C’était le jour de la rentrée, déjà. Comme chaque année, les vacances étaient passées bien trop vite à ton goût, mais peu importe : aujourd’hui, tu venais de retourner à Ilukaan, ton école mais aussi ce qui était devenu avec le temps, ta deuxième maison. A vrai dire, tu étais presque nostalgique, aujourd’hui : tu débutais ta dernière année d’études. Quel sentiment étrange, de savoir que ce serait la dernière fois que tu assisterais à ce spectacle. Lire la suite
Aly
Admin
Tam
Admin
Sue
Modo
Alex
Modo
Gaumar
Modo
Forum multifandom ▲ Univers inspiré d'Harry Potter ▲ Avatars 200*320 illustrés/mangas ▲RPCB/RP-Post ▲ Tout public avec possibilité de R18 ▲ Forum au contexte évolutif ▲ Pas de minimum de mots



 

Partagez|

[25/06/2018] Frog Romance : The movie. [Ft. Lúcio Correia]
 :: Campus d'Ilukaan :: Maisons :: Cervirald

— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 654
[25/06/2018] Frog Romance : The movie. [Ft. Lúcio Correia] Dim 24 Juin - 18:12

Frog Romance:
The movie.ft. Lúcio Correia



C'était une matinée banale, cet enfoiré de soleil t'avait encore réveillé à dix heures du matin. Tu n'avais pas cours le lundi dans la matinée, donc tu en profitais souvent pour faire la grasse mat', car malheureusement, le sommeil était une énergie nécessaire pour vivre, et tu avais donc besoin de dormir. Tu t'en serais bien passé dans le cas contraire : dormir était une plaie, et tu détestais ça, surtout quand, dans des matinées comme celles-ci, tes pensées étaient remplies des cauchemars que tu avais vécu avant d'ouvrir les yeux. Tu t'étais lavé les dents, lavé le visage, avec le souvenir d'avoir été poursuivi par un homme en noir avec un couteau durant la nuit, ce qui n'avait absolument rien d'agréable. Tu étais passé par tout lors de tes escapades vespérales : Dévoré par un ver géant ? Fait. Tombé dans la lave ? Fait. Poignardé par un clown ? Fait. Tué sur place public ? Fait. De temps à autres, tes rêves étaient plus "soft", cela dit, mais toujours légèrement désagréable : ton petit ami te quittait, ton crabe tombait malade, tu écrasais sans faire exprès ton scarabée en t'asseyant sur lui (tu devais remercier Reyes pour celui-là), ou bien tout simplement tu finissais en heure de colle pour bavardage incessants. Ça allait de la piqûre de moustique à la mort de tous tes amis devant tes yeux. Et durant d'autres nuits, tu ne rêvais juste pas. C'était le noir complet. Ces nuits étaient tes nuits préférées. Heureusement pour toi, elles arrivaient plus souvent que les autres. Malheureusement, ta journée avait tout de même commencé avec une des mauvaises.

Cependant, en général, les cauchemars restaient uniquement dans tes séances ronflement. Et tu ne t'attendais clairement pas à ce que ta journée en devienne un éveillé. Et pourtant, c'est en te dirigeant vers le bocal de Kankri, la grenouille rouge que tu as nommé comme ton frère pour se foutre allègrement de sa gueule, que tu remarques la disparition de cette dernière.

Merde.

Tu étais pourtant certain d'avoir fermé le vivarium. Fuck.

Tu fouillas alors longuement la chambre. Tu regardas sous ton lit, dans chaque des tiroirs, dans le lit des autres -tu décidas aussi de ne pas refaire correctement celui de Milo, car toutes les occasions pour le faire chier étaient bonnes-, sous les tables et les coffres. Rien. Ta grenouille avait disparue. Kankri avait disparue.

Tu avais toujours pensais détester la créature. Tu l'insultais régulièrement en t'imaginant qu'il s'agissait de ton grand frère, et cela te faisait chier de la nourrir régulièrement -tu le faisais tout de même, tu n'étais pas un monstre-, car tu t'en battais complètement les couilles de cette créature amphibienne. Du moins, tu réalisais, au fur et à mesure que le stress envahissait ton ventre, te lacérant les intestins, que tu n'étais pas si haineux de la pauvre bête. Tu l'aimais même beaucoup. Elle était là à te regarder quand tu faisais tes devoirs, tu t’entraînais à la faire léviter régulièrement pour maîtriser ton Wingardium Leviosa, et elle semblait calme même durant ces moments. Quand tu lui donnais à manger, tu te sentais utile, comme si ta vie avait tout de même un minimum de sens : prendre soin de ce petit être vivant.

Mais la foutu grenouille avait disparue. Nulle part. Absolument-

Wait. Était-ce une tâche de nourriture pour grenouille que tu voyais au sol ? Mais oui- Et une autre, juste après. Encore une. La porte ! La putain de porte avait du être laissé ouverte, par toi ou quelqu'un d'autre dans la chambre, et Kankri avait du se dire qu'une petite ballade ne ferait de mal à personne. Excepté que si : les couloirs étaient remplis des autres animaux des élèves, rapaces, chats, rats, etc etc. Oh, God. Tu espérais qu'il n'était pas trop tard.

C'est alors avec panique te nouant le ventre que tu sortis à la recherche de la stupide grenouille.



ATTENTION WORTHLESS HUMAN.
THIS IS YOUR GOD SPEAKING.

CarcinoGeneticist vous trolle en #626262

Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar
ϟ Œuvre : Overwatch
ϟ Parchemins : 32
Frog romance : the movie Dim 24 Juin - 23:34




Frog Romance : the movie

Lucio Correia ft. Karkat Vantas

Un crapaud et une grenouille portés disparus. Est-ce l'évasion du siècle ? Ou alors deux amants en fuite ? Seul l'avenir nous le dira mesdames et messieurs...







«  Oui vas y Sonic c'est bien ! T'es la plus belle ! Encore une dernière et c'est bon....voilà c'est parfait ! »

Le rapide bruit d'un flash, suivi d'un petit soupir de soulagement de la part de Lucio se firent entendre dans le dortoir du jeune brésilien.
Comme presque chaque matin, il prenait des photos de sa grenouille pour la poster dans la story Pentagram de cette dernière. Cette petite routine matinale ne prenait que quelques minutes les jours où...disons les jours où Sonic y met du sien. Et ce matin, n'en faisait absolument pas partie.

La fichue grenouille semblait prendre un malin plaisir à bouger à chaque fois que Lucio prenait une photo, rendant le résultat flou. De plus, à chaque fois qu'il la réprimandait, la grenouille poussait un long croassement que le brésilien prenait clairement pour de la provocation.

Finalement, après 20 bonnes minutes, c'était un Lucio satisfait qui quitta sa grenouille du regard un instant pour poster la photo finale sur les réseaux.

«Tu vois quand tu y mets du tiens un peu ça va plus vite ! Allez, c'est fini pour aujourd'hui on... »

Lorsqu'il se retourna pour reprendre son animal dans ses mains, le brésilien écarquilla les yeux en voyant que...la grenouille n'était plus là où elle se trouvait quelques secondes auparavant.

« Sonic s'il-te-plaît, on va pas remettre ça quand même ? »

Il soupira en s'accroupissant, espérant trouver la grenouille sous son lit. Il sentit le stresse le gagner lorsque après avoir retourné toute la chambre il n'y avait de grenouille nulle part...
Il était en train de regarder sous un meuble lorsque soudain, un croassement à la porte de sa chambre attira son attention. A peine eut-il le temps de se retourner, qu'il vit une petite forme ronde et verte prendre la fuite dans le couloir.

En se relevant d'un bond, Lucio se précipita à sa poursuite, et parcourut plusieurs couloirs avant de se rendre à l'évidence : Sonic avait été trop rapide pour lui.

Mais Lucio était loin de s'avouer vaincu ! Il questionna les gens autour de lui, leur demandant s'ils n'avaient pas vu une grenouille prendre la fuite à toute allure. Bien évidemment entre ceux qui lui rigolaient au nez et ceux qui lui répondaient clairement qu'ils ne pouvaient pas l'aider, le brésilien se retrouva rapidement rapidement à harpenter les couloirs de l'école, sans trop savoir où commencer ses recherches...
Finalement, il tomba presque nez-à-nez avec un jeune garçon avec qui il n'avait jamais parlé. Il le connaissait vaguement, avait dû le croiser plusieurs fois dans le Dôme. Peut-être même avaient-ils des amis en commun ?  Son air concerné et sa démarche attirèrent son attention. Sans réellement savoir pourquoi ( intuition de sorcier me direz vous ), il lui sembla de cet homme pourrait l'aider.

Sans perdre un instant, Lucio se planta droit devant lui, tout souriant, et lui demanda poliment :

« Salut l'ami ! Est-ce que tu n'aurais pas vu passer par là une petite grenouille verte du nom de Sonic ? Elle a disparu ce matin entre 9h30 et 10h00 et je suis à sa recherche ! »





CSS par Gaelle

Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 654
Re: [25/06/2018] Frog Romance : The movie. [Ft. Lúcio Correia] Lun 25 Juin - 15:13

Frog Romance:
The movie.ft. Lúcio Correia



Tu cherchais encore ta grenouille dans les couloirs du dortoir de ta maison vers 10h20, sans aucun résultat, quand un type se plaça devant toi avec toute l'impolitesse du monde. Tu avais bien l'intention de le pousser, et de lui dire d'aller se faire foutre, et d'aller s'acheter une putain d'éducation sur le chemin, mais tu releva la tête avant, remarquant l'apparence du jeune homme qui t'avait interrompu.

Il te semblait que ce type était une connaissance de plusieurs personnes que tu connaissais, et plus important, tu l'avais vu s’enthousiasmer dans le dôme avec ton petit ami il y a quelques jours. Bien entendu, cela ne t'empêchait absolument pas de niquer des mères d'habitude, ami de Strider ou non, mais ce que ce type demanda acheva ton envie de l'envoyer chier définitivement.

-Salut l'ami ! Est-ce que tu n'aurais pas vu passer par là une petite grenouille verte du nom de Sonic ? Elle a disparu ce matin entre 9h30 et 10h00 et je suis à sa recherche !

Ta première réflexion fut que ce type était un abruti complet. Qu'est-ce que tu pouvais en avoir à foutre que la grenouille en question s'appelait Sonic ? En plus d'être un nom nul à chier, ça ne t'aider en rien à l'identification de l'animal, à moins que "Sonic" soit marqué en grand sur son dos, ce dont tu doutais tout de même fortement. Ta deuxième réflexion fut que, décidément, les grenouilles du dortoir Cervirald avait du comploter pour emmerder tous leurs maîtres le même jour à la même heure.

Tu pris la décision de te redresser -tu marchais à moitié accroupi pour examiner le foutu sol à la recherche de ton stupide animal- afin de lui offrir ton habituel air énervé, bien qu'ici, ton humeur massacrante était dirigée vers ces foutus amphibiens plutôt que pour le pauvre type qui était apparemment dans la même situation que toi.

-Premièrement, ne me "l'ami" pas, car je ne connais même pas ton putain de nom. Deuxièmement, je n'ai pas vu ta grenouille.

Il semblait être habitué à ce qu'on l'envoie balader -surement avait-il demandé à plusieurs personnes auparavant-, car il fit un mouvement indiquant surement qu'il allait partir à la recherche de son familier à nouveau. Tu décidas de l'interrompre avant.

-J'ai cependant un indice quant à ta situation, que nous partageons, malheureusement. Ma grenouille, une rouge et noir, a disparu aux alentours de 10h aussi. Soit on nous vole nos grenouilles, ce qui est surement le coup de pute le plus abruti de toute l'histoire des Cerviralds, soit nos grenouilles ont décidé de nous pourrir la putain de matinée. Dans tous les cas, c'est la merde.

Jugeant ton interlocuteur de bas en haut une dernière fois, tu pris la décision de faire équipe avec lui. Après tout, vous iriez surement plus vite à deux.

-Tu as vu ta grenouille s'enfuir, ou tu penses que quelqu'un est entré dans ta chambre pour la prendre ? J'ai réalisé sa disparition au réveil, je ne serais pas foutu de dire si il s'agit de l'un ou de l'autre.



ATTENTION WORTHLESS HUMAN.
THIS IS YOUR GOD SPEAKING.

CarcinoGeneticist vous trolle en #626262

Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar
ϟ Œuvre : Overwatch
ϟ Parchemins : 32
Re: [25/06/2018] Frog Romance : The movie. [Ft. Lúcio Correia] Jeu 28 Juin - 1:30




Frog Romance : the movie

Lucio Correia ft. Karkat Vantas

Un crapaud et une grenouille portés disparus. Est-ce l'évasion du siècle ? Ou alors deux amants en fuite ? Seul l'avenir nous le dira mesdames et messieurs...







Eh bien dis donc, pour un camarade Cervirald, l'homme ne semblait plutôt mal luné.
Tout d'abord Lucio s'efforça de mettre l'agressivité apparente de l'homme sur le compte du stress. Si tout comme lui il était proche de son petit animal de compagnie, c'est le fait de le perdre qui devait le rendre autant sur les crans. Autant d'agressivité chez un être humain en temps normal...ce n'est pas possible.

«  Excuse moi mon po-...bref désolé. Moi c'est Lucio Correia, et je sais qu'elle s'est enfuie du dortoir de son plein gré car cette petite fripouille n'a pas manqué de me croasser à la figure avant de prendre la fuite en sortant de mon dortoir. »

Il se gratta la tête, les images de la matinée lui revenant à l'esprit. Cela ne lui plaisait pas...mais alors pas du tout...Il commença à vraiment être triste pour sa petite grenouille...Cette fois c'était peut être la faute d'inattention de trop, il ne la reverrait peut être plus jamais !

« Tu sais...un ami à moi m'a dit qu'il y avait pleins d'animaux qui pouvaient se nourrir de grenouilles là dehors...Si ça se trouve elles sont déjà en train d'être digérées nos grenouilles et on les reverra plus... »

Baisse la tête et commence vraiment à être triste. Comme s'il réalisait que sa grenouille n'était pas un jouet mais bel et bien un être vivant, sous sa protection, qu'il venait de perdre encore une fois.
Il prend un air grave et sérieux.

« - Je pense que nous devons allier nos forces, afin de pouvoir élargir les recherches. Seulement...est-ce que nous devons rechercher deux grenouilles vivantes ou des cadavres ? Je n'en sais rien... »

Il regarde son interlocuteur droit dans les yeux. Il va sans doutes s'en foutre, l'envoyer promener, lui dire qu'il est nul mais tant pis. Il ne pouvait pas contenir sa tristesse éternellement...





CSS par Gaelle

Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 654
Re: [25/06/2018] Frog Romance : The movie. [Ft. Lúcio Correia] Jeu 28 Juin - 14:02

Frog Romance:
The movie.ft. Lúcio Correia



La vision mentale de ta grenouille en train de salement se faire dévorer par le premier rapace passant te donne la nausée. Non seulement car c'est dégueulasse et plein de sang, ce que tu détestes, mais aussi car c'est ta putain de grenouille, et tu venais de réaliser à quel point tu tenais à elle. Les mots du deuxième Cerviralds ne s'arrêtaient pas. Le type commençait à parler de cadavre : il était déjà parti sur l'idée que vos deux animaux respectifs étaient décédés, ce qui t'énervait grandement, mais t'attristait aussi.

Merde, quoi. Ce type avait l'air de frôler une sérieuse dépression rien qu'en parlant de la possibilité. Tu te souvenais alors que tu étais en possession d'un coeur humain, situé dans ta poitrine, et capable d'empathie. Foutues émotion. Tu ne pouvais pas juste insulter ce type comme ça, où il allait se mettre à chialer. Ce qui était surement la dernière chose que tu souhaitais. Le type avait besoin d'arrêter de dire des conneries pareilles. Ce que tu devais lui dire te paraissais évident.

-... Oh my god, ferme ta gueule.

... Bon, d'accord. Ce n'était surement pas le meilleur des moves. Mais l'idée était là : il fallait que ce type ce taise, il ne fallait pas qu'il parle de manière aussi défaitiste. Peut-être avais-tu besoin de préciser un poil plus la raison de ce violent "ta gueule". Ce n'était même pas une question de "peut-être". Tu AVAIS besoin d'apporter précision.

-Ces foutus amphibiens viennent tout juste de s'enfuir, d'accord ? Tu as un peu confiance en ta putain de grenouille ? Elle va s'en sortir, elle peut survivre à l'extérieur ne serait-ce que quelques heures, le temps qu'on les trouve. Et puis, hey ! Je n'ai encore jamais vu de cadavre de grenouille dans notre salle commune, donc ça devrait aller ?

Tu te rendais compte, à ce moment précis, que tu essayais de le convaincre comme tu essayais de te convaincre aussi. Tu n'avais jamais vu de cadavre dans la salle commune, il était vrai. Mais peut être qu'à vous deux, vous alliez revoir le fameux proverbe d'"il y a une première fois à tout". Bien entendu, tu n'allais pas lui dire ça. Le type avait déjà l'air bien sur les nerfs. Comme toi, d'ailleurs. Vous étiez deux gosses Cerviralds complètement perdus, alors que cela faisait des années que vous vivez ici. La situation n'était pas des plus agréable. Oh, god, le stress revenait te nouer le ventre. Vite, Karkat, et si tu disais à nouveau quelque chose pour te convaincre ?

-Tu dis qu'elles se sont enfuis, n'est-ce pas ? Ca ne doit pas être la première fois. Peut être que durant la journée pendant nos cours, elles se foutent allègrement de notre gueule, et sortent des chambres pour partir jouer à Dora l'exploratrice teubée ? Tu grognas légèrement. Tu détestais Dora l'exploratrice. Elles doivent avoir l'habitude, et, jusqu'à ce matin, il me semble qu'elles étaient vi- BORDEL DE MERDE. Tu montras du doigt ta découverte.

Tu venais de voir deux formes passer lentement, en sautillant, à côté de toi. Tu étais si concentré sur tes arguments que tu n'avais même pas remarquer les deux genouilles qui venaient de passer dans la pièce. Et maintenant, elles avaient disparues à nouveau, derrière une porte entre-ouverte. Tu décidas qu'un face-palm était le geste qui pourrait le plus décrire ton état d'esprit. Au moins, elles étaient vivantes. Et vu la vitesse à laquelle elles allaient, vous n'alliez pas les reperdre de si tôt. Tu savais qu'elles étaient dans ce couloir précis, et ça n'allait pas changer. Tu pris donc le temps de tourner à nouveau vers ton camarade, soupirant.

-Tu vois ? Qui avait raison ? Moi. Comme d'habitude. Ne me remercie pas. Tu optas pour un grognement, avant de continuer. Je n'arrive pas à croire qu'elles faisaient une balade de santé pendant qu'on était là, à s'inquiéter pour elles.

Tu pointa la porte par laquelle les deux petites putes à rebond venaient de passer. (Tu ne pensais pas que ce surnom les collerait aussi bien).

-Allons les récupérer, avant qu'elles ne tombent dans des escaliers ou une autre connerie du genre.

Tu lui montra le chemin de tes bras, le laissant passer devant.

Ce que tu ne savais pas, c'est que les grenouilles avaient changé d'activité depuis qu'elles avaient changé de couloir.

Une activité bien plus sportive qu'une balade de santé.



ATTENTION WORTHLESS HUMAN.
THIS IS YOUR GOD SPEAKING.

CarcinoGeneticist vous trolle en #626262

Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar
ϟ Œuvre : Overwatch
ϟ Parchemins : 32
Re: [25/06/2018] Frog Romance : The movie. [Ft. Lúcio Correia] Sam 14 Juil - 19:46




Frog Romance : the movie

Lucio Correia ft. Karkat Vantas

Un crapaud et une grenouille portés disparus. Est-ce l'évasion du siècle ? Ou alors deux amants en fuite ? Seul l'avenir nous le dira mesdames et messieurs...








- Tu penses qu’elles feraient ça ? Tu penses qu’elles sortiraient sans qu’on s’en aperçoive ?

Oui, il était vrai que ce n’était pas du tout la première fois qu’il perdait sa grenouille. Cependant, il n’avait pas pensé qu’il avait pu s’agir d’un complot de grenouilles décidées à se rassembler…et peut être…à envahir le monde ! Mais alors, ça voudrait dire que toute cette escapade était préméditée ?

Sonic avait pu élaborer tout un plan pour pouvoir s’enfuir dès que le jeune brésilien aurait le dos tourné afin de rejoindre d’autres grenouilles ? Il était à la fois admiratif devant l’intelligence de son animal, mais aussi terrifié que d’aussi petites créatures soient capables de pareils de méfaits !
Soudain, deux petites formes rondouillettes leur passèrent sous le nez. Lucio sursauta et attrapa le bras de Karkat sous l’excitation.

Certes son camarade Cervirald n’avait pas l’air d’être l’homme le plus chaleureux de la terre, mais il semblait quand même tenir à son crapaud tout autant que Lucio à sa grenouille. C’était sans doute leur seul point commun. C’était aussi probablement la seule personne dans toute cette école capable de comprendre ce qu’il ressentait en cet instant.  

- Ce sont elles ! J’ai reconnu Sonic !...ou du moins je pense que c’est elle ! Oui tu as raison il faut vite les attraper avant que quelque chose de grave ne leur arrive.

Il mena la voie, talonné de près par son camarade de maison, poursuivant comme il le pouvait les deux petites grenouilles qui allaient à une vitesse folle, et qui pouvaient se faufiler beaucoup plus facilement qu’eux entre les obstacles.
Finalement, ce fut au détour d’un couloir désert qu’il les retrouva. Il s’approcha lentement, suivi par Karkat, et mit quelques secondes avant de comprendre ce qui se passait.

Il reconnut facilement Sonic, profitant des plaisirs de la chair avec ce qu’il supposa être le crapaud de Karkat. De léger couinements lui provenaient alors que Lucio leva vers son camarade un regard horrifié.

Jamais il n’avait pensé que sa grenouille pourrait avoir certains…besoins. Elle avait déjà tout ce qu’il lui fallait avec lui ! Mais il était évident que maintenant, sa petite Sonic était devenue femme…
Il resta un instant pensif à observer les grenouilles, avant d’être rattrapé par la réalité et de chuchoter à Karkat.

- Euh…elles sont bien en train de faire ce que je pense qu’elles font ? Est-ce qu’on devrait…les séparer ?


Franchement, il pensait avoir tout vu avec Sonic, et il tombait des nues si bien qu’il ne savait plus comment il devait agir.





CSS par Gaelle

Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 654
Re: [25/06/2018] Frog Romance : The movie. [Ft. Lúcio Correia] Mar 17 Juil - 16:50

Frog Romance:
The movie.ft. Lúcio Correia



Si l'on t'avait dit un jour que tu assisterais à une pornographie amphibienne en direct live, accompagné d'un camarade de classe, tu aurais levé ton sourcil si haut qu'il aurait surement été jusqu'à la lune. Tu n'aurais pas rit, ni complètement  rejeté la possibilité : tu étais Karkat Vantas, ta vie était remplie de choses très étranges et stupides. Pour commençait, tu pouvais faire des étincelles avec un bois de bois et faire cracher des limaces à tes camarades, avec assez de concentration. Parfois, tu te baladais dans les couloirs de ton école et une affiche publicitaire se mettait à vouloir te taper la conversation. Voir ta grenouille s'enfuir pour une sexcapade ? C'était presque dans le domaine du normal.

Tu étais donc debout, à regarder les deux animaux en train de s’emboîter tout en rebondissant. Tu ne savais pas si tu devais rire, grimacer, vomir, ou même peut être les trois en même temps. Quelques étudiants passaient à côté de vous deux, remarquant la situation, pouffant légèrement avant de s'en aller, lâchant un petit "Eww" amusé. Il fallait avouer que si tu voyais deux abrutis se tenir debout dans un coin de pièce, à regarder avec défaite leur familier baiser en public, tu serais le premier à ouvrir la gueule pour lancer quelques remarques sarcastiques. Être l'acteur principal du dît scénario n'avait rien d'agréable, cela dit.

- Euh…elles sont bien en train de faire ce que je pense qu’elles font ? Est-ce qu’on devrait…les séparer ?

Tu allais ouvrir la bouche pour répondre à la première question, surement de la manière la plus désagréable possible. Plusieurs répliques auraient puent être sortie à ce moment là : "Oui, Correia, nos grenouille sont bel et bien en train d'organiser une convention sur les exports maritimes sorcier de 1562 à 1700", ou bien même "Je ne lis pas dans tes putains de pensées, mec. Tu pourrais imaginer qu'elles dansent la samba que je n'en aurais absolument aucune foutre idée".

Ce fut à ce moment ci, cependant, que la deuxième question fit son chemin jusqu'à ton pauvre cerveau. Est-ce que vous deviez les séparer. Très bonne question. Si elles continuaient ainsi, vous alliez sérieusement vous faire hurler dessus pour avoir craché sur le règlement concernant les animaux. Vous n'en aviez le droit qu'à un chacun, pas à dix partagés pour deux. Combien de gosses pouvaient faire des grenouilles en une portée, d'ailleurs ? Meilleure question encore, avais-tu vraiment envie de savoir ? Peu importe la réponse, une chose était certaines : il ne fallait absolument pas laisser ces deux créatures à la con reproduire tout le kamasutra, ou vous étiez dans une merde profonde.

Tu t'avançais pour déloger Kankri de Sonic, quand un frisson parcouru ton corps. Tu réalisais que tu allais devoir toucher deux... Trucs visqueux en plein acte sexuel. Et ça ne te plaisais absolument pas. Tu reculas la main que tu avais voulu avancer, et regarda le brésilien, l'air absolument dégoûté.

-Je te laisse l'honneur de briser leur moment intime. Si je touche cette merde, je risque de couvrir ta précieuse grenouille de vomi.



ATTENTION WORTHLESS HUMAN.
THIS IS YOUR GOD SPEAKING.

CarcinoGeneticist vous trolle en #626262

Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar
ϟ Œuvre : Overwatch
ϟ Parchemins : 32
Re: [25/06/2018] Frog Romance : The movie. [Ft. Lúcio Correia] Lun 30 Juil - 22:46




Frog Romance : the movie

Lucio Correia ft. Karkat Vantas

Un crapaud et une grenouille portés disparus. Est-ce l'évasion du siècle ? Ou alors deux amants en fuite ? Seul l'avenir nous le dira mesdames et messieurs...








C’était clairement dégeulasse. Lui qui pensait passer une petite matinée tranquille se retrouvait à observer sa chère et tendre grenouille copuler avec le charmant crapaud d’un camarade de maison des plus atypiques.

Comment en était-il arrivé là ? Il revoyait le fil des évènements de la matinée se rejouer dans sa tête, et pourtant, tout cela semblait tellement irréel, tiré par les cheveux.
Et pourtant la réalité se trouvait sous ses yeux, et elle poussait des petits couinements qui lui donnèrent presque la nausée.

Karkat ne semblant pas décidé à faire quelque chose, Lucio prit une profonde inspiration, se retroussa les manches, et prit les choses en main. Après tout, il avait vu bien pire ? Pire oui, sans doute, mais pas aussi dégoûtants. Il sentait qu’une partie de son innocence lui avait été volée alors qu’il réalisait que sa petite grenouille qu’il aimait tant était comme la majorité des êtres vivants de cette planète.

Tout en grimaçant, il s’accroupit aux côtés des deux petites bêtes qui ne semblaient pas vouloir s’arrêter, même en présence d’un humain à quelques centimètres d’eux, et il dégaina sa baguette.
Non. Il n’y avait pas de sort miraculeux pour faire en sorte que cette matinée n’ait jamais existé, mais elle pourrait toujours lui permettre de sauver ce qu’il pouvait sauver : sa dignité.

Doucement, il tapota sur le crapaud qui était au-dessus, sans doute celui de Karkat, et tenta de lui faire comprendre que la partie de pattes en l’air était terminée. Mais le petit amphibien semblait d’un autre avis, et continua, ignorant le brésilien.

- Ok…Il va falloir employer la manière forte…

Cette idée lui donnait la gerbe, purement et simplement. Il était persuadé que dès que tout ça serait réglé, il irait trouver les toilettes les plus proches pour y déverser tout son petit-déjeuner. Il lança vers Karkat un regard qui en disait long sur toute la souffrance qu’il endurait en ce moment même.

A l’aide de sa baguette, il poussa le crapaud, et le força tout simplement à terminer ce qu’il avait entamé. Au début, il sentit de la résistance, mais le brésilien savait : il n’y avait pas de retour en arrière possible. Il dut insister, et finalement, le crapaud de Karkat céda et se retira, en roulant sur le dos.
A nouveau, il leva le regard vers son camarade, tout en attrapant sa grenouille d’une main en grimaçant pour ne pas qu’elle reprenne la fuite.

- Je…je vais te laisser t’occuper du tien…




CSS par Gaelle

Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 654
Re: [25/06/2018] Frog Romance : The movie. [Ft. Lúcio Correia] Mar 31 Juil - 9:29

Frog Romance:
The movie.ft. Lúcio Correia



- Ok…Il va falloir employer la manière forte…

Tu le voyais alors sortir sa baguette, et une sensation d'infériorité te prenais soudainement. Tu avais uniquement pensé à les séparer avec les mains, et ta baguette ne t'était même pas venue à l'esprit, tant tu ne savais pas t'en servir. Ton camarade allait surement utiliser un accio ou une connerie du genre, et résoudre l'affaire en quelques instants, et tu passerais alors pour un abruti. Ton imagination formait déjà l'image d'un Cervirald se tournant vers toi avec un air hautain, pour te dire "Laisse le travail aux professionnels". Tu savais parfaitement qu'il n'allait pas faire ça : le type avait l'air poli et sympathique, plutôt amical même. Tu n'écoutais pas ton cerveau, qui te racontais clairement de la merde. Cela ne t'empêchait pas de te sentir insulté par ce figement d'imagination. Qui étais ta production. Venais-tu de te sentir insulté par toi même ? Et meilleure question encore : est-ce que cela te surprenait vraiment ? Non. Tu en avais l'habitude.

Tu restais tout de même soulagé en voyant l'adolescent utiliser son outil à magie comme simple bâton, poquant les deux animaux qui n'en avait rien à faire. Tu sentais une vague de dégoût t'envahir, et pourtant, c'était juste quelque chose de naturel et normal. A force d'humaniser les pauvres créatures vous servant de familiers, vous leurs aviez accorder espoirs et hautes estimes, alors que les deux amphibiens n'en méritaient pas. Ils étaient deux amphibiens, justement : juste des créatures sans sens de la pudeur ou de la morale, seulement rempli d'un instinct de survie et de reproduction. Le brésilien semblait en choc, encore plus que toi. Il devait vraiment tenir à sa grenouille comme à la prunelle de ses yeux, et il avait surement du la plonger dans de nombreuses idéalisations. Tu te sentais presque mal pour ce type. Et pourtant, tu le regardais faire tout le sale travail. Tu étais la définition même d'un connard.

Après t'avoir lancé un regard plein de douleur, que tu lui rendis tout de même, car Dieu, que c'était dégueulasse, il réussit à déloger ta grenouille de la sienne (Fucking god, tu ne voulais plus jamais dire une phrase pareil). Il prit son animal dans ses mains avec délicatesse et prudence : il ne fallait pas risquer que la petite dévergondée s'en aille à nouveau. Tu t'approchais alors de ton animal, qui avait l'air trop crevé et déçu pour s'enfuir dans tous les cas. C'était pitoyable. Ton stupide crapaud n'avait même pas fini ce qu'il avait commencé (à cause de vous, certes), et il était pourtant déjà fatigué. Tu étais à la fois heureux de savoir qu'il n'allait plus te faire chier de l'après midi, et déçu de savoir qu'il était si facilement épuisable. Quel looser.

-Je…je vais te laisser t’occuper du tien…

Il avait l'air bien secoué... Tu pouvais comprendre, le choc émotionnel était fort. Tu saisissais Kankri dans tes mains, une claire envie de vomir se dessinant sur ton visage.

-Ouais. C'est... Une bonne idée. Merde, hm-

Tu venais de penser à quelque chose de terrible. Et si vous étiez intervenus trop tard ? Il allait falloir vérifier, et régulièrement. Avoir plus d'un familier était interdit, et vous alliez être dans une merde noir si la fameuse "Sonic" (quel nom pourri) avait été fécondée.

-... Il faudra qu'on se retrouve. Et qu'on se renseigne sur cette merde. Au cas où on... Serait arrivés trop tard. Fuck, tu sais quoi ? On est dans cette merde ensemble et jusqu'au bout. On devrait aller chercher des informations tant qu'on est à deux.

Tu regardais ta grenouille un instant, avant te concéder.

-... Après les avoir enfermé à nouveau bien sur.



ATTENTION WORTHLESS HUMAN.
THIS IS YOUR GOD SPEAKING.

CarcinoGeneticist vous trolle en #626262

Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar
ϟ Œuvre : Overwatch
ϟ Parchemins : 32
Re: [25/06/2018] Frog Romance : The movie. [Ft. Lúcio Correia] Dim 26 Aoû - 18:35




Frog Romance : the movie

Lucio Correia ft. Karkat Vantas

Un crapaud et une grenouille portés disparus. Est-ce l'évasion du siècle ? Ou alors deux amants en fuite ? Seul l'avenir nous le dira mesdames et messieurs...







Lucio était fier. Lucio avait été brave. Lucio pensait que leurs soucis étaient derrière eux jusqu'à ce qu'il voit l'hésitation sur le visage de son camarade Cervirald.

- Trop tard de quoi ? Qu'est-ce que tu veux dire ?

C'est vrai qu'après des événements traumatisants comme celui auxquels ils venaient tous deux d'assister, la déductions n'était pas forcément la grande force du brésilien en cet instant.
Il pencha la tête sur le côté, pensif, avant que l'évidence ne vienne frapper son esprit.

- Oh non tu crois que...? Mais ma Sonic est si jeune elle peut pas déjà devenir mère ? Et on fera quoi si ça arrive ? Comment je sais moi si elle est... Enceinte ?

Ces mots paraissaient irréalistes. Déjà sa grenouille était devenue femme, alors maintenant elle serait mère ? Non impossible. Lucio ne voulait pas de ça pour sa petite Sonic.

- Comment on peut faire ?

Le jeune brésilien levait vers son camarade et son crapaud, partenaire de crime, un regard a la limite du désespoir. Il aurait aimé pouvoir lui dire qu'il avait la situation en main.... Mais ce n'était pas le cas, pas du tout.




CSS par Gaelle

Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 654
Re: [25/06/2018] Frog Romance : The movie. [Ft. Lúcio Correia] Dim 2 Sep - 13:29

Frog Romance:
The movie.ft. Lúcio Correia



Tu devais avouer une chose : tu avais de la chance. Si ces deux grenouilles avaient en effet réussi à procréer, tu étais celui qui avait la grenouille mâle, et Correia était celui avec la grenouille femelle. C'est à lui qu'allait revenir la responsabilité de s'occuper des oeufs, que ce soit s'en occuper dans le sens "s'en débarasser", ou bien s'en occuper dans le sens "prendre soin d'eux". La dernière option était cela dit complètement interdite. C'était soit le brésilien abandonnait les oeufs à leur propre sort (surement la mort), soit le brésilien abandonnait sa grenouille pour qu'elle puisse s'en occuper. Chacun des cas représentait une séparation douloureuse que tu n'aurais pas à subir. Tu avais bien envie de crier "yes !", et de te barrer pour le laisser à sa dure décision (ce n'était pas vraiment tes affaires après tout), mais ta nature t'en empêchait. Tu avais toujours été du genre à vouloir résoudre les problèmes des personnes t'entourant, tu avais l'immense capacité de te mêler de ce qui ne te regardait pas, et surtout, tu ne pouvais pas t'empêcher d'être un peu fier quand tu réussissais à rassurer quelqu'un. Tu n'étais pas né en tant que ce chevalier badass, violent et solitaire que tu aurais aimé être. Tu ne pouvais qu'imiter ce "toi" de rêve.

Au fond, tu savais que tu allais devoir aider ce pauvre type jusqu'au bout. Tu soupirais déjà, agacé par ton propre instinct. Tu aurais pu passer la matinée à lire ou à écrire, mais non. Tu allais faire des recherches sur la maternité des grenouilles. Ta vie était définitivement ridicule, tu avais atteint un point de non retour.

- Je doute que ce soit arrivé, nous sommes intervenu vite. Mais on ne sait jamais : je n'y connais absolument rien en reproduction amphibienne. Peut être que ces petits gars sont des putains de ninja rapides comme l'éclair, et ta stupide grenouille est déjà complètement pleine. Suis moi un coup, ok ? Je repose cet abruti dans son aquarium, et je prend mon PC pour me renseigner.

Tu commençais déjà à te diriger vers ta chambre avec les poings fermés. A lui de te suivre : tu n'avais pas l'intention de l'attendre. Tu lui proposais déjà ton aide, si il ne l’acceptait pas, c'était tant pis pour sa sale gueule !

(Tu savais qui si il ne te suivais pas, tu allais finir devant la porte de sa chambre, à toquer, avec dans les mains une liste d'information sur les crapauds. Tu étais faible.)

Tu ouvrais la porte de ta chambre, et plaçait Kankri dans son stupide habitat naturel. Il te regardait avec de grands yeux vides, comme si il avait déjà oublié sa petite escapade sexuelle. Sexcapade. Whatever. Tu en concluais qu'il était juste immensément con, et tu te sentais fier de lui avoir donné le nom de ton frère en l'achetant. Tu allais pouvoir le faire chier en rentrant chez toi, en disant partout "Kankri a baisé une grenouille". Tu l'imaginais déjà tout rouge, à tenter de t'arrêter en criant. Ca allait être magique.

Tu t'asseyais sur ton lit, et prenait ton ordinateur portable. Celui-ci était déjà allumé, et tu n'avais plus qu'à ouvrir google et taper "comment savoir si ma grenouille est enceinte ?". Tu découvrais alors des résultats surprenant. Apparemment, les grenouilles étaient utilisées comme... Test de grossesse pour les femmes humaines. Cela rendait ta recherche compliquée, et c'était de base quelque chose que tu aurais aimé de pas savoir. "Grenouille enceinte" te donnais comme résultat "est-il sain de manger des cuisses de grenouilles quand on est enceinte" ? L'humanité commençait sérieusement à t'énerver, à toujours ne voir que son nombril. Toutes ces stupides pages te donnaient des informations humaines ! Ta question était pourtant simple ! Tu commençais à tabasser ton clavier pour reformuler la question, encore et encore, en grognant comme un chien enragé.

C'est "reproduction grenouille" qui t'apporta une bien mauvaise nouvelles. Les grenouilles pouvaient pondre, par an, jusqu'à 800 oeufs MINIMUM. Vous ne pouviez juste pas vous occuper de 800 têtards. Ils allaient mourir dans tous les cas. Cela dit...

-Bordel !... Je ne trouve rien. Aucune information pour savoir quand une grenouilles est enceinte ou non. On va juste devoir attendre !...



ATTENTION WORTHLESS HUMAN.
THIS IS YOUR GOD SPEAKING.

CarcinoGeneticist vous trolle en #626262

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: [25/06/2018] Frog Romance : The movie. [Ft. Lúcio Correia]

[25/06/2018] Frog Romance : The movie. [Ft. Lúcio Correia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» My first movie :p
» 2018-2019 : European Basket Association - L1
» 28-09-2018
» 2017-2018 : NBA Europe - Second League
» 2018-2019 : Qualif Euro 2019

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Campus d'Ilukaan :: Maisons :: Cervirald-
Sauter vers: