Derniers sujets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Croisière [Feliciano/Sebastian]
 :: Hors jeu :: Archives :: Anciens RP
Monsieur le Directeur
Image du profil : Croisière [Feliciano/Sebastian] B7Xyh8tGLiSWQN-Jl_7twgxn3FI
Croisière [Feliciano/Sebastian] 67fa2229
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 611
Vincent Leroy
Image du profil : Croisière [Feliciano/Sebastian] B7Xyh8tGLiSWQN-Jl_7twgxn3FI
Croisière [Feliciano/Sebastian] 67fa2229
ϟ Œuvre : Original Character
ϟ Parchemins : 611
Sujet: Croisière [Feliciano/Sebastian]
Jeu 14 Fév - 22:15
                    

Feliciano & Sebastian


Vous voilà détectives privés ! Vous êtes réputés, on s'arrache votre savoir faire aux quatre coins du monde, cependant aujourd'hui, vous êtes en vacances ! Vous vous êtes offert une croisière, et votre maître mot pour les jours à venir ? Repos ! Mais tout n'est pas si simple, et un événement vient mettre fin à vôtre tranquillité : un meurtre est commis sur le navire, alors même que vous vous trouvez au milieu de l'océan. Heureusement pour tout le monde, vous êtes là, n'est-ce pas ? Alors fini les vacances, bien malgré vous, il est temps de vous remettre au travail ! Et vous feriez mieux d'être efficaces, avant que le meurtrier ne frappe encore...
Voir le profil de l'utilisateur            http://ilukaan.forumactif.com
Invité
Invité
Anonymous
Sujet: Re: Croisière [Feliciano/Sebastian]
Lun 18 Fév - 16:23
                    
[ La croisière s'amuse ]
Ft. Inspecteur Gadget
Une impression de déjà vu
11H30, l’heure du départ.

J’aimais pas spécialement les bateaux, mais si cela signifiait côtoyer un nombre limité de personnes de manière quasi incognito ça pouvait aller. En toute honnêteté, je pensais pas qu’on allait devenir autant connu, un vieux con alcoolique et un gamin maladroit ça faisait une belle paire de branquignols à mes yeux ; digne d’une de ces séries policières parodiques qui passaient dans les années 80. Mais apparemment, c’était un duo qui fonctionnait puisqu’on s’en sortait pas trop mal - en même temps, on était pas (complètement) con donc… ouais, c’était sûrement ça.
Dans tous les cas, le calme se faisait rare et nos vacances étaient grandement méritées. Ici, personne ne pouvait nous demander de venir mener l’enquête ; à part s’il y avait un meurtre sur le bateau, ce qui n’arrivera absolument pas.

Le premier problème que je rencontrais - espérons le seul de ce voyage - était que mon associé et moi devions partager la même cabine. Pourtant, j’étais certain d’avoir demander à être seul ; je voyais assez Feliciano comme cela. “Une erreur de notre part” avait dit la femme qui s’occupait des voyageurs “nous n’avons malheureusement plus de cabine de libre mais nous trouverons un moyen de nous excuser” et le blabla habituel de ceux qui faisaient mal leur boulot.
Soit, cela ne devrait pas être trop difficile. On allait normalement seulement dormir ici. J’ouvris la porte de la cabine et constatais qu’elle était plutôt grande. Un lit simple chacun mais assez grand pour contenir ma masse musculaire imposante, un coin salon pour pouvoir regarder la télévision en toute tranquillité (car la croisière permettait de faire ce qu’on faisait chez soi, mais sur l’eau et en dépensant plus d’argent. Incroyable) et une salle de bain avec baignoire - à essayer, notais-je dans un coin de mon esprit.

- Est-ce qu’on devrait pas établir des règles pour la totalité du voyage ? Comme par exemple : le premier qui empêche l’autre de dormir dort sur un transat sur le pont du bateau. T’en penses quoi ?  


            
Strixyst
Image du profil : Croisière [Feliciano/Sebastian] Unknown
Croisière [Feliciano/Sebastian] 980x
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 967
Feliciano Vargas
Image du profil : Croisière [Feliciano/Sebastian] Unknown
Croisière [Feliciano/Sebastian] 980x
ϟ Œuvre : Axis Powers Hetalia
ϟ Parchemins : 967
Sujet: Re: Croisière [Feliciano/Sebastian]
Jeu 11 Avr - 0:27
                    
L'idée de faire une croisière n'était pas si mal en réalité. Et Feliciano trouvait que ce fut une bonne idée et ne pouvait que l'apprécier. Voilà maintenant cinq ans qu'il travaillait avec le fameux Sebastian Castellanos, plus s'il devait compter son début en tant que stagiaire. Et du haut de ses vingt-quatre ans, il n'aurait dû qu'admirer le Latino, force est de constater que le côtoyer tous les jours avait brisé un mythe. Si jamais mythe il y avait eu autour de ce dernier. Il savait l'apprécier, malgré son alcoolisme notoire et ses sarcasmes - auxquels il ne parvenait toujours pas à se faire, déplorable pour quelqu'un qui ne semblait avoir à faire qu'à des personnes en usant.

L'Italien était toujours aussi étonné de la notoriété qu'ils avaient gagné, surtout en si peu de temps. Comme quoi, malgré toutes leurs bêtises et sens du ridicule, ils n'étaient pas aussi mauvais qu'on aurait pu le croire. De ce fait, il leur serait impossible d'être totalement en inconnu sur cette croisière, qu'ils n'avaient même pas pu choisir eux-même, mais qui avait un bon programme d'après ce qu'il avait pu voir.

Bien sûr tout ne pouvait pas être parfait. Et cela commençait avec la chambre. Qu'ils devraient partager. L'idée ne déplaisait pas à Feliciano autant qu'à son collègue, cela se voyait sur son visage souriant et poli alors qu'il remerciait la réceptionniste, accompagnant cela d'un clin d'œil - il ne se priverait pas de ces vacances bien mérités pour faire de joli.e.s rencontres. Surtout il fallait compenser l'air bougon et ronchon de l'alcoolique, alors l'Italien souriait, plus que nécessaire. Le small talk était toujours pour lui de toute façon, une manière de glaner des informations ci et là. Son air jovial et engageant donnait envie de se confier, de raconter, ainsi il pouvait en apprendre des choses au détour d'une simple conversation. Très pratique en tant que détective.

Le plus jeune pris la suite de son collègue jusqu'à leur chambre, qu'ils découvrirent en même temps. Elle était très simple, et sincèrement ils n'avaient pas besoin de plus. Il roule des yeux à la phrase lancée, le visant très certainement - avait-il conscience de ses crises de somnambulisme ? Ou même du fait qu'il parlait dans son sommeil ? Feliciano n'en était pas sûr.

- Je n'empêche personne de dormir dans son sommeil. Ou tout du mois il ne faisait pas exprès. Mais si tu veux, je peux t'offrir des boules Quies. On sera sûr que tu dormiras. S'il n'avait aucun sarcasme, il savait se moquer gentiment, à force il avait appris. Ou tu peux utiliser un sortilège aussi. La magie c'était plus que pratique en vérité.


Feliciano ne s'arrête jamais de parler en #62B4DE
Fiche || Relations

Merci à Aly pour les avatars ♡
Voir le profil de l'utilisateur            
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Croisière [Feliciano/Sebastian]
                    
            
Sauter vers: