C’était le jour de la rentrée, déjà. Comme chaque année, les vacances étaient passées bien trop vite à ton goût, mais peu importe : aujourd’hui, tu venais de retourner à Ilukaan, ton école mais aussi ce qui était devenu avec le temps, ta deuxième maison. A vrai dire, tu étais presque nostalgique, aujourd’hui : tu débutais ta dernière année d’études. Quel sentiment étrange, de savoir que ce serait la dernière fois que tu assisterais à ce spectacle. Lire la suite
Aly
Admin
Tam
Admin
Sue
Modo
Alex
Modo
Gaumar
Modo
Forum multifandom ▲ Univers inspiré d'Harry Potter ▲ Avatars 200*320 illustrés/mangas ▲RPCB/RP-Post ▲ Tout public avec possibilité de R18 ▲ Forum au contexte évolutif ▲ Pas de minimum de mots



 

Partagez|

[30 juin 2018] I challenge you to slavery
 :: Campus d'Ilukaan :: Bâtiment de cours :: Salles de club

avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 211
[30 juin 2018] I challenge you to slavery Mar 29 Mai - 18:27

Arthur & Francis

challenge accepted


Arthur acceptait tout les défis, même les plus risqués. Il suffisait d'accompagner le challenge d'un « t'es pas cap' » ou juste d'un « t'as peur ? » pour l'exciter et, dans la seconde qui suivait, le Lupy était paré pour se lancer dans n'importe quelle mésaventure.

Surtout lorsque ça concernait Francis Bonnefoy. Oh que oui. L'éternel « rival de toujours », le « meilleur ennemi », le « pervers narcissique obsédé sans morale ni même la moindre valeur car, pfeuh, qui se soucierait du sort d'un énergumène pareil ? ». Cette dernière appellation était un peu longue, alors pour faire court, Arthur se contentait de le surnommer Frog.

Entre eux, ça a toujours été une histoire compliquée. Pas forcément depuis leur rencontre, mais peu après, ça n'a jamais cessé d'exploser. C'était boutade sur mauvaise blague, puis mauvaise blague sur insulte, puis insulte sur coup, puis coup sur coup de pute, tout simplement. Leur relation était trouée de disputes et de bagarres, sans que ni l'un ni l'autre ne pense au répit. Arthur avait peut-être tendance à chercher un petit peu plus que le Français, mais selon lui, « c'est tout ce qu'il mérite ».

La veille d'aujourd'hui, tout les deux s'étaient rappelé leur rendez-vous dans une des salles de clubs, désormais aménagée pour les duels. Et à 17h précise, alors il n'avait vraiment pas intérêt à être en retard. Ce qui tombait bien c'est qu'Arthur était du genre ponctuel, voire un peu trop. Il était même capable de crier sur son « rencard » si celui-ci venait en avance, mais après lui. Et c'était Bonnefoy, en plus. Bonnefoy ! Là, s'il n'était vraiment pas à l'heure, ou juste avec une petite minute de retard, vous pouvez être certain qu'il va se faire plaisir ! Tout ce qui comptait avant de commencer ce duel, pour lui, c'était d'être là avant l'ennemi. Coûte que coûte.

Pour être certain d'avoir cette marge d'avance, Arthur entra dans donc la pièce autour de 16h30. Trop en avance, certes, et c'était s'ennuyer pendant près d'une demi-heure, mais pour avoir le goût d'une petite victoire comme celle-ci, ça en valait la peine. Et trente minutes, c'est un peu le temps qu'il lui faut pour jubiler là-dessus avant de vraiment s'ennuyer. De toutes façons, il est patient. Toujours. Sauf quand ça concerne Bonnefoy.

Il n'était d'ailleurs pas seul, puisque son ami Kiku Honda l'accompagnait. Les règles d'un duel stipulaient que chaque duelliste devait être assisté d'un second, une sorte de témoin qui pouvait lui venir en aide en cas de danger. Arthur avait respecté la règle par principe, mais sinon ? Il avait envie d'écraser Bonnefoy, de l'anéantir, et il était hors de question qu'il embrigade son meilleur ami là-dedans ; surtout si ça pouvait éventuellement le blesser.

Tout deux patientant donc dans la pièce, Arthur s'imagina mille scénarios où il remporte la victoire. Plus ils tournaient dans son esprit, plus tous lui semblaient plus réalistes les uns que les autres. Et perdre était inenvisageable. C'est pourquoi, lorsque Francis entra, le Fourchelang se tourna vers lui en le gratifiant d'un pompeux :

- C'est seulement maintenant que tu arrives, Frog ? On a failli attendre.





Résumé du RP Duel, merci Dave ♥:
 


Dernière édition par Arthur Kirkland le Sam 30 Juin - 11:47, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 382
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Mer 30 Mai - 2:16

One, two, three, four, five, six, seven, eight, nine . . .
It's the Ten Duel Commandments !
FT. LE MOCHE SOURCILLEUX



"C'est une mauvaise idée, blondie."

C'est ce que lui avait dit Keith quand il lui avait demandé de devenir son second pour ce duel. Alors oui, pour celles et ceux qui ne le savaient pas, dans un duel cordial et officiel, les duellistes devaient toujours être secondés, c'était la règle. Beaucoup l'oubliait mais Francis, lui, aimait toujours faire les choses dans les règles de l'art. Surtout si c'était pour botter le cul d'Arthur Kirkland...

...

Comment ça, ce n'était pas la véritable question que soulevait la remarque de Keith ?

Bon, oui, d'accord. Peut-être que cette idée de "duel" allait trop loin. Mais tout était de la faute d'Arthur. Il n'avait suffit qu'une farce vaseuse du Britannique pendant que le Français prenait un selfie — il avait fait grossir son visage comme le ferait un filtre Spellchat débile —, de quelques piques méchantes de part et d'autres, d'insulte et de gestes obscènes pour que Francis ait finalement décidé d'enfin départager qui avait la plus grosse....capacité magique. Et la première idée qui lui était venu était un duel. Francis avait lu des tas de bouquins de chevaliers, moldus et sorciers, qui mettaient en scène des duels et il avait toujours trouvé ça honorable de se battre ainsi puisqu'après tout il y avait des règles à appliquer. On ne pouvait pas faire n'importe quoi et ce n'était pas quelque chose de brutal. Si Gros Sourcil était quelqu'un de loyal et s'il était un gentleman, il n'utiliserait pas la tricherie. Cela dit, Francis restait sur ses gardes. Cet idiot était capable de tout pour le battre. Un véritable cabot.

En plus, depuis cette simple petite affaire...Il s'en était passé des choses entre les deux rivaux. Déjà, il y avait eu les remarques et la prédiction de Karkat Vantas, son camarade de chambre, qui sous-entendait qu'Arthur avait eu un faible pour lui étant gamin. Et cela l'avait beaucoup travaillé. Au point de demander une véritable paix. Et cet abruti avait refusé de la plus horrible façon que ce soit. Puis au final, il avait fini par avouer la vérité : oui, il avait bien eu un faible pour lui étant enfant. Puis ça s'était arrêté là, et entre les BUSE et les ASPIC, leur train train quotidien avait repris comme s'il ne s'était rien passé...

Au final, il avait ignoré la remarque de Keith à propos de ce combat. Il comptait bien le faire, ce duel. Histoire de rappeler qui était l'aîné, qui était le chef. Il allait lui faire mordre la poussière à Arthur. Ainsi lui avait-il donné le rendez-vous de 17h dans la salle de club spécialement faite pour le cours de duel des années supérieures. Pour ce genre de choses, Francis n'arrivait jamais en retard. Ni même en avance. Il serait pile à l'heure, comme convenu. Pour ce défi, Francis s'était habillé de façon décontracté, dans le sens où il n'avait pas mis son pull d'uniforme, juste sa chemise. Il s'était également attaché les cheveux. Le but était d'être le plus à l'aise possible. Aussi sûr qu'était Francis, il n'était pas totalement idiot non plus. Il savait qu'Arthur avait des facilités avec les sortilèges. Pourquoi n'avait-il pas proposé un duel de potions au juste ? Cela dit, Francis avait un atout dans sa manche : il connaissait le Britannique comme sa poche. Il était facile pour lui de le déstabiliser et de l'énerver. Le manque de concentration et la rage que pouvait éprouver sa némésis à son égard pouvait bien être sa véritable porte de secours.

Cela dit, il restait persuadé de pouvoir se débrouiller quand même grâce à sa plus grande expérience. Il était de deux ans plus âgé que Kirkland : cela faisait donc deux années de plus à étudier la Défense contre les forces du Mal ainsi que les Sortilèges. Même s'il écoutait vaguement en classe — passant plus de temps à envoyer des photos sur Spellchat et des SMS en cachant son portable comme il pouvait sous le bureau — il avait quand même quelques sorts en réserve. Enfin, ça, il l'espérait.

Soupirant, il entra finalement dans la salle et y vit Arthur, impatient, trépignant d'impatience même aux vues de son regard pédant (Francis qui dit ça oui) et de son dédain inéluctable en cette phrase tout aussi casseuse de couille :

C'est seulement maintenant que tu arrives, Frog ? On a failli attendre.
Oh, je suis ravi d'entendre que tu te languissais de ma venue. Je te manque tant que ça ? Tu vas me faire rougir à force de trop insister.

Francis esquissa un sourire narquois. Depuis combien de temps attendait-il ? Il agissait vraiment comme un gamin, puéril comme il était. Mais très bien, il était là pour jouer les babysitters aujourd'hui. Et il fallait toujours gronder les gamins qui nous manquaient de respect.

Keith se m'y sur le côté et rejoignit Kiku. Tous les deux semblaient assez blasés par la situation d'ailleurs...

Francis, quant à lui, avança vers Arthur et s'exprima :

J'espère que tu n'as pas oublié notre marché. Si je gagne, tu seras à mon service pendant une semaine. Si je perds, ça sera l'inverse. Cela dit, si tu es trop peureux pour faire ce duel et que tu t'admets vaincu, je l'accepterais et nous nous arrêterons là. Mais je te connais, tu veux le faire ce duel n'est-ce pas ?

Francis finit par sortir sa baguette. Il était temps de prendre place désormais. Tout deux se fixant dans les yeux, ils firent une rapide révérence — pas trop grande, il ne fallait pas déconner — puis se retournèrent pour faire au moins cinq pas en arrière. Enfin, Francis se mit en garde de façon élégante comme à son habitude.

3, 2, 1...




De la part des potos:
 


Dernière édition par Francis Bonnefoy le Sam 30 Juin - 2:04, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 211
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Mer 30 Mai - 15:25

Arthur & Francis

challenge accepted


« Oh, je suis ravi d'entendre que tu te languissais de ma venue. Je te manque tant que ça ? Tu vas me faire rougir à force de trop insister. »

C'est dans ces moments-là qu'Arthur avait le plus envie de répondre pour l'envoyer promener, mais aussi là où il valait mieux se taire. Essayer de trouver tout parement à chacune de ses répliques était souvent un risque de s'embourber dans son jeu ; et le fait qu'Arthur fonçait tête baissée dans la plupart de ses pièges oraux n'était pas nouveau, le salopard l'avait vite remarqué.

Alors, il se contenta de rouler des yeux. C'était plus sûr. Et particulièrement frustrant.

La vue de son frère le fit grimacer. C'était lui, le second que la grenouille avait choisi ? Il était au courant que c'était contre son cadet, le duel, hein ? Sans doute était-ce une occasion pour lui de voir Arthur sous un jour perdant – ça ne l'étonnerait pas trop, en fait. Du moment qu'il n'y avait pas projet « mort d'homme », Keith ne devait pas être plus embêté que ça – le but n'était pas de tuer l'un ou l'autre, non plus.

« J'espère que tu n'as pas oublié notre marché. Si je gagne, tu seras à mon service pendant une semaine. Si je perds, ça sera l'inverse. Cela dit, si tu es trop peureux pour faire ce duel et que tu t'admets vaincu, je l'accepterais et nous nous arrêterons là. Mais je te connais, tu veux le faire ce duel n'est-ce pas? »

Son habituel petit smirk, avaleur de défis, lui répond alors :

- Si c'est toi qui part la queue entre les jambes, je serais déçu.

Et malgré sa forte envie de déjà l'attaquer de front, Arthur se comporta en sorcier raisonnable et suivit les règles et répondant à sa révérence, plus droit que le Français ne veut bien se le permettre : même si c'était Bonnefoy, le respect du duelliste était là... et aussi parce que l'Écossais aimait toujours avoir l'air plus correct pour tout ce qui était traditionnel. Sa seule fierté à être Sang-pur. Arthur compta les cinq pas qui l'éloignèrent un peu plus de son rival.

1... 2... 3... 4... 5...

Ils se firent face, et l'instant d'après, le Lupy oublia immédiatement la présence de Keith et Kiku. Respecter les règles quand on a que pour but de massacrer un imbécile qui ne mérite que cela ? Mais pour quoi faire ? Baguette tendue et concentration dans le regard, il fixa les orbes bleus du Cervirald.

« 3, 2, 1... »

- Everte Statum !

Il n'avait absolument pas attendu la moindre micro-seconde de plus pour le lancer. Il était pressé, vraiment pressé de lui mettre la raclée du siècle.

Dé du destin:
 





Résumé du RP Duel, merci Dave ♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
— Monsieur le Directeur
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 322
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Mer 30 Mai - 15:25

Le membre 'Arthur Kirkland' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du destin' :
Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 382
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Dim 24 Juin - 2:16

The challenge: demand satisfaction.
If they apologize, no need for further action.
FT. LE MOCHE SOURCILLEUX



Il n'aurait peut-être pas du être vendre la peau de l'ours avec de l'avoir tué. Enfin, la peau du loup, pour le coup. Francis avait oublié que les sortilèges étaient la matière préférée d'Arthur, lui, il était plus doué en potions…C'est sûr que ce n'était pas ça qui allait l'aider en plein duel.

Autant dire que l'Everte Statum qu'il se prit sans avoir eu le temps de se protéger le prit complètement au dépourvu. Le sort l'atteignit à une vitesse folle, le faisant valdinguer voire voler à plusieurs mètres et tomber peu gracieusement au sol.

Bordel, ça faisait mal ?!

Il se redressa sur son coude et le regarda avec fureur. C'était très humiliant comme première action de combat. Vraiment. Il était sans doute tout décoiffé et son uniforme avait la poussière. Puis son fessier, lui, avait un peu souffert aussi. Mais bon, il en avait l'habitude…

Il croisa le regard déconcerté de Keith qui le regardait un peu avec pitié : c'est vrai que c'était la honte de se faire prendre au dépourvu comme un misérable. Mais qu'à cela ne tienne. Il allait réussir sa contre-attaque et Arthur Kirkland allait moins rigoler.

Se relevant, il ne prit même pas le soin de virer la poussière de remettre bien en place ses vêtements et de se recoiffer qu'il prit son élan et tendit sa baguette vers son adversaire en s'exclamant :

Tarentallegra !

Voilà un sort qui allait bien humilié le Britannique comme il fallait et lui faire ravaler sa fierté.

Dé du destin:
 




De la part des potos:
 


Dernière édition par Francis Bonnefoy le Dim 24 Juin - 2:18, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur
— Monsieur le Directeur
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 322
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Dim 24 Juin - 2:16

Le membre 'Francis Bonnefoy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du destin' :
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 211
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Lun 25 Juin - 20:48

Arthur & Francis

challenge accepted

Arthur était tout simplement hilare en voyant son sort toucher de plein fouet son adversaire. Fier de son premier pas réussi, il se tourna un instant vers Kiku en haussant un peu les bras, attendant quelconque « félicitation » de sa part.

Franchement, pour une entrée aussi parfaite et qui avait si bien prit de court l'ennemi, ça le méritait au moins mille fois, non ?

« Tarentallegra ! »

Cette petite diversion – sa vanité le perdra – eut raison de lui et, en faisant de nouveau face au sorcier, Arthur sentit comme un courant d'air imaginaire emporter ses jambes... avant de réaliser que ce n'était pas une perte d'équilibre, mais bien pire que ça.

Oh le connard, il le faisait danser. Littéralement.

Et en plus, c'était quoi ? Une espèce de danse dont Arthur n'avait qu'entendu parler ? Heureusement, le sortilège ne touchait que ses jambes, et celles-ci le faisaient monter et descendre, si bien et si vite qu'Arthur sentit ses genoux craquer plus qu'une fois. Il se mit à rougir de honte, d'autant plus que son grand-frère et son meilleur ami étaient là pour le voir ! Il allait le tuer !

Tandis que certains ici devaient être absolument aussi hilares que le Lupy ne l'était il y a un instant, ce dernier fit de son mieux pour viser malgré les mouvements trop larges de cette danse ridicule. Mais rien à faire, il ne pouvait pas rester en position une seconde. En plus, ça le fatiguait. Il devait absolument s'occuper de son cas avant du sien. Mais avant...

- ARRÊTEZ DE VOUS MARRER !

Un meurtre ou deux, il allait y avoir.

Arthur finit enfin par faire cesser la danse dans laquelle ses jambes étaient empêtrées et, sur le coup, il s'écroula au sol. Il ne s'attendait pas à reprendre aussi sec le contrôle de l'autre moitié de son corps, et ses muscles fatigués le lui firent savoir également. Un peu essoufflé, le Britannique se sentit vraiment ridicule de savoir qu'il aurait pu déjà perdre rien qu'en laissant ses pieds s'enflammer par magie. Et rien que pour ça, il n'allait pas laisser la moindre chance à Bonnefoy de s'en tirer. Le premier sortilège, c'était pas très grave, mais alors là... Arthur se redressa et avança de quelques pas en grinçant des dents, criant en tendant sa baguette :

- Levicorpus !

Avant d'enchaîner avec :

- Expelliarmus ! qu'il lance sur lui et non pas la baguette.

Dé du destin:
 





Résumé du RP Duel, merci Dave ♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
— Monsieur le Directeur
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 322
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Lun 25 Juin - 20:48

Le membre 'Arthur Kirkland' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du destin' :
Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 382
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Ven 29 Juin - 18:35

If they don’t, grab a friend, that’s your second
Your lieutenant when there’s reckoning to be reckoned
FT. LE MOCHE SOURCILLEUX



Un sourire se forma sur son visage. L'arrogance de Kirkland le perdra.
Dans un sens, il avait de la chance que son adversaire était assez présomptueux et suffisant pour le déconcentrer un minimum.

De toute façon, Francis ne pouvait pas dire qu'Arthur était nul. Son adversaire était, pour le coup, réellement de taille. Déjà parce qu'il était Lupy. Cela signifiait bien quelque chose ! Alors, certes, ce n'était qu'une maison qui définissait tes facilités en magie et non, cela ne signifiait pas totalement qu'un Lupy pouvait être plus doué qu'un Cervirald en sortilèges juste parce qu'il était "offensif". Mais tout de même, c'était un signe, non ?

Francis ne se prétendait pas particulièrement douer en duel. Il savait juste se défendre comme il pouvait. Même, il pouvait se révéler très méchant si jamais on le cherchait trop.

Qu'est-ce que cela lui plût quand il vit Arthur se prendre son sort en plein fouet. Il explosa même de rire. Vraiment. Il voyait sous ses yeux sa némésis en train de danser la kalinka russe. Autant dire que venant d'Arthur Kirkland, c'était inédit et ça méritait même une photo. Putain, il regrettait de ne pas avoir son téléphone avec lui pour immortaliser la scène. Et pour le coup, Keith et Kiku étaient sans doute dans le même état d'hilarité pour pouvoir ne serait-ce qu'y penser une seconde.

Keith devra le remercier après ce duel : il venait de ridiculiser son frère. Cela méritait bien un petit shot à l'Another Round.

ARRÊTEZ DE VOUS MARRER !

La voix colérique à l'accent britannique du plus jeune éclata en pleine salle, faisant taire Francis qui avait tout simplement les larmes aux yeux. Vu le ton qu'il avait pris, il avait du se sentir particulièrement humilié par ce petit exercice d'étirement des jambes. Mais en même temps, Francis ne le regrettait pas. En vérité, il ne regrettait jamais les occasions qu'il avait saisi pour se moquer d'Arthur.

Levicorpus !

Le Cervirald hoqueta devant la puissance du sort pratiquement cracher par son adversaire. Alors, oui, il l'avait définitivement énervé avec le Tarentallegra
Autant dire que le Français se prit de plein fouet le sortilège qui, aussitôt, le renversa. Voilà qu'il se trouvait à l'envers : les pieds en l'air et la tête en bas et que son corps s'élevait petit à petit dans les airs. Oh non, non, non ! Pas question de finir comme ça !! Francis tenait encore fermement sa baguette et il lui fallait juste jeter un Liberacorpus pour se libérer de ce sortilège.

Cela dit, il n'eut même pas le temps de le faire car le Lupy avait déjà formulé un deuxième sort.

Expelliarmus !

Une nouvelle fois, ce sort le projeta quelques mètres plus loin. Et pour le coup, ce n'était pas comme le premier sort. C'était beaucoup plus violent. Pourquoi ce connard n'avait pas visé sa main et sa baguette plutôt que…son corps en lui-même ? C'était clairement dangereux.

Cette pensée lui échappa toutefois quand il s'écrasa au sol, la tête la première. Il entendit un bruit sourd et il poussa un gémissement de douleur. Il était complètement assommé et sa vue se brouilla….

Il y eut comme un moment de panique. Et même si sa tête tournait il pouvait clairement entendre entendre Keith s'agiter et engueuler un peu son petit-frère. Ce dernier ajouta d'ailleurs un bon "Bon ça suffit les conneries, le prochain qui lance un sort c’est un poing dans sa tronche !".

Qu'à cela ne tienne. Comme s'il allait laisser ce duel se finir comme ça, sur une putain de défaite. Merde.
Ni une, ni deux, toujours sa baguette en main et toujours au sol, il formula un nouveau sort contre le Britannique, toujours assez assomé.

Incarcerem !!

Dé du destin:
 




De la part des potos:
 


Dernière édition par Francis Bonnefoy le Ven 29 Juin - 18:46, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur
— Monsieur le Directeur
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 322
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Ven 29 Juin - 18:35

Le membre 'Francis Bonnefoy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du destin' :
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 211
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Ven 29 Juin - 19:42

Arthur & Francis

challenge accepted

« Bon ça suffit les conneries, le prochain qui lance un sort c’est un poing dans sa tronche ! »

Arthur ignora l'intervention de son frère, rassasié de vengeance. Il avait peut-être fait mal à Francis en se révélant aussi agressif de cette manière... peut-être. Mais après coup, qu'est ce que ça faisait du bien !

Et re-après coup, il y avait une once de regret cachée entre deux neurones têtus.

Mais non, tu parles ! Cette chute, c'est tout ce qu'il méritait ! Il est tombé sur la tête, et alors ? Il a tellement de plomb dans la cervelle qu'il n'a certainement rien senti ! Il fit quelque pas à gauche, d'autres à droite, histoire de promener cette rage qui ne tarda pas à se calmer. Dans son dos, Kiku paraissait soucieux : le but ici n'était pas de blesser son adversaire, même si sur l'instant, ça faisait un bien fou à l'enragé.

« Incarcerem ! »

Là encore, son sale caractère eut raison de lui. Arthur chercha à riposter en pointant la corde magique de sa baguette, mais celle-ci fut tellement rapide qu'il n'y parvint évidemment pas. Il perdit alors rapidement l'équilibre et tomba comme un tronc sur le sol, se cognant le menton au passage. Il lâcha un gémissement de douleur étouffé, mais transmit sa rage au poing qui n'avait pas lâché sa baguette, qu'il serra très fort...

- Va te... commença-t-il à siffler entre ses dents.

Face au nouveau jugement des trois mêmes témoins de la pitrerie de la situation, Arthur roula sur le dos afin de pouvoir donner libre cours à ses jambes. Mais rien à faire dans cette position : le sortilège était si bien fait qu'il était impossible d'essayer de desserrer les cordes ou d'amener son pied à en déplacer une. Merde. MERDE, HEIN.

Arthur eut une idée qu'il trouva quelques peu risquée pour son crâne, mais franchement, au point où il en était, il préférait mille fois vaincre Bonnefoy plutôt que de conserver sa sensibilité physique au lieu de sa dignité (même si elle est déjà partie, maintenant...). La baguette bien droite entre ses doigts, Arthur put rapprocher ses pieds joints de lui autant qu'il le put, et murmura en désignant ceux-ci du bout de sa baguette :

- Levicorpus.

Et là, plus doucement que la magie n'a bien voulu le faire avec Francis, les pieds d'Arthur lévitèrent dans les airs, et le Lupy se retrouva suspendu, tête en bas... Tête en bas, mais avec meilleur angle de vue pour viser. Le sang lui montait rapidement à la tête, alors il visa Francis, et-

Hm, non.

Dans cette position, avec juste un poignet pour mouvoir sa baguette, le sort sera facile à éviter. Arthur connaît quelques sortilèges informulés. Il aime bien prononcer les formules, plutôt que de tout faire de tête. Mais... c'est un coup à tenter. Là, vu son état, c'est VRAIMENT un coup à tenter. Alors Arthur vise le Français, lèvres pincées, et espère le surprendre suffisamment pour pouvoir le piéger avec une magie qu'il n'aura pas vu venir, sans formule prononcée.

… Il força du mieux qu'il put son esprit. Son sang de sorcier n'avait vraiment pas intérêt à le trahir !

Il suffisait de concentration, et...

Confundo.

Dé du destin:
 





Résumé du RP Duel, merci Dave ♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
— Monsieur le Directeur
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 322
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Ven 29 Juin - 19:42

Le membre 'Arthur Kirkland' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du destin' :
Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 382
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Sam 30 Juin - 0:09

Look ‘em in the eye, aim no higher
Summon all the courage you require
Then count
FT. LE MOCHE SOURCILLEUX



Malgré son étourdissement — il aura sans doute une bosse dans très peu de temps — Francis se releva en se tenant la tête quand il remarqua que son sort fit effet. Eh bah…S'il fallait qu'il se prenne un bon coup sur la tête pour réussir à toucher Arthur en bonne et du forme, il fallait peut-être se laisser totalement faire sans tester de Protego. Merde, qu'est-ce que ça faisait mal au crâne.

Cela dit, en ouvrant les yeux, il se félicita en voyant l'état d'Arthur complètement saucissonné. Impeccablement enroulé dans une corde magie et le pauvre avait beau se tortiller dans tous les sens, cela avait autant d'effet que dans un filet du diable. C'était bien un truc qu'il avait retenu de ses cours de botanique (et pourtant, tout le monde savait qu'il détestait ça)…

Levicorpus.

….

Il faisait quoi là, Kirkland….?!
Il était complètement malade d'utiliser un tel sort dans cette situation. Pour le coup il ressemblait juste à une chenille ou bien à une chrysalide accroché à un arbre, tout grognon de s'être fait avoir de la sorte. Mais surtout, Francis ne comprenait juste pas qu'est-ce qu'Arthur était en train de faire.

Bah alors, Arthur…? T'as reçu un coup à la tête, toi aussi ? Tu perds la boule.

Cela ne plût pas vraiment à son homologue qui semblait plonger dans une profonde concentration. Le Lupy le fixait d'un air noir et exacerbé.

Veux-tu que j'arrête le sort, tu risques de te faire…

BAM

Mal…

Il le méritait de toute façon, ce crétin. On récolte ce que l'on sème après tout. Pour le coup, Francis ricana un peu bien que la chute lui avait sans doute fait mal…Pas qu'il s'inquiétait ! C'est juste qu'il en avait fait l'amer expérience juste avant. En plus son levicorpus avait été doublé d'un expelliarmus. Et étrangement, il l'avait toujours de travers…

De toute façon, il était temps d'en finir. Allez, Francis, un dernier sort et tu avais gagner ce duel. Un dernier sort pour le désarmé et il était à ta merci !

Ni une, ni deux, le Français s'approcha un peu et pointa sa baguette vers son adversaire et formula :

Expelliarmus !

Dé du destin:
 




De la part des potos:
 
Voir le profil de l'utilisateur
— Monsieur le Directeur
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 322
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Sam 30 Juin - 0:09

Le membre 'Francis Bonnefoy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du destin' :
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 211
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Sam 30 Juin - 0:50

Arthur & Francis

challenge accepted

« Veux-tu que j'arrête le sort, tu risques de te faire... »

BAM.

« Mal... »

Il avait essayé ! Juste essayé, et il a échoué comme une merde !

Arthur n'avait cependant pas le temps de rager : son adversaire approchait encore. Pourtant, il grinçait des dents à faire de l'écho dans son propre crâne. Il avait l'air tellement ridicule ! De quoi avait-il l'air, là, suspendu dans les airs par les pieds, et concentré sans que personne ici à part lui ne sache qu'il tentait un sortilège informulé ? Pas assez de concentration ! Ou trop, si l'on en jugeait la descente rapide de son Levicorpus annulé...

« Expelliarmus ! »

Tant pis pour la dignité (mais QUELLE dignité ?), Arthur roula à temps sur le côté, prenant de vitesse le lancer du sortilège. Et c'était moins une : l'étincelle le frôla, et la corde surtout. L'une d'elles se desserra alors juste comme il faut pour que le Lupy puisse se libérer. Il se hâta de se débarrasser du résultat de l'Incarcerem, et se releva, un peu sonné par la chute.

- Je te jure que ce n'est pas moi qui vais perdre !

Il commençait à fatiguer. Il serait vraiment temps d'y mettre un terme avant que sa magie ne lui permette que de faire de nouvelles bavures comme la précédente. Derrière lui, Kiku semblait vouloir faire quelque chose ; parler, intervenir, peu importe, Arthur le coupa rien qu'en criant un nouveau sort au Français, baguette tendue.

- Stupéfix !

Dé du destin:
 





Résumé du RP Duel, merci Dave ♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
— Monsieur le Directeur
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 322
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Sam 30 Juin - 0:50

Le membre 'Arthur Kirkland' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du destin' :
Voir le profil de l'utilisateur
— Cervirald
avatar

ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 382
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Sam 30 Juin - 1:53

One two three four five six seven eight nine
Number ten paces !
Fire !
FT. LE MOCHE SOURCILLEUX



Il n'en pouvait plus de ce duel interminable.

Francis avait été prêt à gagner là ! Mais il avait fallu que ce petit punk britannique réussisse à…éviter son sort ?
Putain mais quoi ?!
Qui réussissait à éviter un sort aussi proche ?

Cela avait le don d'agacé le Français. Il allait définitivement pété un câble. La fatigue déjà, n'aidait en rien. Mais en plus, les différents sortilèges et coups qu'il avait reçu l'avait pas mal amoché mine de rien.

Je te jure que ce n'est pas moi qui vais perdre !

Il vit Arthur se débarrasser de ses cordes et se relever en titubant. Merde, le sort avait-il, en plus de l'avoir loupé, finit par couper ses liens ? Francis Bonnefoy, tu craignais définitivement en duel…

Je vais te prouver le contraire !

Clairement, il n'allait pas se laisser faire et tenta de se reconcentrer tandis que Kiku et Keith commençaient à s'agiter de leur côté. Sans doute hésitaient-ils à les arrêter dans cette mascarade.

Stupéfix !
Protego !

Le sortilège d'Arthur fut cette fois-ci arrêté. Bravo. Premier sort détourné de la journée. On applaudit.

Un petit sourire aux lèvres, Francis, empoignant sa baguette et d'un coup de poignet lança un nouvel expelliarmus d'une voix triomphante.

Dé du destin:
 




De la part des potos:
 


Dernière édition par Francis Bonnefoy le Sam 30 Juin - 1:55, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
— Monsieur le Directeur
avatar

ϟ Œuvre : OC
ϟ Parchemins : 322
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Sam 30 Juin - 1:53

Le membre 'Francis Bonnefoy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du destin' :
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ Œuvre : Axis Power Hetalia
ϟ Parchemins : 211
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery Sam 30 Juin - 2:51

Arthur & Francis

challenge accepted

- Merde ! Merde, mais merde, merde !

C'est lui qui lui a lancé ce défi, c'est à lui de l'emporter ! Encore une fois, comment ça se fait qu'il n'en vienne pas à bout ? Qu'est ce qu'il risquait, s'il venait à perdre ? Oh, pas grand-chose, hormis sans doute le reste de sa dignité, si l'on comptait toutes les occasions folles et inimaginables dont Bonnefoy allait pouvoir se délecter, afin de bien profiter comme il faut du gage pour mettre régulièrement un genou d'Arthur à terre !

Ah bah oui, hein ! Quelles conneries allait-il bien pouvoir lui demander, si le Cervirald prenait le dessus ? Porter ses affaires ? Lui dire à quel point il est beau tout les matins (c'est même pas vrai, en plus) ? L'appeler Monseigneur, « mon cher » dans sa langue de camembert ou encore pire : chéri ?! Maintenant, ce n'était plus une question de gagner le combat pour prouver sa valeur magique et ses capacités en sortilèges. C'était une question d'image. De réputation à sauvegarder alors qu'elle était déjà pas bien brillante ! Si Francis perdait, c'est pas grave, on dira de toutes façons que c'est Arthur qui abuse, et qu'il faut laisser le pauvre 7ème année tranquille. Mais à l'inverse, on se moquera de lui, on le pointera du doigt, et Kenneth lui glissera souvent avec la subtilité d'une ranger dans l'oreille : « AH, tu t'es bien fais pigeonné comme tu le mérites » !
Mais merde, va-t-on une fois le laisser démonter son rival comme il se doit ?

Arthur entendit le nouveau Expelliarmus prononcé par sa Némésis qui avait un peu mieux reprit ses esprits – en même temps, il avait reçu en premier son coup sur la tête. Le Lupy inspira en invoquant cette fois-ci un Protego digne de tout ce qu'il a pu accomplir jusque-là.

Sauf qu'en fait... non.

Sa baguette vola.

Il s'immobilisa, surpris par ce nouvel échec, et il y eut comme un silence pour accompagner l'écho du bout de bois qui rebondissait et roulait un peu plus loin derrière. Kiku fut le premier, des deux, à se retourner à son passage. La baguette d'Arthur était à ce que l'on pouvait juger d'un peu trop loin pour autoriser le sorcier à aller la récupérer et poursuivre le combat.

Arthur, lui, baissa sa main vide avant de se tourner à son tour pour regarder jusqu'où s'étend la catastrophe. Quasiment collée au mur, en fait. À cette distance, c'était fichu.

Il avait perdu.

Quoi.

« Oh... » fit seulement Kiku en fissurant le silence. Arthur regarda sa baguette parterre, incapable de s'avouer vaincu aussi vite qu'elle n'a été projeté hors de ses doigts. Mais la réalité, elle est bien là, comme le bois au sol : il avait failli au défi qu'il avait lui-même lancé.

Une semaine de loyauté pour rien de moins que des demandes stupides envers cet abruti qui le cherchait depuis bien trop longtemps. Mais dans quel pétrin il s'était fourré.
Arthur serra les dents et alla chercher sa baguette sans adresser un regard à son ami témoin, et encore moins à Keith, face à qui il avait plutôt honte, pour le coup. On venait de chez les offensifs, merde, comment avait-il pu se laissé écraser à ce moment-là ?! Le Britannique attrapa rageusement sa baguette et pointa d'un doigt accusateur le responsable et heureux gagnant de ce combat à la con. En même temps, ses jambes pressées le menèrent à la porte pour sortir.

- Je refuse, t'entends ?! Tu peux crever pour que j'obéisse au moindre de tes ordres ! Va te faire foutre ! Je mérite la victoire bien plus que toi !

Mais dans le fond, Arthur restait un homme de parole, même s'il mentait pour un peu tout et n'importe quoi. Et là, en plus d'avoir des témoins pour le confirmer, il n'allait pas s'offrir le plaisir du choix et malheureusement respecter ses engagements.

- Un esclave pendant une semaine, j'te jure...

En grognant, l'Anglo-écossais sortit en négligeant complètement la porte qui claqua contre son encadrement. L'après-midi s'achevait.

« C'est les vacances », tu parles.





Résumé du RP Duel, merci Dave ♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Contenu sponsorisé
Re: [30 juin 2018] I challenge you to slavery

[30 juin 2018] I challenge you to slavery
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» superbe reportage sur notre saut du 4 juin 2010 sur FRESVILLE
» 15 JUIN
» Le 28 juin... Paul Emile Victor...
» Nouvelle Traque : du 1er Juin au 1er Juillet 1459

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Campus d'Ilukaan :: Bâtiment de cours :: Salles de club-
Sauter vers: