C’était le jour de la rentrée, déjà. Comme chaque année, les vacances étaient passées bien trop vite à ton goût, mais peu importe : aujourd’hui, tu venais de retourner à Ilukaan, ton école mais aussi ce qui était devenu avec le temps, ta deuxième maison. A vrai dire, tu étais presque nostalgique, aujourd’hui : tu débutais ta dernière année d’études. Quel sentiment étrange, de savoir que ce serait la dernière fois que tu assisterais à ce spectacle. Lire la suite
Aly
Admin
Tam
Admin
Sue
Modo
Alex
Modo
Gaumar
Modo
Forum multifandom ▲ Univers inspiré d'Harry Potter ▲ Avatars 200*320 illustrés/mangas ▲RPCB/RP-Post ▲ Tout public avec possibilité de R18 ▲ Forum au contexte évolutif ▲ Pas de minimum de mots



 

Partagez|

[2/06/18] Sauveteurs (de chat) | Keith
 :: Ville de Bloombury :: Bars et restaurants :: Stardust

avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 30
[2/06/18] Sauveteurs (de chat) | Keith Lun 2 Juil - 21:52

La matinée s’était déployée en de nombreux rayons dardant sa figure et perçant ses rideaux. Le croate ne put que s’éveiller a la caresse de l’aube, bien qu’il ne fut pas coutumier du lever matinal. Pas le samedi. Les yeux encore empesés, il roula, pour trouver son téléphone. Quelle heure ? Pensa t’il avec un baillement. Celle qui semblait la meilleure pour attaquer tôt ces révisions. Keith ne devait pas encore l’attendre. Le lever se déroula dans son rituel matinal, durant lequel il se prépara, enfila une chemise pour nouer par dessus une cravate assez neutre, jean propre, semi bien sapé. Salle de bain, tout ses cheveux ramenés en arrière, coiffées de sorte a ce qu’ils ne viennent pas envahir son visage. La, parfait. Il aimait bien présenter, du moins un minimum, si ça pouvait un peu tromper sur ses origines roturières. Donner l’impression qu’il était le caméléon des milieux sociaux, autant à l’aise avec la haute qu’avec ses semblables du terroir.

Et il sortit, après avoir fourré dans un sac des cahiers et parchemins couverts de son écriture illisible et hautement abréviée par des lettres croates. Défense contre les Forces du Mal lui posait des problèmes. Il avait mis de coté la Métamorphose, a cause de son aventure en début d’année et refusait pour le moment de s’y re risquer. Pour l’Ecossais, il avait tout son travail de Botaniste allant un peu au dela du cursus classique, sans toutefois pousser dans l’excès. Sa science supplémentaire se situait davantage dans les plantes non magiques, en particulier les vignes dont il connaissait très bien les attributs. Cela étant accompli, sa baguette trouva sa place habituelle, il se trouva donc prêt a partir.

Mais pas avant un café. Il fit chauffer de l’eau dans une bouilloire prévue a cet effet au sein de la chambre et fit son café comme a son habitude « a la turque ». Ce qui lui permettait de s’entrainer a la tasséomancie en même temps, quand l’envie lui prenait. Il le but, en s’installant dans la salle commune d’Ursirre.

Rituel matinal accompli, il s’en alla, direction Bloombury. Le village sorcier déja si bien éveillé par un samedi matin. Et si en général le croate préférait passer une partie de ses journées a l’Another Round, c’était au Stardust qu’il avait rendez vous. Ce qui était bien aussi. Ce qui promettait des gâteaux accompagnant les révisions. Tomislav appréciait bien Keith, qui avait une mesure agréable dans son tempérament. A quelques égards ils pouvaient se ressembler, sans jamais toutefois tenir le même rôle. Ils s’étaient rencontrés parce que le croate connaissait a la fois le jumeau et a la fois Mabel.

Sans trop de difficulté il vit le roux, arrivé avant, bien qu’il n’ait pas été excessivement en retard. Il lui lança un signe de main et un  « bonjour » joyeux et souriant comme il pouvait l’être avec ceux étant inscrit dans son cercle amical. Il posa ses affaires, le coin était confortable, puis il avisa d’acheter des maintenant ce qui leur faudrait :

- Pour ne pas être dérangé en plein travail, on devrait commander maintenant. J’y vais, ou toi ?
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 31
Re: [2/06/18] Sauveteurs (de chat) | Keith Jeu 5 Juil - 1:33

It was worth it... maybeSi Keith comme de nombreuses autres personnes aime faire la grasse matinée, il n’empêche que ce dernier est, dans un cas général, le type se levant assez tôt, et cela même en vacances ou week-end. Il se demande souvent si cela n’a pas à voir avec le moment de sa naissance, qui fut tôt le matin. Pour lui en tout cas, c’est une explication plutôt logique, et qui le sauve régulièrement, comme par exemple pour éviter la panne de réveil et donc le retard en cours – bien qu’il y arrive parfois par plusieurs moyens, ou tout simplement parce qu’il a un peu trop bu la veille. Ce n’est pas non plus un super-héros.

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui encore, cela l’aide bien. Et pour cause : il doit aller réviser avec Tomislav, aujourd’hui. Effectivement, le mois de juin commence, et cela signifie que les aspics sont à la fin, et il est hors de question pour l’écossais de les rater. Bon, en soit, il ne pense pas qu’il va redoubler, loin de là, mais il a envie de bien faire. De plus, il doit aussi aider Kenneth à réviser. Alors autant se motiver le plus rapidement possible pour ensuite pouvoir se permettre d’aider son jumeau. Sinon ça ne sert à rien.

Mais voilà, même si dans de nombreuses matières il s’en sort bien, Keith a encore des lacunes sur quelques matières, notamment la botanique. Et plutôt que de laisser son niveau à « Troll », il a décidé cette année d‘augmenter. Mais pour se remettre à niveau et pour se rattraper, il ne peut pas faire cela seul. C’est ici qu’intervient Tomislav : son ami est doué dans cette matière – encore une chance, étant donné qu’il veut y rentrer l’année prochaine, et il a accepté de l’aider en échange d’une chose simple : l’aide de l’écossais sur Défense contre les forces du mal. Avec plaisir l’écossais a alors accepté cette proposition d’échanges de coup de mains, voyant tous les principes bénéfiques que cela peut apporter.

Après tout, cette matière est l’une dans lequel Keith excelle – au grand damne de Kenneth, mais eh, il n’y peut rien non plus. Et être doué dans une matière ne veut pas dire qu’il approuve forcément tout ce qui est dit. Donc aider, même sur un plan théorique, ne va pas lui être compliqué. Mais pour faire cela bien, les deux se sont mis d’accord : hors de question de faire cette réunion dans une salle de révision ou quoi, qui serait propice à juste les ennuyer et endormir profondément. Non, autant faire cela dans un endroit tranquille, qui le fasse en même temps prendre l’air le matin. Se disant qu’un Another Round serait un peu violent, ils se sont décidés sur un bon Stardust.

C’est pour cela qu’une fois sorti de ses pensées, l’écossais fini par se lever de son lit et se prépare tranquillement : il a encore le temps après tout. Il s’habille, sans se presser, pour ne pas réveiller ses colocataires. Tee-shirt blanc, jean troué, basket, veste en jean et le voilà prêt pour sortir. Il profite un temps de la fraicheur et du calme du matin. Bien sûr, il est loin d’être le seul dehors, mais les étudiants se réveillent tous, alors il n’y a pas bien grand bruit et c’est agréable pour se réveiller.

Keith finit par arriver, à l’avance, comme bien souvent lorsqu’il donne des rendez-vous. Mais il ne s’inquiète pas : il connait Tomislav, il sait que ce dernier ne va pas mettre bien longtemps à arriver, même si c’est pile poil. Ce n’est pas ce qui le dérange le plus après tout.
Et il se trouve qu’il a raison : l’heure donnée, le grand ours se fait voir et s’approche du rouquin pour le saluer, salue que Keith lui rend juste derrière.

« Bonne idée, je vais me prendre un café, dis moi ce que tu veux et je te le prends au passage pendant que tu sors un peu tes affaires pour voir ce qu’on va bosser en premier. »

Sur ces mots, et lorsque le Croate lui annonce ce qu’il veut, Keith part alors chercher le tout et donne la commande ensuite à Tomislav en revenant, puis se pose tranquillement, un café dans sa main et un cookie dans l’autre.

« Bon, je commence par t’aider, ou tu m’aides d'abord ? »
© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 30
Re: [2/06/18] Sauveteurs (de chat) | Keith Ven 6 Juil - 10:50

Il s'installa, de bon humeur, dans l’ambiance cosy du café. Son sac s’ouvrit et laissa sa gueule béante sur une table, d’ou des feuillets finiraient par tenter de s’échapper sous l’impulsion d’un courant d’air. Comme il avait déja pris son café avant de sortir, celui qui l’aidait a s’éveiller, il lui fit une requête bien plus solide que liquide :

- Des pancakes, et si tu peux me prendre un verre d’eau avec ca ce serait parfait

Les pancakes étaient loin d'être la chose la plus simple a manger en temps de révision, mais le gros ours s’en souciait assez peu. C’était bon et cette pensée lui suffisait assez. Lorsqu’il revint, avec toute la nourriture, le croate avait déja déballé ses affaires, ses notes concernant tout ce qui était du domaine botanique. Civilisé, il ne se jeta pas sur la nourriture, mais ne se priva pas d’attirer sa part vers lui, une fois celle ci a portée de main.

- Vu que j’ai tout mes cours de sortis on peut commencer par moi je t’aide. T'inquiète pas si tu arrives pas a déchiffrer mes hiéroglyphes, je te traduis. Je peux te faire des fiches au propre avec ce qui est important aussi, ca me prendra pas trop de temps. Donc pour le cursus des ASPICs on a… Des plantes dangereuses évidemment. Filet du diable, Tentacula Vénéneuse…

Il ouvrit le livre aux pages correspondantes, puis lui montra la liste des sujet, qu’il recopia sur une feuille propre en s’appliquant du mieux qu’il pouvait pour écrire. Histoire que l’écossais puisse le relire. Puis il s'arrêta se disant que ce serait quand même assez peu productif de balayer l’ensemble sans rentrer dans aucune détail.

- Non en vérité, voila comment on va faire. Tu me montre ce sur quoi tu as le plus de difficulté, je t’explique et on fera des tests. Tu feras la même chose pour moi, comme ca on ira vite et ce sera plus intéressant pour tout le monde, sinon si on revoit tout le programme on va y passer la vie.

Tomislav entama l’un des pancakes, attendant son avis. L’un comme l’autre n’étaient tres probablement pas trop pressés. A vrai dire il entendait bien entrecoupés ces sessions de cours de discussions plus triviales, mais chaque chose en son temps. Déja, bien commencer, c’était quelque chose.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 31
Re: [2/06/18] Sauveteurs (de chat) | Keith Lun 9 Juil - 13:35

It was worth it... maybe« Sans problème pour commencer par la botanique. Et t’inquiète pour ton écriture, au pire vu qu’on en parle à l’oral je prends des notes ça ira bien. »

Tout en buvant son café, l’écossais regarde le Croate plus ou moins se parler à lui-même et peut-être un peu à lui pour se rappeler de leurs cours de botanique de cette année. Ce qui est drôle à ce moment-là, c’est que Keith ne se souvient d’aucun des plantes que Tomi’ est en train de citer. Il comprend donc que soit ce matin va entièrement être consacré à la Botanique, soit il est définitivement foutu pour obtenir la moyenne dans cette matière. Bon, au moins il essaye.
Quand le livre s’ouvre, l’Ecossais se penche vers lui pour lire un peu, ayant l’impression de tout redécouvrir une seconde fois – il doit bien admettre qu’il a peut ouvert son propre livre de Botanique cette année… et les années précédentes aussi. Il lit ensuite les notes, sans bruit et remarque l’effort du Croate pour son écriture. Ça le fait sourire un peu, partant finalement dans ses pensées, se disant que Tomislav, c’est toujours plus ou moins ça, faire attention à son entourage et ses ami.e.s. Le genre de pote qu’on peut estimer chanceux d’avoir à nos côtés. Mais aussi celui qui va vous prendre en photo quand vous êtes bourré.e.s.

Comment il sait ça ? Parce que Keith est exactement le même type de personne. Il sait de quoi il parle, sans aucune honte. Et sans prétention. Ou peut-être un peu.

Après tout, qu’est-ce que la prétention ? Ne peut-on pas reconnaître les bonnes choses en nous sans avoir à s’en vouloir ou avoir l’impression de se la jouer ?

Malheureusement, le rouquin n’a pas le temps de se perdre dans des réflexions philosophiques que le Croate le « rappelle » à l’ordre en lui parlant de nouveau et lui proposant une autre méthode. Sur le coup, il se demande si c’est parce qu’il a vu qu’il est totalement parti ailleurs et qu’il est vexé, ou s’il cherche vraiment à trouver une façon plus agréable pour les deux de réviser des matières qu’ils n’apprécient pas plus que cela. Priant pour que ce soit cette deuxième option, il se décide à ne pas s’excuser pour son moment d’absence et croque un bout de son cookie en hochant la tête avant d’amener vers lui le livre et de le feuilleter afin de trouver ce dont il a le plus de mal.

Mais voilà, second problème : Il y a vraiment trop de chose, et il n’a pas non plus envie de trop faire perdre son temps à Tomislav qui a aussi besoin de bosser. Il se décide donc à ne prendre que les plus « importants », les plantes dont il se doute qu’elles vont tomber à coup sûr dans les ASPICS, se souvenant tout de même de quelques indications à ce sujet durant toute l’année par leur professeur. Il prend à son tour de quoi noter et rédige une liste, en lisant le sommaire du livre avec le numéro de page, ce qui va être plus simple ensuite pour les travailler, plutôt que de chercher en tournant un à un les pages en se demandant si ça ou cela on veut savoir. La perte de temps n’est pas comprise dans l’esprit du rouquin, en mettant bien entendu de côté les pauses qu’ils vont faire de temps à autres pour souffler un peu, ce qui est assez important tout de même.

« Tiens, je t’ai du coup fait une liste de là où j’pense pas assez avoir compris le cours. On peut du coup voir un à un, comme tu l’as dis. Comme tu dis, ça nous évite de revoir tout le bouquin, parce qu’en toute honnêteté, jamais j’aurais la foi de tout refaire depuis le début là-dessus. Au moins que je comprenne un gros bout, je s’rais fier d’moi ! »

Il rit un peu à sa propre moquerie envers lui-même – montrant ainsi que Tomi peut largement en rajouter, l’autodérision étant un procédé intéressant, et attend que son ami finisse de lire sa liste avant d’enfin commencer réellement l’aide. Prenant une nouvelle feuille et s’armant d’un stylo, il se décide enfin à écouter attentivement, posant de temps à autres des questions dans le but unique de rester concentré. Et rien que pour ça, il fait un effort surhumain.
© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 30
Re: [2/06/18] Sauveteurs (de chat) | Keith Ven 13 Juil - 10:25

Tomislav s’auto définissait comme quelqu’un de moral, au sens ou il avait de nombreuses valeurs profondément ancrées en lui en terme de social et d’échange de service. Le croate ayant la prédisposition naturelle a créer des amitiés fortes s’attendait toujours a retrouver dans son entourage des gens capable de lui renvoyer l’ascenseur, de faire autant pour lui que lui ferait pour eux. En les incluant dans un cercle quasi familial. Il était outre ca curieux de chacun mais ne se donnait pas autant pour un total inconnu que pour un ami. Ce qui était logique. Donc sans mesquineries il poussait la plaisanterie avec eux.

Sinon, l’Ursirre n’avait pas remarqué l’absence mental de son collègue, tout occupé qu’il était avec ses affaires. Donc il ne lui en voulait pas. Il le laissa noter ses pages, ainsi il ferait de même, et tout irait bien. Ils allaient avoir une collaboration interessantes, du style qui fait gagner des bonnes notes aux contrôles se disait le croate.

- Ca marche. De toute facon c’est meme pas intelligent de tout voir, c’est trop long. Et moi meme j aurais pas le courage si on faisait ça en défense contre les forces du mal. Alors c’est parti pour le chapitre 2…

Il avait rit et était resté souriant. Pas plus d’humeur a l’enfoncer, il devait se garder assez de sérieux pour leurs révisions et avait entamé des explications a grands renforts de gestes. Il tentait de donner une forme simple aux choses. Les plantes c’était comme les animaux et les humain, avec simplement des systèmes d’expression ou d’action différents. Une fois qu’on avait compris ça, comprendre le reste devenait plus simple.

Engagé dans son exposé, il fut cependant distrait par un miaulement plaintif. Tournant la tete, il vit sous une table une petite boule de poil grise, qui semblait perdue dans cet environnement. Même si il clamait préférer les chiens il était attendri. Donc il s’arrêta. Tenta de continuer ensuite, le regard happé par la complainte du chaton. Complètement déconcentré, il fit signe au roux, lorsqu’il apparaissait évident que l’animal se trouvait en situation de détresse. D’autant qu’il ignorait particulièrement comment interagir avec un félin. Sans lui même l’effrayer.

- Regarde Keith, le chat. On dirait qu’il a un problème. Je me sais pas du tout comment s’y prendre avec les chats mais on ne peut pas le laisser comme ça…

L’animal était évidemment devenu beaucoup plus intéressant que les révisions.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 31
Re: [2/06/18] Sauveteurs (de chat) | Keith Mer 18 Juil - 21:47

Nyaw nyawLa séance se passe bien, Keith doit admettre que Tomi est un très bon professeur, qui sait rendre ses explications réellement intéressantes, au grand damn et irrespect de la prof habituelle – même si en soit, Keith n’a absolument rien contre cette personne. Il l’aime même plutôt bien. Mais voilà, ses cours, il ne peut pas. C’est comme ça.

D’un côté, Keith se dit aussi qu’il comprend parce que d’abord, il n’a que ça à faire, d’écouter – bah oui, en cours, il imagine ce qu’il peut dessiner, et ensuite, parce que l’ambiance est posée, tranquille, reposante. Ça donne plus envie. Il ne s’empêche pas de poser certaines questions lorsqu’il ne comprend pas ou au contraire pour vérifier si tout est bien acquis. Tomi’ n’est pas pressé et prend son temps pour lui répondre ce que l’écossais apprécie énormément. Mais d’un autre côté, il ne peut pas s’empêcher d’imaginer qu’il cherche aussi à perdre du temps pour les révisions de Défense contre les forces du mal. Mais il ne peut pas le blâmer, s’ils avaient fait l’inverse, Keith aurait fait probablement de même. C’est toujours plus agréable ainsi.

Alors que les révisions avancent bien, Keith remarque que son ami tourne soudainement la tête et semble chercher quelque chose. Sur le coup, il pense qu’il a perdu ou fait tomber une de ses affaires et attend tout simplement – non pas qu’il ne veut pas aider, mais il ne sait pas ce que le Croate cherche. Mais ce dernier se déplace et fait signe à Keith d’approcher, ce qu’il fait. Le rouquin remarque alors le petit chaton effrayé, qui ne semble pas comprendre ce qu’il fait ici. Mince alors, depuis quand il est là ? Il ne l’a pas vu depuis tout ce temps, il doit probablement être entré il y a peu. Voyant bien que Tomislav ne sait pas vraiment quoi faire pour approcher le petit félin, Keith tend doucement sa main vers l’animal qui recule un peu, avant de renifler légèrement sa main. Le regardant, il finit par coller sa tête contre la main de l’écossais qui en profite pour le ramener un peu plus vers eux.

« Il doit être perdu ouais. Il a dû s’échapper de chez lui. Mais il semble pas non plus effrayé par nous, du coup il doit avoir l’habitude. Le pauvre, il a dû entrer quand la porte s’ouvrait. »

Continuant doucement de caresser le chaton, ce dernier finit par légèrement ronronner, faisant oublier entièrement ce que juste avant lui et son ami sont venus faire ici. En même temps, ils ne vont pas le laisser, hein ? Ils ne sont pas cruels envers des chatons en détresse. Et des maitres en détresse, aussi. Lui-même étant propriétaire d’un animal auquel il tient énormément, il n’imagine pas l’affolement qu’il peut avoir si un jour Iron se perd.

« Je pense pas que ce petit bout habite bien loin. Peut-être même que son ou sa propriétaire est en train de le cherche dehors. On va pas le laisser, on a qu’à le prendre, ranger nos affaires et le chercher. On reviendra ici ensuite. »

Etrangement, l’idée lui vient assez rapidement. En même temps, qui s’empêche de trouver une quelconque excuse pour faire autre chose que travailler ? Pas Keith, en tout cas. Oui, généralement c’est un bosseur, mais parfois il en a un peu marre, et si aucune occasion du genre se montre lorsqu’il travaille à la bibliothèque de l’école ou dans la maison de Lupy – encore plus quand Arthur est avec lui, il est sûr et certain qu’il attrape des deux mains la moindre perche se présentant pour faire autre chose en dehors.

Et puis, ce n’est pas comme si cela va prendre longtemps de retrouver le propriétaire d’un chat. Ils n’ont qu’à ensuite considérer cela comme un temps de pause, et revenir bosser ensuite. Il prend le petit animal dans ses bras doucement et se relève sans trop de crainte, ayant l’habitude que certains de ses proches aient eux-mêmes des chats, il finit par savoir plus ou moins comment s’y prendre. Le tenant d’un bras, il range rapidement ses affaires et les mets sur son épaule puis attend le Croate, regardant par la même occasion s’il n’y a personne dans le Stardust ayant l’air de chercher quoi que ce soit, ce qui n’a pas l’air d’être le cas.

« Y’as personne cherchant un chat, on va aller voir dehors. »

Allez, c’est parti pour retrouver la Mère Michelle.
© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 30
Re: [2/06/18] Sauveteurs (de chat) | Keith Dim 22 Juil - 15:26

La scène était douce et tendre, même à ses yeux d’épais bonhomme du pays. Enfin, sans manifester cela d’une façon trop expansive, qu’il aurait jugée indécente, il annonça d’un sourire appréciateur que l’action lui semblait bien menée et qu’il convenait de lui donner suite. D’une manière ou d’une autre, il devait également penser un peu a lui en tant que maître si Nadalina devait disparaître dans la nature mais… Nadalina ne se perdrait jamais. Acquiesçant, il commença à rassembler ses affaires. Il le gardant à l’oeil, en coin, mais comme Keith s’en occupait, pas besoin de s'inquiéter.

- Ca va, si c’est juste pour ca on va pas prendre un retard énorme. D’ailleurs Bloombury c’est pas très grand, si le ou la propriétaire le cherche activement on devrait le ou la retrouver sans difficultés. Après on sera sérieux et tout le reste.

Il termina de ranger ses affaires, tenta d’approcher une main du petit chat, avant de la retirer, incertain. Pas qu’il connaissait pas du tout les félins non plus, Mabel avait un chat apres tout, il voulait juste ne pas faire paniquer celui ci. Et savait pouvoir etre brusque un peu a son insu. Donc, petit regard d’inspection a l’intérieur du Stardust avant de sortir, le monde s’ouvrait a eux derrière la porte de verre.

Après avoir regardé vaguement le panorama, il nota enfin que l’animal portait un collier. Ce qui n’était pas trop tôt. Et allait leur épargner de longs moments de recherche. Ordinairement, il supposait que mettre un collier a un chat n’était pas la meilleure chose a faire, tenant ces animaux comme devant vivre leur liberté, mais pour le coup cela s'avérait très utile.

- Attend Keith, arrête de bouger, deux secondes, voila… La il a un colliere avec l’adresse. Avec ca on va trouver très rapidement. Je te fais l’itinéraire.

Il lit l'adresse et comme il s’agissait d’une rue qu’il empruntait peu, il sortit son portable pour se diriger vers celle ci. S’attendant a ce que le roux le suive, il ne prit pas de pause. Utile était de préciser que Tomislav n’était certainement pas l’homme avec le rythme de marche le plus rapide. Ils se retrouverent devant un immeuble bas, ancien, qui sentait fort le besoin de rénovation. Encore une fois, il consulta le Kirkland du regard, se demandant qui sonner, que dire, comment aviser une personne qui est peut être d’ailleurs dehors et absente à la recherche de son chat.

- Je sonne ? J'espère que le propriétaire est chez lui, sinon c’est parti pour aller explorer la ville. Peut etre qu’il a un membre de sa famille qui est a la maison, qui pourra le joindre, aussi… Bref, non la question ne se pose pas, je sonne.

Et il sonna a la porte...
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 31
Re: [2/06/18] Sauveteurs (de chat) | Keith Mar 7 Aoû - 13:38

Nyaw nyawSans lâcher le petit chaton qui semble très sage malgré le jeune âge – ou alors tellement paniqué qu’il ne souhaite pas bouger, Keith laisse Tomislav regarder le cou du chaton, trouvant cela assez idiot de ne pas avoir vu plus tôt le médaillon. Mais eh, en même temps, chez un chaton ce n’est pas une chose qu’il a l’habitude de voir. Eh oui, c’est une véritable excuse, pas d’autres moyens possibles.
De toute façon, Tomi’ l’a remarqué assez vite, et cela évite aux deux amis de perdre leur temps à sillonné tout Bloombury à la recherche d’une personne cherchant son chat. Ce qui est rassurant pour les deux côtés. Cela dit, Keith ne peut pas s’empêcher de se dire qu’il y a un risque à ce qu’il n’y ait personne une fois arrivée à l’adresse marquée. Et ça risque d’être long d’attendre. Sauf si l’un part à la recherche de la personne et l’autre attend devant. C’est une idée oui, mais déjà voir si la première marche.

Les deux se mettent alors en route, Keith continuant de caresser le chaton qui semble se calmer au fur et à mesure, sûrement dû aussi au fait qu’il y a bien moins de bruit que précédemment dans le stardust. Ils arrivent alors devant l’immeuble et le rouquin se dit immédiatement que s’il avait été un chat, il aurait aussi fui cet endroit vu son état. Rien de rassurant, même pour Keith dont le courage n’est pas un manque dans son caractère ! Mais bon, maintenant qu’ils y sont, autant y aller jusqu’au bout. Cela dit, l’ursirre semble avoir les mêmes doutes que lui, et son speech juste après le confirme. Au moins, le rouquin est rassuré de voir qu’il n’est pas le seul à tout envisager.

« J’y ai pensé aussi. Ecoute, si jamais y’as personne, un de nous deux reste ici tandis que l’autre cherche la personne. Comme cela, on est sûr de pas la manquer et le chaton retourne quoi qu’il arrive à son destinataire. Sauf si on a à faire à un connard l’ayant abandonné. Mais c’est fort peu possible, où alors il serait vraiment con comme type d’oublier ensuite de retirer le collier avec l’adresse. »

Et rien que de base, abandonner tout types d’animaux revient à devenir à être un connard selon Keith. Comme cela, c’est fait.
Quoi qu’il en soit, son ami finit par sonner et un temps d’attente se fait alors. Keith ne sait pas combien de temps cela dure, mais il se dit qu’au final, il ne doit bien y avoir personne. Il s’apprête d’ailleurs à le faire signaler à Tomislav, quand soudainement une voix – ressemblant à celle d’une vieille dame, se fait entendre au travers de l’interphone.

« Oui ?
-  Bonjour madame, Keith se dit qu’il vaut mieux répondre vite, on a trouvé un chaton avec mon ami pas loin, et l’adresse nous a emmené ici. C’est peut-être le vôtre ? Il est tout blanc avec quelques tâches marrons sur le corps.
- Oh !! Vous avez retrouvé Oscar ! Moi qui pensais qu’il se cachait… Entrez donc mes enfants, je suis au deuxième étage ! »

Comme pour accompagner ses paroles, un « bzz » se fait entendre au niveau de la porte, signifiant alors qu’elle vient de s’ouvrir. Passant outre le fait que le chat se nomme comme le squelette de l’école, Keith entre dans l’immeuble suivit rapidement de Tomislav.

« Au moins l’affaire a vite été résolu. Mais j’ai du mal à croire que ce chat ait pu si facilement partir d’ici. »

Enfin, ils arrivent au deuxième étage, et à peine Keith a le temps de frapper la porte que cette dernière s’ouvre soudainement, laissant apparaître une petite dame au long cheveux blancs, légèrement ridés.

« Oooh mon petit Oscar ! se lance-t-elle en le récupérant dans ses bras, alors, on part vilain garnement ? Entrez messieurs, que je puisse vous remercier ! »

Sur le coup, Keith a un temps d’hésitation. Il lance alors un regard à Tomislav, afin de se décider d’un accord commun de ce qu’ils font. Qui sait combien de temps ça peut durer d’être invité chez une vieille dame. Le lupy imagine un peu, lui qui passe encore voir ses grands-parents.  
© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 30
Re: [2/06/18] Sauveteurs (de chat) | Keith Lun 13 Aoû - 6:50

Oscar hein. Tomislav regarda la boule de poil nommée ainsi s’apprêtant a se demander ce qui avait motivé un tel nom. L’image de son homonyme, squelette dansant de son état, ne cessait de s’imposer a son esprit. Par habitude de respecter les anciens -le croate vivait avec ses grands parents paternels et avait passé l’ensemble de ses étés chez ses grands parents maternels - il ne discuta rien, même si il fallait bien avouer a Keith :

- Peut être qu’il a fait beaucoup d’efforts pour s’enfuir ? Cet immeuble a pas l’air d’être le plus agréable du monde. Ou alors la maitresse laisse volontairement des endroits par lesquels ils peuvent passer. Ca a un grand besoin d’indépendance les chats, non ?

Autant dire qu’il n’en savait rien et qu’il parlait de ses clichés. Il monta avec le roux, vers le second étage, surpris d’un coup par l’ouverture de la porte. La dame était beaucoup plus petite. Il se faisait la réflexion que cette petite taille devait cacher une grande force autre part, parce que ça aurait rendu les choses équitables. Donc pour ne pas contrarier, il aurait eu tendance a entrer. Il repensa de façon coupable aux révisions, le jugeant de leurs regards, mais quoi, on ne froisse pas une grande mère potentiellement puissante.

Plus tard il aura réalisé que le fait d’associer la petitesse a la puissance n’était pas sans lien avec leur professeure de sortilèges, madame Vengerberg.

Donc a l’attention de Keith il acquiesça et fit un signe en avant. Dans le séjour, une bonne dizaine de chats se prélassaient. Si Tomislav n’avait rien contre un chat et pouvait être attendrit, les dix regards félins le mettaient mal a l’aise. En fait il adressa même un sourire désolé a l’écossais, quand ils durent s’asseoir dans des canapés molletonnés et leur fut proposé du thé et des gâteaux.

- Excusez nous, madame, mais nous ne pourrions pas rester longtemps, nous devions faire quelque chose d’important juste après.

- Ca ne fait rien, partez lorsque vous devrez partir. Vous êtes élèves d’Ilukaan ?
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 31
Re: [2/06/18] Sauveteurs (de chat) | Keith Sam 1 Sep - 19:47

Nyaw nyawIl n’a clairement jamais vu autant de chats au mètre carré dans un même espace. Et s’il aime beaucoup les animaux, c’est un peu trop lui. Non sérieusement, ça en devient vraiment flippant. Ils ne sont pas empaillés, mais c’est presque la même sensation de s’ils l’étaient. Cependant et cela par politesse, Keith ne dit rien, se contient de toute remarque – fait extrêmement rare quand on connait l’Ecossais. Quoi qu’il en soit, il s’installe au côté de son ami sur ce canapé tout droit sorti des années 60 et ayant visiblement connu la guerre des félins dont il est ressorti blessé.
Quoi qu’il en soit, il ne dit rien au début, ne sachant en vérité de quoi il est censé parler. A vrai dire, il veut juste retourner au stardust pour travailler ses cours, lui. Peut-être qu’avec cette bonne action il va avoir en plus un bon karma, il ne faut surtout pas gâcher cela. C’est finalement Tomi qui explique à la vieille dame en train de relâcher Oscar pour qu’il rejoigne les autres qu’ils n’ont pas beaucoup de temps à lui accorder. Bien, bon point ça. Il la regarde confirmer qu’ils peuvent y aller dès qu’ils le souhaitent. D’un hochement de tête, Keith la remercie et écoute ensuite sa question, qu’il répond une nouvelle par un hochement qu’il décide cette fois d’argumenter par des paroles.

« Oui, nous sommes en 7ème année et nous passons nos ASPICS en fin juin pour entrer en 8ème année et commencer nos cursus universitaires.
- Oh ! Je vois. Vous savez, moi-même j’ai fais mes études dans cette école. Il n’y avait pas encore les années supérieures… Peut-être aurions nous bien aimé. Enfin ! Cela ne m’a empêché de rien. Oh, vous parlez de cela ne me rajeuni pas. Enfin ! Je vous ai promis du thé et des gâteaux. Je reviens tout de suite. »

Sur ces mots, elle partie certainement vers la cuisine pour préparer le plateau qui va revenir plein. Un long silence commence de nouveau, où Keith regarde les alentours dans les endroits où les chats ne sont pas. Il s’attarde sur un meuble en particulier, où les chats semblent contourner, éviter mais en tout cas où une distance se crée rapidement. Il hausse un sourcil en voyant cela mais préfère ne rien dire et porte son attention vers son ami.

« Bon, on parle un peu, et dès que nos tasses sont vides… On y va. Je vais finir fou avec tout ces animaux qui nous observe. »
© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 30
Re: [2/06/18] Sauveteurs (de chat) | Keith Lun 3 Sep - 18:33

Il se demanda si ça aurait été plus facile si ça avait été des chiens. Peut être. Les chats ont toujours eu ce coté vaguement supérieur et méprisant. Comme s’ils tenaient a souligner qu’ils vivraient très bien leur vie sans les humains. Effrayant. Il aurait presque eu envie de demander dans quelle maison elle était si l’idée n’était pas de sortir en vitesse de la. Il acquiesça encore, poli jusqu’a sortir un « oui, je vois » de convenance. Il attendit qu’elle s’eclipse, avant de répondre a la remarque de Keith :

- Tu sais moi les chats… C’est pas tellement ce qui me met le plus a l’aise non plus. A vrai dire je serais presque tenté de transplaner dehors mais ce serait le pire manque de respect. Et puis entre nous j’aime pas vraiment le thé

Les infusions passaient, il pouvait meme beaucoup apprécier certaines par temps de maladie mais le thé… Il lui faudrait un effort pour boire sans tout recracher par terre. Il avait cette force en lui, il pourrait. L’armoire que Keith fixait finit par accrocher son regard. Dans son imaginaire se dessinait une aura sombre autour de l’endroit.

- Quoi qu’il arrive si elle touche a ce placard moi je reste pas. Ce truc… contiens forcement quelque chose de pas net

Elle revint juste après comme si tout était calculé, une parfaite piece de théâtre. Devant eux s installait une théière hors d’âge, des tasses rococo et des gâteaux secs. Il se brula la langue a vouloir boire vite et essaya de diluer la douleur avec ces fichus gâteaux insipides. Il serra les dents pour ne pas lâcher quelques injures bien senties en croate. Elle s’enquit de son état et il confirma que tout allait bien mais son regard a Keith disait :

Tirons nous de la.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 31
Re: [2/06/18] Sauveteurs (de chat) | Keith Mer 12 Sep - 14:15

The wardrobeJamais de sa vie Keith n’a vu un tel regard dans les yeux de Tomi’. Non, vraiment, c’est une vielle dame qui vient de réussir à les mettre dans un tel état de presque détresse ? A cause d’une multitude de chat et d’une armoire qui semble après installé sa propre zone de protection ? Clairement, si on lui avait demandé ce qu’il ferait dans une situation du genre, Keith sait qu’il aurait répondu que ça ne lui aurait pas fait peur et qu’il en aurait même rit en allant voir ce qui se passe. Mais là, toute de suite, vu qu’il est en plein de l’action, il n’est plus trop sûr de rien. Non, il ne flippe pas, mais disons qu’il est… méfiant. Voilà. C’est un bon mot ça, être méfiant.

Mais toujours est-il que le rouquin reste pour le moment sans bouger, sauf pour amener à ses lèvres les gâteaux secs et le thé sans aucun goût – contrairement à son ami, Keith aime le thé. Mais là, il est tellement brûlant et peu infusé que c’est presque répugnant. Il a presque l’impression qu’il sent la litière et… Ew, non, il ne veut pas imaginer qu’elle ait pu se tromper avec autre chose que ses sachets d’infusion. Malgré tout, et surtout de force, il termine avec bravoure sa boisson et regarde leur hôte, peignant sur ses lèvres un sourire quoi qu’un per forcé.

« On vous remercie de votre accueil madame, mais maintenant on va devoir y aller et continuer de travailler, sinon ça va être compliqué pour la suite.
- Oh ! Oui je comprends tout à fait. Mais avant que vous partiez, j’ai quelque chose à vous donner ! Promis par la suite je vous laisse tranquille. Je sais que vous avez plus important à faire que de rester avec une vielle dame comme moi ! »

Même si elle dit ça en plaisantant, Keith sent comme un brin de culpabilité l’envahir. C’est pas loyal cet argument comme technique, on dirait clairement ceux qu’utilisent sa propre grand-mère quand il vient la voir et qu’elle essaye de le faire rester pour la nuit.
Mais étrangement, tous ces sentiments de ce genre partent lorsqu’il voit l’hôte s’approcher petit à petit de la fameuse armoire, en poussant légèrement ses chats pour pouvoir passer. Euh. Qu’est-ce qu’elle fait là ? Pourquoi elle va là-bas ? Qu’est-ce qu’elle va faire ? Elle va l’ouvrir et leur jeter un sort ?

Non, Keith. Tu as besoin de réfléchir sérieusement et posément. Il ne faut pas se monter la tête pour si peu tout de même. Et, comme pour se rassurer là-dessus, l’écossais tourne sa tête vers son ami, afin de lire dans son regard quelque chose pour lui qu’effectivement, il en fait trop.

Mais il se souvient ensuite que Tomi’ est tout aussi flippé que lui. Ah. Il va falloir trouver quoi faire, maintenant. Tout. De. Suite.
© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: [2/06/18] Sauveteurs (de chat) | Keith

[2/06/18] Sauveteurs (de chat) | Keith
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Activer le chat
» Invitation au Chat
» 01. Another study time with you {PV Keith}
» Chat a gogo
» Le petit chat m'aimait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ville de Bloombury :: Bars et restaurants :: Stardust-
Sauter vers: