C’était le jour de la rentrée, déjà. Comme chaque année, les vacances étaient passées bien trop vite à ton goût, mais peu importe : aujourd’hui, tu venais de retourner à Ilukaan, ton école mais aussi ce qui était devenu avec le temps, ta deuxième maison. A vrai dire, tu étais presque nostalgique, aujourd’hui : tu débutais ta dernière année d’études. Quel sentiment étrange, de savoir que ce serait la dernière fois que tu assisterais à ce spectacle. Lire la suite
Aly
Admin
Tam
Admin
Sue
Modo
Alex
Modo
Gaumar
Modo
Forum multifandom ▲ Univers inspiré d'Harry Potter ▲ Avatars 200*320 illustrés/mangas ▲RPCB/RP-Post ▲ Tout public avec possibilité de R18 ▲ Forum au contexte évolutif ▲ Pas de minimum de mots



 

Partagez|

[23/06/2018] Monsieur, je crois que Patatine vous aime bien. • • Elliott
 :: Hors jeu :: Archives :: Anciens RP

— Lupy
avatar
ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 126
[23/06/2018] Monsieur, je crois que Patatine vous aime bien. • • Elliott Sam 23 Juin - 21:34

Cette feuille est quand même particulièrement biscornue...

feat. Prof plante !

         Assis en tailleurs sur un banc près des serres, Owen gratouillait pensivement une des feuilles de Patatine, sa petite plante toujours gardée au chaud dans sa poche, contre sa poitrine. Il commençait à faire chaud, ces derniers jours, et la plante, qu’Owen surnommait Tine, aimait pointer le bout de ses feuilles et les orienter vers le soleil d’été. Elle avait sacrément poussé ces dernières semaines, d’ailleurs. Bon, elle restait minuscule et fragile, hein, la Tine. C’était le petit bébé chou à Owen.

Il perdit son regard bleu-vert vers les serres, puis vers le petit chemin qui menait au Jardin aux quatre saisons. Dire qu’il aimait bien cet endroit était un euphémisme. Lui qui était si attaché à la nature et détestait rester coincé dans son dortoir, il y aurait bien dressé une tente. Ou dans les serres, aussi, c’était apaisant d’y aller. Enfin quoique, parfois il y a des plantes qui essaient de t’étrangler, ou encore de t’égorger, ou de t’assassiner par des manières plus originales les unes que les autres. Genre, le Filet du Diable. Owen frissonna bien que la température ne s’y prêtait pas. Le jeune homme aimait les plantes, et les trouvaient fascinantes. Mais, le Filet du Diable continuait à susciter une peur intense chez lui.

Il fut tiré de ses pensées par Tine qui enroula sa feuille autour de son index, manifestement vexée qu’il ait arrêté ses gratouilles.

Hé ça va hein.

Il reprit néanmoins les gratouilles avec un sourire en coin sur les lèvres. On s’demande bien pourquoi il a jamais eu ni de mec ni de meuf, c’est spé de gratouiller une plante. Cherche pas Owen, t’es un peu bizarre… Mais bon j’t’aime bien quand même.

Bref ; Owen attendait son prof de botanique. Pour pouvoir passer plus de temps dans les serres, ça devait être avec un prof’. Du coup, c’était un peu comme un cours particulier, bien que ce soit une des matières dans lesquelles il n’en avait pas besoin. Mais c’était toujours fascinant, de trainer dans les serres en-dehors des cours. On y voit ce qu’on ne voit pas en cours, les plantes sont moins stressées. C’est pareil avec les animaux…

Et puis, il aimait bien le prof de botanique. On sentait la passion dans sa voix, et c’était absolument essentiel à son métier, en tout cas c’était ce qu’Owen pensait. Le jeune homme était loin d’être un fayot en cours, il prenait juste ses notes en silence, sans même spécialement intervenir en classe. Ça ne l’empêchait pas néanmoins d’admirer une grande partie de ses professeurs.

Il se retourna en entendant un bruit derrière lui.

Professeur ?
Voir le profil de l'utilisateur
— Personnel
avatar
ϟ Œuvre : Dark Souls 3
ϟ Parchemins : 14
Re: [23/06/2018] Monsieur, je crois que Patatine vous aime bien. • • Elliott Jeu 5 Juil - 16:33

Owen
& Elliott
Samedi jardinage et Patatine

Quelle journée difficile !

Le samedi, premier jour du week-end, et habituellement une journée de repos, une journée calme et durant laquelle tout le monde se détend, en reportant à dimanche le travail à faire pour lundi... Eh bien cette fois, Elliott n'avait pas eu le temps de souffler une seule seconde. Entre les élèves qui venaient lui demander des conseils et précisions de dernière minute avant leurs BUSEs ou autres examens, et la Grande Folle qui l'avait encore une fois poursuivi pour obtenir des ingrédients rares totalement gratuitement alors qu'il avait précisé maintes fois que c'était non, non, et encore non...

La Grande Folle, c'était Miss Cram, la professeur de potions et directrice de Strixyst. Elle était folle, elle faisait toutes sortes de tests complètement aberrants, et demandait en plus qu'Elliott lui fournisse des ingrédients venant de plantes magiques gratuitement. Elle ne lâchait rien, jamais. Elle avait beau avoir essuyé une dizaine de refus durant cette semaine qui n'était même pas encore terminée, elle continuait. Au total, il devait avoir essayé de l'envoyer bouler deux bons milliers de fois.

Là, il essayait de rejoindre les serres sans être repéré. Il avait déjà réussi à lui échapper au réfectoire, après avoir englouti son repas en deux temps trois mouvements... Puis elle l'avait traqué dans les couloirs pendant une dizaine de minutes, durant lesquelles il avait redoublé d'ingéniosité pour se cacher ou l'esquiver grâce à des tours et détours. Au final, il était enfin dans la cour, et marchait rapidement en direction des serres, tête baissée pour passer le plus inaperçu possible.

Il était complètement absorbé par son désir d'être discret, et d'éviter la Grande Folle. Plus rien n'occupait ses pensées, autre que ça. Son regard fusait dans toutes les directions pour repérer un éventuel danger, et lui permettre de réagir rapidement, pour qu'il s'enfuit si elle venait à se montrer.

Enfin... Dire que son regard allait partout était un peu mensonger. Il regardait partout, mais pas devant lui. Une petite motte de terre probablement doublée d'une pierre cachée sous elle vint à la rencontre de son pied, ou l'inverse... Et boum ! Voilà Elliott qui trébuchait, essayait de garder son équilibre, de se reprendre sans tomber, avant de s'étaler de tout son long au sol. Niveau discrétion, on repassera.

Il avait encore le visage contre le sol, tout honteux de lui, lorsqu'il entendit une voix, différente de celle de Miss Cram, au devant de lui. Il releva le visage, et découvrit un grand garçon aux cheveux bruns qui était là, avec une petite plante dans la main. Qu'est-ce qu'il fichait là... ? Mais plus important, il fallait qu'il s'assure que la Grande Folle n'accourait pas !

Il se releva d'un bond, comme si de rien n'était, malgré que la couleur cramoisie qui teintait désormais son visage trahissait la gêne qui l'avait pris, et se retourna dans tous les sens, observant tous les horizons en quête d'une crinière rousse et sauvage, avide de plantes gratuites, tout en répondant à Owen.

« Ah, euh... ah... Mister... T-Taylor... Que-que-que faites vous... Ahem... Enfin... Euh... Là... ? »

Apparemment, rien à signaler... Il reprit légèrement contenance, mais pas énormément non plus. Parler à quelqu'un réveillait son anxiété, encore plus après une telle chute.

« On... Euh... On avait... Rendez-vous ? Ou... Vous aviez... U-u-une question... Peut... Peut-être ? »

Il avait essayé d'agir le plus naturellement possible, mais ses bras s'étaient agité dans tous les sens, passant de l'état croisé simplement, aux mains dans les poches, à droits le long du corps jusqu'à se tenir les mains derrière la tête, coudes levés... Des changements de pose tous plus bizarres et rapides les uns que les autres.
Voir le profil de l'utilisateur
— Lupy
avatar
ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 126
Re: [23/06/2018] Monsieur, je crois que Patatine vous aime bien. • • Elliott Sam 7 Juil - 16:16

Elliott Greenygreen
&
Owen
Taylor
Monsieur, je crois que Patatine vous aime bien
Owen ne s’était pas trompé, il s’agissait bien de son professeur ; en même temps, c’était assez rare de croiser des gens aux alentours des serres le week-end, surtout à l’approche de l’été, parce qu’il y faisait particulièrement chaud… sauf quand il s’agissait du professeur de botanique. Le jeune homme espérait pouvoir entrer dans les serres, et puis aussi discuter botanique avec quelqu’un qui aimait ça était une perspective qui le branchait bien…

Il fixa d’un œil un peu surpris son professeur étalé par terre. OK, quand il avait entendu le bruit, ce n’était pas exactement comme ça qu’il pensait le croiser.

Il observa son prof de redresser ; manifestement fortement embarrassé. Bon d’accord, ça se comprenait… en revanche, ses gestes précipités manifestement paniqués se comprenaient un peu moins. Comme si pris d’une soudaine crise de paranoïa il fuyait quelque chose qui était… euh, qui était quoi, et où ?

Euh… monsieur, vous allez bien ?

Il se comportait étrangement, et Owen se demanda sérieusement si le professeur Greenygreen n’avait pas avalé un quelconque hydromel malencontreusement arrosé d’il ne savait quel ingrédient de potion étrange.

Hm, non. Il avait l’air méfiant, c’est tout, pas d’effet bizarre au niveau des pupilles ni rien… probablement devait-il fuir quelque chose. Par réflexe, Owen regarda lui aussi aux alentours. Rien… une cape d’invisibilité ?

Il posa sa main contre la poche dans laquelle se cachait Tine en constatant que ses feuilles avaient légèrement bleui. Ça lui permettait de savoir quand sa plante manquait de chaleur… ou quand elle sentait une certaine tension dans l’air, ça arrivait parfois.

Euh… je venais faire un tour aux serres mais… ce n’est pas très important, je peux revenir plus tard…

Il hésita un instant, puis ajouta, un vague sourire en coin sur les lèvres :

A moins qu’un Snargalouf vorace ne soit la solution à vos problèmes.

Mais quelle idée géniale Owen, propose donc à ton prof d’utiliser une plante carnivore et sauvage pour dévorer ses problèmes ! T’imagines son problème c’est un hamster, t’aurais la mort d’un pauvre hamster sur la conscience !!

Enfin bon, avec un peu de chance pour toi ça détendra ton prof stressé.


| Portable || Relations |
#33cc66
Voir le profil de l'utilisateur
— Personnel
avatar
ϟ Œuvre : Dark Souls 3
ϟ Parchemins : 14
Re: [23/06/2018] Monsieur, je crois que Patatine vous aime bien. • • Elliott Jeu 19 Juil - 18:24

Owen
& Elliott
Samedi jardinage et patatine

Hm, oui. Mister Taylor avait compris que quelque chose n'allait pas chez Elliott. Il lui posa quelques questions, qui n'eurent d'autre effet que de renforcer le malaise déjà présent en lui. Des gouttes de sueur commençaient à perler sur son front, et il sentait son rythme cardiaque qui s'accélérait et s'emballait.

C'était stupide, et il le savait. Ce n'était qu'une enseignante, elle n'allait pas le manger ou le tuer. Il ne risquait que de se faire embêter. Et pourtant, c'était plus fort que lui ou sa raison : son corps réagissait violemment à l'idée d'être attrapé par la Grande Folle. Il se sentait comme un animal traqué. Comme une proie pourchassée par un prédateur silencieux, inlassable et fourbe.

« À moins qu'un Snargalouf vorace ne soit la solution à vos problèmes. »

À ces mots du jeune homme, Elliott se détendit un peu. C'était une bonne blague. Peut-être un poil violente, mais ah ! C'était rigolo. Un léger sourire vint étirer timidement ses lèvres. Et puis...

C'était aussi une assez bonne solution, en soit. La Grande Folle disparaîtrait sans laisser de traces, excepté peut-être un doigt découpé et manqué par la plante, et quelques tâches de sang par-ci par-là. Rien d'insurmontable à nettoyer ou faire disparaître. Il aurait enfin la paix, comme ça. Mais il serait alors coupable d'un meurtre. Mais il aurait la paix. Et les autorités le soupçonnerait probablement. Il devrait aussi penser à faire disparaître le Snargalouf. Ce n'était pas si difficile à faire, le soucis était de le faire discrètement...

MAIS EH OH ! Il secoua la tête, les yeux écarquillés d'horreur en raison de sa propre folie. Qu'est-ce qui lui prenait tout à coup ?! Tuer un être humain ?! Parce que cette personne le harcelait pour des plantes gratuites ?! C'était peut-être, oh voyons voir, disons... EXTRÊME, non ?!?

Elliott prit une profonde inspiration et sourit du mieux qu'il put à Owen, avant de lui répondre :

« Bonne idée, le Snargalouf. Malheureusement, vous auriez la disparition de votre professeur de potions sur la conscience, si je le faisais ! »

Voilà, en dévoilant l'identité du problème à un autre, il endiguait la possibilité de mettre en place ce « plan », puisqu'Owen était maintenant au courant de tout, et pourrait le dénoncer si ça arrivait. Il n'avait aucune idée de quel pan de sa personnalité s'était exprimé lors du dressage de ce plan machiavélique, mais il était quasiment certain que ce côté de lui-même ne se risquerait pas à agir avec la menace d'avoir un témoin contre lui.

NON MAIS OH, LÀ, OH !! On se reprend Elliott, on arrête avec les pensées glauques, et on s'occupe de l'élève, pensa-t-il.

« Ne vous... Euh... Inquiétez pas, vous ne me gênez pas. Pas du tout même ! Ve-venez, après vous, » lança le barbu à Owen après avoir ouvert la porte des serres, et en l'invitant du bras à entrer dans son domaine. Il était là pour ça, après tout.

« Vous... Avez besoin d'aide, peut-être ? Une question ? »
Voir le profil de l'utilisateur
— Lupy
avatar
ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 126
Re: [23/06/2018] Monsieur, je crois que Patatine vous aime bien. • • Elliott Ven 27 Juil - 11:45

Elliott Greenygreen
&
Owen
Taylor
Monsieur, je crois que Patatine vous aime bien
Manifestement, les quelques questions d’Owen achevèrent le professeur qui semblait au bout de sa vie. Le jeune Lupy passa son poids d’un pied sur l’autre ; ce n’était pas l’effet attendu de ses paroles. La situation devenait plus gênante que prévu…

Dans une tentative pour détendre l’atmosphère, il évoqua le Snargalouf vorace. Bon, il aurait aussi pu parler d’un Filet du Diable, mais ça l’aurait lui-même mis mal à l’aise, alors on va éviter de se retrouver avec deux types en PLS devant les serres…

Oh, miracle, ça marchait ! Avec soulagement, Owen perçut le petit sourire de son professeur. Ouf. Les épaules de l’adolescent se détendirent. Ce, jusqu’à ce que le Professeur Greenygreen évoque le fait que ledit problème pouvant être dévoré par un Snargalouf n’était autre que son professeur de potions. Il écarquilla légèrement les yeux. Ah oui, vraiment ? C’était toujours un peu étrange, de réaliser qu’en fait ses professeurs avaient une vie en dehors des cours ; surtout d’en apprendre plus sur les relations entre profs. Donc, ton prof de botanique a les jetons face à ta prof de potions, note ça dans ton crâne Owen. Bien que ça ne te serve pas pour avoir tes BUSEs l’année prochaine, c’était toujours intéressant à savoir. Une liaison amoureuse qui a mal tourné ?

Je ne pensais pas que le Professeur Cram était si effrayante…

Néanmoins, le Professeur Greenygreen décida d’accorder un peu de son temps –manifestement très pris par le Professeur Cram-  à Owen, pour entrer dans les serres.

Ce dernier pénétra à l’intérieur de la serre que le professeur venait d’ouvrir. Il inspira à fond l’odeur de terre fraîche, des senteurs de fleurs diverses et variées. C’était toujours un endroit très coloré, été comme hiver, chaque plante ne fleurissant pas en même temps… c’étaient fascinant, les plantes. Tellement de paramètres influaient leur croissance, leur vie en général, et les espèces se modifiaient perpétuellement afin de survivre ; les plantes magiques à une vitesse impressionnante.

Il se retourna vers Mr. Greenygreen.

En fait, je voudrais vous demander des conseils pour ma plante, Patatine.

Il esquissa un geste vers sa poche, contre sa poitrine. Tine avait des feuilles alternes, colorées : parfois de rouge légèrement rosé, parfois bleues, parfois simplement vertes, selon son état de santé.

Je l’ai trouvée il y a un an environ, d’après mes recherches une plante de type Aestus, vous savez, qu’on trouve à l’état sauvage au bord de la mer et qui utilise la chaleur comme source d’énergie, la transformant grâce à sa magie propre en composants dont elle a besoin pour survivre. C’est pour ça qu’elles n’ont pas spécialement besoin de terre ou autre, si elles ont leur source de chaleur…

Il avait fallu des mois de recherche à Owen pour trouver ces informations.

Seulement, Tine est particulière, elle ne répond qu’à la chaleur humaine, c’est pour ça que je la garde là ; elle était presque morte quand je l’ai trouvée… mais je ne peux pas la garder tout le temps avec moi. Le truc c’est qu’elle est capricieuse et refuse la plupart des terreaux que j’ai pu essayer…

La nuit, Owen ne pouvait décemment pas dormir avec Tine contre lui, au risque de l’écraser. Du coup, il faisait comme pour n’importe quelle autre plante : il la plantait, avec un peu de terreau… mais le matin il la retrouvait toujours les feuilles tombantes, parce qu’elle refusait ces minéraux. Elle ne devait pas les trouver bons… mais bon, ça commençait à poser problème à Owen, ça.

Du coup, reprit-il, je voulais savoir si vous n’aviez pas des recettes miracles de terreau pour plante difficile.

Un peu étrange, comme conversation.



| Portable || Relations |
#33cc66
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: [23/06/2018] Monsieur, je crois que Patatine vous aime bien. • • Elliott

[23/06/2018] Monsieur, je crois que Patatine vous aime bien. • • Elliott
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» MONSIEUR L'ADMINISTRATEUR RECTIFIER JE VOUS PRIE, CES ASSERTIONS MENSONGÈRES
» Monsieur le président , foutez-vous dehors!
» Monsieur le Boucher, ce n'est pas bien de manger vos clients !
» Treasure || Tu crois que je t'aime ? Tu es loin du compte, ma pauvre fille.
» monsieur Jambou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Archives :: Anciens RP-
Sauter vers: