Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018]
Cervirald
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Unknown
ϟ Œuvre : Les mondes de Ralph
ϟ Parchemins : 23
Vanellope Von Schweetz
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Unknown
ϟ Œuvre : Les mondes de Ralph
ϟ Parchemins : 23
Sujet: Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018]
Mar 5 Mar - 19:04
                    

Au grès du temps, de l'imagination et de la romance

Karkat Vantas & Amber J. Drayce

Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Copie_10


Vanellope était une petite fille volubile et pleine d’entrain. Des lubies dans son enfance, elle en avait eues. Et depuis qu’elle avait découvert ses pouvoirs, elle en trouvait chaque jour une nouvelle. La dernière en date était née d’une conversation qu’elle avait eu avec Lance.
La cervirald devait se préparer pour cette nouvelle idée géniale qui avait pris place dans son esprit et qu’elle avait immédiatement et humblement baptisé : « La quête du cerf en mal d’amour sauvé par la princesse  Von Sweetz et son équipe» Ou « CAPE» pour faire plus bref.

Tout d’abord la tenue. Des vêtements volèrent en tout sens, venant recouvrir le dortoir. Ses colocataires ne seraient surement pas très contentes mais elle rangerait… Peut-être… Plus tard en tout cas. Elle avait besoin d’espace pour élaborer le camouflage vestimentaire le plus parfait qu’elle puisse ! Sweat vert sapin et baskets, ça serait parfait !
Après un coup d’œil à la fenêtre, la météo vient gentiment lui rappeler qu’elle vivait actuellement au Canada. Un gros collant en laine sous son treillis et une cape brune. Nice, maintenant…
Maintenant quoi ? C’est vrai qu’elle n’avait pas vraiment réfléchi à la suite. Ce dont elle était sûre c’est qu’elle ne pouvait pas accomplir sa mission seule. Il lui faudrait la crème de la crème, des vrais agents de terrain. Expérimentés et compétents. Un coup d’œil à sa table de chevet laissa place à un sourire. Elle avait son premier coéquipier !


~~


Ca fait déjà plusieurs quarts d’heures que la petite trainait dans le campus en mode espion. A coup de cabriole et de rasage de mur, elle avait fait le tour de tous les bâtiments connus, provoquant moult regards interrogateurs de la part des individus croisant son chemin. Pourtant impossible de mettre la main sur la personne qu’elle cherchait… Si elle était plus âgée, elle aurait fini au bar de la ville devant une bière et un mec louche l’aurait abordée, faisant mine de ne pas la connaitre tout en lui livrant des informations utiles. Cette vision lui plaisait bien mais ne l’avançait toujours pas.
Retour à la case départ, la première année reprit la route de sa salle commune. Quelque soit le temps que ça prendrait elle l’attendrait là. Il était cervirald aussi après tout, il allait forcément finir par passer.

L’horloge tournait et toujours personne en vu. Vanellope commençait à s’ennuyer. Pour remédier à ce problème, elle se mit en tête de créer une ambiance mystérieuse dans un coin de la salle. Décalant une table basse à la force de ses petits bras très musclés, elle vient l’installer loin des cheminées. Bougies et fioles viennent prendre place sur le meuble à côté d’un grand bol transparent remplit de bonbons. Un coussin en guise de siège, elle fusillait du regard tous ceux qui faisaient mine d’essayer de lui subtiliser une friandise. Enfin… autant que sa capuche le lui permettait. La petite fini tout de même par accepter d’en donner à un garçon de 2ème année contre un bijou. Un pendentif lumineux vert turquoise en forme de cœur. En son centre était gravé un symbole que Vane n’arrivait pas à identifier.  Sans doute le collier n’était pas au goût du garçon pour qu’il l’échange contre seulement une poigné de chocoballes et de gnomes au poivre.

Après l’avoir rangé la chaine dans une de ses nombreuses poches, elle se mit à la rédaction d’un panneau où l’on pourrait lire « Recherche le mutant bleu né du haut d’un immeuble », le tout en très grosses lettres un peu bancales roses, jaunes, oranges et bleus. Elle prit même le temps de fait un petit dessin représentant plus ou moins Karkat Vantas, les traits de son visage subjugués par le non talent artistique de la demoiselle.
A croire qu’on avait vraiment du temps à perdre lorsqu’on était en première année.


   

Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Vshw
Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Lrpv
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 631
Amber J. Drayce
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Vshw
Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Lrpv
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 631
Sujet: Re: Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018]
Dim 10 Mar - 12:56
                    
▲▼ Au gré du temps, de l’imagination et de la romance  feat Vanellope Von Schweetz et Karkat Vantas

La journée d’Amber était déjà bien avancée lorsqu’elle rejoignit la salle commune de sa maison. La canadienne avait passé son samedi à se balader en ville, malgré le temps glacial qui y régnait. Elle était habituée à la météo hivernale canadienne, ayant grandi dans cette contrée depuis son plus jeune âge. Bien sûr, cela ne l’empêchait pas de se vêtir tout de même chaudement. La brune appréciait flâner dans les allées par un tel temps, sûrement par nostalgie de ses balades en famille passées. Toujours est-il qu’après avoir fait une longue promenade au cœur de Bloomsbury, elle avait décidé de rentrer pour s’exercer à l’alto, comme à son habitude. Ce qui l’oblige à passer par la salle des cervidés.

C’est alors qu’elle remarque le bazar causé par ce qui semble être en apparence…. Quelqu’un de louche ? Un individu de petite taille, avec une capuche, qui semble effectuer une espèce de rituel quelque peu suspect. Cela dit, vu le bocal de bonbons, la taille riquiqui du spécimen et tenant compte du fait que la personne possède la pierre pour rentrer dans la maison des verts, Amber a une idée bien claire de qui se cache sous cet attirail. Elle s’arrête alors au seuil de la porte, croise les bras et prend un ton des plus sérieux.

« Vanellope von Schweetz ! Est-ce que tu peux m’expliquer ce bazar ? »

C’était bien évidemment sa petite protégée à l’œuvre. Vanellope possède un très grand sens de l’imagination, Amber le sait. Elle-même s’amuse à la taquiner lors qu’elles se font des séances de films à lui faire imaginer des idées abracabrandesques sur le dit univers du divertissement.C'est dingue ce que les enfants sont crédules ! La moindre petite idée un minimum et hop ! Ils ont une vision complètement de la chose. Comme si tout ce que disaient les plus vieux était véridique. Bien que cela amuse la canadienne pour le moment, elle espère que cela lui passera avec le temps, sans quoi il lui arrivera des ennuis tôt ou tard.

Elle ne réprimande pas vraiment l'allemande, elle cherche surtout à en apprendre plus sur ce que fait l’enfant, afin de savoir si cela va effectivement gêner les autres élèves ou si elle peut la laisser vaquer à ses occupations. Il n’est pas rare pour la jeune femme de voir sa cadette mettre en place des plans un peu farfelus. Et devoir la rappeler à l’ordre pour ne pas faire perdre de points à leur maison. Même si en l’occurrence, dans ce cas-ci, c’est plus pour ne pas déranger leurs camarades que pour éviter de faire du tort à la maison du Cerf.

Elle se penche alors sur le panneau dessiné par la fillette. C’est une représentation assez… artistique de la chose. Clairement, si un de ses camarades ressemble concrètement au portrait de la cadette, elle l’aurait remarqué depuis longtemps. Elle essaye donc de faire preuve de créativité pour tenter de deviner quel personnage se cache sous ses dents acérées. Elle demande plus d’informations à la petite, un léger sourire amusé ornant ses lèvres, son allure sérieuse s'étant un peu évaporée devant un tel chef d'oeuvre pour laisser place à des traits plus adoucis.

« Je ne savais pas qu’il y avait un mutant bleu né sur le haut d’un immeuble dans l’école, encore moins à Cervirald. Il doit aussi participer à ton activité secrète ? »

© 2981 12289 0


 Amber vous casse les oreilles en #6666FF ~
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Unknown
Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Tumblr_mkpmsqxvI21r8bjfko1_1280
ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 898
Karkat Vantas
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Unknown
Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Tumblr_mkpmsqxvI21r8bjfko1_1280
ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 898
Sujet: Re: Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018]
Lun 25 Mar - 18:03
                    

Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] 1m0s

A U     G R È S     D U     T E M P S

C'était une journée parfaitement normale pour toi. Tu avais passé la majorité de ton temps à Netflix & Chill, sans la partie Chill, car tu étais encore et toujours la plus grosse boule de nerf existante sur cette terre. Entre deux épisodes, tu rédigeais des commentaire remplis de majuscule, tu insultais ceux n'étant pas d'accord avec ton opinion, et tu pissais métaphoriquement sur tout forum osant dire que ton acteur préféré jouait mal. "Ses larmes sont clairement fausses. Pourquoi il y met si peu d'émotion ? On ne dirait pas du tout qu'il est dévasté par la mort de Cassidy, mais plutôt qu'il s'en fout complètement". Ce à quoi tu répondais "BANDE DE CONNARDS SANS OBSERVATION, LA MORT DE CASSIDY EST EVIDEMMENT UN ÉVÉNEMENT CHOQUANT POUR LUI, ET IL A DU MAL A COMPRENDRE L'INFORMATION, CELA LUI SEMBLE SI IRRÉEL. C’ÉTAIT UNE SCÈNE PARFAITEMENT BIEN RÉALISÉE, OU L'ON VOIT PARFAITEMENT BIEN QU'UNE PARTIE DE LUI MÊME EST MORTE AVEC L'AMOUR DE SA VIE. MAIS COMMENT DES ÊTRES INFÉRIEURS MUNIS DE CERVEAU SOUS DÉVELOPPÉS POURRAIENT-ILS COMPRENDRE CETTE NUANCE ? EXACTEMENT, ILS NE PEUVENT PAS. AU CAS OU VOTRE MENTAL ABRUTI N'ARRIVERAIT PAS A SUIVRE CE QUE JE RACONTE: JE PARLE BEL ET BIEN DE VOUS."

Bref, une journée tout à fait habituelle.

Bien entendu, tu ne pouvais pas rester enfermé dans ta chambre toute ta vie, à ton grand malheur. Tu n'étais qu'un être humain avec des besoins, et tu avais donc besoin de te rendre aux toilettes, au réfectoire pour manger, et encore bien d'autres choses. Tu passais justement par la salle commune de ta maison pour aller trouver de quoi grignoter (tu allais surement juste finir avec un café entre les mains, mais peu importe), quand tu remarquas deux demoiselles cervidées, que tu connaissais comme étant assez positives et adorables. Le genre de personnes à côté de qui tu faisais tâche.

La plus âgée était penchée vers la plus jeune, et lui demandait ce qu'il se passait, ce qui attira ton attention. Se passait-il quelques chose ? Haussant un sourcil, tu t'approchas doucement de l'endroit où elles se tenaient. Tu ne t'attendais pas à la petite affichette parlant de mutant bleu né sur des toits, et tu t'attendais encore moins à la caricature la plus laide que tu ais jamais vu de ton visage énervé. Si ton petit ami avait été là, il aurait pleuré des larmes non ironique tant il aurait trouvé ça beau. Impossible de faire demi-tour maintenant, tu étais clairement concerné par peu importe ce qui prenait place ici.

-Je peux savoir qui a chié ce dessin de moi, et pourquoi ? Est-ce que je suis censé être au courant de quelque chose ici ? What the fuck ?


ATTENTION WORTHLESS HUMAN.
THIS IS YOUR GOD SPEAKING.

carcinoGeneticist vous trolle en #626262

Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Fadq
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Unknown
ϟ Œuvre : Les mondes de Ralph
ϟ Parchemins : 23
Vanellope Von Schweetz
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Unknown
ϟ Œuvre : Les mondes de Ralph
ϟ Parchemins : 23
Sujet: Re: Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018]
Mer 10 Avr - 23:23
                    

Au grès du temps, de l'imagination et de la romance

Karkat Vantas & Amber J. Drayce

Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Copie_10


Sa tête rentre dans ses épaules quand son doux nom est scandé dans son intégralité. C’est forcément mauvais signe ! Qui appelle quelqu’un par son nom complet si ce n’est pas pour une affaire sérieuse. Et dans son cas, une affaire sérieuse s'est forcément liée à une bêtise, intentionnelle ou non.
Enfin, ce serait le cas s'il s’agissait de quelqu’un d’autre, mais elle reconnaît la voie d’Amber.

« DragonSista ! C’est pas un bazaaaar ! C’est une proposition pour partir à L’AVENTURE ! » Elle prend une pose héroïque, avant de rigoler, « C’est très sérieux. Sauf que …. C’est un secret. » Elle suit le regard de son ainée « Oui ! C’est la star de mon plan. Sans lui ça ne fonctionnera pas. Il a tous les talents qu’il faut pour m’aider. Après…» Elle fait mine de réfléchir et de peser le pour et le contre. « Peut-être qu’on peut accepter un autre compagnon d’aventure. Tu dois bien avoir des talents utiles qui pourraient nous aider. Nous allons porter secours à quelqu’un dans la détresse » La phrase a été piqué dans un feuilleton policier qu’elle a vu dans le dôme et l’intonation est la même. Pleine de détermination masculine. « Tu penses pouvoir être à la hauteur ? ». Elle croise les bras, un sourire en coin aux lèvres, la capuche toujours bien rabattue sur sa tête.

Elle était sur le point d’écouter la réplique d’Amber. Un peu de rebondissement dans sa longue attente qu’elle avait commencé à trouver très ennuyante, ça ne se refusait pas. Sauf que… Sauf qu’IL était là ! Il fallait qu’elle reprenne la pose. Elle avait prévu toute une mise en scène, quelques effets magiques -qu’elle aurait ratés haut la main- et même un grand discours.

«Je vois qu’on reconnaît mon talent artistique. » Trop contente qu’il se soit reconnu, elle oubli très vite ce qu’elle avait préparé. « T’as vu j’ai super bien mis en avant ton sexe-apple -elle ne connaît pas bien le mot- J’arrive pas à croire que Madame ici présente –encore un emprunt à la série policière- ne t’ai pas reconnu, elle. Pourtant, j’avais mis un indice. » La petite fille désigne la pancarte parlant de sa naissance du haut d’un immeuble. « C’était pourtant é-v-i-dent ! Pour la peine » elle prend le dessin et le fourre dans les mains de Karkat. « Toi, tu gagnes le dessin et toi » Elle attrape un petit bonbon « Toi, tu as quand même le droit à un bonbon. Je suis magnanime, tu vois ! »

Elle en profite pour en mettre deux trois autres dans sa bouche. Ca lui laisse du temps pour préparer la suite. Elle laisse tout en plan et fouille sous sa cape pour en sortir une carte très détaillée. On y voit le bâtiment administratif, le parc, le jardin des quatre saisons et le dortoir. Dans un coin à droite, il y a des horaires avec une liste d’évènements. À côté de chacun, un numéro qui renvoie à un point sur le plan. Dans une autre colonne, on peut lire le nom de personnes. Certains, que les deux autres reconnaîtront facilement, comme le concierge, le jardinier… Et d’autre moins connu de quelques élèves. À chacun sa couleur et à chacun son parcours. Seulement, ils ne sont pas complets. Elle a fait au plus vite, mais avec juste ses souvenirs, ça a été un peu compliqué.

« Alors » La petite pose la carte qui se replie sur elle -au final elle n’a pas attendu la réponse d’Amber- « C’est un plan ultra secret ! » Vanellope l’a presque crié tellement la jeune fille est excitée. Elle baisse la voix pour poursuivre « Ce que nous allons faire va sauver une vie, peut-être plus. Je vous parle d’amour, le grand amour ! L’amour qui fait crier de désespoir quand il est trahis ou déçu » Son discours s’accompagne de gestes théâtraux légèrement exagérés. « Ca s’est passé il y a exactement deux semaines ! Je me baladais près du jardin des quatre saisons quand …. Un cri glacial se fit entendre ! Ca n’avait rien à voir avec un animal, c’était le cri de détresse d’une âme en peine. Un élève me l’a confirmé. Malheureusement, je ne sais pas qui a crié. C’est à nous de le découvrir !Tu vas m’aider hein Karkat ?! Je compte sur toi ! Et Amber vient aussi ! » Elle leur fait un immense sourire plein d’innocence.


   

Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Vshw
Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Lrpv
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 631
Amber J. Drayce
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Vshw
Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Lrpv
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 631
Sujet: Re: Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018]
Dim 26 Mai - 20:30
                    
▲▼ Au gré du temps, de l’imagination et de la romance  feat Vanellope Von Schweetz et Karkat Vantas

Bien sûr enfin, l’aventure. Quelle raison plus légitime pour préparer un projet de la sorte ? Projet évidemment top secret qui plus est. La canadienne est dans un premier temps amusée par la proposition de la plus jeune. Ce serait se voiler la face de dire qu’elle ne fut pas aussi espiègle et aventurière à son âge. Cela allait de nouvelles expérimentations scientifiques sur certains objets non-maj à l’exploration d’une nouvelle zone urbaine en passant par quelques tests sur ses dons de sorcière. Quelques-unes de ses idées avaient causé du souci pour sa génitrice, parfois dans le sens dangereux du terme, parfois en raison de ses opinions sur les êtres non pourvus de pouvoirs magiques.

Heureusement pour tout le monde, la canadienne s’était un peu assagie avec le temps, la maturité ayant en partie accomplie son travail. En partie, seulement. Même le temps n’avait pas eu raison de sa curiosité et de son inébranlable détermination à obtenir des réponses. Certaines n’étaient pas difficiles à avoir compte tenu de la variété de sorciers et de sorcières parcourant Ilukaan. Elle avait tout de même commencé à considérer les potentiels dangers que pouvaient constituer de tels questionnements.

C’est pourquoi il est aujourd’hui de son devoir, en tant qu’aînée, de s’assurer que sa protégée ne court aucun risque. Du moins, de lui éviter un maximum de pépins. Il est donc évident qu’elle va l’accompagner, la question ne se pose pas, en dépit du défi lancé par Vanellope. L’altiste se contente de rouler des yeux à la réplique de la petite, comme pour signifier que ce ménage ne marche pas sur elle. Elle préfère ainsi s’attarder sur le nouvel arrivant, la vedette de cette opération. Ok, il semble que ce soit l’une des deux beuglantes humaines que compte la maison d’émeraude. Très bien, au moins il a l’air assez raisonné, à défaut d’avoir une représentation compréhensible de sa naissance. Cela devrait mieux se passer que ce que la canadienne imaginait à travers le dessin. Tant mieux, ça ne fera qu’un seul enfant à gérer au lieu de deux. Puis, elle ne le connait pas plus que ça, cela peut être l’occasion d’en apprendre plus.

Elle saisit le bonbon envoyé par l’allemande et déballe l’emballage pour fourrer la friandise dans sa bouche. Goût fraise, pas mal. Ce n’est pas une de ces confiseries enchantées, dont l’arôme peut réserver quelques surprises à son consommateur, quant ce n’est pas la pastille elle-même. Amber se demande si sa camarade a déjà gouté ce type de dragées. Ce qui, compte tenu de son attirance envers le sucre, ne la surprendrait que guère.

Attentive au discours de la plus vive du trio, elle se penche également sur ladite carte, alors déployée sous leurs yeux. Bien plus réaliste que l’œuvre précédant présentée, la musicienne discerne aisément les différents bâtiments dessinés, ainsi que les différents emplois du temps de différents membres du personnel. Elle est néanmoins contente qu’une légende complète le plan, éclaircissant les quelques points obscurs que rencontre la plus âgée dans sa compréhension du schéma. Il n’y a pas à dire, Vanellope s’est, comme à chaque fois, donnée à fond dans la quête d’informations préalable à la mise en route d’un tel projet. Et c’est assez appréciable pour sa camarade, lui permettant de mieux appréhender leur future expédition. Expédition qui s’apparente désormais à une mission de héros de livres, que c’est ridicule. Prendre autant de risques juste pour le soi-disant « grand amour » d’un inconnu, c’est inconsidéré. Toutefois, bien que la brune trouve cette idée des plus absurdes, une de ses cordes sensibles vient d’être touchée. Une raison de plus de prendre part à l’aventure. Et visiblement, la petite l’a vite compris et Amber n’a pas eu besoin de lui répondre : elle serait des leurs.

« Qu’est ce qu’on attend pour s’y mettre ? »

:copyright: 2981 12289 0


 Amber vous casse les oreilles en #6666FF ~
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Unknown
Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Tumblr_mkpmsqxvI21r8bjfko1_1280
ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 898
Karkat Vantas
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Unknown
Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Tumblr_mkpmsqxvI21r8bjfko1_1280
ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 898
Sujet: Re: Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018]
Lun 27 Mai - 15:52
                    

Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] 1m0s

A U     G R È S     D U     T E M P S

Tu laissais les deux autres discuter un instant, tes yeux fixant le dessin ridicule de ta personne, ainsi que l'espèce de pancarte. Rien de tout ceci n'avait absolument aucun sens : tu n'étais ni bleu, ni né en haut d'un immeuble. Mutant non plus, d'ailleurs, bien qu'avec ton histoire de famille et autres petits détails qui ne concernaient que toi, il t'arrivait de te poser la question. Mais en principe, non. Tu restais un humain né-moldu, sorcier parfois selon l'humeur, né au troisième étage d'un hôpital aux Etats-Unis, et dont les couleurs préférées étaient le gris, le noir, et autre nuance de non-couleurs. Ta peau avait ce ton basané rappelant les origines indiennes venant de ton père que tu n'avais jamais réellement explorées, mixé au teint blanc mais bronzé de ta chère mère. Bleu ? La couleur bleu était complètement hors de l'équation.

Tu savais la jeune fille particulièrement imaginative, et particulièrement immature, et c'est pour ceci que tu laissas couler sans t'embarquer dans un essai de cent pages et quelques pour prouver l'évidence de ta "non-naissance sur le haut d'un immeuble" et ta "non-bleuance", ainsi que ta "non-mutance". Fuck. "Non-mutation". Peu importe. L'envie de t'embarquer sur cette longue discussion était forte, mais tu voulais à tout pris éviter de devenir un peu plus comme ton grand frère, qui lui ne résistait pas à ce genre de monologue tentant. Tu voulais aussi éviter de passer trois heures ici, car tu étais tout simplement un type particulièrement occupé: quand on a autant de sexe-apple, on a aussi un emploi du temps chargé.

La jeune fille expliquait son plan, et encore une fois, celui-ci n'avait ni queue ni tête. Quand la plus jeune évoqua l'amour avec un grand A, tu réussis momentanément à comprendre ta place et ton importance dans tout ceci, mais la suite te perdit à nouveau. Une histoire du hurlement à l'extérieur, venant d'une personne inconnue, pour une raison inconnue. Aucune romance dans cette histoire, aucun intérêt non plus. Juste un cri. La discussion s'était avérée être une sacré perte de temps mine de rien. Bordel. Tu avais d'autres choses à foutre de ta vie : des devoirs, des reviews, des fanfictions, et de long pavé pour remettre à leur place quelques sales gosses anonyme sur internet, tout en étant toi même un sale gosse anonyme sur internet. Ton grognement était mental, mais aussi parfaitement audible pour les deux demoiselles présentes.

-Ce n'est pas que j'en ai rien à foutre, mais j'en ai rien à foutre. Je m'en bats tellement les couilles qu'elles sont surement en train d'appeler "SOS enfant battu" à l'heure qu'il est, c'est à quel point mes couilles sont battues. Tu as entendu un cri, et tu t'es dis "Oh, wow, et si je me comportais comme la dernière des demeurées, concluais qu'il s'agit forcément d'une histoire d'amour ayant mal tournée, et allais dessiner des pancartes de merde parlant de mutant bleu ou je ne sais pas quoi ? Et si je faisais tout ça ? Car ça semble être une merveilleuse putain d'idée !". Non. Non, ce n'est pas une bonne idée, et fuck you pour m'avoir fait perdre au moins quelques minutes de ma vie. Je te laisse m'exposer une explication qui tiens la route: tu as dix minutes, et si après ces dix minutes ça n'a toujours aucun sens, je vous fais ma révérence et je me casse d'ici.


ATTENTION WORTHLESS HUMAN.
THIS IS YOUR GOD SPEAKING.

carcinoGeneticist vous trolle en #626262

Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Fadq
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Unknown
ϟ Œuvre : Les mondes de Ralph
ϟ Parchemins : 23
Vanellope Von Schweetz
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Unknown
ϟ Œuvre : Les mondes de Ralph
ϟ Parchemins : 23
Sujet: Re: Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018]
Ven 31 Mai - 15:23
                    

Au grès du temps, de l'imagination et de la romance

Karkat Vantas & Amber J. Drayce

Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Copie_10


La déception de la petite se lit sur son visage. Elle vient de faire perdre du temps, précieux,  à Mister On-m’aime-d’amour-même-si-je-suis-un-crétin-super-moche. Pff, elle a besoin de lui. Vraiment. Elle a bien vu qu’il savait réparer les choses entre les gens. La petite reste là à essayer de trouver comment le convaincre. On peut voir des tas de rouages se mètrent en place à travers ses grands yeux qui fixe le garçon. Elle sait bien qu’elle s’est encore précipitée dans une drôle d’histoire sur un coup de tête. Jusqu’à aujourd’hui on l’a laissé faire et tirer des « enseignements » de ses erreurs. Peut-être pas la meilleur technique. Son taux de réussite étant anormalement élevé. Certains diront la chance, d’autre soupçonnerons la bonne fée. Vanellope, elle, pense que c’est sa mission de résoudre les tracas du quotidien ! Les mystères qui passent juste sous son nez. On ne peut pas échouer dans une mission ! C’est mathématique même s’il y a « miss » dans le mot ! On n’a dit mathématique pas linguistique. De toute façon elle ne sait pas ce que « linguistique » veut dire.

Karkat ou pas, elle réussira cette mission comme les autres ! Avec classe et détermination ! –un temps de réflexion- … avec détermination en tout cas !

Le tic-tac du temps imposé par le vert s’égrène. Le cerveau de la petite tourne à toute allure. Il y a quelque chose qu’elle a oublié. Quelque chose qu’elle n’a pas là avec elle. Aller le chercher lui prendrais surement trop de temps. Oui mais c’est une preuve. Une preuve que c’était bien un amoureux qui avait crié. Une semaine avant, c’était presque le 13 février non ? Le 13 février tout le monde le sait que c’est la fête des amoureux. Faut être bête pour pas le savoir. Est-ce qu’elle serait vraiment partie pour une quête qui n’en vaudrait pas le coup ? Non ! C’est évident pourtant qu’elle a passé deux semaines à cherche tout ce qu’elle pouvait sur les évènements du jardin ! Pourquoi il ne peut pas voir ça ! Amber est même pas concernée au départ pourtant elle vient …

Plus qu’un ou deux minutes. Elle sent Karkat sur la ligne de départ. Tout près de partir. Son regard désespéré passe du jeune homme à la jeune femme : « Je reviens ! J’aurais ta preuve que ça vaut le coup Péssiman ! »

Laissant tout son bazar en plan. Le dossier dans les mains d’Amber. La table dans son coin. Les bonbons dans leur pot. Le dessin entre les doigts de Karkat. Elle file !

Elle file aussi vite qu’elle peut. Comme si elle avait ses patins aux pieds. Comme si elle était au volant d’un kart. Elle file chercher cette photo. Ce bout de photo. Tous ses espoirs reposent dessus ! Direction le dôme.

Un coup d’œil et sa cible fait l’objet d’une attaque surprise. Son amie a l’habitude de se prendre des boulets made of Vane. Elle l’a questionne du regard « ??? ». Sans prendre le temps de respirer, l’allemande lui souffle dans un filet de voix. « La photo ! ». La fillette blonde sort un cliché déchiré en une partie. Elles avaient convenu de mener l’enquête chacune de leur coté. D’un coup de baguette, sa camarade fait une copie de l’objet, rendant la vraie photo à Vanellope. Un sourire gratifiant après, la première année est déjà repartie. Ses poumons sont à bout quand elle arrive dans la salle commune des cerviralds.  Ses yeux se lèvent jusqu’à l’horloge. 30 secondes, c’est tout ce qui lui reste … A moins que cette aiguille … ou alors … heu …

Les 30 secondes ne sont plus une question, elles viennent de passer. Vane cherchent les deux autres du regard. « J’ai la preuve ! Vous êtes là ? ». Sa voix vibre d’inquiétude. Sur la demi-photo qu’elle tient dans la main, on peut voir une jeune fille, très belle. Sa tête est sans doute posée sur l’épaule d’un jeune homme. On le saurait si la déchirure ne se située pas pile à cette endroit… La laissant toute seule avec son sourire plein d’amour.


   

Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Vshw
Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Lrpv
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 631
Amber J. Drayce
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Vshw
Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Lrpv
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 631
Sujet: Re: Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018]
Sam 1 Juin - 20:42
                    
▲▼ Au gré du temps, de l’imagination et de la romance  feat Vanellope Von Schweetz et Karkat Vantas

Elle soupire, croisant les bras de nouveau. Bien sûr que la petite est déterminée. Il est évident qu’après avoir consacré autant de temps à l’élaboration d’un tel projet, et par la suite tenu un discours des plus enthousiastes sur le sujet, Vanellope s’accrocherait autant que possible pour les faire prendre part à leur plan. Et ce, peu importe le stratagème, c’est pourquoi la canadienne a vite cédé aux attentes de la cadette, en plus de son devoir de grande sœur protectrice de cœur : elle n’a pas de temps à perdre non plus. Ses journées sont très chargées avec la fin de l’année qui se profile doucement, et tous les gros projets à rendre avant les deadline.

Plus vite ils effectuent cette mission en toute sécurité, plus tôt ils rentrent, et plus rapidement la musicienne peut s’atteler aux tâches déterminantes pour la suite de ses études. Entamer un long débat de négociation pour annuler l’opération ne serait qu’une perte de temps combinée à un certain échauffement des esprits, ce qui ne saurait pas souhaitable. Car Amber n’aurait cédé sous aucun prétexte si elle avait eu le temps et l’énergie de se le permettre, mais ce n’est pas le cas. Du moins, pas par une méthode directe de réflexion, qui serait peu efficace. Toutefois, leur camarade américain semble, lui, avoir fait un choix différent : peut-être cela s’avérera-t-il plus simple de convaincre l’allemande à deux contre une ?

Elle écoute donc les propos de Karkat, avec attention, prenant bien soin de noter chaque argument dans sa tête pour ne pas les répéter quand viendra son tour. Certes, le vocabulaire n’est sûrement pas le plus correct, mais au moins le message est passé. Qui plus est, cela leur permet de voir ce que l’aînée s’apprêtait à requêter : des preuves. Après tout, elle ne comptait pas partir en mission sans avoir poser quelques questions, certaines visant à faire réfléchir la jeune fille pour mieux la raisonner. Bien sûr qu’elle était partante pour les accompagner et les protéger, mais autant qu’ils ne fassent pas ça pour rien et que la première année s’interroge d’elle-même sur le but de cette quête. Finalement, accepter de participer n’était qu’une partie de son plan visant à s’assurer de la cohérence du projet. Alors que la petite boule d’énergie humaine les abandonne soudainement pour leur donner satisfaction par la suite, elle en profite pour glisser au cervirald :

« Hé, vas y doucement avec la vulgarité s’il te plaît. Elle n’est qu’en première année, c’est encore un peu tôt pour qu’elle attrape l’insulite aiguë. Cela dit, c’est une bonne idée que tu as eu là, cela va peut-être l’amener à réfléchir… Sinon, ça sera à nous de le faire. Et si ça ne marche pas, il faudra l’accompagner. Je ne sais pas pourquoi elle tient tant à ce que tu participes, mais si elle estime que tu es important pour cette mission, c’est que tu dois l’être et je voudrais que tu nous suives si on est obligés d’en arriver là.»

Non pas qu’elles ne pourraient pas de passer de lui, Amber est persuadée que c’est faisable sans Karkat. Néanmoins, cela décevrait beaucoup l’initiatrice de la mission, qui est justement de retour, un bout de papier à la main.

 « Oui, on est toujours là, Vane, il en faut un peu plus pour qu’on bouge. »

Elle examine alors la photo tendue. Elle lui rappelle l’époque, qui lui semble bien lointaine, où le bonheur d’avoir un compagnon comblait sa vie de bonheur rayonnant. Elle avait réussi à tourner la page depuis. Cependant, cela lui faisait toujours quelque chose d’étrange de revoir ce genre de sourire, qu’elle reconnaîtrait parmi tant d'autres pour l’avoir arboré un jour.

«  Voyons, cela ne veut strictement rien dire ! Je ne vois juste qu’une élève qui semble heureuse. C’est tout. L’origine de son sourire peut-être tout et n’importe quoi. Ou n’importe qui. Elle sourit peut-être à un frère, une sœur, sa ou son meilleur ami ! Ce n’est pas très probant comme élément.  Qu’est ce que tu en penses, Karkat ? »

:copyright: 2981 12289 0


 Amber vous casse les oreilles en #6666FF ~
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Unknown
Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Tumblr_mkpmsqxvI21r8bjfko1_1280
ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 898
Karkat Vantas
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Unknown
Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Tumblr_mkpmsqxvI21r8bjfko1_1280
ϟ Œuvre : Homestuck
ϟ Parchemins : 898
Sujet: Re: Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018]
Mer 5 Juin - 17:13
                    

Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] 1m0s

A U     G R È S     D U     T E M P S

Tu ne donna aucune réponse à Amber une fois la petite folle partie à toute vitesse. On te reprochait souvent ton langage, que tu ne changeais aucunement devant les audiences plus jeunes. Pour quoi faire ? De toutes manières, chaque enfant grandit, et un jour découvre le vocabulaire coloré des insultes et des "gros mots". Tu étais ce genre de personne qui disait aux petits enfants émerveillés que le Père Noël n'existait pas, et que chaque cadeau reçu avait été tout simplement été acheté par des parents impatients de faire plaisir à leurs fils et leurs filles. Il n'y avait pas moins de magie dans cette vérité, et d'ailleurs, tu la préférait. "Hey, gamin. Ces cadeaux que tu as reçu sont la preuve que tes parents font attention à toi, et ils ont du travailler pour avoir l'argent
nécessaire pour te les offrir". C'est mieux que "Un vieux et gros barbu inconnu s'introduit dans ta propriété privée pour donner des jouets aux enfants comme un stalker pédophile." Fucking god, la légende du Père Noël était le truc le plus glauque que tu connaissais.

Faire croire aux enfants que les gros mots n'existaient pas était, selon toi, la meilleure manière pour les prendre pour des cons. Les gosses savaient tous parfaitement qu'il y avait des gros mots, et les enfermer dans un monde de bisounours où tout le monde est gentil et poli ne faisait pas parti de ton plan. Les gosses méritaient de savoir, et c'était à eux de faire la part des choses : à qui dire ces mots spéciaux, à qui ne pas les dire. Une belle leçon de hiérarchie, et une belle représentation du monde.

Au moins, Amber savait reconnaître que, sous ce tas de grossièretés, il y avait un message logique, en faveur de la sécurité et des conventions sociales. Tu lui répondis d'un simple hochement de tête. Si ces conventions sociales (celles disant "Hey, ne va pas déranger de totaux inconnus sans raison, that's fucking rude") n'étaient pas respecter par Vanellope, alors oui, évidemment, tu allais te sentir obligé de la suivre pour l'empêcher de faire de la merde. Tu avais toujours ressenti cette responsabilité envers tes proches: si l'un d'entre eux faisait une connerie, ou se retrouvait dans une mauvaise situation, une partie de toi t'indiquait qu'il s'agissait de ta faute, et que tu devais agir. Amber n'avait même pas besoin de te le demander. Tu n'aurais pas pu dormir la nuit tout en sachant que tu n'avais fait que croiser les bras.

Tu ne t'attendais pas à changer d'avis quant à ton monologue précédent, et pourtant, la photo ramenée te fis douter. Tu l'observas un moment, écoutant ce que la jeune fille avait à dire. Selon elle, ce n'était pas une preuve suffisante.

-Voyons, cela ne veut strictement rien dire ! Je ne vois juste qu’une élève qui semble heureuse. C’est tout. L’origine de son sourire peut-être tout et n’importe quoi. Ou n’importe qui. Elle sourit peut-être à un frère, une sœur, sa ou son meilleur ami ! Ce n’est pas très probant comme élément. Qu’est ce que tu en penses, Karkat ?

Tu pris la photo dans tes mains, visiblement intéressé par le sujet.

-... A vrai dire. A moins de l'arracher de cette façon spécifique, il est impossible que la photo se soit arrachée de cette manière là. Ca coupe parfaitement entre cette fille et l'autre personne ! Donc quelqu'un a forcément fait ceci, pour prouver quelque chose à quelqu'un, ou bien même à soit même. Les personnes en peine de coeur font souvent ceci pour contempler le visage souriant, seul, et se dire "je n'ai pas besoin de TOI pour être heureux". Soit cette fille sur la photo l'a fait, soit l'autre personne, et ce bout là a été perdu et trouvé par Vanellope. Et certes: on peut pas dire si il s'agit d'un problème de couple, ou d'amitié, ou bien de famille. Mais dans tous les cas, un lien positif a clairement été brisé ici.

Tu n'avais pas encore fini. Tu levas la photo afin que toutes puissent la voir, et tu pointas du doigt le cliché de bonheur perdu.

-Le truc d'une photo, par contre, c'est que ça capture un moment du *passé*. Et peut être que ce bonheur était tout simplement passé. Parfois, deux personnes changent, et n'ont plus d'intérêts communs, voire même sont toxiques l'un pour l'autre. Et je peux pas refoutre en couple deux personnes qui, ensemble, ne feront que s'auto détruire.

Ta décision était prise. Tu te tournas vers la plus jeune, prêt à aider. A une condition.

-Il me faut plus d'informations.


ATTENTION WORTHLESS HUMAN.
THIS IS YOUR GOD SPEAKING.

carcinoGeneticist vous trolle en #626262

Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Fadq
Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Unknown
ϟ Œuvre : Les mondes de Ralph
ϟ Parchemins : 23
Vanellope Von Schweetz
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Unknown
ϟ Œuvre : Les mondes de Ralph
ϟ Parchemins : 23
Sujet: Re: Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018]
Lun 10 Juin - 17:50
                    

Au grès du temps, de l'imagination et de la romance

Karkat Vantas & Amber J. Drayce

Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Copie_10


Karkat a l’air d’avoir adhéré au plan. C’est une petite victoire pour la première année ! Elle va pouvoir s’en tenir là et laisser de côté le plan « adversaire » et le plan « tout en piste ». Elle garde quand même le plan « an other player » au cas où. C’est Amber qui semble avoir perdu sa motivation maintenant. Pas très grave, Vanellope sait qu’elle viendra ! Et puis, elle n’avait pas passé deux semaines à tout mettre en place pour rien ! Des informations pour convaincre ses nouveaux associés, elle en a ! Elle aurait même pu convaincre le Ministre de la Magie de venir avec elle ! C’était a peine une exagération …. Ok, elle n’aurait pas pu… Mais c’est seulement parce qu’il n’a pas de cœur. Comme tous ces grands qui veulent commander tout le monde.

Vanellope sort un gros dossier de sous la table.

« J’ai récupéré des témoignages ! Rose m’a aidé et on a passé les dernières semaines sur mon super plan CAPE. On savait pas trop par où commencer alors je me suis dit que la photo ça serait bien. Elle s’appel  Andréa Morgoni. » La petite prend une voix de sergent assez plate, elle est super fier d’avoir gérée l’affaire comme une championne jusqu’à maintenant. Vane lit ses notes. Les informations fusent. « 6ème année chez les ursirre ! Camarade sympa, assez mignonne d’un avis général. Moyenne en sport, qui s’en fiche ? Très forte en » elle a du mal à lire « sortilège et méthamorphose ! Aucun conflit ou détournement du règlement depuis la première année nianiania... Putain ! C’est trop une élève modèle en fait ». Rose a pris les notes. Elle, a préféré poser les questions. Beaucoup plus drôle et distrayant ! L’écoute n’a jamais été son fort. « Ah ! Plus intéressant ! Elle n’a pas remis les pieds en cours depuis environ 1-2 semaines. Un certain Raoul Smith qui l’dit. Il dit aussi qu’elle s’est disputée avec sa meilleure amie qui s’appel Mélissa. Il connaissait pas son nom de famille. J’ai cherché mais c’est dingue le nombre de Mélissa qu’il y a dans cette école… C’est moyen comme prénom, les parents devraient faire un peu plus attention… Enfin… Sinon elle avait la tête d’une coupable ! Elle cachait un truc quoi. »

Elle pose le papier. Elle s’est arrêtée au milieu de la page mais c’est trop long et pas forcément intéressant. « T’as besoin  de quoi d’autre le bleu ? Enfin t’es plus trop bleu maintenant... Tu voudrais quoi comme surnom ? »

Oh ! Ses yeux se mettent à briller. Il leur faut des noms de code. Si il met le bazar dans l’école, ça leur permettra de fuir sans qu’on arrive à les retrouver ! C’est hyper logique ! On trouve les gens grâce à leur nom et pas à leur apparence !! Mais d’abord soyons sûr de lancer la machine à aventure.

« J’ai oublié de demander si elle avait un animal de compagnie ! Vous savez !? Pour faire une technique d’approche ! On emprunter son animal, elle croit qu’elle l’a perdu et BIM ! On lui rend et elle est super gentille avec nous et répond à nos questions ! » C’est une technique qu’elle n’emploie pas souvent. L’allemande a bien vu que certaines personnes, qu’elle ne citera pas, ont l’air de tenir ENORMEMENT à leur petit compagnon. « De toute façon faudrait avoir son adresse pour pouvoir aller la voir ». Elle les regarde, sa cape toujours sur les épaules, ses affaires toujours aux quatre coins de la salle commune. « Ca vous va où faut que je sorte tout le dossier ». 20cm d’épaisseur, beaucoup d’informations inutiles et quelques dessins. Enfin, essentiellement des dessins. Avec un œil d’expert on peut y identifier les différentes personnes interrogées. « On commence ? »


   

Voir le profil de l'utilisateur            
Cervirald
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Vshw
Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Lrpv
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 631
Amber J. Drayce
Image du profil : Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Vshw
Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018] Lrpv
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 631
Sujet: Re: Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018]
Mer 12 Juin - 17:10
                    
▲▼ Au gré du temps, de l’imagination et de la romance  feat Vanellope Von Schweetz et Karkat Vantas
Elle écoute avec attention les échanges de part et d’autre entre les deux cerviralds. Amber est tout à fait d'accord avec les propos de l’américain. S’il y a bien une chose que cette photo leur apprend, c’est la rupture d’un lien fort entre deux personnes. Cela dit, cela fait aussi parti de la vie, et ce ne sont pas leurs affaires. Comme l’a si bien énoncé Karkat :

« Le truc d'une photo, par contre, c'est que ça capture un moment du passé. Et peut être que ce bonheur était tout simplement passé. Parfois, deux personnes changent, et n'ont plus d'intérêts communs, voire même sont toxiques l'un pour l'autre. Et je peux pas refoutre en couple deux personnes qui, ensemble, ne feront que s'auto détruire. »

Et s’ils prennent le parti de s’en mêler, est ce qu’ils ne risquent pas d’envenimer la situation plus qu’elle ne peut déjà l’être ? Enfin, leurs potentiels actes partiraient d’une bonne volonté. Cela ne les excuserait  pas totalement, mais au moins en partie.

Plus d’informations aideraient peut-être la canadienne à mieux juger la situation. Elle se concentre donc sur les nouveaux éléments fournis par Vanellope. La dénommée victime présentée par la photographie serait donc une Ursirre de sixième année du nom d’Andréa Morgoni. La musicienne fait alors appel à sa mémoire des ragots et autres potins circulant au sein de l’école. Elle est souvent au courant de ce qui se dit dans les couloirs, commère qu’est la brune. Il faut dire que les rumeurs représentent un certain pouvoir sur chacun et que l’aînée en est consciente. Si elles peuvent aussi bien construire une réputation qu’elles peuvent la détruire, elles constituent une source de savoir non négligeable permettant d’exercer une certaine emprise sur ses camarades, que ce soit pour en véhiculer de nouvelles ou simplement transmettre celles déjà existantes. C’est pourquoi l’étudiante se renseigne beaucoup à ce sujet.

Hélas, dans ce cas précis, cela ne lui est d’aucun secours. Comme l’a dit sa camarade, elle doit être bien trop lisse, bien que la formulation dont elle a fait preuve provoque une grimace chez sa DragonSista. Ce n’est pas faute de lui avoir répété que ce genre de langage était à proscrire. Toutefois, avec la présence du cerf hurleur d’Ilukaan, elle ne dit mot, cela serait inutile. Elle envoie tout de même des messages à ses sources, voir si elle ne peut récolter plus de renseignements à ce sujet.

Alors que la petite pose la feuille sur laquelle se trouve son fameux discours, Amber s’en saisit afin de lire les détails jugés inintéressantes par l’allemande. La présumée victime aurait aussi été pom-pom girl de son équipe de Quidditch… Sérieusement, ce poste existe encore ? Quelle horreur. Surtout que les Ursirre sont toujours bons derniers. Enfin, la propriétaire aux yeux d’émeraude disgresse. Andréa serait une jeune fille aux yeux bleus et aux cheveux longs et châtains. Quelques tâches de rousseur, toujours dans une tenue impeccable, et même lors des jours de repos, elle reste dans des vêtements assez féminins. Globalement, un assez bon dossier scolaire, qui pourrait lui ouvrir les portes de n’importe quel cursus universitaire. Elle aurait même un léger accent américain, et serait originaire de l’Etat du New Hampshire. Tous ces détails peuvent sembler anodins à la cadette mais sa gardienne préfère tout de même les mettre dans un coin de sa tête.

Il y aurait donc aussi une certaine Mélissa dans l’histoire. Néanmoins, pas de détails dessus cette fois, ce qui est plus problématique. Amber compte bien une ou deux Mélissa parmi ses contacts, mais de là à savoir si l’une d’elles correspond à celle qui recherche, il y a tout un monde.

« C’est une méthode un peu extrême, tu ne trouves pas ? D’autant plus que nous ne sommes pas sûrs qu’elle réponde à nos questions, d’autant plus si elle découvre le pot aux roses. Puis, le principal problème est que nous ne savons rien ni sur son animal de compagnie ni sur elle. Mais je veux bien le dossier si tu veux bien le donner.»

La canadienne n’en pense pas à un mot, elle souhaite seulement se moquer gentiment. Quoique, ce dossier pourrait se révéler plus riche en informations utiles qu’il n’y paraît...

« De mon côté, j’ai déjà lancé les recherches. »

Qui sait, à l’issue de sa demande auprès de ses camarades de tous horizon, peut-être le trio pourra progresser dans leur enquête.


:copyright: 2981 12289 0


 Amber vous casse les oreilles en #6666FF ~
Voir le profil de l'utilisateur            
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Au grès du temps ft Karkat Vantas et Amber J. Drayce [23 février 2018]
                    
            
Sauter vers: