Derniers sujets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Keep it cool - Luciel Choi [100%]
Invité
Invité
Anonymous
Sujet: Keep it cool - Luciel Choi [100%]
Ven 15 Juin - 21:43
                    
CHOI Luciel | 707% Canon
MAISON : Strixyst
ANNÉE : 8ème
CURSUS : Technologie et ingénierie magiques
MOTIVATION : /
ANIMAL DE COMPAGNIE : Un gros American shorthair, nommé Orion
BAGUETTE : Tilleul argenté ; Ventricule de dragon ; 28cm ; flexibilité fragile
PATRONUS : Caracal
ODEUR DE L'AMORTENTIA : L'odeur d'une pêche bien mûre ; Celle des pluies d'été ; Les bougies fraîchement allumées.
REFLET DANS LE MIROIR DU RISÉD : Lui adulte, apaisé, détenteur de tous les secrets qui englobent sa vraie famille.
ÉPOUVANTARD : Un lourd coffre sans fond qui cherche à l'engloutir.
FAMILLE : /
MATIÈRE FAVORITE : Potions
MATIÈRE LA MOINS AIMÉE : Astronomie
Luciel Choi

— Mystic Messenger

18 ansSang-mêléHommeCoréen
« Keep it cool.»

NOM : Choi
PRÉNOM(S) : Luciel - Saeyoung
SURNOM : Tout ce qui pourrait vous passer par la tête.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 21 juin 2000 ; Toronto
LANGUES PARLÉES: Anglais ; Coréen
DON : Métamorphomage
YEUX : Dorés
CHEVEUX : Rouges
TAILLE : 1m76
POIDS : 67kg

Liste des headcanons
Mantra : L'extraordinaire ne prend place que dans l'ordinaire, alors ouvre bien les yeux.  — Passionné très jeune par les mythes et légendes. — Peine encore à réaliser sa nature de sorcier. — D'un naturel enjoué. — Fidèle client des boutiques de farces et attrapes. — Il a tendance à cacher ses peines ou ses tracas derrière son humour légèrement sur-jouée. — Il a aussi développé une addiction au sucre. — Heureusement sportif. — Totalement claustrophobe. — Peut se révéler terriblement sérieux. — Petit génie des potions. — Il ne connait pas ses véritables origines. — Accro aux jeux vidéos sur portable. — La musique l'aide à canaliser ses inquiétudes, surtout le vieux rock. —Manque régulièrement de sommeil mais le vit bien. — Dans le fond c'est un grand romantique. — Les films dramatiques le rendent faible.

Côté joueur
PSEUDO : Zinhy
AVATAR : /
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? : Sur root-top si je me souviens bien..
UN PETIT MOT : supercalifragilisticexpialidocious, et plus sérieusement, je trouve le forum magnifique.
CODE DU RÈGLEMENT : (à envoyer par MP)
Physique

 Ce qui marquait le plus les esprits lorsque l'on croisait Luciel, restait sans nul doute cette épaisse tignasse rougeâtre, qui trônait en un désordre rarement dompté sur le sommet de sa tête. Un roux profond, aussi rare qu'étonnant, et pourtant naturel des pointes à la racine. De quoi faire jaser ses camarades durant toute son enfance, et même quelques maîtres d'écoles, qui suspectaient ses parents de lui faire une coloration régulière. Ce qui, avouons-le, restait une théorie farfelue.
Non, en preuve de son authenticité, nous avions la longueur orangée de ses cils, et la courbe enflammée de ses sourcils. Tous deux encadrant à merveille l'or vivace d'un regard souvent perdu entre la réalité et les rêves ; ouvert sur un monde que seul le rouquin pouvait percevoir. Ses lunettes lui offrant la netteté d'une fenêtre ouverte sur l'extraordinaire.
D'ailleurs, il était amusant de préciser que le jeune Choi n'avait à proprement parlé, pas besoin de ces verres, puisqu'ils ne lui apportaient aucune correction. Simplement la sensation d'être observateur dans son rôle d'acteur. Un futile écran de protection, qu'il passait son temps à égarer.

 - Fier de sa peau laiteuse, légèrement dorée, Luciel doit toutefois éviter les journées trop ensoleillées s'il n'utilise pas de protection. Son épiderme ayant tendance à rapidement le transformer en écrevisse sous les coups de l'astre mère.

 - Addict au sucre et le vivant plutôt bien, il a rapidement dû prendre l'habitude de faire quelques séances d'exercices par semaine ; juste ce qu'il faut pour lui assurer un corps bien sculpté, aucunement dans l'excès, sans plus risquer de finir dans le potager, aux côtés des autres citrouilles.
D'ailleurs, le rouquin refusera toujours de se faire poser le moindre piercing, ou le moindre tatouage. Jugeant que son apparence originel ne devait en aucun cas être altéré.

 - Hormis cela, Luciel a tendance à porter des vêtements confortables, sans pour autant en oublier d'être présentable. Un savant mélange pour renforcer sa nonchalante gaieté, lorsqu'il s'affalait sur son pupitre pour raconter une énième histoire merveilleuse sortie droit de son imagination trop débordante.

Caractère

Particulier.
 Voici le premier terme que ses camarades de classe utilisaient pour le décrire. Un esprit brillant, qui semblait toujours carburer à l'inverse des autres. Haut en couleur, sans aucune peur.
Bien que ce dernier point soit un mensonge, mais nous y reviendrons plus tard, Luciel était de ceux qui comprenaient le monde à leurs façons, sans un seul instant se fier à l'avis des autres. Ayant depuis tout jeune tendance à modifier la réalité par quelques fantaisie bien à lui, sans se douter un seul instant qu'il puisse un jour faire parti de ces êtres extraordinaires qu'il admirait tant.
La découverte de son don entant que métamorphomage avait donc eu un impact radical sur sa vie, malgré son jeune âge. L'encourageant à développer son imaginaire, et surtout à jouer quelques farces à ses parents, lorsqu'il commença à mieux maîtriser cet aspect de sa magie.
Ainsi rendu malicieux et joueur, le rouquin maintenant encore n'hésitera pas à faire quelques farces, s'il juge leurs finalités tordantes ; tout en veillant à ne jamais dépasser les limites du raisonnable.

 Joyeux, rieur, plein de vie. Luciel ne montrera jamais au grand jour ses autres facettes. Préférant faire bonne figure, plutôt que de montrer ses peines, si peine il y a. C'était sa manière à lui de se protéger. Ne pas laisser l'occasion aux autres de constater ses faiblesses, tant et si bien qu'après bientôt sept années passées à Ilukaan, personne ne pouvait prétendre connaître à la perfection le coréen. Qui évitait d'ailleurs toute question un peu trop personnelle.
Mais attention, cela ne l'empêchait pas d'avoir ses amis, et sa vie sociale de jeune sorcier bientôt diplômé.
 Peut-être légèrement hyper-actif, le rouquin essayait depuis quelques temps de se canaliser en grignotant les friandises qui lui passent sous la main. Idée somme toute assez idiote, puisque le sucre n'arrivait qu'à attiser ce besoin d'activité constante. Hors de question de se tourner les pouces avec lui, aucun moyen de connaître l'ennui.

 Mais malgré tout cela, malgré sa jovialité et son grand cœur, Luciel n'en restait pas moins un adolescent tourmenté.
Combien de nuit à observer les astres, en quête de réponses insensées ? Combien de faux-semblants, et de sourires forcés, alors que la nuit offrait à son âme l'écrin de ses questions sans réponses ? La frustration dévorante de ne pas savoir qui l'on est vraiment. Refrain incessant au creux de son esprit, à la recherche des vérités cachées de son passé.
Cette peur constante de l'abandon, Luciel la préserve sans le vouloir. Évitant toute relation trop intime, il n'est d'ailleurs jamais tombé amoureux, et n'a jamais connu le moindre confident, pour ne laisser aucun pouvoir à son entourage. Gérant de ce fait très mal sa colère, il pouvait rapidement s'emporter si tant est que son interlocuteur venait appuyer sur quelques points sensibles de son passé.

De son apparente insouciance, il n'en était donc rien. Très réfléchi, le sorcier savait parfaitement se servir de son cerveau, et faisait d'ailleurs preuve d'un sérieux exemplaire lorsqu'il s'agissait de ses études. Notamment pour les cours de potions, pour lesquels il semblait s'être pris de passion.

 Et si jamais, par un bien heureux miracle, vous veniez à partager un instant particulier avec le rouquin, loin de ses barrières et de sa jovialité incessante, vous verriez le calme chaleureux d'un esprit foncièrement bon.

Histoire

Luciel offrit son premier cri à la vie, bercé par la chaleur réconfortante d'un été naissant. Doux solstice, annonciateur d'un bonheur insolent.
Il y avait les rires, les pleures, la joie, l'émoi ; en un capharnaüm d’émerveillement que le ciel bleu d'océan reflétait à travers ses quelques nuages blancs.

De ses cinq premières années, le garçon ne se souvenait qu'à travers des flashs ; plus émotionnels qu'imagés.
Il y avait tout d'abord la tendre chaleur d'un baiser sur son front, protecteur des nuits sans astres, et la promesse d'un lendemain rayonnant. Puis, venait la réminiscence d'une voix plus douce encore que la caresse d'une plume, ode maternelle, mélodie oubliée qu'il lui arrivait parfois de fredonner, lorsque son esprit se perdait pour les rêves de sa réalité.
De temps à autre, lorsque Luciel laissait ses pieds le guider à travers les rues animés de sa ville, une odeur fugace et volatile le faisait se figer. Happé par l'amer douceâtre d'une mélancolie qu'il n'arrivait pas à décrire.
A cinq ans, aurait-il dû se souvenir du visage de ses parents ? Il ne voyait pourtant que le néant d'une vie passée, pleine de mystère, incomplète.

Sa véritable vie ne débuta qu'à l'orphelinat, dans cette grande Séoul hyper-active, entouré d'enfant dont il ne parlait même pas la langue. Lui, il comprenait la mélodique anglaise, son accent léger, nostalgique. Au sein d'un foyer inconnu, qu'il n'eut jamais le temps de réellement connaître.
Un mois ; soit le temps exact que passa Luciel dans cet établissement. Silencieux et discret, refusant de quitter plus d'une seconde la petite boule de poile qui se nichait souvent au creux de ses bras.
Orion, allez savoir pourquoi un tel prénom, avait été trouvé blotti contre lui à son arrivée. Gardien d'une simple et unique lettre, rédigée de la plus exquise des écritures, sur un papier dorénavant usé par le temps.
La première pierre d'un mystère que le rouquin chercherait désespérément à élucider.

Traité avec soin par le personnel de l'orphelinat, l'enfant eut la chance inespérée des rencontres que seul le destin peut prédire.
Un couple, deux jeunes mariés dans l'incapacité de procréer, tombant sous le charme de ce bambin si particulier, à la tignasse flamboyante et aux yeux d'ors.
Bien sûr, Luciel ne se souvenait pas des contraintes administratives et des démarches qu'ils avaient dû surmonter, mais il pouvait à la perfection se rappeler du jour de son départ, comme leurs sourires semblaient briller de sincérité et d'émotion.

Ses parents d'adoption n'étaient ni riches ni réputés, mais leur amour suffit au rouquin pour s'épanouir pleinement dans sa vie d'enfant ; tendrement bercé par l'odeur des bougies au miel que fabriquait sa mère, tandis que son père lui, s'occupait de la gestion de leur boutique, avec bon sens et honnêteté. Parfois interrompu par les quelques bêtises de son chat intrépide.

Enfaîte, tout aurait pu se poursuivre ainsi, dans la plus pure des simplicités, si Luciel ne s'était pas révélé capable de miauler, du jour au lendemain, lors d'une de ses nombreuses tentatives de communication avec Orion.
Bien sûr, de prime abord, ses adoptants parfaitement moldus ne purent que croire à un don assez particulier, naissant tout droit de sa trop grande créativité. D'autant que son talent disparu aussi rapidement qu'il était apparu, et les jours passants, ils eurent bien vite fait d'oublier cet incident.
Au moins jusqu'à ce qu'il ne rentre un beau jour de l'école, les cheveux noirs de jais.

Sa mère catastrophée songea d'abord à l'établissement strict dans lequel il était scolarisé. Elle savait bien sûr qu'en Corée du Sud la différence était mal vu, surtout chez les jeunes enfants, mais de là à lui teindre les cheveux ?
Combiné en main, prête à en découdre, l'artisane n'eut toutefois pas l'occasion de prononcer le moindre mot, puisque son fils venait sous ses yeux ébahis, de retrouver la rousseur caractéristique de sa tignasse en bataille.

Ils comprirent ce jour là, que leur enfant n'était pas comme les autres.

D'année en année, Luciel grandissait, et avec lui son don évident pour la métamorphose. Bien que trop jeune pour en comprendre toute la complexité, le rouquin s’entraînait toutefois dans le secret familial, avec le plus grand plaisir.
Il avait rapidement saisi que ses camarades n'étaient pas tout-à-fait comme lui, et que cette différence, à défaut de les émerveiller, pouvait tout aussi bien les effrayer. Alors, chaque soir, il testait son apprentissage. Assez déçu de ne pas pouvoir se transformer en dragon, mais ravi de savoir changer certaines de ses caractéristiques physiques. Bien que cela lui demande un certain effort de concentration, au départ relativement fatiguant.

C'est à l'aube de sa douzième année que le jeune métamorphomage obtint enfin quelques réponses quant à ses véritables origines. Une explication, farfelue, et pourtant irrémédiablement indiscutable, offerte par un duo des plus improbables.
Il se souvenait d'une vieille femme, à l'air jovial, débordante d'énergie, et d'un jeune homme plutôt mou, qui semblait lui, peu ravi de se trouver chez les Choi.

« Madame, monsieur, votre fils est un sorcier, vous comprenez ? Il va devoir suivre l'éducation qui lui correspond. »

Un sorcier.
Voilà ce qu'il avait toujours été.

Cette nouvelle eut l'effet d'un véritable bouleversement au sein de cette petite famille, qui apprenait subitement l'existence d'un monde obscure de mystère, avec lequel elle allait devoir composer des années durant.
Cela en aurait sûrement effrayé plus d'un, mais les Choi ne purent qu'éprouver une profonde fierté à l'égard de cet enfant qu'ils avaient élevé comme le leur.

C'est ainsi que Luciel parti vivre ses premières années de magies, avec le sentiment que ses rêves les plus fous prenaient vie sous ses yeux d'or. Fidèlement accompagné d'Orion, dont il décida bien vite d'en faire son familier.
Enfaîte, ce qui l'étonna le plus, ne fut pas de savoir qu'il pouvait ensorceler du bout de sa baguette magique fraîchement acquise, ni même d'apprendre à se servir d'ingrédients étranges pour fabriquer quelques potions aux effets aussi variés qu'intriguant. Non, ce qui le fit se sentir à sa place, resta l’engouement notable que ses camarades de sorcellerie avaient envers son don de métamorphomage.
Le rouquin ne ressentait plus le besoin de cacher ses talents, et c'est tout naturellement qu'en grandissant il en acquis une plus grande maîtrise.

Son épanouissement fut total. Apprécié des professeurs pour sa rigueur, et de ses camarades pour sa constante jovialité, il fallut attendre le jour de ses seize ans, pour que son existence tangue à nouveau.

Comme chaque année, pour son anniversaire, le jeune sorcier reçu un colis de la part de ses parents, qu'il décida d'ouvrir sur le moelleux de son matelas, bien au chaud dans la chambre de sa maison. Cette fois-ci, il avait droit à un magnifique polaroid moldu, sur lequel il avait lorgné durant les précédentes vacances. Une attention sincère, qui lui vint droit au cœur.
Avant que quelque chose n’interpelle son regard.
Il y avait deux cartes.

Intrigué, Luciel s'en empare avec délicatesse, constatent de l'état de l'une d'entre elle, qui semblait venir d'un autre temps. L'encre rouge s'était légèrement décolorée, et les rebords écornés, témoignaient de son âge.
Il décida d'ouvrir l'autre en premier. Son père.

« Salut bonhomme, alors comme ça on prend encore une année ?
On te souhaite un très joyeux anniversaire, ta mère et moi. Si tu savais comme tu nous manques, on a hâte de te retrouver pour les vacances d'été.

Aussi, nous voulions que tu saches que nous sommes fiers de toi. A nos yeux, tu es le fils dont nous avions toujours rêvé, comme nous avons toujours su que tu étais un petit garçon extraordinaire.
Aujourd'hui, tu as atteint ta seizième années, et ta mère pense qu'il est temps pour nous de t'offrir la possibilité de renouer avec ton passé. Avec ta famille d'origine.
Tu trouveras une autre lettre dans le colis, elle était avec toi lorsque nous t'avons recueilli. Je suis désolé de ne pas pouvoir t'offrir plus de réponse, mais sache que peu importe le choix que tu feras en la lisant, nous serons toujours là pour te soutenir.

On t'aime, fiston. »
L'écriture tremblotante des mots que son père avait gravé, trahissait les émotions que son cœur avait pu ressentir.
Luciel avait toujours su qu'il avait été adopté, mais jusqu'à présent il n'avait jamais réellement songé à son ancienne famille. Il n'en avait que de très vagues souvenirs, comme quelques échos qu'il ne pouvait saisir.  
Alors, sans se donner le temps de réfléchir, le rouquin déplia la seconde lettre, et se mit à lire. Fébrile. Le cœur en arrêt. Les mots d'une mère dont il ne pouvait oublier la voix. Tendresse solaire, à en imbiber son âme.

Cette nuit là, seule la lune resta témoin silencieuse de ses larmes. Perles salées, traductrices d'une peine amères comme la découverte de révélations que son muscle battant ne pouvait supporter. Il devait savoir. La vérité prenant le pas sur sa vie, comme une nécessité d’achèvement.

L'année d'après, il s'envola pour le Canada. Fraîchement inscrit à Ilukaan. Prêt à élucider les mystères de son passé.

            
Cervirald
Image du profil : Keep it cool - Luciel Choi [100%] W8du
Keep it cool - Luciel Choi [100%] Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 348
Mikasa Ackerman
Image du profil : Keep it cool - Luciel Choi [100%] W8du
Keep it cool - Luciel Choi [100%] Slmj
ϟ Œuvre : Attack on Titan
ϟ Parchemins : 348
Sujet: Re: Keep it cool - Luciel Choi [100%]
Ven 15 Juin - 22:02
                    
Bienvenue !! Et bon courage pour la fin de ta fiche :)


Mikasa vous juge en #006600



Merci Mads ❤:
 
Voir le profil de l'utilisateur            
Invité
Invité
Anonymous
Sujet: Re: Keep it cool - Luciel Choi [100%]
Ven 15 Juin - 22:06
                    
Bienvenuuuue
            
Lupy
Image du profil : Keep it cool - Luciel Choi [100%] Unknown
STAIRS
ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 267
Dave Strider
Image du profil : Keep it cool - Luciel Choi [100%] Unknown
STAIRS
ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 267
Sujet: Re: Keep it cool - Luciel Choi [100%]
Ven 15 Juin - 22:09
                    
Un Seveeeen !
Bienvenue et bon courage pour trouver le point de la fin !


Keep it cool - Luciel Choi [100%] Dave10

Cool Kid:
 
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : Keep it cool - Luciel Choi [100%] Franicon
Keep it cool - Luciel Choi [100%] 630bacaf282141ddea37c4feb0872571
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 526
Francis Bonnefoy
Image du profil : Keep it cool - Luciel Choi [100%] Franicon
Keep it cool - Luciel Choi [100%] 630bacaf282141ddea37c4feb0872571
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 526
Sujet: Re: Keep it cool - Luciel Choi [100%]
Ven 15 Juin - 23:52
                    
TOI brows T'es beau.
Ton image header de la deuxième page est à croquer ptn.

En tout cas si Luciel est un génie en potions, il va parfaitement s'entendre avec Francis qui est également un génie en potions /SHOT/. Moi qui te proposais un lien en MP, ça donne une idée 8D.

Hâte de lire ta fiche yeahhh Et de RP avec toi ! Courage pour la finir !




De la part des potos:
 
Voir le profil de l'utilisateur            
Strixyst
Image du profil : Keep it cool - Luciel Choi [100%] Unknown
Keep it cool - Luciel Choi [100%] NvrObbyc5fNMzbVu9w2c0iJbHUI
ϟ Œuvre : Voltron : Legendary Defender
ϟ Parchemins : 479
Katie Holt
Image du profil : Keep it cool - Luciel Choi [100%] Unknown
Keep it cool - Luciel Choi [100%] NvrObbyc5fNMzbVu9w2c0iJbHUI
ϟ Œuvre : Voltron : Legendary Defender
ϟ Parchemins : 479
Sujet: Re: Keep it cool - Luciel Choi [100%]
Ven 15 Juin - 23:55
                    
iodfjvijd Seveeeeen
Bienvenue, hâte de te voir en rp ! <3


Pidge vous balance du sel en #00CC66.

Aesthetic by Lance/Keith, merci à toi <3:
 
Voir le profil de l'utilisateur            https://archiveofourown.org/users/Aelig
Invité
Invité
Anonymous
Sujet: Re: Keep it cool - Luciel Choi [100%]
Sam 16 Juin - 0:34
                    
Merci beaucoup pour votre accueil, ça réchauffe mon petit cœur !

En espérant que tout soit bon, j'ai l'impression d'y avoir passé 24h de ma vie sans dormir et.. ah, bah oui, c'est ça. Enfin ! Au plaisir de rp avec vous bien sûr. :keur:
            
Lupy
Image du profil : Keep it cool - Luciel Choi [100%] Iconal10
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 460
Alfred F. Jones
Image du profil : Keep it cool - Luciel Choi [100%] Iconal10
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 460
Sujet: Re: Keep it cool - Luciel Choi [100%]
Sam 16 Juin - 0:37
                    
ezknzelfjzerhozh je veux un lien c'est OBLIGATOIRE

Bienvenue au fait !! (J'aime Seven, je suis pas cheloue, promis. Enfin si un peu des fois mais globalement ça va.)


.: Alfred parle de super-héros et de Quidditch en darkred. :.

Quand Alfred entend quelqu'un critiquer Captain America:
 

Aes !!:
 

Merci Luciano et Aly pour vos merveilleux avatars ♥️

Keep it cool - Luciel Choi [100%] Alfred


Merci Isaac ♥️
Voir le profil de l'utilisateur            
Lupy
Image du profil : Keep it cool - Luciel Choi [100%] Unknown
Keep it cool - Luciel Choi [100%] 01b0b4d6c056793661de7911b6394e34
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 381
Arthur Kirkland
Image du profil : Keep it cool - Luciel Choi [100%] Unknown
Keep it cool - Luciel Choi [100%] 01b0b4d6c056793661de7911b6394e34
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 381
Sujet: Re: Keep it cool - Luciel Choi [100%]
Sam 16 Juin - 1:40
                    
Roh LA LA. UN SEVEN.

MOI CONTENTE.

Bienvenue ♥♥




Résumé du RP Duel, merci Dave ♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur            
Invité
Invité
Anonymous
Sujet: Re: Keep it cool - Luciel Choi [100%]
Sam 16 Juin - 2:06
                    
Merci et merci, au final j'ai vraiment bien fait de prendre Seven plutôt que Jumin à ce que je vois. ♡
Puis pour le lien, avec plaisir !
            
Monsieur le Directeur
Image du profil : Keep it cool - Luciel Choi [100%] B7Xyh8tGLiSWQN-Jl_7twgxn3FI
Keep it cool - Luciel Choi [100%] 67fa2229
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 555
Vincent Leroy
Image du profil : Keep it cool - Luciel Choi [100%] B7Xyh8tGLiSWQN-Jl_7twgxn3FI
Keep it cool - Luciel Choi [100%] 67fa2229
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 555
Sujet: Re: Keep it cool - Luciel Choi [100%]
Sam 16 Juin - 18:35
                    
Message du staff
Validation
Accompagné par d'autres nouveaux élèves, tu es appelé par le directeur à t'avancer au centre du Dôme. Scruté par les élèves et étudiants, tu regardes alors ton reflet dans la fontaine qui va décider de ton sort. D'abord voyant ta sale tête dans l'eau, tu remarques que le reflet semble se changer peu à peu jusqu'à prendre la forme d'une chouette.  Tu es d'autant plus surpris quand l'animal commence à pousser un cri dans toute la salle. Tout le monde se met soudainement à t'applaudir, tandis que le directeur s'approche de toi avec une améthyste brute qu'il met autour de ton cou. "Bienvenu à Strixyst !"

—> Te voilà validé, tu peux désormais poster dans tous les recoins du forum, RP-Post ainsi que RPCB.
—> N'hésite pas à voir la chambre qui t'a été attribuée.
—> Si ton personnage est en cursus universitaire, il peut postuler pour avoir un job d'étudiant.
—> Crée dès maintenant un topic pour récapituler les relations de ton personnage. Tu peux également acquérir un portable ou bien créer un blog.
—> N'hésite pas à faire une demande de RP pour trouver un partenaire d'écriture !
—> Enfin, amuse-toi bien sur le forum,  n'hésite pas à en parler autour de toi et à voter régulièrement aux TS !

welcome!

Ab origine fidelis, ex fortitudine scientia.

Voir le profil de l'utilisateur            http://ilukaan.forumactif.com
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Keep it cool - Luciel Choi [100%]
                    
            
Sauter vers: