya lui avait donc laissé 21 dollars en pourboire. Plus que ce qu’il avait payé pour ses boissons. Ben tiens.

Quelle surprise. Il prenait ça comme une insulte. « Tiens, sale pauvre, je ne savais pas quoi faire de cet argent, il prenait trop de place dans ma poche ».

Il soupira juste. Pas question d’accepter cet argent, il dirait à une de ses collègues de le prendre.

Avant de ne pouvoir enfin se détourner pour aller récupérer ses affaires et partir, il jeta un dernier regard au client et de prononcer ces quelques mots :

« Merci et bonne fin de journée. »

Quelle hypocrisie répugnante.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: [05/08/2018] Come on drink up, I'm giving you another shot (ft. Renji)

[05/08/2018] Come on drink up, I'm giving you another shot (ft. Renji)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 2018-2019 : European Basket Association - L1
» Drink me (Solo, Duo, Groupe)
» 28-09-2018
» 2017-2018 : NBA Europe - Second League
» 2018-2019 : Qualif Euro 2019

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ville de Bloombury :: Bars et restaurants :: Stardust-
Sauter vers: