Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%]
Invité
Invité
Anonymous
Sujet: Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%]
Mer 11 Juil - 22:35
                    
Angelina Smith | OC
MAISON : Cervirald

ANNÉE : 6ème année

OPTIONS Etudes des runes - Arts et musiques magiques

MOTIVATION : Il serait intéressant de la compter parmi les membres du Conseil des élèves. Appliquée et ordonnée dans son travail comme elle l'est, An' ferait sans doute une bonne secrétaire.

ANIMAL DE COMPAGNIE : Un british longhair du nom de Winston.

BAGUETTE : Bois de cèdre - écaille de merrow - 27,4cm - légèrement rigide.

PATRONUS : Cerf

ODEURS DE L'AMORTENTIA : L'odeur du Earl Grey - Senteurs de forêt - Âtre

REFLET DANS LE MIROIR DU RISÉD : Quelque chose de plutôt tranquille - la splendeur d'un jardin très bien entretenu, par exemple. Il en faut peu.

ÉPOUVANTARD : Très probablement le corps inanimé de Winston - on vous épargne les descriptions morbides de son état.

FAMILLE : Une soeur cadette PnJ, apparemment nommée Elizabeth. Lorsqu'elle en parle, elle use du surnom "Lizzy".

MATIÈRES FAVORITES : Botanique - Sortilèges

MATIÈRE LA MOINS AIMÉE : Métamorphose
Angelina Smith

— OC

16 ansSang-mêléeFemmeAnglaise
« How lovely the silence of growing things. »

NOM : Smith
PRÉNOM : Angelina
SURNOM : An' / Angie
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 6 juin 2002 - Londres
LANGUES PARLÉES: Anglais (britannique) - Quelques notions de français
DON : Aucun
YEUX : Bleu-vert
CHEVEUX : Longs - blonds (sable) - bouclés aux extrémités (... des anglaises, quoi. *badumtss*)
TAILLE : 1m65
POIDS : 54kg

Liste des headcanons
Droguée au thé — Véritable pro de la broderie — Resting Bitch Face — Secrètement amatrice des Spice Girls — Le nom de son chat est inspiré de Winston Churchill - qui avait pour surnom le Vieux Lion. L'allure générale de l'animal lui faisait penser à ce félin en particulier — L'alcool ne la réussit absolument pas — Les récits de fantômes la fascinent plus qu'ils ne la terrorisent — Elle fait partie du club d'archerie — Le coin de chambre qui lui est dédié est une véritable forêt — Elle enterre les cadavres des proies ramenées par son chat — Ses mains ont le toucher particulièrement froid — Ancienne collectionneuse de cartes trouvables dans les boîtes de chocogrenouille — Plutôt réservée quant à l'expression de ses émotions — Elle est très - voire trop polie, et paraît souvent pour quelqu'un de coincé (spoiler : elle l'est) — Lire est l'un de ses passes-temps favoris — Elle s'est inscrite sur Pentagram sur un coup de tête - et son compte lui paraît inutile — Elle a une UNIQUE peluche à l'effigie d'un lapin, offert par son amie Hana - toujours est-il qu'elle prend soin de toujours rabattre la couverture dessus pour éviter qu'elle soit repérée par ses colocataires — Sa peau tend à demeurer pâle tout au long de l'année — Adepte de la nourriture dégueulasse - mais lorsqu'on voit d'où elle vient, on ne s'en étonne pas plus que cela. Elle est néanmoins bonne dans la préparation de desserts — Appréciait au début ses entretiens avec le gérant du Stardust - qui sait, peut-être que la similarité entre leur nom de famille a dû opérer. Le fait est qu'elle trouve son discours un peu lourd d'année en année — A contrario, parler à Sir Lloyd Williams semble être une activité particulièrement intéressante - elle n'est donc pas étrangère au théâtre de Bloombury.  — Si Angelina vous offre une plante, c'est qu'elle vous apprécie particulièrement.

Côté joueur
PSEUDO : Kebabe
AVATAR : Selenada sur DA
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? : DC de Jesse McCree.
UN PETIT MOT : On passe de cowboy intrépide à anglaise coincée, ptdr
CODE DU RÈGLEMENT : (à envoyer par MP)
Physique

Figurez-vous une silhouette bien peu gigantesque - sans toutefois faire partie des plus petits gabarits de l'académie, Angelina est une personne que l'on pourrait sans difficulté qualifier de taille moyenne. Elle a les contours relativement sveltes - et lesdites courbes dont elle est la détentrice s'effacent à la vue par le biais du port de tissu; mince, elle arbore là les marques de sa bonne santé. Ses bras, son cou et ses jambes témoignent aisément de leur finesse lorsqu'ils sont dépourvus d'une quelconque étoffe. Elle a d'autre part le tour de buste bien peu maigrelet - pour ceux qui la côtoient depuis sa première année, il est certain que son apparence globale gagne en proportions au fil du temps.

Figurez-vous la blancheur de son teint - les mauvaises langues s'accorderont à dire qu'il n'est que blafard, tandis que certaines âmes esthètes se plairaient à y retrouver la fraîcheur neigeuse du temps hivernal. Les chaleureux rayons se sont toujours démenés à la tentative de marquer leur passage sur cet épiderme particulièrement pâle - hélas leurs efforts furent toujours vains, car elle n'arbore jusqu'à présent aucune stigmate d'un potentiel bronzage. Ses phalanges, continuellement froide, prouvent leur finesse par l'intermédiaire de leur coloration opaline.

C'est qu'elle pourrait avoir l'aspect davantage fantomatique si son faciès et sa chevelure n'arborerait aucune teinte plus nuancée - ses cheveux tombent en général en boucles larges dans le creux de ses reins. Poser un regard sur eux ne rappelle pas véritablement la splendeur des champs de blé - mais on y reconnaît toutefois la couleur moins frappante d'une étendue sableuse. Elle s'est accoutumée à réunir, par le biais de quelques épingles, les mèches les plus éperdues derrière sa tête pour s'épargner la gêne inutile qu'instaurent des cheveux dans le visage à chaque mouvement. Lorsqu'elle s'adonne à l'analyse et à la contemplation des éléments des serres d'Ilukaan, elle perd en méticulosité et s'affaire à les réunir grossièrement en un chignon décoiffé - l'amour des plantes n'attend pas l'élégance.

Figurez-vous deux iris profonds, à l'image de deux orbes marines. Ce sont là des prunelles bleues-vertes, dénuées, au premier abord, de toute once de bienveillance. Les pigments clairs qui lui caractérisent les mirettes invitent ses interlocuteurs à s'illustrer les eaux les plus limpides - toujours est-il qu'une indifférence s'y ressent aisément, en plus d'un effet jugeur. Tout empire lorsque ses sourcils, très légèrement épais, subissent un froncement; la sévérité et la dureté de son regard ne font alors que croître. Est-ce malgré tout une œillade véritablement volontaire ?

Figurez-vous une figure ovale et des traits plutôt fins - un nez qui ne possède aucune particularité; des lèvres plus ou moins pleines, à la pulpe éternellement rosée, acharnées à demeurer scellées lorsqu'Angelina n'a rien à raconter - amatrices de rictus moqueurs, elles n'offrent les sourires sincères que lors des instants opportuns - elle a la risette cependant douce, quoiqu'un peu discrète. C'est là un faciès à l'expression un brin froide lors des premières approches - et il est certain que l'animation souvent négative de ses traits lui font arborer un air particulièrement désagréable. Son timbre de voix ne semble pas enclin à s'élever, et le ton de ses réponses est parfois un peu âpre.

Figurez-vous une démarche sérieuse, peu légère, et une façon de se tenir plutôt droite ainsi qu'une cadence silencieuse et dont les pas ne sauraient être entendus à une large distance. La britannique se plaît à revêtir avec énormément de soin l'uniforme que lui offre l'établissement - elle s'est d'ailleurs accoutumée à porter la jupe, et couvre bien souvent ses jambes de collants sombres. L'idée qu'un regard puisse se poser sur ses jambes la met très sûrement mal à l'aise, qui sait ? Il n'est pas rare de noter son goût pour les beaux habits par ailleurs - ainsi, lors des fins de semaine, il sera aisé de la voir porter un accoutrement qui pourrait sans doute rappeler le style vintage. Aimante envers ce qui est harmonieux et beau au regard, elle est d'une certaine manière méticuleuse dans le choix de ses atours - sans être une véritable victime de la mode ... quoique. Elle se portera ainsi garante du revêtement de tissus carmins - le rouge étant l'une de ses couleurs favorites, en dehors du vert chlorophyllien, si revigorant à ses yeux.

Figurez-vous ainsi la présence notoire de quelques accessoires; quelques cristaux sybillins portés en guise de pendentifs - et ses poignets fins semblent inviter les bracelets les plus étranges, souvent relatifs à la végétation. Fleurs et autres pétales prisonniers de la résine lui ornent le bout des manches.

Figurez-vous enfin les émanations forestières laissées lors de ses passages - Angelina semble être la source de senteurs des bois. Peu opulentes, mais aisément saisissables.

Caractère

C'est là une impression de concentration qui se dégage en permanence de la part d'Angelina. Elle est une personne à la rigueur continuelle, désireuse à l'idée de toujours donner le meilleur d'elle-même dans le travail qu'elle est capable de fournir.

Si on la connaît principalement pour son manque évident de grivoiserie, il est à savoir qu'elle s’attelle à contrebalancer son manque d'enjouement par les prouesses effectuées à travers ses études - là où d'autres s'adonneraient au jeu pour combler l'ennui, elle, en revanche, favorise les activités calmes et .. quelque peu médiocres, du point de vue d'un œil jeune et nouveau. Peu loquace, il n'est pas rare de l'entrevoir plongée dans une lecture que l'on devine passionnante lorsqu'un peu de temps libre lui est accordé - et si sa facette laconique pourrait laisser penser qu'elle a le sens de la créativité bien étroit, curieusement, son goût pour les ouvrages lui permet d'entretenir son imagination, et elle arrange d'année en année son affection envers la broderie; tisser lui offre la possibilité de s'évader un peu lorsque ses nerfs lui paraissent tendus sous une quelconque pression.

Le travail achevé à la hâte ne l'intéresse pas - sitôt qu'une tâche est entamée, elle est du genre à penser qu'il est préférable de la terminer bien et avec efficacité. La britannique étant polyvalente, soyez certains de voir votre tâche achevée dans la semaine - ou le jour même une fois confiée à la jeune fille. Tout ce qu'elle entreprend est fait avec ardeur.

C'est qu'elle semble apprécier le bon langage - et au risque de passer pour une demoiselle tout droit sortie des bons quartiers du siècle dernier, la sorcière met un point d'honneur à s'exprimer de façon agréable et soutenue - délivrer des mots à moitié dévorés n'est pas une idée qui l’enchante particulièrement. La bienséance et la politesse la ravissent - si bien qu'il est bien plus aisé de nouer un potentiel lien avec elle lorsque les bonnes manières sont partagées. Enclavée dans ce désir de bien paraître, elle irait jusqu'à être qualifiée de coincée - si ce n'est pas déjà fait. Libre dans sa façon de penser, elle n'éprouvera d'ailleurs aucun mal à dévoiler son opinion, non sans tact et délicatesse maîtrisée. Sa langue se délie également lorsque les sujets qui lui tiennent à cœur sont mis sur le tapis.

En contrepartie de son aversion pour le dévoilement de ses émotions personnelles, il s'agit là d'une élève bien expressive quand la corde de son agacement ne cesse d'être taquinée, voire brisée - et, la dragonne ainsi lancée, elle ne s'occupe plus des vulgarités qu'elle serait capable de vociférer. Le fait est qu'elle finira par présenter ses excuses - non pas particulièrement pour avoir blessé la sensibilité d'autrui, mais pour s'être montrée sous une mauvaise facette. Ne rêvons pas trop.

Involontairement froide, sarcastique, voire cassante, elle n'a de cesse de paraître un brin acariâtre dans sa manière de faire avec ses camarades. Quelques fois acerbe, il n'en demeure pas moins qu'elle ne semble pas faire exprès de rétorquer d'une façon aussi glaciale, et ce sans même sembler de mauvaise humeur; une maladresse cultivée depuis l'enfance, peut-être ? Dédain et vanité se mélangent dans son regard;  son orgueil démesuré et sa détermination la poussent à ne jamais se laisser faire et la rendent particulièrement rancunière. Vexantes et âcres sont parfois ses remarques; elle est une personne qui n'oublie pas, et qui ne pardonne que difficilement.

Amatrice d'interludes solitaires, ou partagées avec les êtres qui lui sont le plus chers, la Londonienne accepte toutefois de laisser tomber le masque de la raillerie de temps à autres, et il est alors possible de lire au sein de ses yeux la reconnaissance qu'elle éprouve envers un camarade compréhensif de son caractère un peu difficile. Offrir sa confiance à autrui avec une incroyable facilité ne fait clairement pas partie de ses projets - et, ainsi sélective dans ses relations sociales, il est également à noter qu'elle est capable de prouver une loyauté sans faille envers ses plus proches amis.

Propriétaire d'une facette profondément altruiste, l'anglaise se complaît dans l'aide offerte aux personnes dans le besoin - et ce, malgré ses refoulements constants à l'entente d'un compliment visant à la féliciter de ce côté généreux de sa personnalité. Aux flatteries, ses pommettes se couvrent de nuances rougeâtres et ses sourcils se froncent davantage; persuadée d'être exposée à de la courtoisie abusive, les louanges, quand bien même elles lui gonflent l'ego, semblent l'embarrasser. Prise au dépourvue, et confrontée à une gêne si facilement remarquable - en dépit de ses efforts acharnés pour ne pas paraître trop démonstrative quant à l'esquisse de ses ressentis personnels, de bons égards offerts à Angelina sauraient sans difficulté lui faire perdre ses moyens et ainsi la faire arborer une attitude pittoresque. Un véritable contraste avec sa personnalité hermétique.

Optimiste, elle a tendance à voir le verre à moitié plein; ainsi preneuse du bon côté des choses, elle ne fera qu'hausser les bras avec légèreté à l'écoute d'un récit traitant d'une situation complexe voire délicate - elle en tirera de toute évidence les bons aspects. Aussi étonnant que cela puisse paraître, certaines âmes en quête de réconfort et ayant été témoins de sa bonne volonté, dissimulée derrière cette barrière un tant soit peu acide, sauraient déceler en elle l'attention qu'elle est capable d'offrir aux chagrinés. Sans entrer dans une gentillesse abusive, être la spectatrice d'un faciès morose l'invite à faire des efforts et lui nourrit un certain côté affable. Tout spécialement si cette figure est celle de quelqu'un qu'elle tient en estime.

Ambitieuse quant à l'impression de maturité qu'elle peut refléter, c'est à travers son parcours scolaire que l'on devinera son sens prévisible des responsabilités. Sans imposer sa loi à tout va, elle reste fidèle à ses principes - et demeurera respectueuse tant qu'on lui rendra la pareille. Raisonnable, et largement portée vers la réflexion, il ne serait pas hasardeux de discerner dans ses faits et gestes l'attitude d'une sœur aînée - ce point-là se confirme lorsqu'on la voit en compagnie de ses cadets.

Histoire

Ses paupières, jadis closes, prirent enfin l'initiave de s'ouvrir à la réception des traits lumineux franchissant avec acharnement les pans qui lui servaient de rideaux. L'ambiance paisible qui régnait dans sa large chambre l'incita grandement à inspirer avec douceur les volutes environnantes.

Elle ne connaissait que trop bien ces émanations d'encens de cèdre; aussitôt qu'elles gratifiaient le sens de l'odorat de la demoiselle, les arabesques de brume prirent soin de quitter la pièce; ainsi libérée, les pâles vapeurs poursuivirent leur voie jusqu'à la sortie qu'offraient les fenêtres ouvertes donnant sur le jardin de la résidence. C'est qu'elle avait toujours apprécié les inhalations apaisantes des végétaux une fois consumés par les flammes.

Elle pivota le chef sur un côté. Ainsi allongée sur son lit, elle eut tout le loisir de discerner à sa droite le cadre qui ornait sa table de chevet, à la manière d'un artefact soigneusement disposé sur un piédestale. Ses phalanges mouvaient en direction du verre protecteur, et soumirent le cliché à leur joug. Angelina en profita pour avancer ledit cadre vers son visage, réduisant considérablement la distance qui la séparait de lui.

Il ne s'agissait pas là d'une simple photographie comme on pouvait en trouver n'importe où - animés par une tendre magie, les traits de l'image, à l'inverse d'être figés, prouvèrent toute leur liberté à travers l'évolution de leurs mouvements. On y reconnaissait un portrait familial, amélioré par les prouesses des inventions sorcières. Un couple s'échangeant un regard éloquent, quand bien même le silence paraissait être le maître mot de l'instant. D'apparence relativement juvénile, le père semblait enclin à l'idée de laisser séjourner entre ses bras la silhouette d'une petite fille à la tignasse coupée courte; le jeune homme s'affairait à gesticuler avec un brin de maladresse afin d'arranger de temps à autres la position de ce qui semblait être la cadette de la fratrie. Ils partagèrent une risette amusée, avant d'aviser l'objectif. La mère, elle, favorisait un contact plus subtil avec la plus âgée; et, posant une paume complice sur l'épaule d'Angelina, alors postée tout près d'elle sur cette pellicule mouvante, elle favorisa une concentration vers l'appareil magique censé immortaliser le moment. L'aînée prit le soin d'esquisser un bref rictus afin de parachever cet instant privé. Revêtus tous deux d'une blouse de travail, il n'était pas bien complexe de deviner que Monsieur et Madame Smith offraient leur travail à la botanique magique; il était possible de noter la présence d'éléments végétaux à l'allure un brin étrange aux côtés de branches tout à fait moldues, en arrière-plan. Le troène côtoyait aussi bien les exemplaires de voltiflor, tout comme l'ellébore avoisinait la sauge dans une symbiose sereine.

Les faits et gestes de la famille se répétaient sans parvenir à éprouver une quelconque lassitude. La sang-mêlée plissa les yeux; c'est qu'elle ne connaissait que trop bien cette image répétitive sur laquelle elle apposait ses prunelles chaque soir avant d'offrir son âme à une quelconque divinité du sommeil.

Finalement, le cadre finit par rejoindre le mobilier destiné à le surélever dans un mouvement mesuré - il aurait été bien dommage de laisser s'échapper de sa poigne ce qui s'apparentait à une relique du point de vue de l'étudiante. Non seulement cela l'aurait amenée à s'exposer à la frustration, en plus de l'inciter à utiliser un sortilège de réparation discrètement exprimé.

Fruit de la liaison entre une mère au sang pur et d'un père sang-mêlé, Angelina avait passé une enfance heureuse et banale, rythmée par les prestations qu'offraient les manifestations occultes. Ses parents, accoutumés à l'usage quotidien de la magie,  ne doutèrent pas de l'affection qu'éprouvait leur première-née envers cette dernière; mise au courant très tôt de son existence au sein de la société, elle ne s'étonna donc plus de tous les prestiges naturellement offerts par la sorcellerie, la place de ses géniteurs au sein du Londres sorcier aidant.

Ses lippes eurent l'aube d'un sourire le temps d'un instant, et son buste parvint à se redresser, l'entraînant dans une position assise; les iris naturellement dirigées vers les fuites de fumée de l'encens de la chambre, elle quitta sa couchette et laissa ses pas la guider jusqu'à l'ouverture sur le jardin qu'offraient ses fenêtres une fois ouvertes. Une bouffée d'air frais l'accueillit, et elle appuya ses paumes sur la lucarne.

Un jardin à l'esthétisme purement anglais suffit à la ravir et à lui réchauffer l'intérieur du buste. Elle qui appréciait la tradition, force était de constater que la vue de cet Eden, pourtant susceptible de paraître si simple sous un regard autre que le sien, suffisait à la rendre plus expressive. Les fleurs incroyablement nuancées du verger des Smith remplacaient les branchages loufoques des serres dont s'occupaient les parents de l'habitation, et étaient pour ainsi dire bien plus simples à exposer au voisinage moldu.

Au tintement grondant du carillon bien trop connu de la capitale, elle éleva l'oeillade et se perdit dans la contemplation songeuse de l'école qui l'avait accueillie lorsqu'elle était plus jeune. Ainsi informée très tôt de ses dons en matière de magie, la pédagogie sorcière l'avait entraînée à forger davantage son avenir d'étudiante - et l'avait également poussée à toujours donner le meilleur d'elle-même. Consciente de l'existence de l'école écossaise de magie si bien connue - et où ses parents s'étaient rencontrés, il fallait être bien effacé de la civilisation pour ignorer l'énorme potentiel d'Ilukaan, école de magie au succès avéré. Bien qu'au départ rebuté par l'idée de s'éloigner de sa terre natale, son désir du savoir et de prestige l'avait menée jusqu'à son inscription dans ce campus international. Si au départ elle développa un mal du pays considérable, elle finit par s'accoutumer au fil des ans au nouveau paysage que lui offrait le Canada.

Ses dextres saisirent avec délicatesse l'étoffe que constituaient les rideaux, et la londonienne glissa un regard vers l'uniforme soigneusement plié sur son fauteuil. A la vue de ses notes de couleur verdâtres, preuve de son affiliation à la maison du cervidé, un sourire se crayonna sur ses lèvres. L'adolescente quitta son poste d'observation et vint s'emparer de l'accoutrement scolaire; sa valise ne se trouvait pas loin, et accueilla en son sein la tenue portée par sa propriétaire tout au long de ses années d'études. Elle espérait que son brevet universel de sorcellerie élémentaire se déroule bien ...

Et il se déroula bien, aux alentours de fin juin 2018 ! Chose tout de même attendue de la part de la demoiselle, bien peu familière à un comportement de cancre. Dans un sens rassurée par ses bons résultats, elle fit le choix de rester à Ilukaan durant les vacances estivales. Son chat n'aurait de toute évidence aucun mal à lui tenir compagnie - et grâce à lui, elle gardait au moins un souvenir évident du quartier londonien de Fulham, même rendue à l'autre bout du monde.
            
Invité
Invité
Anonymous
Sujet: Re: Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%]
Mer 11 Juil - 22:36
                    
❤️❤️❤️
            
Cervirald
Image du profil : Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%] Franicon
Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%] 630bacaf282141ddea37c4feb0872571
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 551
Francis Bonnefoy
Image du profil : Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%] Franicon
Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%] 630bacaf282141ddea37c4feb0872571
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 551
Sujet: Re: Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%]
Mer 11 Juil - 23:20
                    
*baise main* ;))




De la part des potos:
 
Voir le profil de l'utilisateur            
Ursirre
Image du profil : sestine
Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%] Giphy
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 63
Tomislav Kovačević
Image du profil : sestine
Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%] Giphy
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 63
Sujet: Re: Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%]
Jeu 12 Juil - 5:12
                    
Oui.

Encore un membre badass du conseil, bientot on aura la full team de gens stylés.
Je veux des liens madame
Voir le profil de l'utilisateur            
Monsieur le Directeur
Image du profil : Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%] B7Xyh8tGLiSWQN-Jl_7twgxn3FI
Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%] 67fa2229
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 614
Vincent Leroy
Image du profil : Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%] B7Xyh8tGLiSWQN-Jl_7twgxn3FI
Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%] 67fa2229
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 614
Sujet: Re: Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%]
Jeu 12 Juil - 20:46
                    
Lance au rapport ♥️
Angiiiiiiie ♥️ Voilà une Londonienne qui va faire entendre parler ! OC très intéressant et ahh, des descriptions tellement agréable et poétique, je suis fan. C'est avec plaisir que je te valide et que j'ajoute Angie au poste de Secrétaire du conseil !

Message du staff
Validation
Accompagnée par d'autres nouveaux élèves, tu es appelée par le directeur à t'avancer au centre du Dôme. Scrutée par les élèves et étudiants, tu regardes alors ton reflet dans la fontaine qui va décider de ton sort. D'abord voyant ta sale tête dans l'eau, tu remarques que le reflet semble se changer peu à peu jusqu'à prendre la forme d'un caribou. Tu es d'autant plus surprise quand l'animal commence à pousser un cri dans toute la salle. Tout le monde se met soudainement à t'applaudir, tandis que le directeur s'approche de toi avec une émeraude brute qu'il met autour de ton cou. "Bienvenue à Cervirald !"

—> Te voilà validée, tu peux désormais poster dans tous les recoins du forum, RP-Post ainsi que RPCB.
—> N'hésite pas à voir la chambre qui t'a été attribuée.
—> Si ton personnage est en cursus universitaire, il peut postuler pour avoir un job d'étudiant.
—> Crée dès maintenant un topic pour récapituler les relations de ton personnage. Tu peux également acquérir un portable ou bien créer un blog.
—> N'hésite pas à faire une demande de RP pour trouver un partenaire d'écriture !
—> Enfin, amuse-toi bien sur le forum,  n'hésite pas à en parler autour de toi et à voter régulièrement aux TS !

welcome!

Ab origine fidelis, ex fortitudine scientia.

Voir le profil de l'utilisateur            http://ilukaan.forumactif.com
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Always do your best. What you plant now, you will harvest later. | Angelina Smith [100%]
                    
            
Sauter vers: