Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée]
Lupy
Image du profil :  Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Unknown
 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Tumblr_ot5yzwGxIY1v7y175o1_400
ϟ Œuvre : Sally Face
ϟ Parchemins : 52
Larry Johnson
Image du profil :  Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Unknown
 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Tumblr_ot5yzwGxIY1v7y175o1_400
ϟ Œuvre : Sally Face
ϟ Parchemins : 52
Sujet: Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée]
Mer 17 Juil - 21:49
                    
Johnson Larry | Canon
MAISON : Lupy
ANNÉE : 8ème
CURSUS UNIVERSITAIRE : Monde Moldu
MOTIVATION : ///
ANIMAL DE COMPAGNIE :Aucun
BAGUETTE : Bois de Pin, griffe d'hyppogriffe, 28 cm, souple
PATRONUS : Tigre blanc
ODEUR DE L'AMORTENTIA : Peinture fraîche, Melon d'eau, Blouson de cuir neuf    
REFLET DANS LE MIROIR DU RISÉD :Assis proche d'un lac, entouré par ses proches et sa mère.
ÉPOUVANTARD : Une ombre noire avec des yeux rouges qui le fixe. Un mur dégoulinant de sang derrière cette forme. Cette ombre prenant la forme de ses proches pour le tourmenter.
FAMILLE : Il est enfant unique
MATIÈRE FAVORITE :Monde moldu
MATIÈRE LA MOINS AIMÉE :Vol et Sport (il n'est pas très sportif à moins que ça soit des jeux d'adresse ou de tir)
Larry Johnson

— Sally Face

19 ansSang-MêléMAméricain
«Dude, you want me to have a heart attack ! I'm dying right now.»

NOM : Johnson
PRÉNOM : Larry
SURNOM : Lar & Larlar (amis), LarryBear (mère), Lardon
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 10 août 1999
LANGUES PARLÉES: Anglais et Espagnol (langues paternelle et maternelle)
DON : Aucun
YEUX : Noirs
CHEVEUX : Châtain foncé
TAILLE : 1 m 73
POIDS : Il dit ne pas le savoir et ne s’en soucie pas...  mais il pèse 58 kg pareil.

Liste des headcanons
Larry est un fan de musique metal & metal rock—Il sait jouer de la guitare électrique et acoustique—Trimballe son mp3 partout—Peintre & dessinateur—Lar griffonne sur pas mal de choses—S’intéresse à l’infographie—Il fait partie des Gamers et de la Squad Anime—Il fait des rêves prémonitoires—Ses œuvres représentent ce qui l'inspire et ce qui l'effraie—Addict à la caféine—Larry devient plafonné high après 4 tasses—X_X—Il a un sens humoristique douteux—Habile crocheteur de serrures et de cadenas de fabrication moldue—Larry n’a pas peur du ridicule—Très ouvert d'esprit—Très sceptique sur les origines de la magie et sur les événements paranormaux—Discute souvent avec le tableau de Sir Galloway ou ceux de la salle des tableaux—A une obscure fascination pour la mort sous ses formes artistiques—A le sentiment d’être maudit depuis la disparition de son père—Le reste ? Découvrez-le par vous-même =]

Côté joueur
PSEUDO : Snow-Dia
AVATAR : Larry Johnson – Sally Face
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? : Reboot d’Astrid Hofferson
UN PETIT MOT : Awoo.
CODE DU RÈGLEMENT : (à envoyer par MP)
Physique

Ça enregistre ? Okay, ça tourne. Salut, ici Larry. On m’a demandé de me décrire… Ma petite photo dans mon profil n’est pas suffisante pour ça ? Bon, disons que je suis un gars ordinaire. Mon visage a des traits réguliers. Je possède d’épais sourcils arqués au-dessus de mes yeux sombres. Mon regard s’illumine ou s’assombrit selon mes émotions. Mes paupières inférieures sont quelques fois cernées. Un petit héritage espagnol qui me vient du coté de ma mère, j’ai un grain de beauté sous ma paupière gauche. Le reste de mon visage ? Je possède un nez aquilin et des lèvres étroites qui dévoilent un sourire blanc. J’ai un petit écart entre mes deux incisives supérieures. Comme je disais, je suis un garçon très ordinaire qui se confond dans la foule. Ma crinière brune ? Je sais. C’est une coupe longueuil des années 1980 qui m’arrive aux triceps. Il faut dire que j’ai tendance à la coiffer de façon négligée : en demi-chignon ou en queue de cheval à moitié défaite. Tu vois le genre ? Je reste au naturel. Il m’arrive de me peindre des mèches de couleur éclatantes dedans avec mes doigts recouverts de peinture. Lorsqu’elle est lavée, elle a une belle odeur de lait de chèvre et miel. Et pour rien au monde, je ne la couperais à moins d’y être contraint.

Et mon corps ? Je n’aie pas grand-chose à dire dessus. Il est svelte avec ce qu’il faut en muscles sans que ça soit trop exagéré. Je fais attention à ma ligne en mangeant ce qui me fait saliver mais en restreignant les portions. Je ne vois pas l’intérêt de me priver de quelque chose qui me fait du bien au corps et à l’âme. Le jeune et les diètes, ce n’est pas pour moi. Concernant ma démarche ? Je dirais qu’elle est nonchalante : j’ai les mains souvent dans les poches de mes jeans ou l’hoodie qui sert d’uniforme. Et finalement… Ma collection de vêtements. Le seul sujet qui a du sens ici. Je ne suis pas une vedette de cinéma, je ne roule pas sur l’or et mes vêtements simples le prouvent. Ma garde-robe est constituée de vieux t-shirt aux couleurs unies ou à l’effigie de certains groupes de musique ou d’animes que j’adore, de paires de jeans délavés ou déchirés, de souliers à lacets dépareillés. J’ai quelques vêtements féminins comme des tuniques ou des paréos ou des cardigans pour femmes. En général, je m’affiche comme je suis et c’est à peu près tout ce que je peux dire sur mon apparence.

Caractère
{\__/}
( ° _° ) Entrevue n°1  : Vous et votre entourage

Quels traits aimez-vous chez autrui ? : Je ne sais pas trop. Des personnes qui restent authentiques à qui ils sont malgré les tourments et la pression sur eux. Des gens qui apprécient la vie. Des personnes qu’on déclare comme gentilles et naïves. Celles qui sont amusantes et plein d’entrain. En fait, l’important pour moi, c’est que nous avons une vision, des passions et des hobbies qui se rejoignent. Ou pas. Tant que nous nous apprécions et que c’est mutuel.  

Quels traits détestez-vous chez autrui ? : En général ? Les gens qui se croient tout permis à cause de leur statut sociétaire. Les manipulateurs et les gens étroit d’esprit. D'une certaine façon, je suis capable de compatir avec leurs souffrances et ce qui les ont formés ainsi. Mais... Je préfère ne pas me berner. Croire futilement qu'ils peuvent changer ? Que puis-je vraiment faire Je ne sais pas. Je crois que ma meilleure option est de me tenir éloigné pour ne pas y laisser des plumes. Je ne dis pas que je suis incapable de me tenir auprès d'eux. Simplement que ma tolérance à leur égard est moindre qu'avec des gens avec qui je m'entends bien.

Quels sujets aimez-vous aborder ? Quels sujets vous détestez aborder ? : J’aime discuter de pleins de choses. De l’art, du cinéma, des jeux vidéo, de certaines chaines de witchtubeurs, du folklore surnaturel, de cuisine, de groupe de musique. Bref, je suis bavard comme une pie. J’essaie de m’adapter aux gens, de m’intéresser à leurs hobbies et tout ça. C’est tout. Je ne désire pas particulièrement aborder des sujets sensibles comme la mort ou autre, si mes interlocuteurs sont mal à l’aise.

Comment votre entourage vous perçoit ?: Dis comme ça, c’est difficile… Comme une personne simple et qui croque dans la vie. Je me contente de ce que j’ai et même si j’envie parfois les autres... Je sais que ça ne m’apporte rien. Je suis une personne fiable et souriante. J’accueille les gens à bras ouverts quel que soit leurs passés ou leurs tourments. Je suis toujours prêt à faire des folies ou à travailler avec ceux qui m’entourent. Si je dois décrire en quelques mots cette perception… Je suis un peu le grand frère chiant et à la fois cool qu'on adore ou qu'on déteste. Et ça me convient parfaitement.

Pouvez-vous nous décrire vos ''folies'' ?: Prendre un caddie et courir dans les allées avec des amis assis à l'intérieur en gueulant des trucs. Faire exploser des feux d'artifice en plein hiver... Je danse dans les couloirs. Je dessine souvent des caricatures sur mes feuilles d'examen. Ce genre de choses…
 
Et les poubelles mutantes, cette idée venait de vous ?:C'était halloween. En guise de zombies, il y avait des poubelles cracheuses de gobelets en plastique, de bonbons et de sucreries... et du faux sang rouge à paillettes. Un mécanisme dont j'en suis fier. C'était drôle de voir les gens courir.

Avez-vous peur du jugement des autres à votre égard ?: Non. Je n’essaie pas de me troubler avec de telles idées sur ma façon d’être. C'est quoi ce regard ? Oui, je sais c'est une tunique inspirée du style Marilyn Monroe. Tu veux que je t'en donne une.

Noope. Êtes-vous une personne qui mène ou qui préfère suivre les directives des autres ?: Je dirais que tout dépend des circonstances et de ma relation avec les personnes concernées. Je ne me laisse pas facilement marcher sur les pieds. Je fais valoir mon indépendance avec un haussement d’épaules et quelques paroles crues. Cependant, je sais respecter aussi l’avis et les décisions de ceux autour de moi. Tout est une question d’équilibre et de ressentis. Ce qui ne veut pas dire que je vais me soumettre gentiment lors d’une querelle... À moins que l’on me l’ordonne. Encore là, ça va dépendre des circonstances et de mon affinité.    

Pouvez-vous mentir ? Comment réagissez-vous si on vous ment ?: Non. Par contre, je sais quand on essaie de me conter des bobards. En général, j’ai un bon flair. Les yeux et la gestuelle. Tu vois ? Ma réaction… Enfin tout dépend de mon lien avec la personne qui ose me faire un tel coup. Je confronte les autres en pointant ce qui les contredit. Faut pas me prendre pour un con, il y a une limite que je peux encaisser avec mon empathie. Je peux pardonner certains trucs si on me les explique, mais d’autres ça me reste de travers la gorge. Il me faut du temps pour accepter.

Vous semblez accorder une confiance absolue et rapidement envers les gens que vous côtoyez. Croyez-vous qu'un jour, ce trait va vous briser ou vous attirer des regrets ?:Euh... Je ne sais pas. C'est normal de ressentir de la colère ou de la tristesse quand on se sent trahi. Je n'aie jamais trop voulu me pencher là-dessus.

Vous n'êtes pas rancunier ? Un étudiant nous a confié que vous l'avez pendu à un arbre à l'aide de ses pantalons.: Pas vraiment. Ça dépend de la personne et des gestes commis à mon encontre ou ceux de mon entourage. Quoi ? Oh… Urgh, c'était la journée où il a rompu avec son partenaire, puis il est venu me demander d’être son petit copain. Okay, c’était excessif de ma part, mais j’ai dû réconforter le dit ex quelques minutes avant la proposition… Tu aurais accepté si tu avais été à ma place ?

Très intéressant. Seriez-vous capable de contrevenir aux règles pour faire valoir votre point de vue : Je préfère me faire une opinion de ce qui m’entoure via mes actions. J’aime avoir la liberté d’agir selon mes convictions. Je n’apprécie pas énormément les réglementations, mais je m’y conformes car je sais que c’est une certaine «étiquette sociétaire» à respecter. Je contreviens quelques fois aux directives imposées pour saisir les opportunités ou dénoncer quelque chose qui me semble urgent. Si on doit me punir, je fais face aux conséquences par la suite. Je n’aie pas peur de travailler fort pour réparer les pots cassés.

Hmm. Et pouvez-vous nous décrire quelques-unes de vos convictions ?: La tolérance. L’écoute de ses sentiments et ceux des autres. La vérité et la soif de connaissances. Je suis toujours franc et ça aussi, ça peut disons créer des tensions. Sinon, je n’aime pas voir les autres souffrir. Ensuite, je ne peux m’empêcher de m’interposer et de vouloir protéger les personnes autour de moi. C'est plus fort que moi.... [un long silence] Vivre et en profiter. C'est tout ce que je demande et si je me fous dans le pétrin, c'est que j'ai fouillé là où je ne devais pas.

Vous accordez beaucoup de temps pour vos proches. Vous prenez des moments pour vous ?: Bien sûr. Je ne passe pas tous mes jours auprès de mes amis et de mes ennemis. J'ai appris à dire non et faire quelques activités en solitaire.

Entrevue n°1.2 : Vos relations amoureuses

Arrête l'enregistrement. My heart will go down... Wher.. Ofmmh
[bruit de bagarre de polochons et fou rires]

Est-il vrai que vous êtes bisexuel ?: Écoute, je suis bisexuel et je ne crois pas que ça devrait changer les comportements envers ou autour de moi. Tout le monde a le droit d'être qui il ou elle désire.

Avez-vous déjà été en relation amoureuse ? Pouvez-vous nous en parler ?: Ouais. Si tu veux des potins, ça reste confidentiel sans la présence de mes ex. Tu oses râler gentiment en public et tu es en procès dans les mois suivants par les autres étudiants sur le campus. C'est toujours agréable.

C'est mignon comme tout. Seriez-vous prêt à décrocher la lune pour votre partenaire ?: C'est impossible... Je veux dire... Je ferais tout ce que je peux pour rendre cette personne heureuse, la chérir et la couvrir de douces attentions. En restant raisonnable avec mes moyens financiers et avec ses décisions. L'important dans une telle relation, c'est d'être à l'écoute de l'autre, beaux comme mauvais temps à ces côtés. Et si ça ne fonctionne pas, ça ne fonctionne pas.

Oh nous avons un romantique. Êtes-vous facilement jaloux des personnes proches de votre douce moitié ?: Non. Disons que j'ai de la difficulté avec ceux qui essaient de mettre des bâtons dans cette relation intime. Je peux me montrer très agressif et… Je ne mesure pas toujours l'ampleur, car je suis aveuglé par mes sentiments. Disons que je n’aime pas qu’on me cherche des noises ou qu'on l'embête. Un coup de poing, ça laisse autant de marques qu'une phrase... Je ne prône pas une telle approche, mais si elle dans l'intérêt de ma moitié ou de la mienne, je n’hésite pas si ça peut rétablir quelque chose sur le bon chemin.

Comment réagissez-vous après une rupture ?: J'ai besoin de me réadapter à ce changement. Je dois me changer les idées. J'éprouve de la déception et un sentiment de vide. C'est à peu près pareil avec les amis que je perds de vue.

Vous n'essayez pas de reprendre contact ? Même si vous étiez en bon termes ?: Si la personne ne désire pas, je ne vais pas la forcer à me vouloir dans sa vie. Je garde toujours les messages sms et les choses que ces gens m'ont donnés. Je chéris les meilleurs moments et ce qu'ils ont apportés. Si je vois que la personne veut bien de moi, je la contacte progressivement. Pour les amis, j'essaie d'avoir la même approche.

Entrevue n°1.2 : Vos habitudes de vie

Hmm. Je vois. Êtes-vous un fumeur ? Buvez-vous ?: Oui. Je fume pour décompresser ou pour me récompenser. De façon régulière ? Pas trop, j’y vais selon mes envies. Pour ce qui est de l’alcool, je bois avec parcimonie. Cependant, quand je décide de me saouler, c’est une tout autre histoire. J’ai tendance à m’attirer quelques soucis en état d’ébriété. De quels genres ? Euh bah… Viens en virée avec moi, tu le sauras.

Bien. Mais vous ne donnez pas de l'alcool aux mineurs lors de vos sorties ou lors des événements organisés ?: Qui t'as dit ça ? Quoi ? On a tous passés par là. Ils veulent expérimenter, c'est dans leur droit. Je ne les incite pas à le faire… Enfin pas ceux qui sont en bas de 15-17 ans. On passe tous par-là à un moment. L’interdit ça attire. Je me dis qu’un fond de bouteille ça n’a jamais tué quelqu’un. Et puis, je suis responsable, je les surveille et je ne les laisse pas partir seuls.

Avez-vous des TOCS ou des tics nerveux ?: Uh ? Un juron ici et là quand je suis surpris ou en colère. Je désire coiffer la chevelure des autres ou la mienne pour me détendre. Je mâchonne le bout de mes crayons ou de mes clopes quand j'essaie de trouver de l'inspiration. Je tapote du bout des doigts, les tables ou mes avant-bras quand je doute de quelque chose. Selon un de mes amis, j'ai tendance à gueuler souvent quand je joue à des jeux vidéo ou de râler durant un film. Ou de lancer un sapin en plastique en pleine tronche sur quelqu'un... Ou un verre d'eau. Je suis un brin impulsif...

C’est particulier. Vous manquez de sommeil ? Souffrez-vous d’insomnies ?: C’est très rare, mais quand ça m’arrive, il me faut environ 20 à 30 minutes pour me rendormir. J’essaie de me détendre l’esprit. J'écoute de la musique ou je dessine quand je ne trouve pas le sommeil. Ou bien, j’emmerde les gens avec des texto… pour leur dire que je pense que je vais mourir de fatigue... Dire ce qui m'empêche de retrouver mon sommeil.

Êtes-vous facilement stressé par des événements que vous ne pouvez pas contrôler ?: ...Ça fais partie de la vie de se sentir impuissant, stressé ou triste devant des situations. Je fais au mieux pour lâcher prise sur certaines choses et tourner la page. ...Gizmo, dégage de là. Lâche le magnétophone. Lâche-le.

[Ronronnements intensifs]

Entrevue 2 : La ma... :
bruit de statique
Est-ce que… : J’apprécie la conversation, mais je ne peux pas parler de ça. Ça sera tout.

Histoire
Alors comme ça on veut savoir ma petite « pas très intéressante » vie. C’est un peu morbide. Enfin passons. Je m’appelle Larry Johnson, je suis le fils de Jim Johnson, un camionneur et de Lisa Garcia Johnson, une concierge. Je suis né au Minnesota le 10 aout 1999. Mes parents ont élus domicile dans un immeuble nommé les appartements Addison. Une gracieuseté du propriétaire envers son employée, notre famille peut loger au sous-sol en retour d’un loyer. Aussi loin que je m’en souvienne, Jim est souvent absent de la maison. Son travail l’oblige à s’absenter sur de longues périodes comme me l’explique régulièrement ma mère. Pourtant, il se fit toujours une joie de passer du temps avec moi dans ses pauses. Nous écoutons ses groupes favoris des années 1980 et j’ai même eu le droit d’aller voir des groupes en étant juché sur ses épaules. Nous allons visiter les forêts et les lacs environnants en famille. C’est des moments que je chéris énormément.

Je suis un garçon débordant espiègle et fonceur. De nombreuses fois, j’ai eu des sermons de la part de mes parents ou des autres résidents pour avoir brisé un vase ou même avoir déclenché l’avertisseur de feu dans le bâtiment. Ce n’est pas ma faute, j’adore passer du temps dans les couloirs avec mes jouets et m’inventer des histoires quand j’accompagne ma mère à son travail. Je ne me plains pas. J’ai une famille qui m’aime et de charmants voisins. Vers mes 6 ans, mes parents m’annoncent que je serais un grand frère. J’ai tellement hâte à son arrivée que je prépare un berceau avec quelques bouts de bois avec l’aide de mon père et une poupée pour elle. À la maternelle, je parle souvent de ma petite sœur qui va naître.

Après l’accouchement. J’ai pu tenir ma sœur dans mes bras comme mes parents. C’est si fragile que j’ai peur de lui faire mal. Elle est SI minuscule. Quelques heures plus tard, cette sœur si désirée est décédée. On m’a expliqué qu’elle a une complication avec son cœur pendant la nuit et qu’ils n’ont pu la sauver. J’ai sombré dans la tristesse pour la première fois. Lisa et Jim se sont assurés durant ce qu’on appelle le ‘’deuil’’ de répondre à mes questions. C’est quelques mois après cet événement que maman m’appris que je serais et je resterais son seul enfant. Je deviens un enfant unique pour cause médicale : ma douce mère peut mourir si elle donne naissance à un autre bébé.

La vie a suivi son cours. Entre les absences de mon père de plus en plus longues, ma vie avec ma mère et mes études, j’ai une enfance assez paisible. Je n’ai pas les vêtements super à la mode de chez les autres enfants, j’ai quelques notes scolaires au-dessus de la moyenne. J’ai un petit cercle d’amis. Tout va bien et je suis content de ce que m’offre la vie... Un mois après mon neuvième anniversaire, je remarque une note sur le réfrigérateur. Avec l’écriture de mon père : «Lisa et Larry, je reviendrais dans 3 mois. Il y a un nouveau contrat. Je vous aime, Jim.» Je suis loin de douter de la sincérité de mon père, mais il est revenu pour me construire une cabane dans la cours pour célébrer mon anniversaire. Je pense qu’il est encore parti en coup de vent comme les dernières fois. Ça me fais peur de ne le plus le voir régulièrement. J’entends parfois ma mère sangloter dans sa chambre. Je n’ose pas lui demander ce qui la met dans un tel état. Je me sens de moins en moins rassuré à chacun de ses départs.

Il semble que mes craintes furent entendues. Au début, il appelle pour prendre de nos nouvelles comme à son habitude. Ensuite, les appels et les lettres se firent rares et très espacés. Trois mois passèrent et il ne revient pas. Ma mère attendit un mois supplémentaire avant d’ouvrir un dossier sur sa disparition. Les policiers furent sceptiques : après tout Jim est un homme majeur et il a le droit de partir. Ils ouvrirent quand même un dossier en son nom et demande l’aide du public pour le retrouver. Je continue à aller à l’école et à espérer naïvement que mon père va revenir à la maison. J’ai pris tous les objets lui appartenant et les aie cachés dans ma planque en bois. Je crois que cette perte et mes émotions associés furent le déclenchement de ce don… Peu de temps avant mon dixième anniversaire.
J’avais la garde d’un animal. Ce dernier s’est réfugié dans un coin derrière le sofa. J’essaie d’aller le récupérer car je ne veux pas qu’il mort les fils électriques des prises. Subitement, sa fourrure prit feu. Ce dernier prit peur et s’enfuit. Par instinct, je courus vers la cuisine pour prendre un torchon et le poursuivre. Le corps de l’animal emmitouflé dans le tissu, saccadant entre mes bras. Je suis apeuré par ces cris. Je ne sais pas quoi faire. Appeler qui ? Appeler quoi ? L’animal ne bouge plus. Je me mis à pleurer. Il y a eu des événements moins intenses que celui-ci… J’ai commencé à avoir peur que ces choses puissent blesser les autres autour de moi. La lévitation d’objet qui se fracasse contre les murs, le feu… Suis-je vraiment un enfant normal.

Ma mère m’offrit la réponse à cette question. Un homme est venu lui dire que je possède un don sorcier. Sceptique, je ne sais pas trop quoi en penser en regardant tous ces dépliants sur la table de la cuisine. Ça me parait un scénario à la Magicien d’Oz ou comme le film Willow pour que je y crois totalement. D’un autre côté, j’ai pu voir de mes yeux cette magie. J’ai fait part de mes craintes : avons-nous assez d’argent et si cette perspective est la bonne. Elle me rassure que certaines écoles offrent des bourses et que je dois me faire confiance. J’accepte.

Quelques saisons passèrent après cette discussion. Quelques mois pour remettre de la clarté dans mes idées. À apprivoiser mes peurs envers cette magie avec les encouragements de ma mère. À accepter ce truc qui me semble incohérent avec ma vie d'avant. J'essaie d’aider Lisa du mieux que je peux du haut de mes 10 ans : je tonds le gazon, je cultive les fleurs et j'aide en faisant les courses ou je répare quelques trucs de plomberie des autres locataires quand elle tombe malade. Nous ne discutons rarement de cet autre départ. Nous préférons cuisiner et rire ensemble devant nos films préférés. À chérir le temps qu'il nous reste. Ce ne fut pas toujours harmonieux tous les jours.

J’ai décidé d’envoyer ma candidature à Ilukaan. L’endroit n’est pas si éloigné des appartements Addison. Et les nouvelles technologies me permettront de garder contact avec Lisa. Ilukaan vont me permettre de tisser de nouveaux liens avec d’autres cultures et les études sont bien supervisées par le cadre professoral. Du moins, c’est l’impression que j’ai en lisant leur dépliant. Lors de ma cérémonie de répartition, je rejoins le rang des Lupy. Ça me fait étrange. Alors que tous ont le regard brillant par l’excitation, je doute. Je suis hors de ma zone de confort bien que j’ai eu cette émotion durant mon trajet. Les deux premières années, je ne me sentis pas en confiance : il me fallut plusieurs encouragements de la part des professeurs et des autres élèves pour redevenir optimiste et courageux. Je remarque que j’ai quelques lacunes contrairement à mes comparses, mais je décide de pratiquer régulièrement pour arriver au même niveau qu’eux.

Ce fut lors de ma deuxième année que je m’intéresse… À l’histoire de la magie. Ce monde étrange dans lequel je fus plongé fit résonner une étincelle dans mon esprit. Ça me permit de vouloir en apprendre plus sur les différences et les similitudes entre le folklore sorcier et celui des moldus. Durant mes retours à la vie moldue, j’en profite pour faire le con dans la ville. À assister à certains concerts avec ma mère, à faire des mauvais coups et à aider les résidents. Je participe à quelques chasses urbex avec des amis fans de paranormal dans les vieux bâtiments et les usines abandonnés. J’occupe mon temps à chercher tout ce que je peux sur les creepypastas et les origines des contes ou les récits moldus. C’est des choses assez banales pour un enfant de mon âge.

Concernant mes études sorcières… Il y a trop de choix cools et je ne sais pas dans quel domaine m’orienter. Les arts magiques, j’aime ça, mais je ne sais pas si c’est suffisant pour avoir une carrière époustouflante. Je suis un vrai petit fouineur et rester devant un bureau n’est pas trop dans mes cordes. Bref, je me contente des cours supplémentaires sur l’étude sur les moldus, sur les arts magiques et sur les runes.

Je ne crois pas qu’il y a eu des événements qui puissent sortir de l’ordinaire pour des étudiants. Du moins, pas autant que je le crois. La vie sur cette île est un peu monotone. J’ai envie de retrouver une certaine liberté. De voir le monde : de retrouver mes racines moldues de temps à autre. Ce qui m’a valu quelques idées loufoques comme nager dans la mer et me prendre un mur invisible ou de transformer des poubelles cracheurs de bonbons avec des maquillages dignes de Kiss durant l’Halloween. Bien sûr, je peux parler à ma maman, mais les sujets magiques sont interdits et nos conversations sont très courtes. Il en est ainsi avec mon entourage moldu. Je fais mon possible pour équilibrer mes sorties entre mes amis et mes devoirs. J’ai pris la mauvaise manie de les faire en avance ou à la dernière minute. Bref, mes notes sont plus ou moins sensationnelles. Je continue à faire de mon mieux. C’est ce qui compte. Je passe de nombreuses heures à aller esquisser les paysages rocheux, les autres étudiants ou les habitants de Bloombury. J’invente quelques sortilèges par ci et par là… C’est une vie amusante, mais à double tranchant.

J’ai appris à vivre sans la présence de mon père ou plutôt de faire mon deuil de lui. Il y a un an, en refaisant la décoration de ma cabane, je suis tombé sur un mot signé par mon père. Un message froissé où il s'excuse de nous avoir quittés et qu'il le faisait pour nous protéger en tant qu'Auror. N'ayant aucun débouché notoire avec la police, son dossier a pris la salle des archives.. J’ai demandé un avis pour retrouver des informations à son sujet auprès du ministère de la magie.  J’attends qu’ils reprennent contact pour le suivi de la demande. Juste pour clore ce dernier chapitre de ma vie. Ma mère a également tourné la page de son côté. Elle semble s’être amourachée d’un autre résident. Je suis content pour elle. J’ai fini par accepter mon rôle de pourvoyeur à la maison. J’occupe mes étés comme serveur dans un restaurant pour nous permettre quelques luxes. J’ai un carnet où je dessine et j’écris ce qui me trouble. Ça m’aide à passer le temps et guérir certaines blessures quand je sens que ma présence emmerde mon cercle de connaissances et de proches. Et la vie, elle continue encore.



Larry discute en #cc3333
Voir le profil de l'utilisateur            
Ursirre
Image du profil :  Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] 1562915305-oc
 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Tumblr_p1t5c6azUR1u6y7zuo1_640
ϟ Œuvre : Osomatsu-san
ϟ Parchemins : 60
Jyushimatsu Matsuno
Image du profil :  Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] 1562915305-oc
 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Tumblr_p1t5c6azUR1u6y7zuo1_640
ϟ Œuvre : Osomatsu-san
ϟ Parchemins : 60
Sujet: Re: Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée]
Mer 17 Juil - 22:20
                    
Rebienvenue ! Amuse toi avec ton nouveau personnage x3
Voir le profil de l'utilisateur            
Lupy
Image du profil :  Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Unknown
 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Tumblr_ot5yzwGxIY1v7y175o1_400
ϟ Œuvre : Sally Face
ϟ Parchemins : 52
Larry Johnson
Image du profil :  Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Unknown
 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Tumblr_ot5yzwGxIY1v7y175o1_400
ϟ Œuvre : Sally Face
ϟ Parchemins : 52
Sujet: Re: Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée]
Mer 17 Juil - 22:31
                    
Merci, grand Jyutsu.<3


Larry discute en #cc3333
Voir le profil de l'utilisateur            
Ursirre
Image du profil :  Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Cielicon
 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Tenor
ϟ Œuvre : Black Butler
ϟ Parchemins : 94
Ciel Phantomhive
Image du profil :  Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Cielicon
 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Tenor
ϟ Œuvre : Black Butler
ϟ Parchemins : 94
Sujet: Re: Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée]
Jeu 18 Juil - 14:38
                    
Rebienvenue avec ce nouveau personnage ! :D


 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Na_FpBYt3L1nQf5kHI9Nr_Niypg
Voir le profil de l'utilisateur            
Lupy
Image du profil :  Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Unknown
 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Tumblr_ot5yzwGxIY1v7y175o1_400
ϟ Œuvre : Sally Face
ϟ Parchemins : 52
Larry Johnson
Image du profil :  Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Unknown
 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Tumblr_ot5yzwGxIY1v7y175o1_400
ϟ Œuvre : Sally Face
ϟ Parchemins : 52
Sujet: Re: Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée]
Ven 19 Juil - 14:37
                    
Merci Aly ~


Larry discute en #cc3333
Voir le profil de l'utilisateur            
Lupy
Image du profil :  Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] 8o1e
 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] 01b0b4d6c056793661de7911b6394e34
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 405
Arthur Kirkland
Image du profil :  Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] 8o1e
 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] 01b0b4d6c056793661de7911b6394e34
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 405
Sujet: Re: Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée]
Ven 19 Juil - 18:32
                    
Sally Face 😩 un jeu que j'aimerais essayer un jour arf arf-
Me v'là tirée entre la tentation de lire ou d'ignorer totalement la fiche pour éviter le spoil MDR
Bonne continuation pour la rédac' !




Résumé du RP Duel, merci Dave ♥:
 

Merci Kikki ☆:
 
Voir le profil de l'utilisateur            
Lupy
Image du profil :  Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Unknown
 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Tumblr_ot5yzwGxIY1v7y175o1_400
ϟ Œuvre : Sally Face
ϟ Parchemins : 52
Larry Johnson
Image du profil :  Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Unknown
 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] Tumblr_ot5yzwGxIY1v7y175o1_400
ϟ Œuvre : Sally Face
ϟ Parchemins : 52
Sujet: Re: Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée]
Ven 19 Juil - 19:31
                    
Ouais, Sally Face est un bon jeu.

Merci Arthie. Tu peux la lire, j'adapte que quelques passages à ma façon et sans gros spoilers.

Edit [22/07/2019] : Fiche terminée ^^


Larry discute en #cc3333
Voir le profil de l'utilisateur            
Monsieur le Directeur
Image du profil :  Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] B7Xyh8tGLiSWQN-Jl_7twgxn3FI
 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] 67fa2229
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 614
Vincent Leroy
Image du profil :  Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] B7Xyh8tGLiSWQN-Jl_7twgxn3FI
 Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée] 67fa2229
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 614
Sujet: Re: Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée]
Lun 22 Juil - 23:51
                    
Et rebienvenue à toi !
Je pensais pas Larry comme ça, en n'entendant que parlé du jeu. Et finalement ? Je l'aime bien, ce grand gaillard, il me plaît bien !
Un original auquel on s'attacherait assez facilement, je trouve. Pourvu qu'il le reste en jeu ♥

Amuse-toi bien !
(et n'oublie pas compléter le profil en y ajoutant la fiche !)

Message du staff
Bienvenue à Ilukaan !
Validation

Accompagné par d'autres nouveaux élèves, tu es appelé par le directeur à t'avancer au centre du Dôme. Scruté par les élèves et étudiants, tu regardes alors ton reflet dans la fontaine qui va décider de ton sort. D'abord voyant ta sale tête dans l'eau, tu remarques que le reflet semble se changer peu à peu jusqu'à prendre la forme d'un loup.  Tu es d'autant plus surpris quand l'animal commence à pousser un cri dans toute la salle. Tout le monde se met soudainement à t'applaudir, tandis que le directeur s'approche de toi avec un rubis brut qu'il met autour de ton cou.

"Bienvenue à Lupy !"

→ Te voilà validé, tu peux désormais poster dans tous les recoins du forum, RP-Post ainsi que RPCB.

→ N'hésite pas à voir la chambre qui t'a été attribuée.

→ Si ton personnage est en cursus universitaire, il peut postuler pour avoir un job d'étudiant.

→ Crée dès maintenant un topic pour récapituler les relations de ton personnage. Tu peux également acquérir un portable ou bien créer un blog.

→ N'hésite pas à faire une demande de RP pour trouver un partenaire d'écriture !

→ Enfin, amuse-toi bien sur le forum,  n'hésite pas à en parler autour de toi et à voter régulièrement aux TS !

Voir le profil de l'utilisateur            http://ilukaan.forumactif.com
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Holy cow a ghost ! A fairy goodmother ghost in my closet, man ! [terminée]
                    
            
Sauter vers: