Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Let's play ! [Mai 2019] [PV Emma Donovah]
 :: Hors jeu :: Archives :: Anciens RP
Ursirre
Image du profil : Let's play ! [Mai 2019] [PV Emma Donovah] 1562915305-oc
Let's play ! [Mai 2019] [PV Emma Donovah] Tumblr_p1t5c6azUR1u6y7zuo1_640
ϟ Œuvre : Osomatsu-san
ϟ Parchemins : 60
Jyushimatsu Matsuno
Image du profil : Let's play ! [Mai 2019] [PV Emma Donovah] 1562915305-oc
Let's play ! [Mai 2019] [PV Emma Donovah] Tumblr_p1t5c6azUR1u6y7zuo1_640
ϟ Œuvre : Osomatsu-san
ϟ Parchemins : 60
Sujet: Let's play ! [Mai 2019] [PV Emma Donovah]
Dim 5 Mai - 16:54
                    
Emma
&
Norman
Let's play  !


Fin de journée. Les cours se terminent enfin. Te voilà en train de te déplacer dans un des longs couloirs du bâtiment,tenant dans tes bras quelques livres de cours. Comme toujours, ta journée, c'était bien passé, avec des cours que tu jugeais parfois d'un peu trop simple à tes yeux. Bien sûr, tu savais très bien que tout le monde n'étaient pas forcément aussi intelligent que toi. Tu n'aimes pas t'en vanter. Cela serait un comportement puéril et cela ne fait aucunement partis de ta personnalité.

Le regard un peu dans le vide, tu laissas tes pensées vagabonder un peu partout. Jusqu'à ce qu'elles finissent par dériver vers une certaine rouquine. Emma. Tu ne l'avais pas croisé aujourd'hui. Avait-elle encore eu un comportement audacieux, qui l'aurait envoyer se reposer à l'infirmerie? Une minute de sérieux, Norman. Tu sais très bien que la seule personne qui se retrouve souvent coincée à l'infirmerie, c'est toi. Ta santé fragile te forçait souvent à aller voir l'infirmière,afin d'obtenir un remède contre les légères maladies qui venaient t'embêter dans ta scolarité. Tu ne comptes plus le nombre de fois ou tu devais rester cloîtré dans ton dortoir. Sans recevoir la visite de ta chère sœur, comme à l'orphelinat. Vous étiez dans des maisons différentes. Celle de l'ours,pour la rouquine. Toi, celle du...Hibou ou de la chouette.


Pourtant, cela ne vous empêche pas de vous revoir. Les échanges de messages, la pause repas... Beaucoup d'occasions que vous saisissez dès que possible. Tu aimais beaucoup ta vie à Ilukaan. En ce moment, tu réfléchis aux choix des options que tu devras faire, une fois en troisième année.

Lorsque tu percutas quelqu'un, sans le vouloir, tu finis par te reconnecter au monde réel. Tu t'excusas auprès de la personne, avant de te baisser pour ramasser tes affaires. Ce ne fut qu'à ce moment-là,que tu aperçus une silhouette familière dans le couloir.

Oubliant tes livres sur le sol, tu levas un bras. Toujours muni d'un doux sourire, tu essayas d'attirer l'attention de ta sœur. Elle aussi, devait avoir terminé sa journée !

-Emma ! Je suis ici !

Puis, tu baissas ton bras, esperant que ta voix, même peu portante, ai reussis à attirer l'attention de la rouquine. Rien qu'en la voyant, tu te sentais emplis d'une immense joie. Elle allait bien. Pas d'inquiétude à avoir !

Et enfin, tu finis par t'abaisser à  nouveau, afin de ramasser tes livres de cours, avant d'essayer de rejoindre la demoiselle, en adoptant une marche...Rapide. Tu devais faire attention à ton coeur, ainsi qu'a ta respiration. Trop d'effort serait bien trop douloureux pour toi.

Une fois proche d'elle, tu te permis d'entamer la discussion....En étant légèrement essoufflé.

-Alors, comment c'est passé ta journée, Emma?



:copyright:️ DABEILLE
Voir le profil de l'utilisateur            
Ursirre
Image du profil : Let's play ! [Mai 2019] [PV Emma Donovah] Unknown
Let's play ! [Mai 2019] [PV Emma Donovah] 5706c417
ϟ Œuvre : The Promised Neverland
ϟ Parchemins : 18
Emma Donovah
Image du profil : Let's play ! [Mai 2019] [PV Emma Donovah] Unknown
Let's play ! [Mai 2019] [PV Emma Donovah] 5706c417
ϟ Œuvre : The Promised Neverland
ϟ Parchemins : 18
Sujet: Re: Let's play ! [Mai 2019] [PV Emma Donovah]
Lun 13 Mai - 22:53
                    
La vie en rose
O Eat Stones
click
Norman & Emma
xxx
« J'ai du mal à dire que j'ai peur à ma façon. Vaut mieux être libre à ce que l'on raconte. »Emma a un sourire en s’assoyant sur un rebord de fenêtre. Son sac fourre-tout qu’elle a cousu de ses propres mains en utilisant un ancien jeans délavé et un tutoriel sur Witchtube est posé mollement à ses côtés. Son cahier de cours de métamorphose repose sur ses cuisses. De son crayon, elle dessine le dernier résultat de son sortilège qui a échoué. Un corbeau prend forme sous ses coups rapides. D’une écriture penchée, elle écrit : «Le corbeau doit se métamorphoser en coupe de verre. À refaire.»  La chaleur des rayons de l’astre solaire sur sa nuque et à travers son chemisier l’enchantent. L’Ursirre ne supporte pas le tissu de son sweater sur sa peau. Ça l’horripile. À chaque jour, elle se fait une joie de gratter jusqu’à ce que des plaques rouges se forment. Une magnifique excuse de son crue pour l’enlever et le fourrer rapidement dans son sac. Une allergie entre crochets.

La rousse émet un petit meohh en fourrant ses effets personnels dans son sac. Le beau temps qui se pointe lui fait perdre sa concentration en cours. Elle sait qu’elle peut profiter du soleil, de pouvoir humer le parfum de la terre humide et des floraisons lors des fin de semaine. Ce n’est pas la même sensation de plaisir si c’est pour échapper à un cours pour se la couler douce. Cette idée lui revient souvent, mais elle ne souhaite pas que son frère soit blâmé pour son manquement dans ses études.

Donc, l’Ursirre refrène cet élan d’aventure. Il y a surement un moyen de pouvoir l’atteindre. Le comment et le quand lui manquent. Pour l’instant, elle fait profil bas sur son envie. Peut-être qu’elle peut en discuter avec Norman. N’avaient-ils pas une réunion à organiser pour planifier une virée à Bloombury. Peut-être pourront-t-ils élaborer une sortie. Quelque chose d’amusant.

Emma penche sa tête sur le côté avec cet air caractéristique de quelqu'un qui songe. Elle rapproche son sac sur ses flancs pour éviter qu’il rebondisse et accrochant les autres étudiants qui flânent dans les couloirs. De vagues bribes lui parviennent : les derniers résultats des cours, une compétition de jeux vidéo, les dernières nouveautés sur Stupfix. Des bavardages anodins qui reflètent son âge et ceux de ses compagnons. Ils sont encore des enfants quelque part. La rouquine s’arrête en croyant avoir entendu son prénom.

«Hein ?»

Emma jette un coup d’œil à sa droite et à sa gauche. Non, les troupes autour d'elle sont obnubilés par un livre d’épouvante et ce qui semble être une console portable. Une hallucination auditive. Parfois, elle croit entendre des rires dans sa chambre la nuit ou bien entendre quelqu’un sangloter. L'ursine écoute souvent des émissions de ‘’chasseurs’’ de fantôme et de légendes urbaines : son audition lui joue des tours. Comme en ce moment. Elle reprend son errance en haussant les épaules jusqu’à ce qu’une voix résonne à ses côtés. Ce qui la fait sursauter et enclencher le bouton panique.
   
« Je n'ai rien fait. Je le jure ! »

La rouquine ouvre de grands yeux en constatant que c’est son frère adoptif. Oh non… Emma se mordille les lèvres pendant un court instant avant d’éclater de rire nerveusement. Norman va se demander ce qu’elle a fait. Elle imagine une pièce de monnaie lancée dans les airs. Le côté face : lui dire que la journée a été bien. Il va garder cet air bienveillant. Le côté pile : lui dire ce qui la taraude. Il va poser sa main sur son épaule et la conseiller. Si elle prend trop de temps, ça va lui mettre la puce à l’oreille.

«C’est gentil de ta part de t’inquiéter pour moi, Norman. Ma journée a été merveilleuse ! Comment s’est déroulé la tienne ? Tu n’as pas sport et vol dans ta grille de cours, mais tu es essoufflé.»

Un sourire complaisant. C’est trop simple pour que ce subterfuge fonctionne. Son frère est un génie. De plus, ils se connaissent depuis des années : il ne va avoir aucune difficulté à comprendre que la jolie rouquine essaie de détourner la conversation. Elle darde son regard pétillant et inquisiteur dans le sien. Et en réfléchissant bien, Norman a souvent l’habitude de trottiner pour essayer de la rattraper. La jeune fille ralentit sa foulée pour l’adapter à celle du blondinet.

«Il t’arrives de vouloir quitter les cours pour profiter des journées ensoleillés, Norman ? Il fait trop beau pour qu’on reste enfermés dans des classes ! J’ai même échoué mon sortilège de métamorphose. Mon corbeau s’est transformé en un corbeau en verre soufflé… Contrairement en une coupe de verre.»

Elle a une voix charmante, comme si Emma se moque de sa petite mésaventure. La rousse passe ses mains dans son dos, joignant ses mains ensemble. Un léger sourire sur le bout de ses lèvres alors qu’elle s’arrête et pivote vers lui.

«Tu aimerais qu’on… fait une activité ensemble ?»


:copyright:️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur            
Sauter vers: