Derniers sujets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler.
 :: Hors jeu :: Archives :: Anciens RP
Ursirre
Image du profil : [Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. Unknown
[Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. Tumblr_ol3wsrMB581qlc734o1_500
ϟ Œuvre : Overwatch
ϟ Parchemins : 129
Gabriel Reyes
Image du profil : [Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. Unknown
[Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. Tumblr_ol3wsrMB581qlc734o1_500
ϟ Œuvre : Overwatch
ϟ Parchemins : 129
Sujet: [Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler.
Ven 8 Juin - 12:21
                    
[Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. Tumblr_nbcuoi7ubx1s2xab7o1_500
Car même le plus grand des murs

finira par s'écrouler.

la fille et el padre


Parfois on se dit qu'on est assez fort. Qu'on ne pleurera pas. On se dit "Ça va le faire" quand clairement ça ne va pas. Et arrivé le jour J, le moment fatidique, toutes ses paroles se sont envolées et on est seul avec nous-mêmes. Ou plutôt en tête à tête avec nos frustrations, les colères et les tristesses qu'on a jamais su régler. Et ça fait mal.

C'est comme si on se faisait déchirer les entrailles mais malgré ça et après toute cette douleur perpétuelle, tu continues quand même à vivre et à subir. Et ça fait tellement mal.

Et le pire dans tout ça, c'est que tu dois garder la tête haute devant les autres. Tes proches. Car ce n'est pas toi de pleurer. Ce n'est pas toi de souffrir ouvertement en public. D'extérioriser tout ton mal être.
Et c'est insupportable.

C'est insupportable d'être Gabriel Reyes et de ne pas pouvoir demander de l'aide. Car l'orgueil est trop grand. On se doit d'être un mur, incassable, sur lequel se reposer et tout ça pour les autres. Mais certains savent. Ils vous connaissent trop. Sans un seul mot, ils viennent, ils vous dorlotent jusqu'à ce que vous retrouviez le sourire. Au moins une fois.

Ça commence à chaque fois le 7 août. Et ça s'arrête quand les fantômes de mon passé veulent bien me laisser tranquille. C'est-à-dire, pas maintenant.

Vous voulez bien me laisser tranquille? Si vous ne voulez pas, tapez deux fois.

...

"Toc-toc"

Qui est là?

...

La dépression.

Je roule dans ma couette une énième fois, comme si cette dernière allait me donner l'affection dont j'ai besoin. Mais rien. Je grogne. Tante Esmeralda vient toquer à la porte. Je chasse les idées noires à coup de frustration et me lève de mon lit avec peine. Je suis toujours en pyjama, je n'ose même pas me regarder dans une glace. Ça doit pas être beau à voir.

-"Mon ange, tu es levé?" l'espagnol dès le matin ça pique, surtout quand on ne fait que penser en anglais. Je réponds dans la même langue, sifflant les "r" plutôt qu'en les roulant.

-"Ouais...t'en fais pas. J'ai pas oublié Mabel."

-"Je dois partir mais je t'ai laissé des pancakes sur la table. A ce soir, Gabe!"


A ce soir. Mais elle est trop rapide. A peine j'essaye de comprendre le quoi du comment que la porte claque. Je suis à nouveau seul.

Un long soupir.

Je regarde l'heure; 10h15. Il est bien trop tard. Je file déguster les pancakes avec un appétit qui me coûtera une bonne heure de sport et je m'en vais me préparer pour la toute fameuse. Pas le temps d'arranger cette foutue barbe, on verra plus tard. Qu'est-ce qu'elle dira quand elle arrivera ici? Cette chambre à peine rangée, les cadavres de mes clopes finies à même le sol. Avec une odeur de renfermé pareil, il faudrait déjà aérer. Une petite heure pour arranger ce foutoir. C'est pas gagné.

...

Finalement habillé et lavé pour le soleil de LA, j'ouvre déjà les fenêtres en grand pour commencer avec peine, à passer le balais. Ça me rappelle, quand je travaillais à Another Round. Le soir, après avoir viré les derniers trous du cul au sang plein d'alcool, c'est le calme après la tempête. Ça a presque quelque chose de religieux. Passer le balais pour signer la fin d'une soirée et le commencement d'un autre jour, d'une nouvelle ère...

11h26

Le sol est propre. Et tout est à peu près à sa place. Je crois. Je m'approche de mon bureau et comme si le destin n'était pas assez cruel comme ça, mon regard se pose sur une photo de moi. Tout petit et innocent. Avec mes parents, tout souriant. Impossible de reconnaitre que c'est moi avec cette bouille d'ange, ses joues toutes rondes et ce grand sourire.


(T'as le sourire de ta mère et les yeux espiègles de ton père.)


C'est vrai qu'à y regarder, il y a un air de ressemblance entre eux et moi. Quoi de plus normal. Je suis leur fils après tout. Mais qu'est-ce qu'ils auraient dit, en me voyant comme ça? Sur ce que je suis devenu aujourd'hui? Est-ce qu'ils seraient fiers que je sois un excellent étudiant Auror en devenir ou dépités de voir que je suis incapable de faire une croix sur le passé? Certainement un peu des deux.

Je repose le cadre doucement avant de saisir la clé de ma voiture et je fonce. Je suis déjà en chemin pour l'accueillir à l'aéroport. Je l'entends déjà dans ma tête, me sermonner avec son petit sourire espiègle. Musique à fond dans mon gros pick up noir et plus vite qu'autorisé, je me gare dans le dépose-minute en claque-sonnant, à attendre la petite princesse. Je ne regarde même pas autour pour voir si elle est là et saisis mon portable à la vitesse de l'éclair pour lui envoyer un rapides sms:

"Je suis au dépose-minute."

Ça me changera les idées. Elle me les changera.

De toute façon, elle est là pour ça, non? Je ne peux rien lui cacher à celle-là.
Une vraie Mama.

©️ Nightmare sur Épicode.
Voir le profil de l'utilisateur            
Ursirre
Image du profil : [Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. Iconmab
[Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. 697415a88077036c0dcf3253511d6ce6cfa196bf_hq
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 148
Mabel Láñez
Image du profil : [Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. Iconmab
[Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. 697415a88077036c0dcf3253511d6ce6cfa196bf_hq
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 148
Sujet: Re: [Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler.
Ven 8 Juin - 16:50
                    

Car même le plus grand des murs

finira par s’écrouler.


Elle n’était pas une grande fan de l’avion, elle en avait même peur mais pourtant elle n’avait pas hésité une minute à monter dans celui-ci pour traverser le continent. Une négociation parentale, 5h de vol et elle pouvait enfin poser le pied sur le sol californien.
Ca avait presque été un coup de tête. Elle y avait déjà songé : descendre à Los Angeles mi-Août, elle avait juste senti que cette fois-ci c’était la bonne et surtout que c’était nécessaire.
Pas pour elle.
Pour lui.

Elle n’avait pas la prétention de penser être la solution à tous les maux de ces proches, surtout pas des maux aussi profonds, mais elle avait au moins envie d’essayer. Pour la première fois depuis le temps qu’elle le connaît, elle appréhende un peu. L’idée des retrouvailles est teintée d’une sensation un peu désagréable. Alors en descendant de l’avion, elle ne peut pas retenir un frisson malgré la chaleur de l’été californien qui se ressent même à l’intérieur de l’aéroport. En attendant son tour au contrôle de douane, elle vérifie sa tenue et remet en place quelques une de ses mèches brunes qui s’étaient échappées de sa tresse. Elle avait l’air fatiguée mais pas zombifiée. Elle était présentable mais pas parfaite. Il allait falloir se contenter de ça.

C’était un échange de sms à l’extérieur tout à fait lambda qui l’avait décidée à descendre. Ces sortes d’appel au secours dissimulés. Ces petits hameçons lancés au quatre coin du vent qu’on ne voudrait pas lancer mais qu’au fond on aimerait qu’ils soient remarqués pour nous sortir de l’eau. Une remarque sarcastique de trop l’avait donc convaincue.
Envoyé à 00h06 : Je suis sérieuse je prends des billets pour descendre.
Envoyé à 1h02 : Tu ne réponds pas mais tant pis. C’est bon je les ai j’arrive à 11h30. A la semaine prochaine !

C’était enfin à son tour au contrôle.
Oui bonjour je suis bien Canadienne, non je ne viens pas vous voler votre travail, laissez-moi passer, merci bien.
Elle avait à peu près dépenser tout son salaire de boulot du mois de Juillet pour se payer ces billets d’avion. Et elle avait surtout dû négocier 2 jours complets avec ses parents. Entre sa mère qui ne comprenaient pas pourquoi elle ne voulait pas rester avec eux pour les vacances alors qu’ils se voyaient déjà si peu et son père qui avait seulement retenu qu’elle allait dormir chez un garçon… Elle n’était pas aidée. Mais ils avaient fini par céder obliger de constater qu’elle partirait même sans leur accord. Question de vie ou de mort.

Elle avait pensé pratique, elle n’avait pris qu’une valise cabine et un sac à dos, alors une fois le contrôle passé, elle pouvait se diriger vers la sortie sans attendre une vie entière avant de récupérer son bagage. Elle reçut le message de Gabe une fois dans le hall d’entrée. Quel timing. Elle prit alors la direction du dépose-minute et sortit sous le soleil de LA.  Elle remonta la file de voiture qui se troublaient sous la chaleur avant de reconnaître l’air renfermé de Gabe
Un sourire, un salut de la main assez vigoureux.


« Holaaaa ! »

Elle attend qu’il sorte pour l’enlacer tendrement et lui écraser un baiser sur la joue en se hissant sur la pointe des pieds.

« Je m’attendais à ce que tu sois devant la porte des arrivés avec mon nom sur une jolie pancarte pleine de cœur ! Je dois dire que je suis un peu déçue. »

Comme à son habitude, elle fronça le nez avec son sourire espiègle.
Ft Gabriel REYES Août 2017
Awful
Voir le profil de l'utilisateur            
Ursirre
Image du profil : [Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. Unknown
[Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. Tumblr_ol3wsrMB581qlc734o1_500
ϟ Œuvre : Overwatch
ϟ Parchemins : 129
Gabriel Reyes
Image du profil : [Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. Unknown
[Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. Tumblr_ol3wsrMB581qlc734o1_500
ϟ Œuvre : Overwatch
ϟ Parchemins : 129
Sujet: Re: [Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler.
Jeu 21 Juin - 16:18
                    
[Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. Tumblr_nbcuoi7ubx1s2xab7o1_500
Car même le plus grand des murs

finira par s'écrouler.

la fille et el padre


A peine le temps de réaliser ce qui se passe qu'un bisou s'écrase sur ma joue. Il manquerait plus qu'il soit baveux. Je roule des yeux, il ne m'aura fallu que quelques secondes pour que l'atmosphère devienne comme à Ilukaan mais ici, à LA.

Voila qui commence bien.

-"Quoi? Ca te suffit pas que je vienne te chercher dans ma voiture chérie? T'es vraiment ingrate, qu'est-ce que je vais faire de toi, hein?"

Amusé par sa remarque, toujours bien sarcastique dans les miennes, je sors de ma voiture et m'empare de ses bagages avec force, de quoi l'impressionner. Après tout je suis pas fou de musculation pour ne pas en profiter pour montrer l'étendue de ma force physique. Alors les affaires enfin mises en voiture, bien logées dans le coffre, je viens l'enlacer comme il se doit. Après tout, elle a déjà fait l'effort de venir, je peux au moins faire l'effort d'être reconnaissant pour elle, en espérant tout de même.....qu'elle n'ait pas eu à payer trop cher pour venir. Au moins elle a la nourriture et le logement d'offert.

-"Je suis quand même un peu content que tu sois là, petite princesse ingrate."

En me détachant du câlin, j'en profite pour lui ébouriffer les cheveux. Il faut au moins la taquiner un peu, pour ne pas qu'elle croit que je suis totalement une guimauve. Même si à quoi bon lui cacher quand on se cotoit déjà depuis des années....

-"Allez monte ou je repars sans toi et avec tes valises."

Un ricanement, amusé bien que moqueur et je me hâte à me remettre à la place du conducteur, faisant ronronner le moteur pour faire peur à Mabel.

©️ Nightmare sur Épicode.
Voir le profil de l'utilisateur            
Ursirre
Image du profil : [Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. Iconmab
[Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. 697415a88077036c0dcf3253511d6ce6cfa196bf_hq
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 148
Mabel Láñez
Image du profil : [Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. Iconmab
[Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. 697415a88077036c0dcf3253511d6ce6cfa196bf_hq
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 148
Sujet: Re: [Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler.
Jeu 2 Aoû - 10:17
                    

Car même le plus grand des murs

finira par s’écrouler.


Elle le laissa bien volontiers faire son numéro de grand garçon fort et d’insensible ingrat ; parce que oui, c’était lui l’ingrat dans l’histoire.  Ca l’amusait. Ca l’amusait parce qu’elle savait qu’au fond il était content et que des moments de complicité, ils en auront pendant son séjour.
Gabe était à la fois le seul qui pouvait la blesser profondément ou lui réchauffer le cœur. Il était un peu son arme de destruction massive à elle. Mais elle lui en voulait rarement trop longtemps. Elle le serra alors contre elle avec une infinie douceur, elle était là pour lui, c’était là, sa vérité générale.

Il était donc au moins un peu content qu’elle soit là. Menteur. Elle esquissa un petit sourire amusée et se laissa ébouriffer les cheveux sans trop grogner, ce qui eut le plaisir de libérer de nouveau les mèches rebelles de sa tresse qu’elle avait réussi à mettre en place avant de le rejoindre. Tant pis, autant la défaire complétement à ce moment-là : ce qu’elle fit avant de monter dans la voiture à sa suite.

« Oui je viens, je viens, pas la peine de m’abandonner ici ! »

Elle fronça de nouveau le nez en réponse au ronronnement bruyant de son moteur sur le point de partir. Elle referma la portière d’un coup et attendit qu’il démarre pour attacher sa ceinture. C’était la première fois qu’elle allait découvrir la Californien et elle avait plutôt hâte. Elle avait également hâte de pouvoir faire partie du quotidien de Gabe pendant un petit moment, même s’il y avait l’école, elle avait l’impression d‘avoir une place un petit peu plus importante en étant ici et ça la rendait fière. Elle baissa un petit peu le son de sa musique pour qu’il puisse échanger quelques mots.

Et oui mon beau, dommage, elle ne te laissera pas tranquille.

« Tu as prévu déjà des trucs ? Tu as des choses à faire ? Je t’accompagnerai ! Ta tante sera là j’ai un petit cadeau pour elle, pour la remercier de m’accueillir, j’espère qu’elle aime la cannelle. »

La solution pour l’apaiser de son mal n’était certainement pas de l’inonder de questions, mais elle voulait d’abord jauger un peu plus à quel niveau de noirceur il s’était enfoncé. Elle commençait à reconnaître les signes d’une petite ou d’une grosse baisse de régime. Dans tous les cas, elle n’avait pas peur du tout de se faire grogner dessus. Non le pire serait son silence et son expression. Là ça serait le signe qu’elle aurait du se taire et parler calmement…

Elle observa alors son visage avant que son regard ne se pose sur le paysage qui défilait petit à petit sous ses yeux. Il n’y avait pas à dire, les paysages Canadiens et Californiens n’ont pas grand chose à voir.


Ft Gabriel REYES Août 2017
Awful


[Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. Cute-kitty-animated-gif-12[Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler. Giphy
Voir le profil de l'utilisateur            
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Août 2017] Car même le plus grand des murs finira par s'écrouler.
                    
            
Sauter vers: